Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

Le chaos en toute sécurité

Grand Lyon
29/01/2007

Le chaos en toute sécurité

Pour le moment, M. Ehrmann a obtenu en septembre 2006, devant la Cour d’appel de Lyon, le maintien en l’état de l’œuvre d’art, tout en étant condamné à une amende de 200 000 euros pour ne pas avoir demandé d’autorisation de travaux. Le parquet général de Lyon et la mairie se sont pourvus en cassation.

Thierry Ehrmann annonce la réouverture de son œuvre d’art et l’extension de ses activités

La « Demeure du Chaos », œuvre d’art controversée de Saint-Romain aux Monts d’Or, sera rouverte au public dès samedi prochain, a annoncé hier son propriétaire, l’artiste et homme d’affaires Thierry Ehrmann. La Demeure, un ancien relais de poste du XVIIe « déconstruit » en symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou Fidel Castro, avait été fermée au public mi-décembre dans l’attente d’un audit sur le respect des normes de sécurité. « Thierry Ehrmann et le Collectif des artistes ont obtenu sa réouverture avec l’avis favorable du service départemental d’incendie et de secours », affirme M. Ehrmann, qui dénonce « l’acharnement de Pierre Dumont, maire de Saint Romain au Mont d’or et son conseil municipal dans leur « négationnisme artistique » ». L’audit a fait suite à une première visite de la sous-commission départementale de sécurité qui avait noté des points litigieux, incitant l’équipe municipale de ce village aux nombreux bâtiments classés, à demander un examen plus approfondi. La bataille judiciaire qui oppose M. Ehrmann aux élus de sa ville a suscité la curiosité de nombreux visiteurs, venant par cars entiers le week-end visiter la Demeure.

Par ailleurs, le propriétaire de la Demeure annonce qu’il organisera la 1re « Borderline Biennial of Lyon », ayant pour thème « l’histoire d’une décennie qui n’est pas encore nommée », sorte de « off » de la 9e Biennale de l’art contemporain prévue du 17 septembre au 31 décembre 2007.

copyright ©2007 Lyon plus

janvier 31, 2007 Posted by | La Revue de Presse, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | Laisser un commentaire

30.01.07. Pas de péril en la Demeure.

30.01.07. Pas de péril en la Demeure.

Thierry Erhmann, l’artiste et homme d’affaire propriétaire de la «Demeure du Chaos», a annoncé la réouverture du site. Selon l’audit exigé en décembre par la mairie, l’œuvre cataclysmique répondrait aux normes de sécurité.
Par Pascaline Vallée

La «Demeure du Chaos», installée dans une petite ville de la banlieue chic lyonnaise, va pouvoir rouvrir ses portes, samedi 3 février 2007.

Aménagée après les attentats du 11 septembre 2001 par Thierry Ehrmann, la «Demeure du Chaos» accueille désormais plus de 2 500 œuvres. Dans un décor de carcasses d’avions et de portraits de dictateurs, œuvres et performances investissent les 10 000 m² -extérieurs et intérieurs- sur le thème de la destruction.

En février 2006, M. Ehrmann avait déjà été condamné à payer 120 000 € d’amende, et l’ancien relais de poste devait être reconstruit. La Cour d’appel avait finalement reconnu le statut d’ œuvre d’art de l’ensemble et autorisé son maintien. Portant toutefois l’amende à 200 000 €.

La mairie de Saint-Romain au Mont d’or, opposée à la présence de la Demeure, avait réussi à obtenir mi-décembre sa fermeture temporaire. En utilisant son pouvoir spécial de police pour la déclarer comme Etablissement Recevant du Public (ERP), elle avait demandé un audit sur les normes de sécurité. Les intéressés avaient dénoncé le franchissement d’un «degré supplémentaire» dans le «négationnisme artistique» de la mairie.

Invoquant son nouveau classement en ERP, la «Demeure du Chaos» lance la première édition de la «Borderline Biennial of Lyon» du 17 septembre au 31 décembre 2007. Une sorte de off de la 9e Biennale de l’art contemporain lyonnaise, avec pour thème «l’histoire d’une décennie qui n’est pas encore nommée».

Copyright ©2007 Paris Art

janvier 30, 2007 Posted by | La Revue de Presse | Laisser un commentaire

La Demeure du Chaos bientôt rouverte, annonce son propriétaire

France3.fr
Rhône-Alpes Auvergne

LYON, 28 jan 2007 (AFP) – 16h40
La Demeure du Chaos bientôt rouverte, annonce son propriétaire

La « Demeure du Chaos », oeuvre d’art controversée de Saint-Romain aux Monts d’Or (Rhône), sera rouverte au public dès samedi prochain, a annoncé dimanche son propriétaire, l’artiste et homme d’affaires Thierry Ehrmann, dans un communiqué. La Demeure, un ancien relais de poste du XVIIe « déconstruit » en symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou Fidel Castro, avait été fermé au public mi-décembre dans l’attente d’un audit sur le respect des normes de sécurité. « Thierry Ehrmann et le Collectif des artistes ont obtenu sa réouverture avec l’avis favorable du service départemental d’incendie et de secours », affirme M. Ehrmann, qui dénonce « l’acharnement de Pierre Dumont, maire de Saint Romain au Mont d’or et son conseil municipal dans leur +négationnisme artistique+ ». L’audit a fait suite à première visite de la sous-commission départementale de sécurité qui avait noté des points litigieux, incitant l’équipe municipale de cette banlieue chic lyonnaise aux nombreux bâtiments classés, à demander un examen plus approfondi. La bataille judiciaire qui oppose M. Ehrmann aux élus de sa ville a suscité la curiosité de nombreux visiteurs, venant par cars entiers le week-end visite la Demeure. Pour le moment, M. Ehrmann a obtenu en septembre 2006, devant la Cour d’appel de Lyon, le maintien en l’état de l’oeuvre d’art, tout en étant condamné à une amende de 200.000 euros pour ne pas avoir demandé d’autorisation de travaux. Le parquet général de Lyon et la mairie se sont pourvus en cassation. « L’attendu (de l’arrêt de la Cour d’appel) selon lequel il s’agit d’une oeuvre d’art pose problème: est-ce que la justice est compétente pour décider de ce qu’est une oeuvre d’art ? », avait expliqué Jean-Olivier Viout, procureur général de Lyon. Par ailleurs, le propriétaire de la Demeure annonce également qu’il organisera la 1ère « Borderline Biennial of Lyon », ayant pour thème « l’histoire d’une décennie qui n’est pas encore nommée », sorte de « off » de la 9e Biennale de l’art contemporain lyonnaise, prévue du 17 septembre au 31 décembre 2007.

france3.fr

© 2007 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

janvier 30, 2007 Posted by | Non classé | Laisser un commentaire

La « Demeure du Chaos » fait encore parler d’elle

A la Une > Actualités > Architecture

La « Demeure du Chaos » fait encore parler d’elle

Thierry Ehrmann, propriétaire de la Demeure du Chaos, oeuvre d’art controversée de Saint-Romain aux Monts d’Or (Rhône), a annoncé dimanche la réouverture du site au public dès samedi prochain du site.

« Thierry Ehrmann et le Collectif des artistes de la Demeure du Chaos ont obtenu la réouverture du site avec l’avis favorable du service départemental d’incendie et de secours », affirme Thierry Ehrmann dans un communiqué, dénonçant parallèlement « l’acharnement de Pierre Dumont, maire de Saint Romain au Mont d’or, et son conseil municipal dans leur ‘négationnisme artistique’ ».

Ancien relais de poste du XVIIe « déconstruit » en symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou Fidel Castro, la Demeure avait été fermé au public mi-décembre dans l’attente d’un audit sur le respect des normes de sécurité. Ce dernier a fait suite à la première visite de la sous-commission départementale de sécurité qui avait noté des points litigieux, incitant l’équipe municipale à demander un examen plus approfondi.

Le classement en ERP (établissement recevant du public) type musée va permettre à la Demeure du Chaos de lancer la première édition de la « Borderline Biennial of Lyon » du 17 septembre au 31 décembre prochain. « Un programme d’enfer et décalé en marge de la Biennale d’art contemporain de Lyon dont le thème est l’histoire d’une décennie qui n’est pas encore nommée où une trentaine d’artistes sont programmés », se réjouit le propriétaire.

Rappelons que Thierry Ehrmann a obtenu en septembre 2006, devant la Cour d’appel de Lyon, le maintien en l’état de l’oeuvre d’art, tout en étant condamné à une amende de 200.000 euros pour ne pas avoir demandé d’autorisation de travaux.

29/01/2007

copyright ©2007 BatiActu.com

janvier 29, 2007 Posted by | La Revue de Presse, Petition | Laisser un commentaire

La Demeure du Chaos bientôt rouverte, annonce son propriétaire

©AFP Général – Dimanche 28 Janvier 2007 – 16:40 – Heure Paris (412 mots)

Art-urbanisme-sécurité

La Demeure du Chaos bientôt rouverte, annonce son propriétaire

LYON, 28 jan 2007 (AFP) – La « Demeure du Chaos », oeuvre d’art
controversée de Saint-Romain aux Monts d’Or (Rhône), sera rouverte au
public dès samedi prochain, a annoncé dimanche son propriétaire,
l’artiste et homme d’affaires Thierry Ehrmann, dans un communiqué.
La Demeure, un ancien relais de poste du XVIIe « déconstruit » en symbole
apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden
ou Fidel Castro, avait été fermé au public mi-décembre dans l’attente
d’un audit sur le respect des normes de sécurité.
« Thierry Ehrmann et le Collectif des artistes ont obtenu sa réouverture
avec l’avis favorable du service départemental d’incendie et de
secours », affirme M. Ehrmann, qui dénonce « l’acharnement de Pierre
Dumont, maire de Saint Romain au Mont d’or et son conseil municipal dans
leur +négationnisme artistique+ ».
L’audit a fait suite à première visite de la sous-commission
départementale de sécurité qui avait noté des points litigieux, incitant
l’équipe municipale de cette banlieue chic lyonnaise aux nombreux
bâtiments classés, à demander un examen plus approfondi.
La bataille judiciaire qui oppose M. Ehrmann aux élus de sa ville a
suscité la curiosité de nombreux visiteurs, venant par cars entiers le
week-end visite la Demeure.
Pour le moment, M. Ehrmann a obtenu en septembre 2006, devant la Cour
d’appel de Lyon, le maintien en l’état de l’oeuvre d’art, tout en étant
condamné à une amende de 200.000 euros pour ne pas avoir demandé
d’autorisation de travaux.
Le parquet général de Lyon et la mairie se sont pourvus en cassation.
« L’attendu (de l’arrêt de la Cour d’appel) selon lequel il s’agit d’une
oeuvre d’art pose problème: est-ce que la justice est compétente pour
décider de ce qu’est une oeuvre d’art ? », avait expliqué Jean-Olivier
Viout, procureur général de Lyon.
Par ailleurs, le propriétaire de la Demeure annonce également qu’il
organisera la 1ère « Borderline Biennial of Lyon », ayant pour thème
« l’histoire d’une décennie qui n’est pas encore nommée », sorte de « off »
de la 9e Biennale de l’art contemporain lyonnaise, prévue du 17
septembre au 31 décembre 2007.

hap/mic

janvier 28, 2007 Posted by | La Revue de Presse, Petition, Phlogoses, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | Laisser un commentaire

La demeure du Chaos

La demeure du Chaos
Catégorie société

Communiqué de presse du 28 janvier 2007, 17h00

La Demeure du Chaos annonce sa réouverture au public le samedi 3 février 2007 à 15h30. (Attention ! Ce ne sera pas une journée Portes Ouvertes, simplement la visite habituelle.)

Malgré l’acharnement de Pierre Dumont, maire de Saint Romain au Mont d’or et son Conseil municipal dans leur
 » négationnisme artistique »

de la Demeure du Chaos et ses 2700 œuvres, Thierry Ehrmann et le Collectif des artistes ont obtenu sa réouverture avec l’avis favorable du service départemental d’incendie et de secours.

Le classement en ERP ( établissement recevant du public) type musée va permettre à la Demeure du Chaos de démarrer la première édition de la « Borderline Biennial of Lyon » du 17 septembre au 31 décembre 2007.

Un programme d’enfer et décalé en marge de la Biennale d’art contemporain de Lyon dont le thème est « l’histoire d’une décennie qui n’est pas encore nommée » où une trentaine d’artistes sont programmés. Des invitations spécifiques, des re-présentations d’œuvres, des projets inédits et imprévisibles…

Une conférence de presse présentera ce printemps le programme complet de cette « Borderline Biennial of Lyon 2007 »

A très bientôt.

– Thierry Ehrmann et le collectif des artistes de la demeure du Chaos
Entendre Thierry Ehrmann

– Mille fois la première question de mes visiteurs abasourdis de la Demeure du Chaos est « pourquoi » ?

La réponse me replonge en 1999, quand après avoir dévoré le veau d’or dans le grand festin paganiste du siècle dernier, je cherchai à nouveau ce monde gnostique.

Ma seule rédemption passait de nouveau par cette terrible épreuve, renaître par ma damnation première, la démence que l’on reçoit comme une onction suprême à la naissance pour se transcender dans l’Art.
Cette fureur maniaque, ma sulfureuse maîtresse sera de nouveau ma complice avec ses troubles de l’humeur.

Elle donnera la vie à ma plume pour écrire une longue, une très longue histoire qui naît de la nuit des temps, s’abreuve du chaos alchimique, prima materia de ce XXIème siècle tragique et somptueux pour s’incarner dans ma chair et mes œuvres et retrouver le monde des demeures philosophales.

Il fallait accomplir ce Grand Œuvre, quel qu’en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir, l’anathème des moralistes. Mais tous oubliaient que depuis la naissance du droit, il n’y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure.

Cette démence de l’acte artistique, cette force majeure qu’est la folie créatrice permet à l’homme depuis des millénaires de bâtir des temples, des catacombes, des charniers, des lieux de génuflexion, des calvaires, des labyrinthes, des Golgotha, des oratoires, des chemins de croix, des sanctuaires, des prieurés, des cathédrales de lumière.

Tout cela, fidèle lecteur, sont les mots qui désignent la Demeure du Chaos dont la dualité est l’Esprit de la Salamandre, le souffle alchimique de la Demeure.

– Alors à ta véritable question, pourquoi cette noirceur ?

je te réponds simplement :
quand tu verras la noirceur, réjouis-toi car c’est le début de l’Œuvre…

– adresse :
Domaine de la Source à ST ROMAIN AU MONT
D’OR

– Horaires
Le samedi de 15h à 18h00 – Le dimanche de 15h à 18h00
On Saturdays and Sundays : 3:00pm-6:00pm

– Contact Presse
Fax : 04 78 22 06 06

contact@demeureduchaos.org

– source :
site la demeure du chaos

Publié le 2 février 2007 par franca maï

©2007 e-torpedo.net

janvier 28, 2007 Posted by | La Revue de Presse, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | Laisser un commentaire

Monsieur le Maire…

Mairie de St Romain Au Mont D’Or
Monsieur le Maire
Mmes et Mrs les Membres du Conseil du Municipal
35, rue de la République
69270 St Romain Au Mont D’Or

Saint Romain au Mont d’Or,
Le 27 janvier 2007

Fax + LRAR
Monsieur le Maire

Après une très longue réflexion qui a démarré il y a plusieurs années,
le collectif des artistes et les Curators du Musée L’Organe ont décidé,
lors de son conseil, à l’unanimité, d’aborder avec beaucoup de pudeur et
de dignité votre portrait en format monumental au cœur de la Demeure du
Chaos et visible par nos visiteurs et promeneurs.

En effet, au regard de l’histoire de l’Art, il est inconcevable de
minimiser ou de passer sous silence votre action déterminante dans la
Demeure du Chaos.

Votre rôle de principal détracteur au-delà de toute posture politique,
la démesure de vos propos, votre combat judiciaire qui n’a pas d’égal en
France et la mobilisation sans précédent pour demander la destruction des 2500 oeuvres
de la Demeure du Chaos, nous font obligation de vous rendre hommage par cette
peinture monumentale de 4,50 mètres de haut x 3,60 mètres de large.

Duchamp, notre maître à penser déclarait que les détracteurs sont les
principaux contributeurs de l’œuvre. Ce portrait monumental, visible de
jour comme de nuit, sera peint dans la grande tradition des portraits
historiques. Le choix de l’Artiste s’est arrêté sur trois noms, dont la
réputation mondiale n’est plus à faire, notamment l’un, dont les
portraits de Mao dont j’ai été le premier acquéreur, ont atteint une
notoriété inégalée.

Ce portrait reprendra la posture de l’homme public que vous êtes et
restera bien évidemment dans la jurisprudence et la doctrine du droit à
l’image de l’élu pris dans l’exercice de ses fonctions.
Cette décision, je ne vous le cache pas, a été très dure à prendre,
notamment pour moi qui suis très éprouvé par la persécution que je subis
de votre part depuis 1999.

Néanmoins et vous le savez, j’ai toujours été un artiste fidèle à ses
convictions. Je suis dans l’obligation de reconnaître que vous êtes
depuis de nombreuses années un de mes principaux moteurs.
Je vous en souhaite bonne réception et vous prie d’agréer, Monsieur le
Maire, Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil Municipal, mes
salutations distinguées.

Thierry EHRMANN

BPC*45r,
Copie : Avocats, Grand Lyon, Ministère de la Culture , DRAC.

janvier 26, 2007 Posted by | Lettre[s] Ouverte[s] au Maire | Laisser un commentaire

Lettre Ouverte au Maire

Bientôt, la célèbre correspondance : « Demeure du Chaos » Mairie de Saint-Romain-au-Mont-d’Or

Lettre Ouverte de Thierry Ehrmann, auteur principal de la Demeure du Chaos, et Pierre Dumont, principal détracteur, obsédé par la destruction des 2500 oeuvres de la Demeure du Chaos.

janvier 26, 2007 Posted by | Lettre[s] Ouverte[s] au Maire | Laisser un commentaire

FERMETURE PROVISOIRE DE LA DEMEURE DU CHAOS

L’AVENTURE CHAOTIQUE DE THIERRY EHRMANN
FERMETURE PROVISOIRE DE LA DEMEURE DU CHAOS

Les récents événements touchant la Demeure du Chaos sont de plus en plus troublants.
Le 9 décembre, date du vernissage du nouvel ouvrage controversé de la Demeure du Chaos, une manifestation d’élus, à la demande du Maire de Saint Romain au Mont d’Or, a permis à des fins connaisseurs de la classe politique de voir se dessiner sous leurs yeux « une mouvance ultra conservatrice » faite de sénateurs, de députés et d’élus qui,
bien au delà d’un débat de société sur le droit de l’urbanisme, considèrent la Demeure du Chaos comme «le sanctuaire de terroristes de la pensée», voire, pour certains, une manifestation des forces des ténèbres.

Une chose est sûre, la Demeure du Chaos crée une ligne de fracture philosophique qu’aucune oeuvre d’art en France ne peut revendiquer. Quelques jours plus tard, la Demeure du Chaos annonce «que le négationnisme artistique a atteint une étape supplémentaire par sa fermeture provisoire» selon la dépèche AFP. Cette même dépêche recueille les propos de la Mairie qui parle de dizaines de milliers de visiteurs venus de tous pays et confirme l’interdiction envoyée par l’Académie à tous les établissements scolaires de visiter la DDC.

Quelle est donc cette part d’ombre très au delà du débat artistique qui se cache derriére la DDC ?
Une partie de la réponse se trouve peut-être dans le nouvel ouvrage sulfureux sorti sur la DDC où quelques textes et photos soigneusement cachés font froid dans le dos. Comme ces quelques lignes écrites par Thierry Ehrmann, lourdes d’instruction: « ll fallait accomplir ce Grand OEuvre, quel qu’en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir, l’anathème des moralistes. Mais tous oubliaient que depuis la naissance du Droit, il n’y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure. Cette démence de l’acte artistique, cette force majeure qu’est la folie créatrice permet à l’homme depuis des millénaires de bâtir des temples, des catacombes, des charniers, des lieux de génuflexion, des calvaires, des labyrinthes, des Golgotha, des oratoires, des chemins de croix, des sanctuaires, des prieurés, des cathédrales de lumière. Tout cela, fidèle lecteur, sont les mots qui désignent la Demeure du Chaos dont la dualité est l’Esprit de la Salamandre, le souffle alchimique de la Demeure».

Quant à la biographie interdite en France de Thierry Ehrmann (cf lyon People de décembre) il circule déjà des copies qu’on s’arrache.
D’après d’honorables serviteurs de l’Etat en matière de renseignements, la DDC fait l’objet de toutes les attentions par la puissance de ses réseaux underground. Certains expliquent que cette étrange fermeture aurait été décidée par Ehrmann lui-même. Un fin connaisseur du dossier pense qu’il s’agit d’une manoeuvre diabolique qu’il résume ainsi : «Nous avons tous pu voir et visiter la Demeure du Chaos ces derniers mois. Désormais par cette bien étrange fermeture, le rideau du véritable théâtre des ténèbres va se lever mais nous serons condamnés à rester à l’extérieur.

©2007 LyonPeople.com

janvier 15, 2007 Posted by | Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | Laisser un commentaire

La Demeure du chaos, fermée, pétille de projets

OUEST FRANCE
Jeudi 4 janvier 2007

La Demeure du chaos, fermée, pétille de projets

La Demeure du Chaos, une oeuvre fantasque et quasi-apocalyptique, qui pousse près de Lyon, est fermée au public depuis la mi-décembre, dans l’attente d’un audit de sécurité. «Jusqu’au 13 janvier en principe », souligne son créateur, Thierry Ehrmann. A l’heure des bilans, l’homme s’échauffe. «Dépassé, me voilà complètement dépassé. La première fois que ça m’arrive ! La Demeure du chaos m’échappe, comme le font les oeuvres d’art. En 2006, nous avons fait l’objet de 459 reportages dans 63 pays. Avons reçu 108 000 visiteurs, ce qui nous classe dans les premiers musées d’art contemporain en France, hors Paris. »
Thierry Ehrmann, à la fois métallurgiste-plasticien et habile homme d’affaires du Net, secoue. Mais sa Demeure du chaos, à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, près de Lyon, secoue encore plus. Cet ancien relais de poste du XVIIeme siècle s’est couvert, au fil du temps, des tatouages d’une actualité convulsive.
Plus de 70 plasticiens y ont laissé leur trace. Indescriptible, tant les symboles affluent et se téléscopent. Pierre Dumont, le maire de la commune, y voit une injure au Code de l’urbanisme. En septembre, la cour d’appel de Lyon a reconnu le caractère artisitique de l’ouvrage ne condamnant Thierry Ehrmann qu’à 200 000 € d’amende pour «absence de déclaration préalable d’une oeuvre supérieure à 40 m3». Le parquet de Lyon, le maire de Saint-Romain se sont pourvus en Cassation.
Thierry Ehrmann pétille, lui, de projets pour 2007. Dont Borderline, du 17 septembre au 31 décembre, une biennale résolument underground, «avec de grands noms », en parallèle à celle qui se déroulera au même moment à Lyon.

Marc PENNEC.

[Img]
Thierry Ehrmann dans sa Maison du chaos actuellement fermée. Il est pourtant plein de projets pour 2007.

copyright ©2006 Ouest France

janvier 4, 2007 Posted by | Non classé | Laisser un commentaire