Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

De Cheval à Ehrmann : deux rêveurs, deux réalisations

De Cheval à Ehrmann. Deux rêveurs, deux réalisations. Qui dérangent certains, mais ne laissent aucun indifférent. Thierry Ehrmann, plasticien depuis 25 ans, a bâti sa « Demeure du Chaos » à Saint-Romain-au-Mont-d’Or dans le Rhône. Plus de 120 000 heures de travail ont été nécessaires pour réaliser l’oeuvre.

Ehrmann, un héritier de Cheval ?

« Le Palais Idéal« , c’est un exemple pour moi. Une véritable passion. Je l’ai découvert enfant. Et depuis, Cheval m’a toujours hanté. Notre « parenté artistique » m’a toujours poursuivie. Nos deux histoires sont singulières. Ce sont deux histoires de vie. Et la plupart du temps, les visiteurs de l’un se rendent ensuite chez l’autre… »

« Ce qui importe c’est la démarche »

Pour thierry Ehrmann, « Cheval a toujours été présent dans la réalisation de la « Demeure ». Il a été mon compagnon de jour et de nuit. Il est également peint chez nous à Saint-Romain ».

Mécène du concert de CharlÉlie

L’artiste-choc du XXIe a fait fortune sur le net. Entre businessman et plasticien déjanté, l’homme est également mécène du concert de CharlÉlie. « CharlÉlie est un homme d’une très grande sensibilité qu’on ne rencontre pas chez tout le monde. Quelqu’un de polyvalent… »
Du Palais, le 25 juillet à Hauterives, le public sera enveloppé d’une atmosphère insolite, unique.

Thomas ZIMMERMANN

copyright ©2008 Le Dauphiné Libéré – mardi 22 juillet 2008

juillet 22, 2008 Posted by | La Revue de Presse | , , , , , , | Laisser un commentaire