Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

Newsletter de la Demeure du Chaos numéro 702 par thierry Ehrmann

Nutrisco et Extinguo

la Demeure du Chaos en route pour la Cour Européenne
des Droits de l’Homme >>>

blog.ehrmann.org

Biographie interdite de thierry Ehrmannforbidden biography of thierry Ehrmann…

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.Salut les p’tites louves et loups,

(Cette lettre est adressée aux 144 801 signataires de la
pétition
dont vous faites partie)

Fermetures exceptionnelles : mardi 25 décembre 2012 et mardi 1er janvier 2013, bien sûr la Demeure du Chaos sera ouverte comme tous les week-ends aux horaires d’hiver consultables ici >>>

Grosse production de sculptures avec notamment l’Heure Initiatique qui je vous le rappelle est une installation monumentale de 999 cercles d’acier brut de 50 à 210 mm d’épaisseur d’un poids moyen de 200 kilos ; chacune des sculptures possède un alphabet ou un langage d’une civilisation disparue ou en cours de disparition.

C’est un véritable travail d’anthropologue, où nous devons rechercher plusieurs dizaines de milliers de signes, formes et symboles qui restituent des civilisations ou des ethnies perdues. Chaque semaine, nous arrivons à produire malgré la neige ou la pluie glacée, près de 30 sculptures, où pour chacune d’entre elles, nous peignons à l’antirouille un alphabet perdu sur des disques d’acier où compte tenu de l’épaisseur souvent supérieur à 100 mm, nous sommes obligés de faire plusieurs lavages à l’acide chlorhydrique qui dans l’Alchimie se nomme Esprit de Sel.

Il faut imaginer les 999 sculptures sur les 9000 mètres carrés ce qui permettra un quadrillage d’une tous les 10 mètres.

Toujours dans les news fraîches de la semaine, nous sommes en train de déployer à très grande échelle un éclairage dément de la Demeure du Chaos avec une approche très écologique par des LEDs lumière froide étanches de 10 watts qui ont une patate d’environ 100 watts (en terme de lux).

Je vous invite à venir la nuit voir “Les Cages de l’Enfer” éclairées par les LEDs (ci-dessous la photo prise de jour), c’est réellement un choc esthétique et la lumière se manie comme un crayon à dessin.

Depuis un mois comme annoncé, nous avons le plus gros défi littéraire et artistique avec la préparation pour le début d’année 2013 d’un objet de collection extraordinaire de 30 x 30, 540 pages couleur, 5 kilos avec plusieurs milliers de photos et textes inédits. On frôle une année entière de travail à 4 personnes. Véritable plongée en eaux profondes sur les 14 ans de la Demeure, 1999-2013, mais aussi une véritable dystopie sur les 10 prochaines années de la Demeure du Chaos, où je pense sincèrement qu’on franchira des frontières humainement impensables tout en respectant les règles et les lois républicaines… En un mot, vous aurez la face cachée des premières années de la DDC (Demeure du Chaos), mais aussi son avenir dantesque dans un monde qui se déconstruit de minute en minute.

A ce propos, j’ai sondé Google pour rechercher les millions de photos sur la Demeure du Chaos appelées aussi par certains Maison du Chaos et baptisée par le New York Times ; Abode of Chaos. Ce n’est ni plus ni moins 9 millions de résultats qui apparaissent sur Google.com, un grand merci à ceux et celles qui n’oublient pas lorsqu’ils posent les photos de sourcer ou tagger Demeure du Chaos et si possible la date et le lieu (géo-taggage).

thierry Ehrmann sonde Google sur la Demeure du Chaos

Nouvelles Oeuvres :

L’Heure Initiatique par thierry Ehrmann

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3225

“Les Cages de l’Enfer”

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3019 L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3209

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3203

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3213 L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3211

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3224

Work in progress…

thierry ehrmann:.

PS : la Demeure du Chaos est éternelle et sera toujours votre Demeure, ouverte à
chacune, chacun…

rePS : le Buzz UMP fonctionne du feu de dieu, juste au moment où on sort notre affiche. La guerre de tranchées Fillon-Copé est une véritable bénédiction pour notre affiche, du coup on a décidé de l’imprimer pour que vous l’ayez disponible à la Demeure du Chaos dans peu de temps.

Cliquez l’image pour agrandir

La Demeure du Chaos et ses 144 801 signataires…par thierry Ehrmann


Depuis un mois, c’est de la pure folie à la Demeure du Chaos où toute la presse écrite et audio-visuelle se précipite pour qu’on leur commente en live le 21 décembre 2012 ; il était donc nécessaire qu’on remette les pendules à l’heure avec un bout de texte où avec ma plume je recadre le débat. Bon je veux bien que Canal Plus fasse sa « chaine de la fin du monde », mais un peu de sérieux s’impose lorsqu’on parle de l’Eschatologie,

21.12.2012 _DDC4514

DE L’HISTOIRE DES FINS DU MONDE OU LE PRINCIPE DE LA TABULA RASA À
LA DEMEURE DU CHAOS.

Depuis la nuit des temps, de la Haute Egypte en passant par la Mésopotamie, l’Europe Médiévale, jusqu’au 11 septembre 2001, pour finir à Fukushima, la fin du monde ou la fin d’un monde a toujours été crainte, formulée mais aussi attendue, sublimée… lire la suite >>>


Le nouveau Catalogue bilingue de l’exposition 2013 avec de nouvelles oeuvres « 30 ans de sculptures » à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann est en libre-service sur place le temps de l’exposition et aussi disponible gratuitement en PDF. (Cliquez sur l’image ci-dessous)

The new catalog of the exhibition « 30 years of sculptures » at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos by thierry Ehrmann is in self-service until the end of the exhibition and also available for free in PDF version.


Retrouvez
les toutes dernières oeuvres,
performances et actualités de la Demeure du Chaos et de la Borderline Biennale 2011 sur Flickr
>>>

Soutenez-nous, SIGNEZ
LA PETITION

Support the Abode
of Chaos:

SIGN UP THE PETITION!

LES COMMENTAIRES
DES SIGNATAIRES !

SIGNERS’ COMMENTS

Cette lettre est éditée par Romain Libre, lettre satirique, dépôt légal,
directeur de la publication : thierry Ehrmann

décembre 6, 2012 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchimie, Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos, Musée l'Organe, Newsletter de la Demeure du Chaos, Petition, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

AFP Demeure du Chaos Abode of Chaos CEDH réponse du 18 septembre 2011

AFP / Demeure du Chaos Abode of Chaos / CEDH réponse du 18 septembre 2011
Suite à une somme invraisemblable d’erreur et/ou d’incompétence, remise à l’heure pour une lecture judiciaire qu’un étudiant en droit de première année pourrait écrire… thierry Ehrmannn

Bis repetita (pour les durs de la feuille) du communiqué Demeure du Chaos contre la France CEDH du 9 juin 2012 avec en bonus une version vidéo pour les analphabètes (avec mise à jour du 9 septembre 2011)

Communiqué officiel de thierrry Ehrmann auteur et plasticien de la Demeure du Chaos/ Abode of Chaos avec ses avocats en charge des intérêts devant la C.E.D.H. avce mise à jour au 9 septembre 2011 (avant dernier paragraphe en français)

english version below

En l’état actuel de la requête introduite par thierry et Nadège Ehrmann et la société VHI contre la France à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, l’examen de la requête par la Cour en page 1, dès les premières lignes de la décision, laisse apparaître en écrit un dysfonctionnement majeur, qui en l’état, ne permet aucun commentaire de quelque nature que ce soit.

Ce dysfonctionnement majeur, dès les premières lignes de la décision sur la recevabilité de la requête, indique par écrit officiel que  » le Gouvernement Français nous aurait soumis des conclusions auxquels nous aurions répondu en notre qualité de requérant » ce que nous démentons formellement et ce de manière officielle. Le principe fondamental du contradictoire a été violé par ce dysfonctionnement majeur.

Une enquête internationale est déclenchée par nos avocats pour connaître à quel degré, ce dysfonctionnement majeur et fondamental frappant la recevabilité de la requête s’est opéré. Monsieur le Garde des Sceaux ,Michel Mercier ainsi que CEDH sont saisis par nos avocats par voie officielle.

Dans le cadre d’une mesure conservatoire, une deuxième requête a été immédiatement introduite par les requérants thierry et Nadège Ehrmann et la société VHI contre la France à la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Bien évidemment ce dysfonctionnement majeur indiqué dès les premières lignes que ” le Gouvernement Français nous aurait soumis des conclusions auxquels nous aurions répondu en notre qualité de requérant” ne peut être analysé comme une erreur de plume ou de calcul au sens de l’article 81 du règlement de la Cour visant les « rectifications d’erreur dans les décisions et arrêts ».


cliquez sur la requête de la C.E.D.H. pour la visionner en grand format lisible par tous.

Le combat judiciaire continu donc plus que jamais avec désormais plus de 130545 signataires de la pétition

Mise à jour du 9 septembre 2011:

De manière officielle, par courrier avocat du 9 septembre 2011, Monsieur le Garde des Sceaux, Michel Mercier demande à Monsieur le Ministre des affaires étrangères, Alain Juppé de démarrer une enquête internationale, compte tenu des conséquences qui mènent, selon les spécialistes du droit Européen, indubitablement à la nullité absolue de la requête de la C.E.D.H. et ne peut être en aucun cas, analysé comme une erreur de plume ou de calcul au sens de l’article 81 du règlement de la Cour visant les « rectifications d’erreur dans les décisions et arrêts ».

Le Gouvernement Français est conscient que la disparition de son mémoire en réponse est très lourd de conséquences et que la prétendue réponse des demandeurs (thierry et Nadège Ehrmann, Sci VHI) qui est une pure fiction mensongère, détruit définitivement, les principes fondamentaux du contradictoire de la C.E.D.H.

thierry Ehrmann

Lyon France, 9 th june 2011: Official press release by thierrry Ehrmann, author and visual artist of the Abode of Chaos with the lawyers protecting his interests »

At this stage of the proceedings, the reply issued by the European Court of Human Rights to the petition presented by thierry and Nadège Ehrmann and the company VHI against France reveals a major legal error on page 1, that renders any legal comment pointless.
Indeed, the ECHR’s statement that “the French Government submitted conclusions that we have responded to as claimants” cannot be considered as a clerical mistake, nor an error in calculation as referred to in Article 81 of the ECHR regulations applying to “ rectifications of mistakes in judgements and resolutions ”.

This error, right at the beginning of the decision on the claim’s admissibility, indicates, in official writing, that « the French Government has delivered conclusions to the claimants and that the claimants have responded to these conclusions » an allegation that we, the claimants, categorically and officially refute.

We have instructed our lawyers to launch an international investigation to ascertain to what extent this major and fundamental error has impacted the admissibility of our petition. Our lawyers will begin the process by contacting Monsieur Michel Mercier (French Keeper of the Seals) and the ECHR.

As a precautionary measure, thierry and Nadège Ehrmann and the company VHI have immediately filed a second claim against the French justice system with the European Court of Human Rights.

septembre 18, 2011 Posted by | 999, Artprice, Chaos Materia Prima, Cour Européenne des Droits de l'Homme - CEDH, La Revue de Presse, Petition, Poursuites Judicaires et pénales, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues, wikileaks | , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Lettre ouverte à thierry Ehrmann

HUMEUR

L’EDITO

PHILIPPE BRUNET-LECOMTE


Le directeur-rédacteur en chef de Mag2 Lyon s’adresse au fondateur de la Demeure du chaos, condamné par la Cour de Cassation à la remettre en état. Et à travers lui, il s’adresse à tous les “oufs” lyonnais qui font la couverture de ce numéro.

Lettre ouverte à thierry Ehrmann
Mon cher Thierry, toi au moins, ça ne te choquera pas que je tutoie vu que je t’ai immédiatement tutoyé quand je t’ai rencontré pour la première fois, il y a environ 15 ans. Ce qui mérite d’être signalé aux fidèles de cette lettre ouverte car je passe très rarement au “tu”, surtout quand j’ai en face de moi un baron lyonnais.
Ça ne te choquera pas non plus qu’en m’adressant à toi, je m’adresse en fait à tous les “oufs” lyonnais auxquels ce premier Mag2 Lyon de l’année 2010 consacre un dossier que je trouve marrant et assez instructif. Car au final, que serait Lyon sans tous ces “oufs”qui, comme toi, qui secouent cette ville encore coincée dans ses à prioris ?
Bon, je sais, tu as fini l’année 2009, par un “chaos” judiciaire. Car la Cour de cassation vient de te condamner à reconstruire ta fameuse Demeure, que tu déconstruis depuis 10 ans avec méthode en la submergeant d’incroyables performances artistiques.
Je n’ai jamais bien compris sur quelle planète vivaient les juges. Car souvent ils croient condamner mais en fait, c’est l’inverse, ils sacralisent ce qu’ils pensent anéantir d’un geste magistral. Avec cette maison du Chaos, si j’ai bien compris, tu t’es affranchi d’un permis de construire dans les règles. Mais au fond, c’était élémentaire, mon cher Thierry, car tu ne pouvais pas te lancer dans cette aventure avec un certificat de conformité.
Et les juges qui te le reprochent aujourd’hui sont dans l’absurde. Visiblement, ces éminents juristes n’ont pas lu le procès de Kafka !
Bref, c’est le plus joli cadeau qu’ils pouvaient te faire pour Noël, en relançant cette procédure qui avait tendance à s’enliser dans la routine judiciaire. Et la routine, je le sais, tu ne supportes pas. Voilà pourquoi je te demande de bien vouloir adresser à tes juges quelques mots de remerciements en ce début d’année. En les invitant à venir visiter le paradis infernal. En plus pour eux, ce serait une expérience unique : se rendre compte sur le terrain de la réalité d’un de leurs “dossiers”qu’ils ont jugé du haut de leur perchoir parisien, emmitouflés dans leur hermine d’un autre siècle.
Bref, te voilà reparti dans un nouveau combat judiciaire. Car j’imagine, tu vas saisir la Cour européenne des droits de l’homme. Et s’il le faut, tu iras plus loin car il doit bien y avoir un tribunal mondial, voire interplanétaire qui sera enfin sensible à tes arguments de bon sens. C’est-à-dire que le droit ne peut pas se hisser dans cet univers insaisissable de la création.
Rassure-toi, Thierry, par cette lettre ouverte, je ne veux pas prendre ta défense face à ces juges qui ont sanctifié ton chaos car tu te débrouilles très bien tout seul pour t’enfoncer ! Mais je veux simplement te dire que je reste un de tes fidèles. D’ailleurs, je ne compte plus les “dîners de cons”où j’ai pris un vrai plaisir à m’insurger contre ceux qui propageaient des pauvres rumeurs sur toi. Tes mille et une femmes, les mille et une faillites, tes mille et une brutalités, perversités et autres obscénités diaboliques….
Ce qui m’a toujours fait rigoler, c’est la gueule de tes ennemis qui se pincent le nez en parlant de toi. Ces bienpensants aux airs de velours, ces costards rigides cravatés de gris, ces chanoines gras et repus… Des airs si convenables qui dissimulent tant de vraies turpitudes. Lyon qui pèse, Lyon qui prie, Lyon qui compte. Lyon trouillard. Les vrais “oufs, c’est pas toi, c’est eux. Car ils naviguent à vue, l’oeil rivé sur eux-mêmes et sur leurs petits intérêts. Un peu court.
Voilà, mon Thierry, je conclurai en te disant merci. Et à travers ce merci, en rendant hommage à tous les “oufs”de Lyon qui font que, malgré tout, j’adore cette chienne de ville.
Merci aussi parce que seul un “ouf”comme toi pouvait soutenir un magazine de “ouf”comme Lyon Mag, devenu par miracle Mag2 Lyon. Jamais tu ne nous as laissé tomber, malgré les chaos qui ont jalonné nos quinze ans d’histoire. Et tu as toujours tenu parole, contrairement à d’autres barons si respectables. Sans jamais rien exiger en retour, si ce n’est que nous restions fidèles à nous-mêmes.
J’en profite pour adresser, en ce début d’année 2010, un petit message à l’équipe de ce Mag2Lyon, qui va fêter son premier anniversaire dans quelques semaines. Tu le sais, j’ai décidé de me “casser”cet été, pour permettre à ce magazine de “déconstruire”tranquillement son avenir. Et je leur dirai en toute franchise : vous aussi, sachez rester “ouf”. Ce qui est très exigeant. Mais c’est la seule façon d’être vraiment raisonnable !

copyright ©2010 Mag2Lyon – Janvier 2010

janvier 4, 2010 Posted by | Cour Européenne des Droits de l'Homme - CEDH, La Revue de Presse, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , | Laisser un commentaire

Pourquoi je saisis La Cour Européenne des Droits de l’Homme pour defendre la liberté d’expression en France

Pourquoi je saisis La Cour Européenne des Droits de l’Homme pour defendre la liberté d’expression en France
par thierry Ehrmann sur son blog.

« La guerre totale est désormais déclarée avec la mise en oeuvre de ma requête après de la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour défendre la liberté d’expression en France et les 3123 œuvres formant le corpus de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos .

J’ai créé un chapitre spéciale sur mon blog>>> cliquez sur ce lien où vous aurez en temps réel tous les documents juridiques, mes notes d’auteur, intervention de juristes spécialisés, d’historiens , de sociologues, de cotes de plaidoirie, vidéos, dépêches d’agence (AFP, AP ,Reuters), articles de presse écrite et audiovisuelle et explication sur le fonctionnement auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. »

thierry Ehrmann

A suivre sur blog.ehrmann.org >>>

décembre 25, 2009 Posted by | 999, Chaos Materia Prima, La Revue de Presse, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | Un commentaire

«Demeure du Chaos»: recours devant la cour Européenne

«Demeure du Chaos»: recours devant la cour Européenne


Alors que l’homme d’affaires et plasticien, Thierry Ehrmann, a été sommé de remettre en état sa «demeure du chaos», située près de Lyon, par la cour de cassation, ce dernier a décidé de former un recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme.

thierry Ehrmann, qui a été contraint mardi par la cour de cassation de remettre en l’état d’origine sa «Demeure du Chaos», a décidé de former un recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme. «Plus que jamais, Thierry Ehrmann (…) va plaider avec férocité sa cause pour faire valoir et respecter le droit à la liberté d’expression, en formant un recours (…) auprès de la cour européenne des droits de l’Homme contre la France», a-t-il annoncé dans un communiqué de presse. Selon lui, «cette décision porte atteinte à sa liberté d’expression et dans le fait qu’il ne peut pas être soumis à la seule réglementation du droit de l’Urbanisme, l’expression artistique étant un droit national et universel depuis la nuit des temps».

Situé à Saint-Romain-au-Mont-d’Or près de Lyon, la «Demeure du Chaos» est un ancien relais de poste du XVIIe siècle, qui depuis 1999 a été transformé en un symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou encore Fidel Castro.

(18/12/2009)

copyright ©2009 BatiActu

décembre 19, 2009 Posted by | 999, Demeure du Chaos 10 ans, La Revue de Presse, Petition | , , , , , , , | Laisser un commentaire

Demeure du Chaos : nouveau rebondissement

Demeure du Chaos : nouveau rebondissement
Vendredi 18 Décembre à 09:14
Le bras de fer judiciaire va continuer.

Thierry Ehrmann a saisi jeudi matin la Cour européenne des droits de l’homme après la décision de la justice française qui ordonne la remise en état de la maison de Saint Romain au Mont d’Or.
La Demeure du Chaos, c’est un ancien relais de Poste transformé en œuvre d’art controversée, avec ses fameux portraits de Ben Laden et Fidel Castro sur les murs.
Le propriétaire de la Demeure est loin de renoncer après cette décision en sa défaveur.

Ecoutez Thierry Ehrmann, le propriétaire de la Demeure du Chaos

Thierry Ehrmann a également été condamné à verser 30.000 euros d’amende.

Plus de 100 000 personnes ont signé une pétition en faveur de la Demeure du Chaos, qui a reçu 142 000 visiteurs cette année.

copyright ©2009 Radio Scoop

décembre 18, 2009 Posted by | 999, La Revue de Presse, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , | Laisser un commentaire

La « Demeure du Chaos », bientôt remise en l’état ? Pas sûr…

La « Demeure du Chaos », bientôt remise en l’état ? Pas sûr…

Par Stéphanie Odéon, le 17 décembre 2009 à 16h55, mis à jour le 17 décembre 2009 à 18:09
La Cour de cassation a rejeté le pourvoi du propriétaire de la « Demeure du chaos » et ordonné la remise en état des lieux. L’intéressé compte porter l’affaire devant la Cour européenne.

L’homme d’affaires et plasticien Thierry Ehrmann devra remettre dans leur état d’origine les lieux où il avait construit la « Demeure du Chaos », une oeuvre d’art controversée implantée dans un village classé des environs de Lyon, a tranché mardi la Cour de cassation. Située à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, dans le Rhône, la « Demeure du Chaos » est un ancien relais de poste du XVIIe siècle, « déconstruit » par son propriétaire, Thierry Ehrmann, président du groupe Serveur (banques de données) et d’Artprice.com (cotation en ligne d’oeuvres d’art).

La « Demeure du Chaos » bientôt remise en ordre ?
La Demeure du Chaos veut gagner le droit d’exister

Cette décision de justice n’a pourtant pas soulagé Françoise Revel, la maire de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, interrogée par le Progres.fr. Thierry Erhmann a en effet annoncé qu’il prenait cet arrêt « comme une chance d’aller plaider devant la cour européenne ». Le plasticien estime que sa « demeure n’est pas une œuvre violente. Elle n’incite pas à la haine et ne trouble pas à l’ordre public ».

10 ans de discorde

Depuis 1999, Thierry Ehrmann a supervisé le travail d’une quarantaine d’artistes qui ont transformé la bâtisse en un symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou encore de Fidel Castro. A l’issue d’une longue procédure en justice, la cour d’appel de Grenoble avait, le 16 décembre 2008, jugé que cette oeuvre enfreignait le code de l’urbanisme. Condamnant Thierry Ehrmann à une amende de 30.000 euros, elle lui avait donné neuf mois pour remettre les lieux dans leur état d’origine. Le condamné s’était alors pourvu en cassation. Mais mardi, la chambre criminelle de la Cour de cassation a rejeté son pourvoi, rendant définitive la décision grenobloise.

L’affaire avait débuté en 2004. Le maire de Saint-Romain avait alors porté plainte contre Thierry Ehrmann, lui reprochant d’avoir enfreint le code de l’urbanisme en effectuant ces travaux sans déclaration préalable et en demandant la « remise en état des lieux ». En première instance, le tribunal correctionnel de Lyon avait donné raison à l’élu, enjoignant le plasticien à remettre sa maison en l’état. Il avait également condamné le prévenu et sa société immobilière à payer au total une amende de 120.000 euros. Ce jugement avait été partiellement infirmé par la cour d’appel de Lyon en septembre 2006, cette dernière alourdissant l’amende à 200.000 euros, mais autorisant le maintien en l’état. Saisie par le prévenu et le ministère public, la Cour de cassation avait, fin 2007, annulé l’arrêt de la cour d’appel de Lyon et renvoyé l’affaire à Grenoble.
Par Stéphanie Odéon le 17 décembre 2009 à 16:55

copyright ©2009 LCI /TF1 News

décembre 17, 2009 Posted by | 999, Demeure du Chaos 10 ans, La Revue de Presse, Petition | , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Demeure du Chaos: Ehrmann refuse de se rendre…

Demeure du Chaos: Ehrmann refuse de se rendre…
Écrit par Gérald Bouchon
Jeudi, 17 Décembre 2009 16:16
La cour de cassation a rejeté le pourvoi de Thierry Ehrmann. L’homme d’affaires devra remettre en état l’extérieur de la Demeure du Chaos à Saint-Romain-au-Mont-d’or. La bâtisse, siège du Groupe Serveur avait commencé à muter en 1999, de façon discrète.

C’est véritablement en 2004 que la mutation éclate au grand jour avec les…

transformations extérieures de l’ancien relai de poste XVIIème siècle. Le maire de lépoque Pierre DUMONT avait alors décidé de saisir la justice. L’arrêt rendu par la cour d’appel de Grenoble en décembre 2008 est donc définitif.

Il impose à l’homme d’affaires la remise de la bâtisse à l’état initial. Mais Ehrmann n’est pas du genre à baisser les bras: il a décidé de saisir la cour européenne des droits de l’homme.

copyright ©2009 Lyon Première

décembre 17, 2009 Posted by | 999, La Revue de Presse, Petition | , , , , , , , | Laisser un commentaire

La cour de Cassation ordonne la remise en état de la « Demeure du Chaos »

La cour de Cassation ordonne la remise en état de la « Demeure du Chaos »

En savoir plus
Thierry Ehrmann, président du groupe Serveur et d’Artprice.com, et sculpteur [17.03.2006]
Les dix personnalités de l’année [19.01.2007]
Thierry Ehrmann condamné à remettre en état la Demeure du Chaos [17.12.2008]
LYON [17.12.2009] – La cour de Cassation a confirmé l’arrêt de la cour d’appel de Grenoble qui avait condamné Thierry Ehrmann à remettre en l’état « la Demeure du Chaos ». L’homme d’affaires et artiste compte poursuivre le combat devant la Cour européenne des droits de l’homme.

L’invocation du droit moral de l’artiste n’aura pas suffi à convaincre la cour de cassation. Celle-ci vient de confirmer, dans un second pourvoi, l’arrêt de la cour d’appel de Grenoble qui avait ordonné la remise en état de « la demeure du Chaos » , se plaçant sur le terrain du droit de l’urbanisme.

Ce relais de poste du XVIIe, situé dans une commune rurale de la banlieue lyonnaise, résidence de l’homme d’affaires Thierry Ehrmann ( fondateur d’Artprice ) et siège de son entreprise, a été transformé au fil du temps, depuis 1999, en une « oeuvre au noir se nourrissant du chaos alchimique de notre XXIe siècle, tragique et somptueux dont les braises naissent le 11 Septembre » selon les termes de l’artiste. Celui-ci met en avant par ailleurs, le grand nombre de visiteurs qui se rendent dans un lieu « quasi muséal » .

La bataille judiciaire a débuté en 2004, avec la plainte du maire, furieux de la dégradation visible de l’extérieur d’un bâtiment ancien.

Thierry Ehrmann a indiqué dans un communiqué, qu’il comptait poursuivre le combat judiciaire devant la Cour européenne des droits de l’homme, se fondant sur la liberté d’expression de l’artiste.

copyright ©2009 artclair.com

décembre 17, 2009 Posted by | Demeure du Chaos 10 ans, La Revue de Presse, Petition | , , | Laisser un commentaire

La Justice ordonne réparation de la Demeure du Chaos

17/12/2009

La Justice ordonne réparation de la Demeure du Chaos

JUSTICE – Thierry Ehrmann va devoir remettre dans son état d’origine la façade extérieure et les murs d’enceinte de sa demeure. Depuis dix ans, l’homme d’affaires et plasticien auto-proclamé de Saint-Romain aux Monts d’Or, village classé des environs de Lyon, les avait tranformés, éventrés, malmenés, travaillés, détournés, en compagnie d’artistes. Il construisait sa « Demeure du Chaos »., oeuvre plastique de plus en plus intéressante, mais accessoirement en infraction avec le code de l’urbanisme. La Cour de cassation a confirmé mardi le dernier arrêt rendu dans ce dossier, ce qui rend la décision définitive…
La « Demeure du Chaos » est à l’origine un ancien relais de poste du XVIIe siècle, « déconstruit » par son propriétaire, Thierry Ehrmann, président du groupe Serveur (banques de données) et d’Artprice.com (cotation en ligne d’oeuvres d’art), qui donne cette définition de sa démarche : une « oeuvre au noir se nourrissant du chaos alchimique de notre 21e siècle, tragique et somptueux dont les braises naissent le 11 Septembre ». Depuis 1999, Ehrmann supervise le travail de dizaines d’artistes qui se relaient, viennent en résidence, pour transformer la bâtisse en symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou encore Fidel Castro. A la suite d’une plainte en 2004 du maire de son village, Thierry Ehrmann avait été condamné en premier instance à Lyon à remettre en état, mais la décision avait été cassé en appel, les magistrats prononçant une amende sans obligation de réparer.
L’arrêt ayant été cassé, la cour d’appel de Grenoble en a rendu un nouveau le 16 décembre 2008, jugeant que l’oeuvre enfreignait le code de l’urbanisme. Elle avait condé Ehrmann à une amende de 30.000 euros, en lui donnant neuf mois pour remettre les lieux dans leur état d’origine. Il s’était alors à son tour pourvu en cassation. La chambre criminelle de la Cour de cassation a rejeté son pourvoi, rendant définitive la décision grenobloise. « Cette décision, estime thierry Ehrmann, porte atteinte à sa liberté d’expression et dans le fait qu’il ne peut pas être soumis à la seule réglementation du Droit de l’Urbanisme, l’expression artistique étant un droit national et universel depuis la nuit des temps. »

D’un point de vue juridique, la procédure française est terminée. Elle est allée au bout. Les seuls recours sont désormais européens, et Thierry Ehrmann annonce qu’il va s’engager dans cette voie là. « Ce procès historique, explique-t-il avaec un sens rôdé de la mesure, sera plaidé devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme dans le cadre de l’article 10 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme sur la liberté d’expression. La jurisprudence sur cet article a régulièrement fait condamner la France.»

Olivier BERTRAND

Le site de la Demeure du Chaos : http://www.demeureduchaos.org/

copyright ©2009 Liberation

décembre 17, 2009 Posted by | 999, Demeure du Chaos 10 ans, La Revue de Presse, Petition | , , , , , | Laisser un commentaire

Artprice : toujours sur un siège éjectable

« La demeure du Chaos », le siège d’Artprice à Saint-Romain-au-Mont-d’Or à l’Ouest de Lyon, est toujours dans le collimateur de la justice. Thierry Ehrmann, patron du groupe et créateur du site, a indiqué hier soir que la Cour de Cassation a demandé « la destruction des 3.123 oeuvres d’art formant le corpus de la Demeure du Chaos ». La Cour a rejeté le pourvoi formé par Thierry Ehrmann contre l’arrêt de la Cour d’Appel de Grenoble rendu il y a un an presque jour pour jour, qui concluait que le site était contraire au code de l’urbanisme et exigeait une remise en son état original.

La prochaine étape ? La Cour Européenne des Droits de l’Homme. « Depuis 1999, soit 10 ans, la Mairie de Saint-Romain-au-Mont-d’Or s’acharne dans son négationnisme artistique et persiste à demander la remise en état du bâtiment, ce qui signifie tout simplement la destruction intégrale de La Demeure du Chaos », commente Thierry Ehrmann, qui va s’appuyer sur l’article 10 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme sur la liberté d’expression pour plaider sa cause, en soulignant que « la jurisprudence sur cet article a régulièrement fait condamner la France ».

(C) Finance Plus

copyright ©2009 Challenges.fr

décembre 17, 2009 Posted by | Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos 10 ans, La Revue de Presse, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , | Laisser un commentaire

La Demeure du Chaos condamnée en appel

16.12.2009
La Demeure du Chaos condamnée en appel

Clap de fin… peut-être ! Après des années de procédures judiciaires, la chambre criminelle de la Cour de Cassation vient de rendre un arrêt ce 15 décembre demandant la remise en état du site qui abrite quelque 3 000 « oeuvres d’art » formant la désormais célèbre Demeure du Chaos à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, dans le Rhône.

On se souvient que cette Demeure, créée par l’homme d’affaires et fondateur de Art Price Thierry Ehrmann et ouverte au public, fait l’objet d’une violente polémique depuis une décennie, la municipalité locale n’ayant de cesse que les lieux, qu’elle juge saccagés, soient remis en état. Il faut dire que l’endroit où sont exposées ces oeuvres censées « se nourrir du chaos alchimique de notre 21e siècle, tragique et somptueux » est un ancien relais de poste du XVIIe siècle, défiguré par des enchevêtrements de carcasses de chars et de voitures calcinées. Une vision apocalyptique qui n’est pas du goût de tous, en particulier des riverains de cette petite commune résidentielle de la région lyonnaise. L’un d’entre eux a même tenté une riposte symbolique en ouvrant une « Maison de l’Eden ».

L’arrêt de la Cour de Cassation porte un rude coup à Thierry Ehrmann et ses nombreux soutiens qui affirment avoir réalisé là une « nouvelle Factory », à l’image de l’atelier d’Andy Warhol… Certes, l’arrêt se fonde sur des arguments d’urbanisme, et non sur des considérations culturelles. Mais j’ai toujours pensé qu’il est plus facile en art de verser dans la destruction, le morbide et le désastre que dans les valeurs positives de l’existence. La disparition éventuelle de la Demeure du Chaos ne m’apparaît donc pas comme un acte irréparable… Décidé à se battre jusqu’au bout, Thierry Ehrmann n’exclut pas de former un recours contre la France auprès de la Cour Européenne des droits de l’homme, jugeant que cet arrêt porte atteinte à sa liberté d’expression.

copyright ©2009 Délire de l’art

décembre 16, 2009 Posted by | 999, Demeure du Chaos 10 ans, La Revue de Presse, Petition | , , , , , | Laisser un commentaire

La maison du chaos devra être remise en état

16-12-2009 18:47
La maison du chaos devra être remise en état
La cours de cassation tacle la « demeure du chaos ». Thierry Ehrmann va porter l’affaire devant la cour Européenne des Droits de l’Homme.
La « demeure du chaos »

La « demeure du chaos »

Photo : X.T/Metro

La cours de cassation a ordonné mardi la remise en état de la « demeure du chaos » à Saint-Romain-au-Mont-d’Or. Elle confirme ainsi un arrêt de la cour d’appel de Grenoble qui avait estimé en 2008 que la maison enfreignait le code de l’urbanisme.

L’homme d’affaires et plasticien Thierry Ehrmann, Pdg d’Art Price.com supervise depuis dix ans le travail d’une quarantaine d’artistes qui ont transformé ce relais de poste du XVIIe en un ensemble d’œuvres contemporaines et apocalyptiques. Les portraits de Ben Laden et d’Ahmadinejad côtoient des murs calcinés, des compressions de véhicules et même une carcasse d’hélicoptère.

« Je suis immensément triste, cela veut dire que la justice considère que le droit à l’urbanisme est supérieur à la notion d’œuvre » a réagit Thierry Ehrmann qui va porter l’affaire devant la cours Européenne des Droits de l’Homme estimant que « la liberté d’expression est violée par la France ». Il considère même que son combat juridique devient « une performance artistique qui a du sens ».

En 2003, le maire de Saint-Romain avait porté plainte contre Ehrmann, lui reprochant d’avoir effectué ces travaux sans déclaration préalable et exigeant la « remise en état des lieux ». En première instance le tribunal de Lyon avait donné raison à Thierry Ehrmann. Jugement infirmé en 2007 par la cours d’appel de Lyon puis cassé et renvoyé devant la cours d’appel de Grenoble.

Jean-Baptiste Labeur
Metrofrance.com, à Lyon

copyright ©2009 MetroFrance

décembre 16, 2009 Posted by | 999, Demeure du Chaos 10 ans, La Revue de Presse, Petition | Laisser un commentaire

La «Demeure du Chaos» va retrouver son aspect d’origine

La «Demeure du Chaos» va retrouver son aspect d’origine

L’homme d’affaires et plasticien, Thierry Ehrmann, qui avait transformé un ancien relais de poste du XVIIe siècle, situé près de Lyon, en «Demeure du Chaos» va devoir tout remettre en l’état, a annoncé la cour de cassation.

La cour de cassation a tranché. L’homme d’affaires et plasticien Thierry Ehrmann va devoir restaurer sa «demeure du Chaos» afin qu’elle retrouve son aspect d’origine. Situé à Saint-Romain-au-Mont-d’Or près de Lyon, la «Demeure du Chaos» est un ancien relais de poste du XVIIe siècle, qui depuis 1999 a été transformé en un symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou encore Fidel Castro.
La cour de cassation s’est donc ralliée à la cour d’appel de Grenoble, qui avait jugé fin 2008, cette œuvre comme une infraction au code de l’urbanisme condamnant Thierry Ehrmann à une amende de 30.000 euros et lui donnant neuf mois pour remettre les lieux dans leur état d’origine.

(16/12/2009)

copyright ©2009 BatiActu

décembre 16, 2009 Posted by | 999, Demeure du Chaos 10 ans, Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | Laisser un commentaire

Rhône: la « Demeure du Chaos » devra être remise dans son état d’origine

Justice
Rhône: la « Demeure du Chaos » devra être remise dans son état d’origine
le 16.12.2009 16h36
L’homme d’affaires et plasticien Thierry Ehrmann devra remettre dans leur état d’origine les lieux où il avait construit la « Demeure du Chaos », une oeuvre d’art controversée implantée dans le village classé de Saint-Romain-au-Mont-d’Or. Ainsi a tranché la Cour de cassation, dans un arrêt.

Située à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, dans l’ouest lyonnais, la « Demeure du Chaos » est un ancien relais de poste du XVIIe siècle, « déconstruit » par son propriétaire, Thierry Ehrmann, président du groupe Serveur (banques de données) et d’Artprice.com (cotation en ligne d’oeuvres d’art).

Depuis 1999, le propriétaire a supervisé le travail d’une quarantaine d’artistes qui ont transformé la bâtisse en un symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou encore Fidel Castro.

A l’issue d’une longue procédure en justice, la cour d’appel de Grenoble avait, le 16 décembre 2008, jugé que cette oeuvre enfreignait le code de l’urbanisme. Condamnant Thierry Ehrmann à une amende de 30 000 euros, elle lui avait donné neuf mois pour remettre les lieux dans leur état d’origine.

Le condamné s’était alors pourvu en cassation. Mais mardi, la chambre criminelle de la Cour de cassation a rejeté son pourvoi, rendant définitive la décision grenobloise.

L’affaire avait débuté en 2004. Le maire de Saint-Romain avait alors porté plainte contre Thierry Ehrmann, lui reprochant d’avoir enfreint le code de l’urbanisme en effectuant ces travaux sans déclaration préalable et en demandant la « remise en état des lieux ».

En première instance, le tribunal correctionnel de Lyon avait donné raison à l’élu, enjoignant l’homme d’affaires à remettre sa maison en l’état. Il avait également condamné le prévenu et sa société immobilière à payer au total une amende de 120 000 euros.

Ce jugement avait été partiellement infirmé par la cour d’appel de Lyon en septembre 2006, cette dernière alourdissant l’amende à 200 000 euros, mais autorisant le maintien en l’état.

Saisie par le prévenu et le ministère public, la Cour de cassation avait, fin 2007, annulé l’arrêt de la cour d’appel de Lyon et renvoyé l’affaire à Grenoble.

copyright ©2009 Le Progrès

décembre 16, 2009 Posted by | 999, Demeure du Chaos 10 ans, Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , | Laisser un commentaire

La Demeure du Chaos devra être remise dans son état d’origine

16-12-2009
La Demeure du Chaos devra être remise dans son état d’origine

La cour de cassation confirme la décision de la cour d’appel de Grenoble.
Thierry Ehrmann est donc condamné à remettre en état la Demeure du Chaos, cette œuvre d’art apocalyptique située à St Romain au Mont d’Or. Le conflit dure depuis 10 ans maintenant. La commune rhôdanienne est à l’origine de la procédure, car elle estime que l’artiste ne respecte pas le code de l’urbanisme. Thierry Ehrmann entend maintenant saisir la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

copyright ©2009 LyonMag

décembre 16, 2009 Posted by | 999, Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Petition | , , , , | Laisser un commentaire

Chaos selon Ehrmann

Mercredi 17 Décembre 2008

JUSTICE. OEuvre d’art pour son auteur, insupportable verrue pour les villageois, « La Demeure du chaos » perd en justice mais son créateur ne baisse pas les bras

Chaos selon Ehrmann

«La Demeure du chaos » devra être rasée. La cour d’appel de Grenoble l’a décidé hier. L’extravagante oeuvre réalisée par Thierry Ehrmann dans le jardin de sa maison, à Saint-Romain-au-Mont- d’Or (69), au nord de Lyon, est condamnée à baisser pavillon à la demande du maire, qui l’accuse d’enfreindre les lois de l’urbanisme. Mais il faudrait mal connaître Thierry Ehrmann pour croire qu’il va en rester là. Il va se pourvoir en cassation et, si besoin est, portera l’affaire jusque devant la Cour européenne des droits de l’homme à Bruxelles.

Une drôle d’histoire

Depuis le début, rien n’est ordinaire dans cette histoire, ni le joli village classé des Monts-d’Or, ni l’installation composite déployée en extérieur, ni, surtout, Thierry Ehrmann lui-même. L’homme, qui se dit volontiers « dealer en information », fait partie des 200 plus grosses fortunes de France. Il le doit à son flair qui l’a poussé à miser sur Internet avant tout le monde. Il fonde le groupe Serveur dès 89, puis Art Price, le leader mondial de la cotation d’oeuvres d’art. À 46 ans, il détient des participations dans une vingtaine de sociétés et emploie près de 200 personnes. Pourtant, le petit homme au crâne rasé reste extrêmement affable et se mêle sans hésiter à la foule venue le week-end visiter son « Chaos ».

C’est un bon communicant qui a aussi ses secrets. Né dans la bourgeoisie lyonnaise, éduqué par un précepteur, fils d’un polytechnicien membre de l’Opus Dei, lui-même adhérent de la Grande Loge maçonnique de France dès son jeune âge, il est attiré par l’ésotérisme et les penseurs anarchistes. Il estime d’ailleurs qu’Internet est un excellent outil de subversion et il a fondé une association d’universitaires, politiques et anciens hackers pour promouvoir la liberté sur la Toile. Voilà plus de dix ans qu’il s’est installé dans cet ancien relais de poste de Saint-Romain avec ses femmes et ses deux enfants, ses dogues allemands, tous ses employés, ses bureaux surveillés en permanence par des caméras, et sa bibliothèque digne « d’une ville de 100 000 habitants ». Autour de lui règne son « Chaos », et c’est bien là que le bât blesse.

Le 11 Septembre fut le déclic

Pour lui, il s’agit d’une oeuvre d’art; pas pour la majorité des habitants du village. Après le 11 Septembre, Ehrmann a commencé à envahir son terrain avec des voitures calcinées, un hélicoptère, des tanks rouillés, des tuyaux métalliques, un cratère de météorite et récemment un bunker. Les murs noircis de la maison portent des symboles ésotériques, des couleurs rouges, et des portraits de philosophes ou de personnalités comme Ben Laden ou Ahmadinejad. Le tout ressemble à une cible fumante après un bombardement. Ehrmann en appelle à la mémoire du Facteur Cheval pour défendre son droit à la création. Et, fort de la curiosité qu’il suscite, de ses appuis qui sont nombreux, de sa notoriété internationale, campe sur ses positions.

Auteur : dominique godfrey

copyright ©2008 SudOuest.com

décembre 17, 2008 Posted by | 999, Grenoble 17 novembre 2008, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | Laisser un commentaire

« Demeure du Chaos »: remise en état des lieux ordonnée en appel

« Demeure du Chaos »: remise en état des lieux ordonnée en appel

Il y a 1 heure

GRENOBLE (AFP) — La Cour d’appel de Grenoble a ordonné mardi la remise en état des lieux de la « Demeure du Chaos », une oeuvre d’art controversée implantée dans un village classé des environs de Lyon, qui enfreint le code de l’urbanisme.

L’arrêt de la Cour est conforme aux réquisitions du ministère public lors de l’audience des 17 et 18 novembre.

Située à Saint-Romain au Mont d’Or (Rhône), la « Demeure du Chaos » est un ancien relais de poste du XVIIe siècle, « déconstruit » par son propriétaire, l’homme d’affaires et plasticien Thierry Ehrmann, président du groupe Serveur (banques de données) et d’Artprice.com (cotation en ligne d’oeuvres d’art).

Depuis 1999, M. Ehrmann a supervisé le travail d’une quarantaine d’artistes qui ont transformé les murs d’enceinte et la façade de la bâtisse, les ornant de signes ésotériques ou de portraits plus ou moins provocateurs: Oussama Ben Laden ou Fidel Castro, sur fond noir ou rouge sang.

La Cour d’appel a donné neuf mois à M. Ehrmann, qu’elle a également condamné à une amende de 30.000 euros, pour exécuter son ordre sous peine d’une astreinte de 75 euros par jour.

En 2004, le maire de Saint-Romain avait porté plainte contre M. Ehrmann, lui reprochant d’avoir enfreint le code de l’urbanisme en effectuant ces travaux sans déclaration préalable et en demandant la « remise en état des lieux ».

En première instance, le tribunal correctionnel de Lyon avait donné raison à l’élu, enjoignant M. Ehrmann à remettre sa maison en l’état. Il avait également condamné le prévenu et sa société immobilière à payer au total une amende de 120.000 euros.

Ce jugement avait été partiellement infirmé par la cour d’appel de Lyon en septembre 2006, cette dernière alourdissant l’amende à 200.000 euros, mais autorisant le maintien en l’état.

Saisie par le prévenu et le parquet général de Lyon, la Cour de cassation avait cassé l’arrêt de la cour d’appel de Lyon et renvoyé l’affaire à Grenoble.
Hébergé par Google
Copyright © 2008 AFP. Tous droits réservés.

décembre 16, 2008 Posted by | 999, Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Petition | , , | Laisser un commentaire

La « Demeure du Chaos » attend son salut en appel

Actualité France | Justice

La « Demeure du Chaos » attend son salut en appel

Créé le 17/11/08 – Dernière mise à jour à 10h08

Sur les murs : des signes ésotériques ou des portraits plus ou moins provocateurs, Oussama Ben Laden, Fidel Castro, Mahmoud Ahmadinejad ou le Dalaï Lama, sur fond noir ou rouge sang. Les espaces extérieurs laissent fleurir, là un monument figurant les attentats du World Trade Center, ici une carcasse d’hélicoptère ou d’avion. Depuis 9 ans, Saint-Romain-au-Mont-d’Or, près de Lyon, accueille une maison pas comme les autres, la « Demeure du Chaos ». Une œuvre d’art d’un homme d’affaires et plasticien Thierry Ehrmann, qui tranche avec la tranquillité cossue du village, avec son clocher et sa mairie classés.

La mairie de Saint-Romain souhaite la « remise en état » des lieux, « dans les faits la destruction pure et simple », selon Thierry Ehrmann, de la « Demeure du Chaos » et de ses 3.123 oeuvres d’art produites par son auteur principal, le plasticien lui-même, et son collectif d’artistes. En 2006, Thierry Ehrmann, qui est également président du groupe Serveur (banques de données) et d’Artprice.com (cotation en ligne d’oeuvres d’art), a été condamné à verser une amende de 200.000 euros pour avoir réalisé les travaux de modification du site sans autorisation préalable. Mais un arrêt de la Cour de cassation en décembre 2007 a renvoyé l’affaire devant la Cour d’appel de Grenoble. L’audience a lieu ce lundi.

Les juges grenoblois auront donc à trancher entre les partisans de la disparition de la « Demeure du Chaos », qu’ils considèrent comme une insulte au code de l’urbanisme, et ceux de Thierry Ehrmann, qui invoquent l’article R 421-1 de la loi Malraux selon lequel « les oeuvres d’art ne sont pas soumises à permis de construire lorsqu’elles n’excèdent pas 12 mètres de hauteur ». L’entourage de Françoise Revel, maire du village, assure « qu’elle se pliera à la décision de la justice, quelle qu’elle soit ».

Reprochant à la municipalité de Saint-Romain de « s’acharner dans son négationnisme artistique », Thierry Ehrmann assure que plusieurs centaines de personnes l’accompagneront lundi à Grenoble. Installé au coeur même de son étrange domaine, dans un bureau tout de noir peint, aux faux airs de décor des premiers films de James Bond, avec écrans de surveillance des grilles d’entrées et de la rue, l’homme se dit soutenu « dans le monde entier par des artistes, des directeurs de musées, des amateurs d’arts » et affirme que la Demeure du Chaos est visitée par « 2.000 personnes chaque week-end ».

copyright ©2008 Europe 1.fr

novembre 17, 2008 Posted by | Grenoble 17 novembre 2008, Petition | , , , , | Laisser un commentaire

La « Demeure du Chaos » attend son salut de la cour d’appel de Grenoble

©AFP Général – Samedi 15 Novembre 2008 – 07:54 – Heure Paris (538 mots)

Art-urbanisme-justice La « Demeure du Chaos » attend son salut de la cour d’appel de Grenoble

SAINT-ROMAIN-AU-MONT-D’OR, 15 nov 2008 (AFP) – La « Demeure du Chaos », oeuvre d’art controversée implantée dans le village de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, près de Lyon, attend l’audience de la Cour d’appel de Grenoble, lundi, qui devrait décider de son avenir et mettre fin à des années de marathon judiciaire.

L’oeuvre est un ancien relais de poste du XVIIème siècle, totalement « déconstruit » par son propriétaire, l’homme d’affaires et plasticien Thierry Ehrmann

Les murs sont ornés de divers signes ésotériques ou de portraits plus ou moins provocateurs: Oussama Ben Laden, Fidel Castro, Mahmoud Ahmadinejad ou le Dalaï Lama, sur fond noir ou rouge sang. Les espaces extérieurs laissent fleurir, là un monument figurant les attentats du World Trade Center, ici une carcasse d’hélicoptère ou d’avion. Le tout tranche avec la tranquillité cossue du village de Saint-Romain-au-Mont-d’Or (Rhône), avec son clocher et sa mairie classés, une commune résidentielle du nord de Lyon.

De fait, depuis 1999, la mairie de Saint-Romain souhaite la « remise en état » des lieux, « dans les faits la destruction pure et simple », selon Thierry Ehrmann, de la « Demeure du Chaos » et de ses 3.123 oeuvres d’art produites par son auteur principal, le plasticien lui-même, et son collectif d’artistes.

En 2006, Thierry Ehrmann, qui est également président du groupe Serveur (banques de données) et d’Artprice.com (cotation en ligne d’oeuvres d’art), a été condamné à verser une amende de 200.000 euros pour avoir réalisé les travaux de modification du site sans autorisation préalable.

Un arrêt de la Cour de cassation en décembre 2007 renvoie l’affaire devant la Cour d’appel de Grenoble, lundi à 14h00. Reprochant à la municipalité de Saint-Romain de « s’acharner dans son négationnisme artistique », Thierry Ehrmann assure que plusieurs centaines de personnes l’accompagneront lundi à Grenoble.

Installé au coeur même de son étrange domaine, dans un bureau tout de noir peint, aux faux airs de décor des premiers films de James Bond, avec écrans de surveillance des grilles d’entrées et de la rue, l’homme se dit soutenu « dans le monde entier par des artistes, des directeurs de musées, des amateurs d’arts » et affirme que la Demeure du Chaos est visitée par « 2.000 personnes chaque week-end ».

Françoise Revel, maire du village, n’était pas joignable vendredi. Toutefois, dans son entourage, on assure « qu’elle se pliera à la décision de la justice, quelle qu’elle soit ».

Les juges grenoblois auront à trancher entre les partisans de la disparition de la « Demeure du Chaos », qu’ils considèrent comme une insulte au code de l’urbanisme, et ceux de Thierry Ehrmann, qui invoquent l’article R 421-1 de la loi Malraux selon lequel « les oeuvres d’art ne sont pas soumises à permis de construire lorsqu’elles n’excèdent pas 12 mètres de hauteur.

« COPYRIGHTS » Tous droits réservés : ©AFP Général

novembre 15, 2008 Posted by | Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une maison de (francs)-maçons

POLÉMIQUE

Une maison de (francs)-maçons

Le sulfureux millionnaire Thierry Ehrmann, PDG au crâne à demi rasé du site de cotation en ligne Artprice et franc-maçon assumé, affirme avoir reçu le soutien de membres influents du Grand Orient, de la Grande Loge nationale française et du Droit humain dans le conflit qui l’oppose à la mairie de Saint-Romain-au-Mont-d’Or (Rhône). L’objet du litige : son siège social, la Demeure du chaos, ce relais de poste du xviie siècle transformé par Thierry Ehrmann en « oeuvre » apocalyptique dans ce coquet village de la banlieue lyonnaise. Sur 72 000 messages d’encouragements revendiqués par l’homme d’affaires, 6 300 proviennent, selon lui, de francs-maçons : « Il n’y a que les cathédrales et la Demeure du chaos qui me font rêver, m’a dit l’un d’eux », indique-t-il à l’approche de la publication, le 9 octobre, d’un recueil de témoignages, Honte à vous (éd. Musée de l’organe). Le 17 novembre, la cour d’appel de Grenoble devra dire s’il a enfreint ou non le Code de l’urbanisme et s’il doit restituer en l’état l’ancien relais de poste.

Marie Huret
copyright ©2008 l’express N°2987 page 107

en ligne : www.l’express.fr


Informations supplémentaires :
La Demeure du Chaos >>>
Lire le livre « Honte à vous » online dans son intégralité en attendant la version papier le 9 octobre 2008.
Honte à Vous en PDF>>>
…/…

octobre 2, 2008 Posted by | Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Petition | , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

TROP TARD “Honte à vous !” la version intégrale des 290 pages est déjà en ligne

27 septembre 2008

TROP TARD “Honte à vous !” la version intégrale des 290 pages est déjà en ligne…

Honte à vous !

Source : blog.ehrmann.org ©2008 thierry Ehrmann

Honte a vous///

octobre 1, 2008 Posted by | Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Petition, Phlogoses, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Honte à vous ! : le livre de la Demeure du Chaos

Livres | Jeudi 25 septembre 2008

Honte à vous ! / Shame on you ! résume en trois mots la guerre à la vie, à la mort, que mènent Thierry Ehrmann et l’équipe de la Demeure du Chaos contre « les réacs et les métastases des négationnistes de l’art » qui veulent détruire la Demeure… Honte à vous ! Ce cri du coeur, répété des milliers de fois avec rage est le titre du livre publié le 9 octobre 2008, soit le recueil de 1 800 témoignages de pétitions parmi l’ensemble des 72 000 signatures rassemblées depuis 2006, pour sauver les 2 900 oeuvres de la Demeure du Chaos, créée en 1999. Ces commentaires de ces pétitions ont été écrits par des artistes, des historiens, des élus, des professions libérales, des ouvriers, des fonctionnaires, des retraités, des étudiants, des familles, des cadres, des magistrats, de simples citoyens, des professeurs d’arts plastiques, des membres du clergé, des ouvriers, des fonctionnaires, des retraités, des étudiants, des familles, des cadres, des citoyens européens… Le livre, écrit par 1 827 auteurs venant de plus de 360 professions différentes, grâce aux efforts de chacun, sera distribué gratuitement, en particulier lors du procès du 17 novembre 2008 à la Cour d’Appel de Grenoble qui oppose La Demeure du Chaos à la Mairie de Saint Romain (69). Plus d’infos sur le site officiel de la Demeure du Chaos.

copyright ©2008 Chronic’art.com

septembre 25, 2008 Posted by | Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Petition | , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Un livre gratuit pour défendre le chaos

Un livre gratuit pour défendre le chaos

20 Minutes, éditions du 24/09/2008 – 07h42

Thierry Ehrmann, PDG du groupe Serveur, sort le 9 octobre un nouveau livre sur sa Demeure du chaos, une bâtisse du XVIIe siècle transformée en oeuvre d’art. Il répond une fois de plus à ses détracteurs de la mairie de Saint-Romain-au-Mont-d’Or qui souhaitent la remise en état de la maison. Un nouveau procès doit les opposer le 17 novembre à Grenoble. Dans Honte à vous, Thierry Ehrmann a choisi de compiler 1 827 commentaires recueillis sur une pétition signée par 72 000 soutiens. Le livre sera distribué gratuitement à La Demeure du chaos.

F. C. – ©2008 20 minutes

Honte à vous >>>

septembre 24, 2008 Posted by | Grenoble 17 novembre 2008, La Revue de Presse, Petition | , , , | Laisser un commentaire

Artprice.com : Chaos en la Demeure ?

Hot! 09/09/2008 à 10h01
(Boursier.com) — « La Demeure du Chaos est à nouveau dans l’arène judiciaire par l’arrêt de la Cour de Cassation du 11/12/2007, qui casse et annule l’arrêt de la Cour d’Appel de Lyon du 13/09/2006 sur toutes ses dispositions et renvoie les parties devant la 1ère Chambre Correctionnelle de la Cour d’Appel de Grenoble, le lundi 17 novembre 2008 à 14h00 », explique la Demeure chère à Thierry Ehrmann, dirigeant d’Artprice, dans un communiqué. « En effet, depuis 1999, soit 9 ans, la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or s’acharne dans son négationnisme artistique et persiste à demander, devant la Cour d’Appel de Grenoble, la remise en état de la Demeure du Chaos, ce qui signifie tout simplement la destruction intégrale des 2.900 oeuvres d’art produites par son auteur principal thierry Ehrmann et son collectif d’artistes », s’insurge la Demeure du Chaos.

« Il est nécessaire de préciser que la Cour de Cassation a rejeté le pourvoi du Ministère Public », peut-on encore lire dans le communiqué.

« Dans le cadre du renvoi devant une nouvelle Cour d’Appel, celle de Grenoble, il appartient alors au plasticien thierry Ehrmann de combattre les moyens juridiques qui ont permis à la municipalité de Saint Romain au mont d’or de débattre à nouveau de ce conflit historique. Plus que jamais thierry Ehrmann, le Collectif des artistes et les 72.081 signataires de la pétition vont avec férocité plaider leur cause pour faire valoir et respecter le droit à la liberté d’expression. A ce titre, la pétition pour sauver la Demeure du Chaos de la destruction continue plus que jamais avec la capacité de porter ce conflit hors du commun devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme ».

La Demeure du Chaos, née le 9 décembre 1999 de l’acte conceptuel de thierry Ehrmann, est une oeuvre au noir « se nourrissant du chaos alchimique de notre 21è siècle, tragique et somptueux dont les braises naissent le 11-Septembre ».

La Demeure du Chaos appelée aussi ‘Abode of Chaos’, « dixit le New York Times », « est devenue aujourd’hui, avec plus de 1.080 reportages de presse écrite et audiovisuelle de 72 pays, en 9 ans, une ‘Factory’ incontournable et unique dans le monde, selon la presse artistique internationale », se félicite l’intéressée. « C’est un musée à ciel ouvert et gratuit, présentant plus de 2.900 oeuvres, où convergent chaque année désormais 120.000 visiteurs. La Demeure du Chaos dénombre, dans le cadre de son statut d’E.R.P. (Etablissement Recevant du Public) muséal, depuis son ouverture au public, 270 000 visiteurs du 18/02/06 au 30/06/08, avec 21% de visiteurs hors-France. Elle est aussi une résidence d’artistes », détaille le communiqué.

Devant cette citation à comparaître en correctionnel devant la Cour d’Appel de Grenoble, selon thierry Ehrmann, sculpteur plasticien depuis 20 ans et auteur principal de la Demeure du Chaos, « l’action inique de la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or et de son conseil municipal, par son pourvoi en Cassation, est seule responsable du renvoi devant la Cour d’Appel de Grenoble ».

« La Mairie de Saint Romain au Mont d’Or, représentée désormais par Françoise Revel et son Conseil Municipal (précédemment par Pierre Dumont), n’ont pas hésité en marge de cette première affaire judiciaire historique hors-norme de repartir concomitamment sur une nouvelle série de plaintes pénales relevant du droit de l’urbanisme le 7 janvier 2008 en persistant à nier toute forme artistique aux 2.900 oeuvres de la Demeure du Chaos ».

« Au delà du ‘négationnisme artistique’, la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or, réaffirme désormais dans le ‘révisionnisme artistique’ ; en effet, la Demeure du Chaos est rentrée dans l’Histoire de l’Art comme l’attestent de nombreux ouvrages et revues artistiques du monde entier. On est donc bien, au delà de la négation, dans une ré-écriture de l’Histoire », conclut la Demeure du Chaos… avec fracas.

JN.L. – ©2008 www.boursier.com

septembre 9, 2008 Posted by | La Revue de Presse, Lettre[s] Ouverte[s] au Maire, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , | Laisser un commentaire

Communiqué de la Demeure du Chaos sur le procès en Cour d’Appel de Grenoble le lundi 17 novembre 2008.

lundi 8 septembre 2008

Communiqué de la Demeure du Chaos sur le procès en Cour d’Appel de Grenoble le lundi 17 novembre 2008.

La Demeure du Chaos est à nouveau dans l’arène judiciaire par l’arrêt de la Cour de Cassation du 11/12/2007, qui casse et annule l’arrêt de la Cour d’Appel de Lyon du 13/09/2006 sur toutes ses dispositions et renvoie les parties devant la 1ère Chambre Correctionnelle de la Cour d’Appel de Grenoble, le lundi 17 novembre 2008 à 14h00.

En effet, depuis 1999, soit 9 ans, la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or s’acharne dans son négationnisme artistique et persiste à demander, devant la Cour d’Appel de Grenoble, la remise en état de la Demeure du Chaos, ce qui signifie tout simplement la destruction intégrale des 2 900 oeuvres d’art produites par son auteur principal thierry Ehrmann et son collectif d’artistes.

Il est nécessaire de préciser que la Cour de Cassation a rejeté le pourvoi du Ministère Public.

Dans le cadre du renvoi devant une nouvelle Cour d’Appel, celle de Grenoble, il appartient alors au plasticien thierry Ehrmann de combattre les moyens juridiques qui ont permis à la municipalité de Saint Romain au mont d’or de débattre à nouveau de ce conflit historique. Plus que jamais thierry Ehrmann, le Collectif des artistes et les 72 081 signataires de la pétition vont avec férocité plaider leur cause pour faire valoir et respecter le droit à la liberté d’expression. A ce titre, la pétition pour sauver la Demeure du Chaos de la destruction continue plus que jamais avec la capacité de porter ce conflit hors du commun devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

La Demeure du Chaos, née le 9 décembre 1999 de l’acte conceptuel de thierry Ehrmann, est une oeuvre au noir se nourrissant du chaos alchimique de notre 21è siècle, tragique et somptueux dont les braises naissent le 11-Septembre .

La Demeure du Chaos appelée aussi « Abode of Chaos » dixit le New York Times est devenue aujourd’hui, avec plus de 1 080 reportages de presse écrite et audiovisuelle de 72 pays, en 9 ans, une « Factory » incontournable et unique dans le monde, selon la presse artistique internationale. C’est un musée à ciel ouvert et gratuit, présentant plus de 2 900 oeuvres, où convergent chaque année désormais 120 000 visiteurs. La Demeure du Chaos dénombre, dans le cadre de son statut d’E.R.P. (Etablissement Recevant du Public) muséal, depuis son ouverture au public, 270 000 visiteurs du 18/02/06 au 30/06/08, avec 21 % de visiteurs hors-France. Elle est aussi une résidence d’artistes.

Devant cette citation à comparaître en correctionnel devant la Cour d’Appel de Grenoble, on peut considérer que, selon thierry Ehrmann, sculpteur plasticien depuis 20 ans et auteur principal de la Demeure du Chaos que,  » l’action inique de la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or et de son conseil municipal, par son pourvoi en Cassation, est seule responsable du renvoi devant la Cour d’Appel de Grenoble.

La Mairie de Saint Romain au Mont d’Or, représentée désormais par Françoise Revel et son Conseil Municipal (précédemment par Pierre Dumont), n’ont pas hésité en marge de cette première affaire judiciaire historique hors-norme de repartir concomitamment sur une nouvelle série de plaintes pénales relevant du droit de l’urbanisme le 7 janvier 2008 en persistant à nier toute forme artistique aux 2 900 oeuvres de la Demeure du Chaos.

Au delà du « négationnisme artistique », la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or, réaffirme désormais dans le « révisionnisme artistique » ; en effet, la Demeure du Chaos est rentrée dans l’Histoire de l’Art comme l’attestent de nombreux ouvrages et revues artistiques du monde entier. On est donc bien, au delà de la négation, dans une ré-écriture de l’Histoire. »

A l’heure où la France s’interroge désespérément sur sa perte d’influence artistique dans le monde, sa politique culturelle et notamment sur la notion de gratuité du musée, la Demeure du Chaos est un vraie réponse atypique.Press Kit / Kit Journalistes (Photos libres de droit de reproduction) – Photos hautes définitions/High Resolution photographies / Videos – Textes et communiqués – Texts and Releases – Sur: http://www.demeureduchaos.org http://www.abodeofchaos.org contact@demeureduchaos.org – La Demeure du Chaos – Musée l’OrgAne – BP 69 – 69270 Saint-Romain-au-Mont-d’Or – France – Fax : 04 78 22 06 06 visiter la Demeure du Chaos en video: www.999-lefilm.com www.999-themovie.com ou en DVD distribué gratuitement à la Demeure du Chaos.

Rappel des faits du 15 janvier2008 / 11 décembre 2007 / 16 septembre 2006 / 13 septembre 2006 : Victoire de la Demeure du Chaos

Press Kit / Kit Journalistes (Photos libres de droit de reproduction)

Photos hautes définitions/High Resolution photographies – Textes et communiqués – Texts and Releases

contact@salamanderspirit.org – Tel: 04 72 42 17 07 (presse uniquement) – 00 33 472 421 707 (Press Only)
Fax : 04 78 22 06 06 – International 00 33 478 220 606

septembre 8, 2008 Posted by | Lettre[s] Ouverte[s] au Maire, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , | Laisser un commentaire

La «Demeure du Chaos» rejugée par la Cour d’appel de Grenoble

A la Une > Actualités > Etat et collectivités

La «Demeure du Chaos» rejugée par la Cour d’appel de Grenoble

La «Demeure du Chaos» est l’œuvre de Thierry Ehrmann. Sauvée de la remise en état en 2006, elle va faire l’objet d’un nouveau jugement, cette fois par la Cour d’appel de Grenoble.

La Cour de cassation a annulé mardi l’arrêt rendu en 2006 par la Cour d’appel de Lyon, qui avait autorisé le maintien en l’état de la «Demeure du Chaos», une œuvre d’art controversée, implantée dans un village pittoresque des Monts d’Or, et qui enfreint le code de l’urbanisme. L’affaire devra donc être rejugée par la cour d’appel de Grenoble.

Ancien relais de poste du XVIIe siècle, la bien nommée «Demeure du Chaos» est le fruit d’une «déconstruction» de son propriétaire, l’homme d’affaires Thierry Ehrmann. Depuis 1999, celui-ci a supervisé le travail de 40 artistes qui ont transformé la bâtisse en symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts des portraits de Ben Laden ou Mahmoud Ahmadinejad.

Selon le propriétaire des lieux, par ailleurs président du groupe Serveur, une société spécialisée dans les banques de données, ces motifs sont des illustrations «réalistes des événements tragiques de notre monde». Le maire de la commune de Saint-Romain au Mont d’Or avait déposé plainte contre lui en 2004.

Une œuvre d’art ?
En première instance, le tribunal correctionnel de Lyon avait donné raison à l’élu mais le jugement avait été partiellement infirmé par la Cour d’appel de Lyon en 2006 qui avait autorisé le maintien en l’état de la demeure. Thierry Ehrmann s’en était donc tiré avec une grosse amende. La Cour l’avait jugé coupable d’avoir effectué les travaux sans autorisation préalable, mais avait considéré que sa demeure était une œuvre d’art et qu’il ne convenait pas d’imposer sa remise en état.

Mardi soir, les motivations de l’arrêt rendu par la chambre criminelle de la Cour de cassation n’étaient pas disponibles. Toujours est-il que l’affaire sera rejugée prochainement et que la «Demeure du chaos» n’a pas fini de faire couler de l’encre.

copyright ©2007 Bati Actu .com
12/12/2007
12/12/2007 11/12/2008 2 batiactu Etat et collectivités 1 3

décembre 13, 2007 Posted by | La Revue de Presse, Petition | , , , , , | Laisser un commentaire

L’affaire de la Demeure du chaos retournera devant la justice

L’affaire de la Demeure du chaos retournera devant la justice

Hier, la Cour de cassation a annulé l’arrêt rendu en 2006 par la cour d’appel de Lyon.
Il autorisait le maintien en l’état de la maison, devenue une œuvre d’art selon Thierry Ehrmann, son propriétaire. Un nouveau procès aura donc lieu, cette fois, devant la cour d’appel de Grenoble. Le maire de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, la commune où est installée la Demeure du chaos, avait porté plainte contre Thierry Ehrmann en 2004.
Rédigé le 12/12/2007

copyright ©2007 M Lyon

décembre 13, 2007 Posted by | La Revue de Presse, Petition | Un commentaire

Demeure du chaos : l’affaire sera rejugée en appel

INFO
Polémique
12/12/2007 | 13:27

Demeure du chaos : l’affaire sera rejugée en appel

Le 11 décembre, la cour de cassation a annulé l’arrêt de la cour d’appel de Lyon rendu en 2006.

L’affaire qui oppose Thierry Ehrmann, homme d’affaires et propriétaire de la « Demeure du chaos » au maire de Saint Romain aux Mont d’Or, village classé situé au coeur des Monts du Lyonnais, dure depuis bientôt huit ans. Selon l’élu, l’ancien relais de poste du XVIIe siècle, métamorphosé par Thierry Ehrmann, enfreint le code de l’urbanisme…

Depuis 1999, la « Demeure du Chaos », située dans un village de la banlieue chic de Lyon, fait couler beaucoup d’encre. Avec l’aide d’une quarantaine d’artistes plasticiens, Thierry Ehrmann, créateur de la start-up Artprice.com et patron du groupe Serveur, a décidé de transformer sa maison en œuvre d’art monumentale. Salamandres sanguinolentes, murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou Fidel Castro…. Des oeuvres qui ne sont pas du goût du maire de Saint-Romain au Mont d’Or et de nombre de ses administrés. Le maire a déposé une plainte contre le propriétaire de la Demeure du chaos en 2004. En première instance, le tribunal correctionnel de Lyon a donné raison à l’élu : Thierry Ehrmann devait remettre sa maison en l’état. La justice a également condamné l’homme d’affaires, et sa société immobilière, à payer une

amende de 120.000 euros. Mais Thierry Ehrman a fait appel. En septembre 2006, le jugement a été partiellement infirmé par la cour d’appel de Lyon. L’amende a été alourdie, passant de 120 000 à 200.000 euros, mais le maintien en l’état de la bâtisse a été autorisé. La cour d’appel a jugé Thierry Ehrmann coupable d’avoir effectué les travaux sans autorisation préalable, mais a considéré que la « Demeure du Chaos » est une oeuvre d’art. En conséquence, il ne convient pas d’imposer sa remise en état. Le parquet général de Lyon et la commune de Saint-Romain au Mont d’Or ont alors formé un pourvoi en cassation, suivi par Thierry Ehrmann. Le troisième acte s’est joué le 11 décembre. La cour de cassation a annulé l’arrêt de la cour d’appel de Lyon rendu en 2006. Elle vient de décider de renvoyer l’affaire devant la cour d’appel de Grenoble. Qu’en pensent les principaux intéressés ? La réponse dans la vidéo ci-contre….

copyright ©2007 France 3 .fr

décembre 12, 2007 Posted by | La Revue de Presse, Petition, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | Laisser un commentaire

La « Demeure du Chaos » fait encore parler d’elle

A la Une > Actualités > Architecture

La « Demeure du Chaos » fait encore parler d’elle

Thierry Ehrmann, propriétaire de la Demeure du Chaos, oeuvre d’art controversée de Saint-Romain aux Monts d’Or (Rhône), a annoncé dimanche la réouverture du site au public dès samedi prochain du site.

« Thierry Ehrmann et le Collectif des artistes de la Demeure du Chaos ont obtenu la réouverture du site avec l’avis favorable du service départemental d’incendie et de secours », affirme Thierry Ehrmann dans un communiqué, dénonçant parallèlement « l’acharnement de Pierre Dumont, maire de Saint Romain au Mont d’or, et son conseil municipal dans leur ‘négationnisme artistique’ ».

Ancien relais de poste du XVIIe « déconstruit » en symbole apocalyptique, aux murs calcinés et recouverts de portraits de Ben Laden ou Fidel Castro, la Demeure avait été fermé au public mi-décembre dans l’attente d’un audit sur le respect des normes de sécurité. Ce dernier a fait suite à la première visite de la sous-commission départementale de sécurité qui avait noté des points litigieux, incitant l’équipe municipale à demander un examen plus approfondi.

Le classement en ERP (établissement recevant du public) type musée va permettre à la Demeure du Chaos de lancer la première édition de la « Borderline Biennial of Lyon » du 17 septembre au 31 décembre prochain. « Un programme d’enfer et décalé en marge de la Biennale d’art contemporain de Lyon dont le thème est l’histoire d’une décennie qui n’est pas encore nommée où une trentaine d’artistes sont programmés », se réjouit le propriétaire.

Rappelons que Thierry Ehrmann a obtenu en septembre 2006, devant la Cour d’appel de Lyon, le maintien en l’état de l’oeuvre d’art, tout en étant condamné à une amende de 200.000 euros pour ne pas avoir demandé d’autorisation de travaux.

29/01/2007

copyright ©2007 BatiActu.com

janvier 29, 2007 Posted by | La Revue de Presse, Petition | Laisser un commentaire