Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

« La Demeure du chaos est rentrée dans l’histoire »

THIERRY EHRMANN,
président du groupe Serveur et d’Artprice.com, et sculpteur

« La Demeure du chaos est rentrée dans l’histoire »

…/…

Que devient votre « Demeure du chaos » ?
L’aventure artistique se poursuit plus que jamais et je continue à installer mes propres sculptures monumentales : la dernière en date, Overground, en acier, mesure 11 m de haut et pèse 63 tonnes. J’ai fait appel du jugement du tribunal correctionnel de Lyon du 16 février 2006, m’opposant à la Mairie de Saint-Romain-au-Mont-d’Or (Rhône). Ce jugement, qui reconnaît que « la Demeure du chaos est indiscutablement une œuvre d’art », considère que cette œuvre d’art doit être prise en compte dans sa globalité, et que nous avons dépassé les limites de l’œuvre d’art exemptée de déclaration (en effet, l’article R421-1 du code de l’urbanisme exempte de déclaration les œuvres d’art n’excédant pas 12 m de haut et/ou 40 m3). Ce procès est suivi de très près par le monde artistique et politique et fait déjà l’objet de nombreux débats chez les juristes. Nous avons lancé une pétition avec un objectif de 70 000 signatures à remettre au ministre de la Culture. Avec un peu de recul, ce jugement fait rentrer la « Demeure du chaos » dans l’histoire de l’art, le tribunal ayant demandé en substance la remise en état, donc la destruction de l’ensemble de l’œuvre des artistes qui ont détourné cet ancien relais de poste du XVIIe siècle. Située à Saint-Romain-au-Mont-d’Or et s’étendant sur 12 000 m2, la  » Demeure du chaos  » est une œuvre d’art de collaboration. Depuis 1999, 2 700 œuvres d’art réalisées par une cinquantaine d’artistes y cohabitent. Elles sont toutes nommées, fichées, gérées et leurs droits déposés dans les sociétés de droits d’auteur. Je poursuis la démultiplication de l’art avec comme postulat d’origine : » tout œ qui reste de l’apparat bourgeois doit se noyer dans un état de guerre permanent  » Actuellement, nous sommes en train de monter neuf bunkers de Mathieu Briand, un jeune poids lourd de l’art contemporain sur la scène internationale, et Nicolas Delprat travaille à une installation monumentale. J’invite tout le monde à venir voir sur place ou à consulter www.demeureduchaos.com.

…/…

Armelle Malvoisin-Bianco

copyright ©2006 Le Journal des Arts 17-30 mars 2006

Publicités

mars 23, 2006 - Posted by | La Revue de Presse

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :