Archives du mot-clé art contemporain

thierry Ehrmann : la Demeure du Chaos- Abode of Chaos 180 secondes de vraie bombe en Drone, de la pure en Go Pro HERO Black edition 4K UHD 2015 :

thierry Ehrmann : la Demeure du Chaos- Abode of Chaos 180 secondes de vraie bombe en Drone, de la pure en Go Pro HERO Black edition 4K UHD 2015 :

Avril 2015: pour tous les raides dingues de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos, vue par un drone de la mort qui tue, chose promise, chose due, la big version cutée de 180 secondes avec 99% de vues nouvelles raptées par la Go Pro HERO Black edition 4K ultraHD avec la complicité de Julien et sa dextérité de ouf pour faire passer le drone dans les obstacles les plus dejantés.

Personne n’aurait jamais osé, de la vraie bombe, de la pure kéko, à consommer sans modération et à partager un max. Le partage et la gratuité sont les bases de la Demeure du Chaos. Accrochez-vous ça démarre sécos pour 3 minutes de plans d’enfer ! adrénaline et scenario garantie par thierry ehrmann, tournage et réal Julien Berrot Prod Mona Lisa, la Zique est d’enfer, si problème de lecture sur portable

Publicités

Ehrmann : « il y a un problème entre la Fiac et le marché de l’art » par Challenges

Ehrmann : « il y a un problème entre la Fiac et le marché de l’art » par Challenges

Rapport Artprice 2012 Art contemporain chargement PDF gratuit

English Version

Artprice: the 2011/2012 Contemporary Art Market Report is now online!

Artprice : le rapport annuel du Marché de l’Art 2011. L’art ne s’est jamais si bien vendu.

Paris, le 27 février 2012

Artprice : le rapport annuel du Marché de l’Art 2011. L’art ne s’est jamais si bien vendu.
Tandis que les vieilles économies souffrent, la croissance s’accélère du côté des BRICS. Les cinq membres des BRICS, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, ont bénéficié d’une croissance beaucoup plus forte que les pays développés et le formidable assaut chinois a profondément modifié la structure géographique du marché de l’art selon thierry Ehrmann, PDG et fondateur d’Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art. De plus, à Singapour, Pékin et Hong Kong, les politiques ont conscience de l’énorme potentiel économique que représente l’art pour leur état ou pour leur ville et les gouvernements soutiennent fermement les grands évènements culturels, dont les salons d’art contemporain. Outre la croissance de 49 % du volume d’affaires pour la vente aux enchères d’œuvres d’art en Chine, d’autres pays asiatiques sont particulièrement dynamiques : c’est le cas de Singapour (+22 %) ou de l’Indonésie (+39 %) par exemple.

Cette croissance est portée par l’émergence de nouveaux collectionneurs richissimes et d’un nombre grandissant de fonds d’investissements en art. De fait, le marché asiatique est devenu le plus haut de gamme du monde. Par exemple, 12,1 % des œuvres vendues en Asie le sont entre 100 000 $ et 1 m$, contre 2,2 % dans le reste du monde dans cette gamme de prix. La Chine, première puissance asiatique et première puissance au monde pour la vente d’œuvres d’art est étonnante tant par sa force de frappe que par son indépendance. C’est là que les plus grosses enchères sont signées (avec 774 enchères millionnaires enregistrées en 2011 en Chine contre 426 aux États-Unis ou 377 au Royaume-Uni), la plupart du temps dans des salles de ventes pékinoises ou hongkongaises. Même si la Chine se trouvait privée du dynamisme des ventes hongkongaises de Christie’s et Sotheby’s, elle demeurerait la première place de marché mondiale sans vaciller !

A l’issue de l’année 2011, la vente d’œuvres d’art a rapporté 21 % de plus qu’en 2010 à l’échelle mondiale et il n’est pas un secteur de la création qui ne progresse pas en terme de chiffre d’affaires. Par rapport à 2010, l’art moderne gagne 1,2 M$, l’art d’après-guerre 372 m$, l’art contemporain 291 m$, l’art ancien 124 m$ et les créations du XIXème siècle rapportent 43 m$ supplémentaires. De plus, la boulimie d’achat n’a relégué aucun médium à l’arrière-plan. Il s’est vendu plus de peintures, de sculptures, de photographies, de dessins et même d’estampes qu’en 2010. Porté par la cote explosive des maîtres anciens et modernes chinois, le dessin a d’ailleurs véritablement trouvé ses lettres de noblesse, avec un produit de ventes annuel en hausse de 1,318 M$ sur l’année.

Artprice publie en 6 langues son rapport exclusif du marché de l’art repris par plus de 6 300 médias et institutions internationaux chaque année. Réalisé à partir des 6,3 millions de résultats d’enchères de 4 500 maisons de ventes, le rapport annuel "Tendances du Marché de l’art 2011" est constitué de XX pages d’analyses macro-économiques et micro-économiques mises à jour au fil de l’actualité des ventes et des évolutions des prix des oeuvres d’art. Ce rapport édité par ArtMarketInsight, l’agence de presse d’Artprice, avec le département d’Econométrie d’Artprice contient aussi des classements originaux tels que le TOP 500 des artistes par chiffre d’affaires, la liste des 100 plus fortes enchères de l’année.

Télécharger l’intégralité du document au format PDF (Téléchargement gratuit)

http://imgpublic.artprice.com/pdf/trends2011_fr.pdf

  • Edito
  • Un marché haut de gamme hermétique à la crise
  • Nouvelle année record
  • Les forces en puissance
  • L’art moderne : pivot du marché
  • Le meilleur de l’art ancien
  • Art contemporain
  • Mutation structurelle : le marché à l’heure d’Internet
  • Top 10 Artistes
  • 11 chiffres pour 2011
  • Les grandes plumes mondiales du marché de l’art
  • L’année de l’Art Market Confidence Index
  • 2011 en 140 Caractères – l’année vu part @artpricedotcom
  • Le Top 10 des artistes
  • Le Top 100 des enchères 2011
  • Le Top 500 des artistes par chiffre d’affaires en 2011

Source: http://www.artprice.com ©1987-2012 thierry Ehrmann

Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 27 millions d’indices et résultats de ventes couvrant 450 000 Artistes. Artprice Images(R) permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 108 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens. Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 4 500 Maisons de ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 6 300 titres de presse dans le monde. Artprice diffuse auprès de ses 1 300 000 membres (member log in), ses annonces, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixes ou aux enchères (réglementée par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce). Source Artprice

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris au compartiment B, SRD long only : Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video/ dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos.

Sommaire des communiqués d’Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Suivez en temps réel toute l’actualité du marché de l’art :
Artprice.com sur Twitter : http://twitter.com/artpricedotcom/

Le rapport du Marché de l’art contemporain Artprice / Fiac est en ligne gratuitement !

Le rapport du Marché de l’art contemporain Artprice & Fiac est en ligne gratuitement !

Artprice

Artprice et la FIAC ont le plaisir de vous livrer le nouveau Rapport du Marché de l’Art Contemporain 2011 (bilingue 140 pages), distribué gratuitement à la presse, aux professionnels de l’Art et aux visiteurs de la FIAC, au Grand Palais, du 20 au 23 octobre 2011.

Téléchargez-le gratuitement dès maintenant sur Artprice :
http://web.artprice.com/AMI/AMI.aspx?id=MjU0NDMzMTkwNjkxODk=

La version PDF du rapport annuel Artprice / FIAC Le Marché de l’art contemporain est téléchargeable sur Artprice en français et en anglais. Les versions allemande, italienne, espagnole et chinoise suivront quelques jours plus tard.

SOMMAIRE

LES DERNIÈRES TENDANCES
LES CAPITALES DE L’ART
L’ŒIL DES GALERIES
L’ŒIL DES COLLECTIONNEURS
L’ART CONTEMPORAIN ARABE
LES NOUVEAUX MEDIA ET LE MARCHE DE L’ART
LES 500 ARTISTES ACTUELS LES PLUS COTÉS

Source: http://www.artprice.com (c)1987-2011 thierry Ehrmann

Thierry Ehrmann : « L’année du grand retour »

STYLE DE VIE

FIAC 2010

Thierry Ehrmann : « L’année du grand retour »
Caroline Lebrun , 01men., le 19/10/2010 à 15h50
Le président fondateur d’Artprice estime que la 37e édition de la Fiac est très dynamique et très festive. Et qu’elle réussit à s’imposer de nouveau comme l’une des plus importantes foires d’art contemporain. Interview.

Quelques questions à Thierry Ehrmann, président fondateur de Artprice, leader international de la cotation du marché de l’art sur Internet.

01men. : l’art contemporain connaît-il la crise ?

Thierry Ehrmann : l’art contemporain a effectivement connu une crise sur les artistes stars comme Jeff Koons ou Damien Hirst, pour lesquels les enchères millionnaires ont subi de fortes corrections à la baisse. Cependant, les artistes américains, européens et chinois dont les prix d’oeuvres oscillent entre 15 000 et 100 000 euros n’ont connu qu’une crise mineure, voire ont continué à progresser. Historiquement, il ne faut pas oublier que l’art est le plus vieux marché à l’échelle mondiale. Il constitue toujours une valeur refuge en temps de crise économique.

Qui achète l’art aujourd’hui ?

Alors qu’on comptait environ 500 000 collectionneurs d’art à la sortie des années 1950, on enregistre aujourd’hui à près de 50 millions d’ art consumers . La moyenne d’âge des acheteurs a elle aussi évolué passant de 55 ans en période d’après-guerre à 30-35 ans aujourd’hui. L’émergence de nouveaux artistes et de nouveaux « médiums » comme la photographie ont permis une démocratisation progressive du marché. De nos jours, un cadre prêt à investir entre 15 000 et 18 000 euros peut parfaitement se constituer une belle collection de photographies plasticiennes.

Pouvez-vous nous donner une fourchette de prix (estimative) pour les oeuvres présentées à la Fiac cette année ?

Pour donner un ordre d’idées, on peut trouver des oeuvres de grands maîtres de la photographie à partir de 800 à 1 500 euros. Pour une peinture, les premiers prix se situent en moyenne entre 5 000 et 7 000 euros même si certaines toiles s’envolent à 500 000 voire 800 000 euros. Enfin, pour les sculptures et installations, les prix de départ oscillent entre 8 000 et 12 000 euros.

Qu’est-ce qui vous frappe dans le choix des oeuvres cette année ?

C’est l’année du grand retour de la Fiac avec une édition très dynamique, très festive. Dans un climat économique extrêmement morose, la Fiac a réussi un tour de force en s’imposant de nouveau comme l’une des plus importantes – voire la plus importante – foire d’art contemporain. Il y a cinq ans on prédisait que la Frieze Art Fair de Londres allait la mettre à mort. Cela n’a pas été le cas. Au contraire. La Fiac est parvenue à se démocratiser sans tomber dans la vulgarité.

Qu’est-ce qui peut expliquer cette montée en puissance de l’art contemporain ?

Dans un monde de plus en plus normalisé, l’art représente l’un des derniers secteurs dans lequel peut s’exprimer notre besoin d’unicité. D’où cet engouement collectif. Durant ces vingt dernières années, il s’est créé plus de musées d’art contemporain dans le monde qu’au cours de tout le XXe siècle ! En outre, le rythme de la production artistique s’est accéléré. Les artistes sont de plus en plus nombreux et produisent de plus en plus vite. Pour prendre un exemple : dans les années 1950, il fallait prévoir un an de séchage pour une toile réalisée à la peinture à l’huile. Aujourd’hui, les toiles peintes à l’acrylique sèchent en une journée. Cette évolution technique a contribué à rendre les prix accessibles aux amateurs.

Pouvez-vous nous citer quelques noms d’artistes émergents parmi les plus spéculatifs du marché ?

Robert Combas et Yan Pei-Ming sont les deux artistes dont la cote explose littéralement en ce moment sur le marché de l’art contemporain. Sinon, pour ne citer que quelques noms, Gretchen Ryan, Eleni Kamma, Fréderic Leglise, Pierre Ardouvin, Benoit Platéus, Mick Peter, Cyprien Gaillard (nommé pour le prix Duchamp 2010) et Céleste Boursier-Mougenot (également nommée pour le prix Marcel Duchamp 2010) seront parmi les incontournables de cette édition 2010.

copyright ©2010 01men

Artprice : Le rapport du Marché de l’Art Contemporain Artprice & Fiac est arrivé !

Artprice : Le rapport du Marché de l’Art Contemporain Artprice & Fiac est arrivé !

Artprice et la FIAC ont le plaisir de vous livrer le nouveau rapport du marché de l’art contemporain 2009/2010, distribué gratuitement à la presse et aux visiteurs de la FIAC, au Grand Palais et à la Cour Carrée du Louvre, du 21 au 24 octobre 2010 (dans la limite des stocks disponibles).

Selon Thierry Ehrmann, fondateur et président d’Artprice, cette 37ème édition de la FIAC s’ouvre sous de bons auspices, comme en témoigne le niveau de confiance de l’AMCI (Art Market confidence Index d’Artprice) qui gagne trois points par rapport à l’ouverture de la FIAC en 2009.

Cette quatrième édition du rapport du Marché de l’art contemporain est un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs et professionnels de l’art contemporain cherchant à comprendre les clefs de ce marché. Artprice a en effet analysé pour vous les tendances du marché de l’art dans plus de 72 pays, s’est penché sur les artistes les plus côtés, scrutant leur capacité de résistance après la bulle spéculative… Comment le marché de l’art contemporain a-t-il réagi dans une période de défiance et quelles orientations prend le marché de demain ?
Une chose est certaine : cette crise n’a rien de commun avec celle du début des années 90. Certes, les enchères millionnaires se sont faites rares par rapport à 2006/2008, le marché de l’art contemporain est néanmoins plus vivant que jamais et fait preuve d’une rare maturité, que de nombreux marchés réglementés lui envieraient.

Cette année, le rapport balise le marché de la création contemporaine par media. En posant la question de la pertinence d’un classement par medium en matière de collection d’art contemporain, vous découvrirez quels sont les media les plus prisés et ceux qui peinent encore à s’imposer.
Ce rapport présente également les 500 artistes actuels (nés depuis 1945) les plus cotés, les rubriques L’Oeil des galeries et L’Oeil des collectionneurs, un chapitre dédié au marché du design qui fait le point sur l’envolée des meubles sculpturaux et décoratifs et sur la nouvelle mutation du marché du design, de plus en plus intimement calqué sur celui de l’art contemporain.

Ce rapport multilingue (Français/Anglais/Allemand/Espagnol/Italien/Chinois) est disponible gratuitement en version numérique en PDF sur Artprice.com :
http://web.artprice.com/AMI/ami.aspx

SOMMAIRE :

LES DERNIÈRES TENDANCES
Le marché haut de gamme en perte de vitesse
Les anciens de l’art contemporain
L’art contemporain chez Christie’s et Sotheby’s
Les chemins de traverse de Phillip’s de Pury & Company
L’art actuel fait son show
Regard vers l’Est

L’ART ET SES MEDIA

L’ŒIL DES GALERIES – Qui est l’artiste de la décennie ?

L’ŒIL DES COLLECTIONNEURS – Si j’étais une œuvre d’art …

LA COTE DU DESIGN

LES 500 ARTISTES ACTUELS LES PLUS COTÉS

Source: http://www.artprice.com (c)1987-2010 thierry Ehrmann

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice avec le documentaire d’Artprice http://web.artprice.com/video
Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’art avec plus de 27 millions d’indices et résultats de ventes couvrant 405 000 artistes. Artprice Images(R) permet un accès illimité au plus grand fonds du marché de l’art au monde, bibliothèque constituée de 108 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens. Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 3600 Maisons de ventes et publie en continu les tendances du marché de l’art pour les principales agences et 6300 titres de presse dans le monde. Artprice diffuse auprès de ses 1 300 000 membres (member log in), ses annonces normalisées, qui constituent désormais la première place de marché mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art (source Artprice). Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris : Euroclear: 7478 – Bloomberg : PRC Reuters : ARTF

Sommaire des communiqués d’Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Artprice.com sur Twitter : http://twitter.com/artpricedotcom/