Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

La Demeure du Chaos – suite. VII

EPISODE VII

La Demeure du Chaos – suite.

2052 telle est la date fatidique retenue par notre artiste plasticien Thierry Ehrmann pour imaginer le jour d’après.
Le milliardaire le plus allumé de France ( selon Challenges qui le classe 348 ème fortune française), après avoir dépensé près de 3 millions d’euros dans la Demeure du chaos
met actuellement en scène l’année 2052.
Le scénario apocalyptique se met en place avec ce domaine de plusieurs hectares au cœur des monts d’or où l’extraction de l’eau et la production d’énergie est désormais produite par de gigantesques groupes électrogènes et pompes d’extraction protégés par des hommes en armes, dans un amas de véhicules militaires détruits.
Toutes les fenêtres et regards extérieurs sont soudés par des plaques de métal déchiqueté.
Des bruits assourdissants de hauts parleurs de camps militaires et le bruit des pompes frappent les visiteurs de stupeur qui se voient remettre combinaisons et masques NBC pour pénétrer l’antre.
Pire: Ehrmann est en train de faire tendre un gigantesque ciel artificiel autour de l’héliport reproduisant une atmosphère lugubre où la toxicité de l’air est telle que le jour et la nuit se confondent.
Le plus hallucinant est de pénétrer dans les bureaux de commandement à travers des colonnes de béton éventrés par le feu, des pièces d’acier suspendues au dessus de vos têtes et de découvrir que le cœur du groupe Serveur et de Artprice travaille comme si de rien n’était.
L’incapacité à se mouvoir entre différentes zones démilitarisées se gère par un système vidéo tentaculaire où se confondent les acteurs et les images de 2052.

Véritable ville dans la ville de Saint Romain Au Mont d’Or, c’est une armée de soudeurs, de grutiers, de sculpteurs, d’artistes déjantés, qui produisent 24h/24, se déplaçant avec des nacelles hydrauliques où de temps en temps, le réalisateur donne ses dernières consignes. Mais le plus surprenant peut être de remarquer, à travers des tranchées de 7 m, un accès à 3 bunkers complètement isolés où baignent dans une eau saline, des êtres en isolation sensorielle, encore plus fort que John Lilly.

2052 c’est déjà demain pour notre artiste qui s’est métamorphosé (voir photo).

copyright 2005 © LyonPeople.com

Publicités

septembre 21, 2005 - Posted by | Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :