Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

Péril en «La Demeure du chaos»

Péril en «La Demeure du chaos»

en savoir plus
Diaporama La Demeure du Chaos, vers le retour à l’ordre?

copyright ©20 Minutes | édition du 13.09.06

L e 11 septembre 2001, les habitants de Saint-Romain-au-Mont-d’Or (69) étaient loin d’imaginer que les attentats aux Etats-Unis enflammeraient leur banlieue résidentielle de l’Ouest lyonnais. Depuis cinq ans, ce village classé a sombré dans « Le Chaos », nom de la demeure de Thierry Ehrmann. Ce patron millionnaire de 43 ans, passionné d’art et d’ésotérisme, a transformé un ancien relais postal du xviie en paysage apocalyptique post-11 Septembre. Dans son jardin, où trônent des carcasses d’avions, il a fait construire une réplique de Ground Zero. Des météorites transpercent les toits. Sur les murs d’enceinte, noircis au lance-flammes, des portraits de Zacarias Moussaoui et de Ben Laden s’offrent aux passants. Son « oeuvre » a divisé le village, attiré 70 000 visiteurs et irrité le maire. Mais elle a surtout provoqué un débat de fond sur art et urbanisme, qui doit être tranché cet après-midi par la cour d’appel de Lyon.

« Apprendre à vivre avec le chaos »

Lorsqu’il a vu, sur les écrans de son bureau, les tours du World Trade Center s’effondrer, Thierry Ehrmann raconte avoir poussé un cri. Le PDG du groupe Serveur (base de données) et d’Art Price (cotation d’oeuvres d’art), estime que cet « événement plastique le plus absolu nous a appris à vivre avec le chaos ». Il en fait son quotidien. Toujours vêtu de noir, il passe son temps libre une disqueuse à la main à déconstruire sa demeure. Il efface ainsi « toute présence bourgeoise », sous le regard d’une centaine de ses salariés, habitués aux frasques de leur excentrique patron. L’homme, qui dit avoir fait fortune dans la télématique, a déjà dépensé plus de 3 millions d’euros pour régler les quarante-cinq artistes participants. Ou financer des aménagements pour que les visiteurs ne perturbent pas trop le voisinage.

Non-respect des règles d’urbanisme

Dans ce village où la peinture des volets est soumise à l’approbation des Bâtiments de France, La Demeure du Chaos a ses fans et ses détracteurs. Certains sont « ravis » de voir des touristes se presser le week-end à Saint-Romain. D’autres déplorent qu’on leur impose cette maison « sinistre ». Agacé, le maire Pierre Dumont (Divers droite) craint lui que l’anarchie urbanistique ne gagne sa commune. Un voisin d’Ehrmann s’est ainsi lancé dans l’édification d’une « Maison de l’Eden », avec une statue de dinosaure au milieu de son jardin. L’élu estime que Thierry Ehrmann n’a pas respecté le code de l’urbanisme, qui prévoit que les oeuvres d’art imposantes (supérieures à 12 m ou 40 m3) nécessitent une autorisation. « C’est un ensemble de 2 500 petites oeuvres, donc non soumis à cette règle », plaide le propriétaire.

Un débat politique

La justice a tranché une première fois en condamnant le PDG à 120 000 e d’amende. Et à remettre sa maison en l’état. Les politiques se sont aussi saisis de la question. « Peut-on faire n’importe quoi au nom de l’art ? », s’interroge le député de la circonscription Philippe Cochet (UMP). Hostile à La Demeure, il a demandé au gouvernement « une clarification des dispositions du Code de l’urbanisme ». Un député UMP de Lyon, Christian Philip, a lui plaidé auprès du ministre de la Culture pour que La Demeure soit classée et donc protégée. Cette polémique, qui lui assure une étonnante publicité, réjouit Thierry Ehrmann. « Cette oeuvre n’existerait pas sans ses détracteurs. Elle en devient légitime car elle pose des questions », indique le patron, qui affirme avoir reçu 54 000 signatures pour sa pétition de soutien, dont la moitié de l’étranger. Il se dit prêt à aller jusqu’au bout pour ne pas détruire son oeuvre. En guerre avec le maire, il a déjà prévu de se présenter contre lui aux prochaines élections municipales.

A Lyon, Frédéric Crouzet

©2006 20 minutes

Publicités

septembre 13, 2006 - Posted by | La Revue de Presse

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :