Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

La Demeure du Chaos suite XVII

L’Aventure chaotique de Thierry Ehrmann

La France des Arts a vécu en haleine le résultat en première instance du procès opposant Pierre Dumont, maire de Saint Romain au Mont d’Or à notre artiste démiurge Thierry Ehrmann.

Jeudi 16 février – 15h00. La sentence tombe : le patron d’Artprice est condamné à de lourdes amendes et à une remise en état. Quand ses ennemeis commencent à fêter la victoire, un bémol, et non des moindres, est découvert par Ehrmann page 13 du jugement qui va glacer d’effroi les mêmes détracteurs. Le tribunal considère et déclare que la Demeure du Chaos est indiscutablement « une oeuvre d’art & raquo;. La contre-attaque est une guerre éclair avec 45 artistes sur le front médiatique. Ehrmann enchaîne toutes les télévisions régionales puis le JT de 20h00. D’une part, il relève appel du jugement qui suspend l’application des peines, promet 12 ans de guérilla judiciaire et d’autre part, démarre une véritable machine de guerre avec la mise en place, dans plus de 450 lieux de culture français, d’une pétition avec l’objectif de récolter 100 000 signatures avant l’été.

Côté judiciaire, les juristes spécialisés en droits d’auteur considèrent qu’il s’agit bien de 2 500 oeuvres distinctes et successives de 45 artistes constituant la Demeure du Chaos. Ce qui signifie que l’oeuvre est en règle avec le code de l’urbanisme (une oeuvre d’art est dispensée du permis de construire si elle ne dépasse pas 12 mètres de haut et/ou 40 m3). La presse artistique s’est emparée du dossier devenu une affaire d’Etat (CQFD : Philippe Cochet, député UMP, interviewé par « Envoyé Spécial » dans le reportage consacré à Thierry Ehrmann). Quant au premier édile de la petite commune, il se serait étouffé en découvrant les pancartes « Permis de démolir, bénéficiaire : Pierre Dumont, maire de Saint Romain » mises en place sur l’ensemble des 12 000 m² du domaine. Thierry Ehrmann, dont l’hémisphère droit de son cerveau déjanté est consacré au business, prépare déjà pour cet été le catalogue raisonné des 2 500 oeuvres de la Demeure du Chaos, avec un grand éditeur allemand, premier diffuseur mondial de livres d’art. Tout celà est fort bien résumé par un célèbre ennemi d’Ehrmann croisé dans les loges VIP de l’OL : « Il ne pouvait pas nous arriver pire, Ehrmann est désormais un martyr qui rentre dans l’histoire de l’art. C’est un véritable cauchemar et je crains hélas qu’on en soit qu’au début… »… La suite au prochain épisode…

* L’émission Envoyé Spécial du jeudi 23 février 2006 s’est terminée sur le reportage traitant de Thierry Ehrmann et de la Demeure du Chaos, avec une part de marché dépassant les 16 %, audience proche du JT de 20h00 sur France 2 le même jour.

Publicités

février 27, 2006 - Posted by | Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :