Artprice by Art Market: les 10 meilleures plus-values au S1 2019 face aux taux négatifs ou voisins de zéro

Art Press Agency

Les cas de reventes aux enchères démontrent le potentiel financier de l’Art en fonction de la notoriété des artistes, des qualités intrinsèques des œuvres et bien sûr, d’une demande variable au cours du temps. Si le rendement annuel moyen de l’Art atteint +4,6%, pour une durée moyenne de 13 ans, certaines œuvres constituent des investissements beaucoup plus compétitifs, notamment sur le segment contemporain.

Pour thierry Ehrmann, Président et Fondateur d’Artprice: « les artistes les plus rentables du Marché ne sont plus les grands modernes comme au siècle dernier. Les grands acheteurs ont reporté leurs investissements sur les contemporains les mieux établis, sur les grands « classiques » de notre époque. Des artistes aussi fondamentaux que Jean-Michel Basquiat ou Yayoi Kusama, qui constituent un graal pour tout musée et pour tout grand collectionneur, font face à une demande de plus en plus forte et internationale. Cette création contemporaine est propice aux meilleurs investissements…

Voir l’article original 1 660 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s