Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

Les suspensions de la Demeure du Chaos en vidéo

Les suspensions
de la Demeure du Chaos en vidéo

C’est au cœur du Bunker de la Demeure du Chaos que s’est tenu le vernissage le plus underground de l’année sur la sortie du livre culte de Lukas Zpira sur les Hidden Shadows, le clan vampirique le plus redouté de la côte Est à New York avec les premiers rushs de Laurent Coureau sur le film « Vampyres » qui sortira en France à la fin de l’année.

La sortie officielle a eu lieu le 31 octobre à NY dans le Dojo des Hidden Shadows. Point fort de la soirée, une tripe suspension (accrochage du corps) au cœur du Bunker de la Demeure du Chaos avec l’un des plus grands maîtres mondiaux: Lukas Zpira en personne qui officiait avec Satomi, déesse adulée à Osaka et Johanna de Bilbao. Les chefs des clans vampyres ont pu assister à la lecture transcendante du plasticien OtoMo de la compagnie « Materia Prima » du célèbre texte sulfureux « incantations barbares » avec D.manuel, Phil-Von et Kanelle. Ce n’est ni plus ni moins que les poids lourds de l’underground américains et européens qui ce soir là ont consacré la Demeure du Chaos comme « le Sanctuaire ». Une tout autre version est donnée par les ennemis d’Ehrmann qui considère que ce maillage international de l’underground est bel et bien la constitution d’une garde prétorienne avec ses sentinelles sur l’internet et à Lyon comme le clan de Marquis, le spécialiste des modifications corporelles. Certains ont pu noter avec frayeur le déploiement d’un service de sécurité à faire pâlir une rock star. Ehrmann répond laconiquement que certains invités de cette soirée très privée étaient issus du corps diplomatique. Ceci expliquant cela. Une chose est certaine, la Demeure du Chaos est désormais un hot spot mondial de l’underground selon un journaliste anglais médusé de voir le clan des Hidden Shadows préférer une première à la DDC qu’à New York où sévit le clan.

Côté projet, il semble que notre plasticien déjanté persiste dans son projet de souterrain à très grande échelle. Des témoins parlent à nouveau de dizaines de camions évacuant la terre de nuit. Information qui recouperait les témoignages de l’arrivée d’une excavatrice. L’idée d’Ehrmann est de reproduire une cité souterraine où il aurait définitivement la paix avec ses villageois. Signe des temps, Ehrmann, signe de discrets compromis d’achats immobiliers au delà des prix pratiqués à Saint Romain. La découverte des souterrains du Temple Protestant de Saint Romain au Couzon dans son parc l’année dernière a donné à Ehrmann une fabuleuse capacité à se mouvoir en secret le plus légalement du monde. Pour quelques voisins pro-mairie, ces expéditions dans les catacombes ne sont pas forcément bien vécues. Notre homme assure qu’une fois sa cité souterraine terminée, le calme reviendra à la surface. Coté image, la planète média défile chaque jour à Saint Romain au point que le Musée l’Organe vient d’acquérir une nacelle télescopique de 36 mètres (hauteur de 9 étages) issue du cinéma permettant les prises de vue les plus audacieuses. Dans la rubrique « heureux événements », après Berlin Est, pour la fin de l’année, le 3ème bunker de la Demeure du Chaos sera présent à la Foire de Bâle, grande messe de l’art contemporain.

copyright ©2006 LyonPeople.com

Publicités

octobre 1, 2006 - Posted by | Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :