Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

Communiqué du Collectif des artistes de la Demeure du Chaos

Le collectif des 45 artistes de la Demeure du Chaos, après lecture des motifs du jugement du 16 février 2006 et de son dispositif, considère avant tout autre commentaire comme une véritable victoire la reconnaissance, au regard de la justice, du statut d’œuvre d’art pour la Demeure du Chaos (cf p. 13 du jugement « la Demeure du Chaos est indiscutablement une œuvre d’art »).

Le collectif rappelle que lors de l’audience du 10 novembre 2005, le conseiller aux Arts plastiques de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (D.R.A.C.) avait témoigné sous serment de la nature indubitable d’œuvre d’art de la Demeure du Chaos.

Cependant, le Tribunal a appréhendé La Demeure du Chaos comme une œuvre d’art unique et retenu qu’à ce titre elle aurait dû faire l’objet d’une déclaration de travaux préalable dès lors que, selon le jugement, son volume serait supérieur à 40 m3 (article R421-1 du Code de l’urbanisme).

Avec le plein soutien du collectif des 45 artistes de la Demeure du Chaos, Thierry Ehrmann a décidé de relever appel du jugement .
Au delà du débat juridique qui se poursuivra devant la cour d’appel, et sans préjudice d’une solution d’apaisement qu’ils souhaitent et qu’ils s’emploieront à rechercher, Thierry Ehrmann et les artistes collaborateurs ne peuvent considérer comme satisfaisante une décision qui, bien qu’elle reconnaisse le caractère artistique de la réalisation en cause, en ordonne en substance la destruction .

Thierry Ehrmann et le collectif des artistes tiennent en toute hypothèse à réaffirmer leur respect pour l’entourage de la demeure du Chaos, qu’il s’agisse des nombreux admirateurs ou des détracteurs, et leur volonté de voir leurs œuvres, objet intellectuel fondamentalement non-violent, s’insérer au mieux et au plus tôt dans le paysage physique et psychologique de Saint-Romain.

Le Collectif des artistes de la Demeure du Chaos.

Advertisements

mars 16, 2006 - Posted by | La Revue de Presse, Petition, Phlogoses

Sorry, the comment form is closed at this time.

%d blogueurs aiment cette page :