Artprice by Art Market : Paris et la FIAC peuvent-elles briller après le succès de la Frieze London ?

Art Press Agency

Il y a peu de chances de nos jours de croiser, au hasard d’une rue de Montmartre ou de Montparnasse, le nouveau Giacometti ou le nouveau Picasso. Si l’on est amateur d’arts plastiques, mieux vaut se rendre directement dans le Marais pour faire le tour des galeries. Chez Perrotin rue de Turenne, on découvrira les travaux de l’Américain Josh Sperling, du Coréen Park Seo-Bo et du Mexicain Gabriel de La Morta ; rue Vieille-du-Temple, dans le tout nouvel espace de la galerie David Zwirner, l’Américain Raymond Pettibon est exposé pour la première fois en exposition individuelle dans la capitale française depuis 1995.

Mieux encore, il faut se rendre cette semaine au Grand Palais, où la Foire Internationale d’Art Contemporain est installée jusqu’à dimanche. Trois semaines après la Frieze et la Frieze Masters à Londres, la FIAC met Paris au centre du Marché de l’Art avec « 197 galeries issues de 29 pays »…

Voir l’article original 1 115 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s