Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

Thierry Ehrmann, tête de l’art

ENTREPRISES RHONE-ALPES
Septembre 2006 – N° 1483 – Numéro actuellement en kiosque

PORTRAITS
Thierry Ehrmann, tête de l’art

De son amour pour l’art, il a fait son métier, voire même une philosophie de vie !

© DR

Thierry Ehrmann est le big boss d’artprice.com (cotation d’œuvre d’art). Depuis plus de dix ans, ce trublion de la bulle artistico-médiatique s’escrime à faire passer son art pour une démarche engagée, à moins que cela ne soit l’inverse.
“Désolé mais je ne touche pas terre. Après une interview pour une télé russe et un journal espagnol, je viens d’avoir à l’instant le New York Times”, lance t-il en guise d’introduction. Mais Thierry Ehrmann sait se rendre disponible. Car qui mieux que lui, peut servir les intérêts de sa “petite” entreprise ? Au total, près de 180 salariés s’activent dans la Demeure du Chaos, siège du groupe Serveur, devenue, depuis quelques mois, un lieu de visite prisé pour badauds intrigués*.
Face à la transformation apocalyptique (murs passés au lance-flammes, carcasses de Porsche calcinées, reconstitution du ground zéro) de cette ancienne maison bourgeoise, les réactions sont diverses. À l’évidence, l’art de Thierry Ehrmann dérange. Décrié ou acclamé, il ne laisse pas indifférent et c’est bien là sa volonté. Car l’art, pour lui, est fait pour questionner et non pour apporter des réponses. “Selon moi, l’art est une cosa mentale (chose mentale) comme disait Vinci. Par exemple, quand je vois un volume, je suis capable d’imaginer en une minute ce qu’il pourrait devenir.’
Idem pour son projet très personnel de la Demeure du Chaos. Cette œuvre gigantesque n’est pas un objet, mais la restitution d’un univers propre, tel “un huis clos onirique qui reçoit des bouts du monde”. L’art est sa passion, sa vie. “Je sculpte depuis mon plus jeune âge. D’ailleurs, je suis inscrit à la Maison des artistes en tant que sculpteur plasticien depuis 1981”, explique t-il comme pour justifier sa légitimité en la matière. Un oedème laryngé, il y a quelques années, le contraint à abandonner la pierre pour l’acier. “Si j’avais voulu continuer, il aurait fallu que je porte un masque, or quand tu sculptes, il y a un rapport charnel à la matière que le port du masque rend impossible !
Recherche de l’absolu
Quand on lui demande ce qu’il recherche dans l’art, il répond sans sourciller : “La vie est une œuvre d’art et peut être considérée comme une attitude artistique. Finalement, ma recherche est l’engagement d’un enragé.” Certain du pouvoir de l’art, Thierry Ehrmann déplore même que le droit à la création n’existe pas dans le trop normalisé monde des affaires et de l’économie.
En tension perpétuelle, il ne fait pas de distinctions entre sa vie privée et son activité professionnelle. Ce qui rendrait n’importe qui schizophrène amuse le mécène. L’un ne fonctionne pas sans l’autre. Il s’agit simplement, pour lui, de “gérer les différents segments de son cerveau et d’enchaîner les connaissances et les savoirs”.
Comédien pour certains, manipulateur pour d’autres, Thierry Ehrmann connaît les codes, mais sait s’en extraire pour mieux en jouer. Emphatique et grandiloquent, le personnage peut faire sourire. Mais ses envies de gosse candide, qui continuent de le tarauder, le rendent touchant, presque vulnérable.

Emma Hebert

* Depuis 1999, Thierry Ehrmann s’emploie à transformer sa maison de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, en véritable scène apocalyptique post-11 septembre. Opposé à ce projet René Dumont, maire du village a saisi la justice. En février dernier, le tribunal correctionnel de Lyon a ordonné la remise en état de la demeure du Chaos tout en lui accordant le statut d’œuvre d’art. La décision sur l’affaire a été mise en délibéré. Verdict le 13 septembre 2006.

copyright ©2006 Bref Online

Publicités

septembre 20, 2006 - Posted by | La Revue de Presse

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :