Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

La Demeure du Chaos bientôt rouverte, annonce son propriétaire

©AFP Général – Dimanche 28 Janvier 2007 – 16:40 – Heure Paris (412 mots)

Art-urbanisme-sécurité

La Demeure du Chaos bientôt rouverte, annonce son propriétaire

LYON, 28 jan 2007 (AFP) – La « Demeure du Chaos », oeuvre d’art
controversée de Saint-Romain aux Monts d’Or (Rhône), sera rouverte au
public dès samedi prochain, a annoncé dimanche son propriétaire,
l’artiste et homme d’affaires Thierry Ehrmann, dans un communiqué.
La Demeure, un ancien relais de poste du XVIIe « déconstruit » en symbole
apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden
ou Fidel Castro, avait été fermé au public mi-décembre dans l’attente
d’un audit sur le respect des normes de sécurité.
« Thierry Ehrmann et le Collectif des artistes ont obtenu sa réouverture
avec l’avis favorable du service départemental d’incendie et de
secours », affirme M. Ehrmann, qui dénonce « l’acharnement de Pierre
Dumont, maire de Saint Romain au Mont d’or et son conseil municipal dans
leur +négationnisme artistique+ ».
L’audit a fait suite à première visite de la sous-commission
départementale de sécurité qui avait noté des points litigieux, incitant
l’équipe municipale de cette banlieue chic lyonnaise aux nombreux
bâtiments classés, à demander un examen plus approfondi.
La bataille judiciaire qui oppose M. Ehrmann aux élus de sa ville a
suscité la curiosité de nombreux visiteurs, venant par cars entiers le
week-end visite la Demeure.
Pour le moment, M. Ehrmann a obtenu en septembre 2006, devant la Cour
d’appel de Lyon, le maintien en l’état de l’oeuvre d’art, tout en étant
condamné à une amende de 200.000 euros pour ne pas avoir demandé
d’autorisation de travaux.
Le parquet général de Lyon et la mairie se sont pourvus en cassation.
« L’attendu (de l’arrêt de la Cour d’appel) selon lequel il s’agit d’une
oeuvre d’art pose problème: est-ce que la justice est compétente pour
décider de ce qu’est une oeuvre d’art ? », avait expliqué Jean-Olivier
Viout, procureur général de Lyon.
Par ailleurs, le propriétaire de la Demeure annonce également qu’il
organisera la 1ère « Borderline Biennial of Lyon », ayant pour thème
« l’histoire d’une décennie qui n’est pas encore nommée », sorte de « off »
de la 9e Biennale de l’art contemporain lyonnaise, prévue du 17
septembre au 31 décembre 2007.

hap/mic

Publicités

janvier 28, 2007 - Posted by | La Revue de Presse, Petition, Phlogoses, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :