Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

La Demeure du chaos revient dans l’arène judiciaire

Sauvée en 2006 par un jugement qui a été depuis cassé, la propriété tant controversée de Saint-Romain-au-Mont-d’Or rejoue aujourd’hui son avenir devant la cour d’appel de Grenoble

Cette habitante de Saint-Romain-au-Mont-d’or voulait peindre ses volets en rouge. Interdit dans ce village classé. « Et Ehrmann, il fait bien ce qu’il veut, non? », s’est alors insurgée cette habitante à la mairie. « C’est tout le temps comme cela. À force de discussion, les gens finissent par se plier aux règles d’urbanisme mais ils ont un mal fou à comprendre qu’on leur impose des choses », explique Françoise Revel, maire de la commune.

En 99, Thierry Ehrmann, patron d’Artprice (site de cotation en ligne d’œuvres d’art) se lance dans son projet de déconstruction de sa propriété, un relais postal du XVIIIe sur 12000 m2 de terrain. À partir de 2004, au retour des vacances d’été, le chaos du monde vient se planter à la vue de tous, sur fond noir et rouge sang, dans la pierre des Monts d’Or : portrait de Ben Laden, murs sanguinolents, carcasse d’avion… Depuis, le plasticien Thierry Ehrmann n’arrête pas. Il y aurait à ce jour 3123 œuvres produites.

Dès 2004, le bras de fer s’engage avec la mairie. Pierre Dumont, alors premier magistrat, n’aura de cesse de marteler deux arguments : on ne peut imposer sa propre vision de l’art et on ne peut s’affranchir des règles d’urbanisme. Après un premier marathon judiciaire, la cour de cassation a annulé l’arrêt de la cour d’appel de juin 2006 qui était favorable à Ehrmann, puisque la demeure était sauvée (lire par ailleurs).

Aujourd’hui, c’est devant la cour d’appel de Grenoble que l’on revient à la case départ. La mairie, où l’équipe sortante conduite par Françoise Revel a été triomphalement réélue avec 71 % des voix, est toujours sur la même position : la remise en état de la Demeure. « L’argent et la notoriété ne sont pas au-dessus des lois. »

Est-ce que le débat va pour autant être juridique aujourd’hui? Certes, Thierry Ehrmann va réitérer que chacune de ses œuvres n’excède pas 40 m3 et 12 mètres de haut, et donc pas soumises à une déclaration. Mais celui qui aime comparer son aventure à celle du facteur Cheval va surtout plaider « la légitimité du grand public » qu’il estime avoir gagnée : « Toute la demeure est ouverte à part la chambre à coucher. Elle ne m’appartient plus. Le public s’en est emparé. Le seul juge, c’est désormais l’histoire de l’art. » Preuve que les débats n’auront pas lieu que dans le palais, Ehrmann a organisé un train spécial pour emmener ses centaines de supporters aujourd’hui à Grenoble. Il faut dire que si les juges décident la remise en état, la Demeure, tellement transformée, sera vouée à la destruction. Dans le village, il ne viendrait alors à plus personne l’idée de peindre ses volets en rouge.

Xavier Breuil

Un bras de fer qui dure depuis 2004
C’est en 2004 que la mairie décide de poursuivre Thierry Ehrmann. La première audience a lieu le 10 novembre devant le tribunal correctionnel qui ordonne la remise en état de la Demeure et condamne Ehrmann à 20 000 euros d’amende. Ce dernier fait appel et l’affaire passe le 9 juin 2006. « Ces constructions blessent le droit », souligne ce jour-là l’avocat général qui requiert la remise en état. Le délibéré tombe le 13 septembre. Ehrmann écope de 200 000 euros d’amende mais la remise en état n’est pas ordonnée et la Demeure sauvée. Dès le lendemain, le parquet général, qui se demande si un juge peut décider de la qualité d’une œuvre d’art, se pourvoit en cassation. Suivi de près par le maire de Saint-Romain. En décembre 2007, la cour de cassation rejette le pourvoi du parquet mais reçoit celui de la mairie et renvoie l’affaire devant la cour d’appel de Grenoble, ce lundi à 14 heures.

X.B

copyright ©2008 Le Progrès
http://www.leprogres.fr/infosdujour/rhone/1057154.html

Publicités

novembre 17, 2008 - Posted by | Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :