Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

La maison du chaos fait toujours parler d’elle

SAINT-ROMAIN-AU-MONT-D’OR

La maison du chaos fait toujours parler d’elle

La maison Ehrmann était le sujet de l’année 2004 à Saint-Romain-au-Mont-d’Or. Une lettre du député Philippe Cochet au gouvernement n’a rien fait avancer

La maison du chaos, propriété de Thierry Ehrmann, est toujours au cœur de l’actualité et de Saint-Romain-au-Mont-d’Or. « Nutrisco et Extinguo, l’esprit de la Salamandre », gigantesque œuvre d’art classée du Domaine de la Source, a déjà fait l’objet de nombreuses réactions et commentaires (voir nos éditions du 8 septembre dernier). Elle est à l’origine d’une lettre du député de la circonscription, Philippe Cochet, envoyée en octobre au Secrétaire d’État au logement.
Le député justifie cette initiative : « Les électeurs ne comprennet pas qu’on leur impose un choix de couleur pour leur domicile, selon la commune où ils s’installent, alors que tout est permis dès qu’il s’agit d’art. Tout citoyen pourrait modifier sa facade ou les parties extérieures comme bon lui semble ». En se dispensant d’un permis de construire.
Philippe Cochet demandait au secrétaire d’État son point de vue sur la question et les modifications qu’il pourrait envisager afin de clarifier le Code de l’urbanisme à ce sujet.

L’œuvre d’art cette inconnue

Pas de quoi perturber le solide Thierry Ehrmann, qui a toujours affirmé être en règle. Il faut dire qu’en terme de législation, l’homme en connaît un rayon et possède un service juridique à toute épreuve. Ses sociétés Serveur et Artprice sont depuis 17 ans des références en matière de codes de loi sur l’œuvre d’Art, sa fiscalité et le marché de l’art, entre autres.
« La France a la meilleure définition au monde de l’œuvre d’art au niveau de la propriété industrielle » selon l’artiste. Il estime que les vraies questions à se poser sont : « Qu’est-ce qu’une œuvre d’art ?
Un tableau avec du beau, répondant à la définition académique du XIXe siècle ? « , et « l’œuvre d’art doit-elle figurer dans le code de l’urbanisme ? Ceci ferait l’objet d’un véritable débat » renchérit-il, intéressé.
Si Thierry Ehrmann estime enfin que « le député a fait perdre son temps au gouvernement avec une question qui n’a pas lieu d’être », Philippe Cochet est plutôt d’avis contraire : « Le cas Ehrmann pourrait très bien faire jurisprudence. » Il se dit prêt à reformuler son courrier en compagnie de l’intéressé pour « combler ce vide juridique ». Les deux hommes se sont rencontrés.
« Nous avons bien discuté. Nous avons le même âge, c’était très intéressant » conclut Thierry Ehrmann, pas rancunier. Il soutient d’ailleurs que « la population s’est accaparée l’œuvre et connaît notre démarche. Les opposants disparaissent de jour en jour. L’acceptation de l’œuvre par les riverains a évolué avec le regard d’autrui. »

Céline Bally et Laurent Jaouen

copyright ©2005 Le Progrès de Lyon

Une « usine permanente »

La maison du chaos, royaume de la salamandre, est selon son propriétaire et créateur Thierry Ehrmann une « usine permanente ». Elle affiche plus de 9 000 interventions et comporte plus de 450 sculptures, une série de portraits inversés, fait appel à 90 disciplines dont la lithographie, la gravure, le travail des métaux, de la pierre, de la terre… La demeure supporte 30 tonnes de roche « déposées » sur le toit. « Les jeunes plasticiens ont un cahier des charges de plus en plus fort. Chacun travaille en superposition avec les autres » annonce le bouillonnant chef d’entreprise qui accueille régulièrement en sa demeure des classes d’architectes, des élèves d’écoles d’art… Depuis 2001, le lieu qui a abrité une bonne vingtaine de plasticiens est aussi un musée international, appelé « L’Organe ». Il ouvrira ses portes au public à partir du printemps 2005.
Laurent Jaouen
copyright ©2005 Le Progrès de Lyon

Publicités

janvier 3, 2005 - Posted by | La Revue de Presse

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :