Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

thierry Ehrmann – Voyage au bout de la nuit – Parcours atypique, Vision prophétique

Fin dialecticien, homme d’une grande spiritualité, artiste plasticien féru de l’histoire de l’art, Thierry Ehrmann a érigé en deux décennies le leader mondial de l’information sur le marché de l’art (4,5 millions de membres dans 72 pays). Passionné et passionnant, le président directeur général d’Artprice.com nous retrace son parcours atypique. Entretien fleuve.

Que retenez-vous de votre jeunesse ?

Mon enfance fut marquée par une formation chez les jésuites nommés les soldats de Dieu, puis chez les dominicains, redoutables négociateurs attestant d’un contournement intellectuel extrêmement rare et aiguisé. Mon enfance fut d’autant plus particulière que mon père, ancien polytechnicien à la retraite, docteur en droit et grand croyant, était un membre de l’Opus Dei influent.

Après Vatican II, l’Église ayant décidé de mettre fin aux biens ostentatoires, mon père avait été mandaté par le Vatican pour fermer les écoles princières, les palaces et autres lieux vains et inutiles qui ne représentaient plus l’esprit qui soufflait dans la foulée de Vatican II. Nous avons voyagé aux 4 coins du monde pour mettre un terme à ces lieux qui appartenaient à l’Eglise. J’ai ainsi pu découvrir le monde, et observer qu’à l’époque, le latin était la langue des affaires et non l’anglais.

J’ai eu l’occasion de faire le tour du monde une première fois durant mon enfance, puis une seconde fois entre 16 et 20 ans. J’ai écumé tous les pays à l’exception de 2 ou 3 pays exotiques.

 

Quels enseignements tirez-vous de ces voyages ?

Les voyages sont vains et inutiles. Le plus long voyage est celui que l’on fait dans sa tête. Au terme de 20 ans de démarche analytique freudienne, suivis de 8 ans de démarche lacanienne, je suis convaincu que le voyage physique est une fuite en avant dans laquelle on s’exile avec ses névroses et ses psychoses. C’est précisément l’histoire des miroirs grossissants, la fuite à l’extérieur est un véritable syndrome de Stendhal qui ne fait qu’amplifier le phénomène.

Si les évangiles de Luc et Matthieu affirment « nul n’est prophète en son pays », pour autant, nous sommes le fruit d’une éducation, d’une culture et d’un climat. C’est sur nos terres que nous nous faisons, nous défaisons et nous reconstruisons. Je n’ai jamais vu d’exil heureux. J’ai eu la chance de rencontrer des monstres puissants qui ont dominé le XXème siècle et qui pour certains se sont éteints depuis. J’en ai conclu que tout exil est soumis à un éternel retour.

Celui qui s’isole en haut de la montagne ne cherche que le retour à l’exil, l’acte de solitude correspondant à la volonté de mieux revenir. Pour moi, le mythe de l’ermite n’existe pas, l’ermite est quelqu’un qui prépare son retour en scène, il n’est un mythe qu’en projection de son futur retour. Nous devons affronter nos démons frontalement sous peine qu’ils reviennent toujours.

 

Quel est votre moteur dans la vie ?

La passion pour l’art que je mets dans Artprice et le musée que j’ai fondé. Je suis artiste plasticien inscrit à la Maison des Artistes depuis 35 ans. Dès 1999, j’ai voulu faire vivre mes œuvres dans le premier musée privé immatriculé au RCS : Le Musée L’OrgAne, que j’ai érigé comme siège social d’Artprice, coté sur le marché réglementé. Ma passion pour l’histoire de l’art, en 20 ans, m’a servie à bâtir le Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art.

Ce travail titanesque fut synthétisé par la Ministre de la Culture lors de sa visite chez Artprice par cette phrase « Vous vous êtes subrogé en lieu et place à une mission supra-étatique de conservation de l’histoire du marché de l’art ». En effet, il est nécessaire de poser quelques chiffres qui démontrent le travail herculéen réalisé : Artprice est devenue en 20 ans le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes.

Avec Artprice Images, elle permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art, de 1700 à nos jours, commentées par ses historiens.

Au quotidien, Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Ce n’est pas pour rien qu’Artprice compte 4,5 millions de membres dans 72 pays.

 

En quoi avez-vous introduit une profonde révolution dans le marché de l’art ?

Raymonde Moulin, célèbre sociologue et historienne de l’art, surnommée « la Papesse », m’a interpellé il y a une dizaine d’années en m’indiquant qu’Artprice avait définitivement modifié l’histoire du marché de l’art de manière irrévocable en s’inscrivant elle-même dans l’histoire de l’art. Effectivement, on note depuis 20 ans une mutation sans pareil. Laissons parler les chiffres quelques secondes.

Les leviers d’une telle mutation passent par la facilité d’accès aux informations sur le Marché de l’Art, la dématérialisation des ventes – le tout sur Internet avec 98% des acteurs connectés- la financiarisation du marché, l’accroissement des consommateurs d’art (de 500 000 à l’après-guerre à 90 millions en 2017), leur rajeunissement, l’extension du marché à toute la Grande Asie, à la zone Pacifique, à l’ Inde, à l’Afrique du Sud, au Moyen-Orient et à l’Amérique du Sud.

Cette mutation passe aussi par l’industrie muséale qui est devenue une réalité économique mondiale au XXIème siècle. En effet, il s’est construit plus de Musées entre 2000 et 2014 que durant tous les XIXème et XXème siècles, soit 700 nouveaux musées par an. Cette industrie dévoreuse de pièces muséales est l’un des facteurs primordiaux de la croissance spectaculaire du Marché de l’Art. Le Marché de l’Art est désormais mature et liquide.

Le Marché de l’Art est devenu un marché efficient, historique, mondial et dont la capacité à résister aux crises économiques et géopolitiques n’est plus à démontrer. Il surperforme depuis 18 ans les principaux marchés de placement de manière incontestable.

thierry Ehrmann

thierry Ehrmann

 

Vous avez fondé votre musée, au cœur-même d’Artprice qui analyse le marché de l’art. Que s’apportent-ils mutuellement ?

Aujourd’hui, Le Musée d’Art Contemporain L’Organe qui gère la Demeure du Chaos / Abode of Chaos compte 5 400 de mes œuvres, principalement des sculptures monumentales de plusieurs dizaines, voire centaines de tonnes, dont les thèmes abordent notre siècle tragique et somptueux.

Mes 5 400 œuvres baignent dans une totale alchimie avec Artprice et le Groupe Serveur, pionnier de l’Internet et des banques de données depuis 1987. Il est évident qu’Artprice, en tant que Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art ne pouvait rêver mieux que d’avoir comme siège social le célèbre Musée d’Art Contemporain L’Organe, gérant la Demeure du Chaos. Il faut préciser que ce musée est classé en région Rhône-Alpes, de manière incontestable, comme premier musée d’art contemporain privé, avec 120 000 visiteurs par an, dont 25 % hors France.

 

Quel est votre rapport à la franc-maçonnerie ?

J’ai eu l’opportunité d’y rentrer très jeune – à l’âge de 23 ans – et de devenir membre de la Grande Loge Nationale de France. Cette loge déiste me semblait intéressante car porteuse d’une philosophie assez ouverte. On nous appelait les « Anglais » car nous dépendions de la Grande Loge de Londres ou encore les « Romains.

J’ai été l’un des premiers à aborder le thème dans un Envoyé spécial sur France 2 qui m‘était consacré. J’ai 32 ans de loge et je dois dire qu’avec le recul, pour avoir visité de multiples courants ésotériques à travers le monde, je dois admettre que la franc-maçonnerie est le modèle philosophique le plus stable, le plus humain, et qui, contrairement à ce que l’on croit, peut par son concours amener aux grandes questions éthiques de ce siècle.

Lorsqu’on possède un mandat public, nous devons pratiquer la méthode anglo-saxonne de déclarer notre appartenance afin d’éviter les fantasmes des fraternels dévoyés et nous permettre au contraire de nos ouvrir à des réceptions d’air plein d’humanisme et de talents.

Mon père, polytechnicien et Docteur en Droit, comme moi-même et mes deux fils avons une maladie neurodégénératives très importante et ma démarche depuis 32 ans par le temple et les voyages initiatiques me permettent d’assumer ces terribles douleurs et de rester les yeux ouverts vers le ciel toujours curieux et émerveillés de ce nouveau monde.

 

Qu’entendez-vous par visite initiatique ?

J’ai suivi par plaisir un cursus universitaire de théologie qui m’a permis d’étudier différentes religions et notamment la religion juive. J’ai pu échanger avec le Rav Pinto, tout en étant goy et catholique. Un de mes meilleurs amis, décédé depuis, était un grand psychiatre juif. Cet homme brillant a sombré dans la folie et est devenu écrivain et ermite en Israël.

Son parcours était captivant car il avait étudié la Torah, le Talmud et le Zohar, que l’on retrouve dans les loges maçonniques haut gradées. Je m’imagine à la place de l’autre et ce qu’est l’autre. C’est une de mes méthodes de gouvernance dans la mesure où je ne donne jamais un seul ordre. Je pense que donner un ordre affaiblit considérablement, l’ordre étant une perte de sens.

En Asie, l’ordre n’existe pas, le regard suffit à imprimer ou à donner le sens même dans lequel il faut aller. J’ai toujours eu des passerelles absolument transparentes entre ma vie privée et ma vie professionnelle. J’admire ou je suis dubitatif en fonction des jours des gens qui cloisonnent ces deux univers. Lorsque l’on est passionné, il est difficile, voire impossible, de conserver cette étanchéité.

J’ai toujours cultivé une totale transparence avec mes fils qui ont désormais plus de 30 ans en provoquant très rapidement le meurtre du père. Le père est aussi quelqu’un qui a ses fragilités, ses névroses… Mes enfants ne sont pas la continuité de moi, ils ont un parcours authentique, singulier, et il n’existe aucune projection.

 

Quel regard portez-vous sur l’Europe ?

Je lisais dernièrement les écrits de Nicolas Baverez sur la décadence de L’Occident et le projet européen. Dans les années 80, j’avais une cinquantaine de sociétés dont chacune portait le préfixe « Europ » (Europe Numéris, Europe Juris, etc). J’ai beaucoup cru au projet européen de Jean Monet mais je considère aujourd’hui que c’est la plus grande catastrophe industrielle, politique et économique.

Nous avons fait l’Europe en dépit du bon sens et nous avons gâché quelque chose d’historique qui avait dix millions d’existence. Le traité de Lisbonne signé en 2007 est pitoyable, c’est un traité que l’on signe en fin de nuit lorsque les parties sont usées et souhaitent en finir. J’ai découvert, si l’on compte les grandes régions, que c’est en réalité 108 parties qui doivent s’accorder lorsqu’il y a une adoption à prendre.

Il est déjà extrêmement difficile d’obtenir l’accord de tous les sociétaires ou tous les mandataires au sein d’une holding, alors imaginez ce qu’il en est pour la grande maison Europe. Le système était voué à l’échec.

 

Comment auriez-vous imaginé l’Europe ?

J’aurais imaginé une Europe médiévale organisée en régions afin de favoriser une transversalité. Il aurait fallu mettre un terme en France à ce jacobinisme colbertiste ou ce jacobinisme high-tech qui consiste à tout concentrer. La concentration constitue pour moi une énorme erreur. L’Europe aurait pu nous aider à réaliser l’Europe des régions, porteuse de sens et productive. Rappelons à titre d’exemple que la région Rhône-Alpes est plus grande que la Suisse et représente environ 11,6 % du PIB français. Nous avons des capacités importantes mais il existe une perte d’énergie énorme.

J’imagine une Europe généreuse. L’Europe avait une très belle histoire mais elle s’est vidée de son sens, elle n’est pas atlantiste, on ne peut pas même parler d’une Europe de l’OTAN. Cette Europe a tout perdu jusqu’à la vision de ses fondateurs qui la projetaient de l’Atlantique à l’Oural avec une ouverture vers l’Ukraine. Il était question d’une Europe ouverte s’étendant naturellement jusqu’à Moscou. Les Russes sont furieusement occidentaux. Concernant la Turquie, bien qu’éprouvant un profond respect pour l’Empire ottoman et la Sublime Porte, nous devons convenir qu’aujourd’hui, la Turquie est tout sauf laïque.

L’idée, à travers l’Europe, aurait été de simplifier le tout en imaginant un marché unique dans lequel on essaye de parler la même langue et le même droit des contrats. Le droit accompagne la culture, il est la pacification de la guerre. On dit communément que lorsque les armes se taisent, le droit parle. Lorsque les hommes contractent, c’est que la guerre a cessé et qu’ils échangent. Le droit a donc une valeur capitale mais au lieu de faire un droit européen, on s’est arrangé pour produire des directives internes qui devenaient un quatrième degré de juridiction propre à notre pays.

Après avoir rédigé de multiples rapports, commission sénatoriale etc, j’ai décidé de cesser toute navette parlementaire ou sénatoriale. J’ai vu des choses hallucinantes qui visaient à renforcer notre protectionnisme et à attiser le sentiment anti-européen. L’idée était de faire en sorte d’embêter les autres par tous les moyens. La réforme des ventes publiques est un exemple parlant, elle a fait l’objet d’une première réforme en 2011 avant d’être de nouveau amendée, nous en sommes à présent à la modification de la réforme exposant trois.

Face à l’absence d’effort des différents acteurs, l’Europe est devenue ce monstre administratif dans lequel on ne connaît pratiquement aucun commissaire. Le Tafta compte entre 800 et 900 négociateurs, alors que l’Europe n’en dispose que d’une quarantaine. La puissance de feu joue énormément. C’est dommage car nous avions un très beau projet mais il est grand temps d’arrêter les frais.

 

Quelle révolution majeure sommes-nous en train de vivre ?

Nous sommes désormais passés à une phase de mondialisation que les gens n’ont pas vu venir et anticipée. Nous sommes dans un changement de paradigme qui se produit environ tous les 3 ou 4 siècles, nous assistons à une véritable compression de l’espace-temps. J’ai eu la chance d’avoir Paul Virilio comme intervenant, ce dernier a beaucoup travaillé sur la notion d’accident et d’espace-temps. Une civilisation était considérée comme supérieure à une autre lorsqu’elle allait plus vite.

Rome a eu la suprématie sur Athènes car ils annonçaient le début ou la fin d’une guerre grâce à un cavalier alors que l’autre était encore à pied. Nous sommes arrivés à une optimisation absolue de la notion d’espace-temps et à une telle célérité qu’aujourd’hui, la notion même de logistique ne vaut plus rien : un container transporté entre Shanghai et le Havre coûte 400 dollars.

La mondialisation est une réalité et Internet l’a confirmé. Le législateur, nos élus et tous les États nations n’avaient pas réellement réfléchi au problème de la mondialisation.

 

 

Comment construire une histoire dans une société de l’immédiateté ?

Twitter a introduit la génération 280 caractères. Robert de Vogüé, grand financier entre autres anciennement chez JPMorgan et KBC Bank me confiait que désormais, les gens ne lisent plus que le titre dans les communications financières. Il existe une certaine facilité et lâcheté que de résumer et réduire à un titre un flux d’information constant et régulier même s’il est évident que les gens ne peuvent pas tout absorber. Trop d’information tue l’information et désormais la notion de courage et de prise de risque n’existent plus. Certains paysans ont plus de bon sens que des polytechniciens ou des énarques et sont parfois capables d’articuler un raisonnement solide et bien étayé que des gens très diplômés ne sont pas capables de conduire.

 

Quelles sont les spécificités de la Chine ?

Nous étions associés avec l’état chinois que beaucoup taxent de « démocrature ». Cela fait 30 ans que nous travaillons avec la Chine et j’ai réfléchi significativement au sujet. Bon nombre de personnes ont des idées reçues sur la Chine mais elle est cependant la première puissance mondiale et il ne faut pas oublier que la Chine a 7 000 ans d’ancienneté durant lesquels ils ont eu cette position au coude-à-coude avec l’Inde.

Gandhi a commis l’énorme erreur de créer une sorte d’autonomie propre à l’Inde. Aujourd’hui, l’Inde accuse un retard de 30 ans dans la mondialisation et est complètement en marge. Si l’Inde est prétendument la plus grande démocratie, il n’en demeure pas moins que les castes persistent, que la corruption perdure et que c’est un pays à des années-lumière de la modernité.

Le coup de génie des Chinois consiste à avoir fait de l’Inde l’atelier du monde. Grand nombre de mes amis insistent sur le fait que lorsque Chine arrivera à 700-800 dollars de salaire moyen pour les cadres – ce qui est désormais le cas – elle-même mettrait un genou et rentrerait dans une logique occidentale.

La Chine, dont le pragmatisme est sans égal, a trouvé l’Inde comme atelier du monde, la Chine devenant non plus l’usine du monde mais les ateliers de recherche et développement du monde. Ils se sont ainsi assurés une certitude pendant pratiquement 20 ans et ont pris le contrôle de la zone grande Asie : de Singapour à la Corée, au Vietnam, à la Birmanie… La Chine s’inscrit dans une logique de suprématie absolue.

Par nature, celui qui envahit – le barbare – amène également une forme de culture même si cela se fait dans le sang et la violence. La culture des barbares a toujours amené du sang nouveau et a permis au fil des siècles de régénérer et modifier les royaumes et les comtés. Le cas de la Chine est assez extraordinaire et unique au monde.

La Chine a toujours sinoïsé l’ennemi et fait en sorte, quelques soient les invasions, que les barbares deviennent de culture chinoise. La Chine n’a jamais envahi quiconque à l’exception du Vietnam mais pour des raisons plus complexes et ils n’ont jamais eu de flottes de guerre. Leur vraie force aujourd’hui est d’être toujours dans cette même logique. Ils ont une compréhension occidentale de la mondialisation, de l’économie et de l’OMC mais ils ont la capacité d’être un tout.

J’ai rencontré des opposants au régime mais ils faisaient cependant tout pour la mère patrie. On ne se rend pas compte de la force extraordinaire de la diaspora chinoise, ils arrivent à se projeter jusqu’à la quatrième ou la cinquième génération alors que nous ne dépassons pas les deux générations. Nicolas Baverez indiquait que les démocratures ont la chance ne pas céder à la facilité de la démocratie qui consiste à aller chercher des voix juste avant les élections et de légiférer et réglementer à tour de bras pour satisfaire l’opinion du dernier fait divers.

 

Comment expliquez-vous la déconstruction de notre démocratie ?

Juriste de père en fils depuis des générations, je suis atterré par cette profonde déconstruction alors que le droit français était reconnu comme l’un des meilleurs droits au monde. Nous sommes en implosion totale, de nouveaux textes viennent massacrer les anciens et les codes de procédures pénales et civiles s’entrechoquent. Nous avons sabordé trois siècles de construction intellectuelle du droit. Le droit est à la fois littéraire et mathématiques, il est l’épreuve du temps.

 

Comment imaginez-vous l’avenir ?

Désormais, l’infiniment subsidiaire est devenu le principal et l’élément focalisant est devenu l’infiniment subsidiaire. C’est toute l’histoire de la presse d’aujourd’hui. Nous avons mis un terme à l’état d’urgence, dont acte. Nous avons fait un certain nombre de codes de procédures et de droit pénal de sorte qu’aujourd’hui, nous nous situons au-delà de la plupart des dictatures en matière de droit.

Nous évoluons dans une société où les juges ont perdu tout contrôle, même le procureur, qui est censé être le chef de la police, est écarté de nombreuses procédures. Le célèbre écrivain Jean Rostand déclarait être optimiste quant à l’avenir du pessimisme. Je trouve cela dommage car nous avons tout pour être heureux : jamais la science n’a été aussi loin, jamais nous n’avons franchi de telles limites en termes de recherches et de découvertes et nous avons du bonheur à amener à l’humanité.

L’homme dispose d’outils et il est presque sur la marche du temple divin : nous savons lire les lignes de l’ADN, l’intelligence artificielle est en pleine essor et nous avons une maîtrise et une réponse à beaucoup de nos questions existentielles alors que nous sommes dans un contexte catastrophique.

 

Qu’est-il en train de se jouer sur le plan « historique » ?

Nous nous inscrivons dans un contexte de mondialisation mais pour autant, nous refusons de comprendre les articulations de l’histoire et de dénouer leur complexité en privilégiant une lecture simpliste et définitivement manichéenne.

A mon sens, les attentats du 11 septembre incarnent un nouveau point de départ l’ouverture du 21ème siècle. Les ruines du 11 septembre ne s’adressent pas uniquement aux Américains mais également Européens. Francis Fukuyama avait déclaré avant de se rétracter que la chute du mur de Berlin consacrait la « fin de l’histoire », et que la démocratie devenait perpétuelle. Cette théorie tuait l’idée même d’histoire dans ce qu’elle a de violent et d’impromptu. L’histoire est par nature soudaine et non prévisible. Le 11 septembre fut un événement soudain et non prévisible qui nous a ramenés à la réalité selon laquelle l’histoire peut exploser à tout moment. Le 11 septembre marque la défaite de l’Occident et de notre suprématie. L’Occident s’est quasiment tout arrogé au cours du XXème siècle, la démocratie, le bon goût, l’art… Si l’on considère l’Histoire, qu’est-ce qu’un siècle sur 6000 ou 7000 ans d’humanité ?

 

Quelle est la gravité de la situation dans laquelle se trouve la France ?

Si l’Europe est malade au sens des grands continents, je pense que la France est l’un des pays les plus malades d’Europe. Le pays est dans une déconstruction beaucoup plus grave que l’on ne l’imagine et on se refuse à voir les réalités en face.

Aujourd’hui, l’ascenseur républicain est cassé mais surtout science et progrès ne riment plus avec bonheur, peut-être pour la première fois dans l’humanité. Le progrès était toujours synonyme de source de bonheur alors que désormais, ce n’est plus le cas, il devient source de flicage, et plus personne ne pose des barrières.

Je connais très intimement la culture cyberpunk et la culture de la science-fiction que l’on a ensuite désigné par films d’anticipation. J’ai une cinémathèque d’environ 50 à 60 000 films : des courts métrages, des films d’essai, des tentatives cinématographiques avortées, j’ai même récupéré des films qui ne sont jamais sortis.

Depuis pratiquement 10 ans, plus aucun film de science-fiction ne sort car tout a été pensé et que désormais la réalité a dépassé la fiction. La notion de déplacement dans l’espace-temps est la seule chose qui appartient encore au domaine de la science-fiction, il est étudié mais pour l’heure, il n’a encore été réalisé qu’à travers des électrons.

En dehors de cela, tout a déjà été traité. Mon père disait que Jules Verne avait été le premier auteur de science-fiction. Je pars du principe que tout ce que l’on écrit en projection et en scénario appartient déjà au domaine de l’acquis. Da Vinci désignait l’art comme « une chose mentale » (cosa mentale). Il m’arrive souvent de me faire violence dans mes œuvres, je vois le volume, je le modélise et ensuite il faut incarner ce volume parce qu’on est humain. On ne peut penser que ce qui existe.

 

L’intelligence artificielle est-elle un danger ?

L’intelligence artificielle existe en réalité depuis 30 ans, les établissements bancaires utilisaient déjà des algorithmes, sans parler du THF… Les outils d’aide à la décision, le datamining et la business intelligence existent depuis longtemps.

Arrêtons de galvauder et de diaboliser l’intelligence artificielle, nous avons presque le sentiment que nous accouchons d’une nouvelle religion alors qu’elle existe depuis fort longtemps.

 

En quoi et comment votre groupe a-t-il toujours été avant-gardiste ?

Nous avons beaucoup d’ingénieurs et de chercheurs étrangers au sein de notre groupe qui cherchent à partir. Je les aide à repartir dans leur pays d’origine, ou là où ils souhaitent s’expatrier. À l’époque, je prenais des participations, non pas à des fins capitalistiques, mais pour les soutenir en leur apportant la mise de départ. Nous avons ainsi pu disposer de correspondants dans le monde entier, que cela soit dans les pays de l’Est, en Israël ou au Canada.

Nous étions sur Internet dès 1985. Nous avons toujours eu 10 ans d’avance dans le groupe avec le souci permanent de maintenir cette avance en ayant une double lecture dichotomique. Nous nous interrogeons d’un côté sur ce qui va se passer dans 5 ou 10 ans et de façon concomitante sur ce qui peut permettre de réaliser concrètement des fonds propres ou du résultat net afin de ressourcer ce qui est dévoreur de fonds propres.

La R&D requiert par nature des fonds de roulement positifs. Internet a introduit la mondialisation et tout peut se dématérialiser. Si on se réfère au théorème de Pythagore selon lequel tout est nombre à l’exception de l’âme et de l’émotion, on peut donc dématérialiser pratiquement 99 % de notre civilisation. Il est évident que tout va migrer vers la révolution numérique dont Internet est le principal support mais pour autant, on tend vers le « glocal » combinant simultanément le local et le global.

Nous avons beaucoup de marchés locaux et nous étudions sur Internet tout ce qui concerne les marchés mondiaux depuis la nuit des temps, y compris le marché de l’art qui ne peut fonctionner que de manière mondiale comme les marchés financiers ou les matières premières. Nous avons toujours une approche historique, théorique, scientifique et aussi très pragmatique dans la création de société ex nihilo.

Entreprendre.fr

 

Publicités

juin 5, 2018 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, art market, Artmarket Marché de l'Art, Artprice, Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos, La Revue de Presse, No Legend by Abode of Chaos, Saint Romain au Mont d'or, techniques speciales d'investigation, thierry Ehrmann, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Toute l’info en live sur le site Facebook officiel de la Demeure du Chaos et son auteur, thierry Ehrmann

Plus rapide et convivial que le blog, retrouvez toute l’information en temps réel sur le site officiel de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos et son auteur, thierry Ehrmann sur Facebook en cliquant sur ce lien

http://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

thierry Ehrmann

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.

juin 26, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchimie, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Figaro Magazine interview de thierry Ehrmann 1 juin 2013

 Le Figaro Magazine interview de thierry Ehrmann «L’art est un meilleur placement que les actions»


Le Figaro Magazine interview de thierry Ehrmann «L’art est un meilleur placement que les actions»

Thierry Ehrmann, sculpteur. Crédits photo : DR

Thierry Ehrmann est le président d’Artprice. Sculpteur plasticien et chef d’entreprise, il livre sa vision du marché.

Source Le Figaro Magazine

Patron atypique du SBF 120, artiste habité, homme d’affaires visionnaire, Thierry Ehrmann détone.

Entretien avec un passionné, inventeur du leader de l’information sur le marché de l’art.

Le Figaro Magazine – Comment Artprice est-il devenu un formidable poste d’observation?Thierry Ehrmann – Artprice est la plus vaste banque de données sur le marché de l’art. Au fil des années, nous avons racheté beaucoup de fonds éditoriaux, notamment 270.000 manuscrits et catalogues du XVIIe siècle pour assurer la traçabilité des oeuvres. Nous avons des données sur 108 millions d’oeuvres d’art et nous gérons des données biographiques sur 1,8 million d’artistes, dont 550.000 ont déjà figuré dans des ventes publiques. À un moment donné, plus de 200 historiens travaillaient chez nous pour être certains d’attribuer les tableaux aux bons artistes, notamment ceux des peintres flamands. Nous avons dans nos serveurs 27 millions de résultats de vente et c’est grâce à cette mémoire qu’Artprice est devenu ce qu’il est. Nous gérons aussi 630.000 portefeuilles virtuels de particuliers, qui veulent suivre la cote de leurs collections.

Comment établissez-vous la cote d’un tableau?

Dans le passé, quand on voulait faire estimer, par exemple, un tableau de Chagall en 80x80cm, on se référait aux ventes des tableaux de l’artiste dont le format était comparable. Artprice travaille autrement, selon la méthode de la vente répétée. Nous suivons la même oeuvre, l’évolution de son prix dans le temps. Comme, par exemple, un Basquiat, vendu à New York, puis huit ans plus tard à Londres, et trois ans après à Paris. Nos indices sont construits comme ça. Notre société est conçue avec des scientifiques, le reste c’est du doigt mouillé.

La santé du marché de l’art ne vous paraît-elle pas insolente?

Le marché de l’art évolue parallèlement à la Bourse, notre indice est corrélé au S&P500. Il est devenu un enjeu de pouvoir: la Chine est numéro un depuis 2010, les États-Unis numéro deux, et la France qui, en 1962, représentait 54% du marché de l’art, ne pèse plus que 4%. Le marché de l’art français devrait s’interroger quand en une simple journée à New York se réalise une année du chiffre d’affaires de la maison France. Le marché a du ressort, il avait mis dix ans à se remettre de la crise des années 90, il ne lui en a fallu que deux après celle de 2008. Le temps joue en faveur de l’art comme du luxe. Quand vous achetez un bien, il se dévalorise au fil du temps, les assureurs lui appliquent un coefficient de vétusté. Il faudrait a contrario appliquer un coefficient de bonification aux oeuvres d’art.

L’envolée des prix peut pourtant créer des bulles.

Je n’en vois pas. Le marché progresse parce que nous assistons à une révolution sociologique. Après la Seconde Guerre mondiale, il y avait 500.000 grands collectionneurs dans le monde, aujourd’hui il y a 450 millions d’art consumers. Les collectionneurs commencent plus jeunes, vers la trentaine. La moitié des oeuvres qui s’échangent valent moins de 1500 euros. On a toujours la vision d’un marché entre millionnaires, mais cela ne correspond plus à la réalité. Avant, on achetait d’abord sa maison, puis vers la cinquantaine on appuyait son statut en entamant une collection. Aujourd’hui, je vois dans notre groupe de jeunes cadres, qui ne sont pas encore propriétaires, investir 15.000 euros dans l’art alors qu’ils meublent leur appartement chez Ikea.

Quid des effets de mode autour de l’art contemporain?

Ils ne sont pas dangereux. Le marché est fluide, résistant. Les collectionneurs et les musées vendent avec moins d’états d’âme qu’avant. Les artistes eux aussi ont évolué – le mythe de l’artiste maudit est révolu. Ils savent réguler leur production et leurs formats pour ne pas inonder le marché. Damien Hirst le fait très bien. Dans l’art contemporain, il y a des market makers comme dans la finance, ils «avalent» une oeuvre si nécessaire pour tenir le marché. Même si beaucoup d’artistes contemporains dépassent les modernes en termes de prix, je crois qu’il y a moins de risques à acheter une oeuvre d’art que des actions si on s’informe correctement.

Où commence le marché de l’art?

Pour les œuvres de moins de 15.000 euros, on ne peut pas parler de marché d’un point de vue économique; c’est plus l’émotion que le raisonnement qui guide les acheteurs. Au-delà de 15.000 euros, si on est bien conseillé, il est difficile d’être «rincé» en quelques années, alors que c’est ce qui est arrivé à beaucoup en Bourse. Depuis deux ans, certains particuliers ont d’ailleurs cédé des titres pour investir sur le marché de l’art. Cela explique aussi la bonne tenue des prix.

L’art est-il un bon placement?

J’en suis convaincu. Quand elles prêtent de l’argent à leurs clients, les banques préfèrent d’ailleurs prendre en garantie des tableaux qu’un portefeuille boursier. Selon nos calculs, une oeuvre de 15.000 à 50.000 euros se valorise de 5 à 7% par an à terme, entre 50.000 et 100.000 euros de 8 à 10% par an. Et au-delà de 100.000 euros, pour des œuvres à la traçabilité parfaite avec de bons certificats, de 14% par an. Ce sont des progressions moyennes annualisées des prix sur une période d’une dizaine d’années qui correspondent à des achats avisés de personnes bien informées. Et les acheteurs ont, grâce aux nouvelles technologies, la possibilité d’arriver dans les galeries en connaissant l’historique de la cote d’un artiste, son taux d’invendus… le meilleur moyen de bien acheter.


Ce qu’ils pensent de lui

– «Déjanté, provocateur, ce sculpteur et plasticien est aussi et avant tout un homme d’affaires avisé. Dans la Demeure du Chaos, une sorte de musée d’art moderne dédié à l’apocalypse, situé à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, une tranquille banlieue de Lyon, Thierry Ehrmann cultive son image de cypberpunk trash.» L’Expansion, Franck Dedieu et Béatrice Mathieu, juin 2012.

– «Thierry Ehrmann reçoit dans son bureau circulaire bardé d’écrans et pas loin de ressembler à un poste de commande d’une centrale nucléaire après l’apocalypse. Un crâne sous cloche y côtoie les images d’al-Jezira, des piles de catalogues d’oeuvres d’art, parfois très anciens, des graphiques sur l’évolution de la cote des coqueluches chinoises de l’art contemporain.» Libération, Christophe Alix, juillet 2012.

mai 31, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, Abode of Chaos, bourse, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann halte à la mairie réac et fanatique de Saint Romain au Mont d’Or avec Françoise Revel en chef de file

thierry Ehrmann halte à la mairie réac et fanatique de saint romain au mont d'or avec Françoise Revel en chef de file contre la Demeure du Chaos

thierry Ehrmann halte à la mairie réac et fanatique de saint romain au mont d’or avec Françoise Revel en chef de file contre la Demeure du Chaos

thierry: cette photo (cliquez dessus pour le grand format) serait le rêve de la Mairie ultra conservatrice de Saint Romain au Mont d’or depuis 1999 et Françoise Revel (maire) pour comprendre voir cette vidéo http://vimeo.com/57786600 qui explique bien des choses…merci de la partager pour soutenir la Demeure du Chaos

Free download of the entire Abode of Chaos’ Opus IX (504 pages)

Secrets revealed of the Abode of Chaos (144 pages, adult only) >>>

« 999 » English version with English subtitles is available >>>
HD movie – scenario thierry Ehrmann – filmed by Etienne Perrone

———-

Découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos (504 pages)

voir les secrets de la Demeure du Chaos avec 144 pages très étranges (adult only)

999 : visite initiatique au coeur de la Demeure du Chaos insufflée par l’Esprit de la Salamandre
Film HD d’Etienne PERRONE selon un scénario original de thierry Ehrmann.

courtesy of Organ Museum
©2013 www.AbodeofChaos.org

mai 18, 2013 Posted by | Demeure du Chaos, Saint Romain au Mont d'or, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann: du nouveau, vous avez tous les jours une performance artistique sur TLM

thierry Ehrmann : la Demeure du Chaos est sur TLM en performance vidéo

thierry Ehrmann : la Demeure du Chaos est sur TLM en performance vidéo

thierry: Du nouveau, vous avez tous les jours une performance artistique sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique) canal 220 sur Free où, plusieurs fois par jour, avant et après le journal télévisé, dans les formats d’écrans qui l’encadrent, la Demeure du Chaos va produire durant un an une nouvelle série appelée « No Legend » où nous partons d’une image d’actualité forte (c.f. attentats de Boston) et son incarnat peint/sculpté/gravé ou installé à la Demeure du Chaos sur une fondue enchainée …

Nous restons ainsi fidèles depuis 14 ans à notre célèbre image délégendée où la mise en abîme d’une photo sans légende créé la sensation de vertige que recherchent les passionnés de la Demeure du Chaos dans la même veine que la TV Coréenne et NHK Japon avaient abordée
http://www.dailymotion.com/video/x8ey2l_la-demeure-du-chaos-sur-la-chaine-c_news#.UXAPccmojmM

Les horaires de diffusion sont 18h28, 18h37, 19h28, 20h29 et 21h28.

TV Coréenne Demeure du Chaos Abode of Chaos

TV Coréenne Demeure du Chaos Abode of Chaos

La Demeure du Chaos sur la chaine coréenne MBC par abodeOFchaos
Véritable performance qui fera l’objet d’un montage quasi-quotidien sur une année.

Pour comprendre lire en page 148/161 de l’Opus IX de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos mon texte sur l’image delégendée

avril 21, 2013 Posted by | Abode of Chaos, alchimie, Demeure du Chaos, Newsletter de la Demeure du Chaos, thierry Ehrmann, Video | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry ehrmann : l’Opus IX Demeure du Chaos – Abode of Chaos Revelation 1999-2013 est enfin en vente sur Amazon

l'Opus IX Demeure du Chaos - Abode of Chaos Revelation 1999-2013 est enfin en vente sur Amazon 29.90 euros et à la Demeure duChaos (frais de port inclus prise en charge par nous)

l’Opus IX Demeure du Chaos – Abode of Chaos Revelation 1999-2013 est enfin en vente sur Amazon 29.90 euros et à la Demeure du Chaos (frais de port inclus prise en charge par nous)

mars 17, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, alchemy, alchimie, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann : découvrez l’Opus IX Demeure du Chaos en version livre en ligne gratuite (512 pages)

View this document on Scribd

thierry Ehrmann :cliquez sur la droite pour le plein écran

 thierry Ehrmann :En avant-première, découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf des 504 pages format 30 x 30 cm. Attention, il faut compter un temps de téléchargement de 30 secondes à 1 min maximum selon votre connexion 3G, WI-FI ou fixe.

blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Ces 504 pages vous font plonger dans l’univers secret et vertigineux de la Demeure du Chaos.
Des milliers de photos, textes, croquis, plans, visuels intimes, jamais vus du public, sont pour la première fois dans ce grand livre de 5 kg (et oui !) qui arrive dans quelques jours à la DDC et sur Amazon (prix public 29,90€).

Ce travail démentiel a demandé près de 18 mois de création, de recherches, d’archives, d’images censurées.Un grand bravo entre autres à Marc, Audrey, Kurt, Nadège, Jo, Laurent et Sydney, car la gestion de milliers de photos archivées sur 13 ans et faire le pari de mettre sur 504 pages 90% de photos exclusives, relevait de l’impossible.

C’est bien des milliers d’heures de prises de vues, d’interviews, de rédactions, de création artistique qui ont permis de sortir le grand Livre : l’Opus IX de la Demeure du Chaos /Abode of Chaos

N’hésitez pas à faire tourner ce lien pdf sur vos sites et les réseaux sociaux, la Demeure du Chaos a toujours été pour la libre circulation des idées, comme elle l’a toujours fait avec son entrée gratuite.

Vous découvrirez les entrailles de la Demeure du Chaos et beaucoup d’informations jusque-là tenues au parfait secret.

Livre Collector bilingue de la décennie 504 pages / 4,5 kg / format carré dos cousu 30 x 30 cm x 5 cm d’épaisseur avec l’Opus IX de 1999 à 2013. Prix : 29,90 €

thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg / Square format – Edition bound – 11.8 in. x 11.8 in. and 1.97 inch-thick – includes the Opus IX from 1999 to 2013.

Preview 100% of the Abode of Chaos Opus IX for free click thelink to the 504 pages
blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Is it to be considered a book? Or is it a magic object, each page of which being an original narrative of the Abode of Chaos rendered in a ground-breaking dreamlike vision.

In addition to my accounts, you will discover over 2,700 unseen-before photographs, sketches and projects dating from 1999 to 2013 of the 4,509 art works; there will also be notes by close to 70 contributors –art historians and critics, artists, exhibition and museum curators, philosophers, writers, sociologists, anthropologists and Law School professors– and a set of firsthand documents (primary sources).To be released in bookstores, at the Abode of Chaos and Amazon in early March 2013. Icing on the cake: the public price will be €29.90 at the Abode of Chaos and with Amazon, for 18 months of non-stop, passionate work.

mars 8, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, OPUS IX, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann: découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf

thierry Ehrmann  découvrez gratuitement l'intégralité de l'Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf

thierry Ehrmann :En avant-première, découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf des 504 pages format 30 x 30 cm. Attention, il faut compter un temps de téléchargement de 1 à 2 min maximum.

blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Ces 504 pages vous font plonger dans l’univers secret et vertigineux de la Demeure du Chaos.

View this document on Scribd

Des milliers de photos, textes, croquis, plans, visuels intimes, jamais vus du public, sont pour la première fois dans ce grand livre de 5 kg (et oui !) qui arrive dans quelques jours à la DDC et sur Amazon (prix public 29,90€).

Ce travail démentiel a demandé près de 18 mois de création, de recherches, d’archives, d’images censurées.

Un grand bravo entre autres à Marc, Audrey, Kurt, Nadège, Jo, Laurent et Sydney, car la gestion de milliers de photos archivées sur 13 ans et faire le pari de mettre sur 504 pages 90% de photos exclusives, relevait de l’impossible.

C’est bien des milliers d’heures de prises de vues, d’interviews, de rédactions, de création artistique qui ont permis de sortir le grand Livre :l’Opus IX de la Demeure du Chaos

N’hésitez pas à faire tourner ce lien pdf sur vos sites et les réseaux sociaux, la Demeure du Chaos a toujours été pour la libre circulation des idées, comme elle l’a toujours fait avec son entrée gratuite.

Vous découvrirez les entrailles de la Demeure du Chaos et beaucoup d’informations jusque-là tenues au parfait secret.

Livre Collector bilingue de la décennie 504 pages / 4,5 kg / format carré dos cousu 30 x 30 cm x 5 cm d’épaisseur avec l’Opus IX de 1999 à 2013. Prix : 29,90 €

Thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg / Square format – Edition bound – 11.8 in. x 11.8 in. and 1.97 inch-thick – includes the Opus IX from 1999 to 2013.

Preview 100% of the Abode of Chaos Opus IX for free click thelink to the 504 pages

blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Is it to be considered a book? Or is it a magic object, each page of which being an original narrative of the Abode of Chaos rendered in a ground-breaking dreamlike vision.

In addition to my accounts, you will discover over 2,700 unseen-before photographs, sketches and projects dating from 1999 to 2013 of the 4,509 art works; there will also be notes by close to 70 contributors –art historians and critics, artists, exhibition and museum curators, philosophers, writers, sociologists, anthropologists and Law School professors– and a set of firsthand documents (primary sources).

To be released in bookstores, at the Abode of Chaos and Amazon in early March 2013. Icing on the cake: the public price will be €29.90 at the Abode of Chaos and with Amazon, for 18 months of non-stop, passionate work.

Preview 100% of the Abode of Chaos Opus IX for free click the link to the 504 pages by thierry Ehrmann , découvrez gratuitement les 504 pages en lien pdf de l’Opus IX de la Demeure du Chaos par thierry Ehrmann

 

février 15, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, biographie, OPUS IX, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann: il faut assumer son appartenance à la Franc-maçonnerie pour qu’elle survive dans notre siècle…

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.

La Franc-maçonnerie… Objet de fantasmes, de rumeurs et d’idées reçues ! Cette société secrète intrigue et passionne. L’Express / L’Entreprise a rencontré des frères, cadres dirigeants ou entrepreneurs, et vous livre les clés de ce réseau très fermé.

Extrait…/…Par Étienne Gless

La puissance du réseau

A entendre certains initiés, les deux tiers des membres du gouvernement Ayrault seraient maçons. Quant au président de la République, François Hollande, « son approche consensuelle, son attitude, sa philosophie humaniste… tout en lui traduit le maçon », affirme Thierry Ehrmann, bio_Who_s Who_2012_2013, président d’Artprice et du groupe Serveur, à Lyon, et membre de la Grande Loge nationale française (GNLF). Selon lui, onze présidents du CAC 40 seraient francs-maçons, soit plus du quart de la crème des grands groupes cotés. « Pour défendre la laïcité, la fraternité, l’égalité, nous pouvons mettre en marche notre connaissance, nos réseaux et nos fortunes bénévolement. On peut se montrer dangereux et d’une grande férocité », lâche-t-il encore. Jouant volontiers les chiens de garde de la République quand celle-ci est menacée, les maçons peuvent, de manière plus terre à terre, s’entraider. Ne sont-ils pas frères ?…/…

…/… »Se réunir entre frères d’un même univers professionnel pour s’attribuer des marchés, s’accorder des remises ou s’entendre sur les « prix fraternels », c’est une honte !, juge Thierry Ehrmann. Notre obédience est une catastrophe ! On doit détenir le record européen de mises en examen. » Dans une course aux chiffres, la GNLF, deuxième obédience française, mais seule obédience reconnue par la Grande Loge unie d’Angleterre (la maison mère) a multiplié les recrutements pour « rattraper » le Grand Orient de France, première obédience. « Ils ont recruté des types refusés ailleurs. Il ne faut pas s’étonner après qu’il y ait des dérives affairistes », s’indigne Julien Rittener, jeune patron et maçon depuis neuf ans (lire aussi page précédente).

Quelques scandales plus tard, la GNLF a implosé cette année et se trouve actuellement sous administration judiciaire ! « Du chaos naît l’ordre », dit l’adage maçon. Et ces dérives appartiendraient au passé. « Les obédiences font le ménage », jurent leurs grands maîtres. …/…

http://lentreprise.lexpress.fr/carriere-et-management/enquete-etre-franc-macon-ca-aide-pour-le-business_37103.html

thierry Ehrmann: il faut assumer son appartenance à la Franc-maçonnerie pour qu’elle survive dans notre siècle C.F. bio thierry Ehrmann Who’s who copyright 2013. Chez les Anglo Saxons l’appartenance doit être connue dès que la personne détient un mandat électif, une fonction publique ou des mandats sociaux de sociétés cotées en bourse, ce qui évite bien des scandales et met fin à toutes formes de rumeurs.

janvier 5, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, Abode of Chaos, alchimie, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les voeux de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann

thierry Ehrmann

thierry Ehrmann

Toute l’équipe de la Demeure du Chaos se joint à moi pour vous souhaiter une très bonne année 2013. Les dernières années dans le monde ont été une période sombre de l’histoire humaine. Peut-être que 2013 décrit par les oiseaux de mauvaise augure comme bien pire que 2012 font fausse route et que 2013 sera justement l’année du « Matin des Magiciens » pour chacun et chacune d’entre vous…thierry Ehrmann

voeux de la Demeure du Chaos Abode of Chaos par thierry Ehrmann

décembre 31, 2012 Posted by | 2013, 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Chaos Materia Prima, Conflits avec la Mairie de Saint Romain au Mont d'or, Newsletter de la Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Newsletter de la Demeure du Chaos numéro 703 par thierry Ehrmann

CHAOS 999 – Zone 05.942 OTAN-CNOA-JFACC-CRA – Chaos Sub Noctem

Nutrisco et Extinguo
la Demeure du Chaos en route pour la Cour Européenne des Droits de l’Homme >>>
blog.ehrmann.org
Biographie interdite de thierry Ehrmann
forbidden biography of thierry Ehrmann…
thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est adressée aux 144 801 signataires de la pétition dont vous faites partie)On vous rappelle les fermetures exceptionnelles : mardi 25 décembre 2012 et mardi 1er janvier 2013, bien sûr la Demeure du Chaos sera ouverte comme tous les week-ends aux horaires d’hiver consultables ici >>>En ces temps de fin du monde (voir plus bas : De l’histoire des fins du monde ou le principe de la tabula rasa à la Demeure du Chaos.), la Demeure du Chaos renoue avec les grands témoignages : une vaste étude sur le thème du Chaos sous forme d’une série d’entretiens multidisciplinaires avec des scientifiques, des philosophes, des journalistes, des analystes financiers, des artistes, des réalisateurs et des écrivains.

Cette série audiovisuelle CHAOS 999 sera diffusée au fil des interviews sur Internet. La réalisation est de mon fidèle complice Laurent Courau assisté de Sydney Ehrmann sur une écriture commune de l’eschatologie entre Laurent et moi. Des formats courts, autour de 20 à 30 minutes avec des rencontres chocs dans des lieux singuliers où le politiquement correct est prié de rester à la porte. Âmes sensibles s’abstenir. Les premiers interviews sont prometteurs et au dérushage, il y a du très lourd.

Les fichiers vidéo de ces entretiens, réalisés dans le monde entier, sont destinés à être diffusés gratuitement sur Internet, sans limite de temps et de territoire, et ainsi constituer une base de données en libre accès, ouverte à toutes et à tous : étudiants, journalistes, chercheurs, artistes, curieux, amateurs, passionnés et plus si affinités.

Le synopsis retenu par Laurent et moi :

Materia prima, Apocalypse, révélations, Bing Bang, entropie, Âge du verseau, cataclysmes, particule de Dieu, explosion démographique, eschatologie, prophéties mayas, déréglement climatique et catastrophe sanitaires, loi de Murphy, Cygne noir…

… entre fiction et réalité, sciences et superstitions, journalisme et cinématographie, imaginaire et recherche fondamentale.

« Chaos » … En ce début de XXIe siècle, le mot parade à la Une des médias des cinq continents. Qu’est-ce qui motive nos contemporains, qu’est-ce qui justifie cet engouement anxiogène généralisé ? Et comment définir un concept aussi fondamental ? C’est à ces questions que notre équipe s’attaquera à travers une série d’entretiens multi-disciplinaires et transversaux, d’un point de vue contemporain et/ou historique, avec des chercheurs, des analystes financiers, des journalistes et des philosophes, des réalisateurs, des théologiens, des artistes et des écrivains.

Côté oeuvres, nous poursuivons les 999 horloges initiatiques (ci dessous troisième photo), vous pouvez voir la monstruosité des blocs d’acier circulaire de 180 à 250 mm d’épaisseur chacun fait autour de 450 kilos. On a trouvé la ruse pourles déplacer, un gigantesque électro-aimant débrayable comme on retrouve dans les grandes casses industrielles pour trier sur des centaines de tonnes les matières ferreuses des non-ferreuses. L’aimant à lui tout seul doit bien faire 70 kilos. Les disques durs ne sont pas bienvenus.

PS : Côté souterrain, une vraie vie sous la Demeure du Chaos s’organise, je pense que dans peu de temps, les tunnels de Gaza seront une promenade pour touristes par rapport à notre chantier pharaonique. Pas de dégagement d’infra-rouges, donc toute photo en hélico habilités à pénétrer la zone 05.942 OTAN-CNOA-JFACC-CRA de la base aérienne 942 du Mont Verdun, à moins de deux kilomètres de la Demeure du Chaos, serait vaine, les souterrains du Temple Protestant de Saint-Romain de Couzon 1630-1685 (au coeur de la Demeure du Chaos) ont pour mérite d’être très bien bâtis avec des pierre de voûte qui coupent tout dégagement de chaleur et nous permettent d’être parfaitement dans les règles du Code de l’Urbanisme. Un comble ! Mais comme nous sommes de vrais terroristes de la pensée, nous avons organisé une logique de labyrinthes où le Minotaure pourrait être le Kernel 3.6 de la Demeure du Chaos. Obscurum per osbcurius

thierry ehrmann:.

Nouvelles Oeuvres :

L’Heure Initiatique par thierry Ehrmann

Sub Noctem

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3281
“Les Cages de l’Enfer”

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3019

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3311_1
Horloges initiatiques

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3307

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3300

rePS : la Demeure du Chaos est éternelle et sera toujours votre Demeure, ouverte à chacune, chacun…

rePS : le Buzz UMP est en passe de devenir une affaire d’état, au regard des noms d’oiseaux échangés ce jeudi matin, nous ne sommes qu’au début du feuilleton. La guerre de tranchées Fillon-Copé est une véritable bénédiction pour notre affiche, du coup on a décidé de l’imprimer pour que vous l’ayez disponible à la Demeure du Chaos très bientôt.

Cliquez l’image pour agrandir
La Demeure du Chaos et ses 144 801 signataires…par thierry Ehrmann


Depuis plus d’un mois, c’est de la pure folie à la Demeure du Chaos où toute la presse écrite et audio-visuelle se précipite pour qu’on leur commente en live le 21 décembre 2012 ; il était donc nécessaire qu’on remette les pendules à l’heure avec un bout de texte où avec ma plume je recadre le débat. Bon je veux bien que Canal Plus fasse sa « chaine de la fin du monde », mais un peu de sérieux s’impose lorsqu’on parle de l’Eschatologie,

21.12.2012 _DDC4514

DE L’HISTOIRE DES FINS DU MONDE OU LE PRINCIPE DE LA TABULA RASA À LA DEMEURE DU CHAOS.

Depuis la nuit des temps, de la Haute Egypte en passant par la Mésopotamie, l’Europe Médiévale, jusqu’au 11 septembre 2001, pour finir à Fukushima, la fin du monde ou la fin d’un monde a toujours été crainte, formulée mais aussi attendue, sublimée… lire la suite >>>


Le nouveau Catalogue bilingue de l’exposition 2013 avec de nouvelles oeuvres « 30 ans de sculptures » à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann est en libre-service sur place le temps de l’exposition et aussi disponible gratuitement en PDF.

The new catalog of the exhibition « 30 years of sculptures » at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos by thierry Ehrmann is in self-service until the end of the exhibition and also available for free in PDF version.



Retrouvez les toutes dernières oeuvres, performances et actualités de la Demeure du Chaos et de la Borderline Biennale 2011 sur
Flickr >>>

décembre 15, 2012 Posted by | Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos, Newsletter de la Demeure du Chaos | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Newsletter de la Demeure du Chaos numéro 702 par thierry Ehrmann

Nutrisco et Extinguo

la Demeure du Chaos en route pour la Cour Européenne
des Droits de l’Homme >>>

blog.ehrmann.org

Biographie interdite de thierry Ehrmannforbidden biography of thierry Ehrmann…

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.Salut les p’tites louves et loups,

(Cette lettre est adressée aux 144 801 signataires de la
pétition
dont vous faites partie)

Fermetures exceptionnelles : mardi 25 décembre 2012 et mardi 1er janvier 2013, bien sûr la Demeure du Chaos sera ouverte comme tous les week-ends aux horaires d’hiver consultables ici >>>

Grosse production de sculptures avec notamment l’Heure Initiatique qui je vous le rappelle est une installation monumentale de 999 cercles d’acier brut de 50 à 210 mm d’épaisseur d’un poids moyen de 200 kilos ; chacune des sculptures possède un alphabet ou un langage d’une civilisation disparue ou en cours de disparition.

C’est un véritable travail d’anthropologue, où nous devons rechercher plusieurs dizaines de milliers de signes, formes et symboles qui restituent des civilisations ou des ethnies perdues. Chaque semaine, nous arrivons à produire malgré la neige ou la pluie glacée, près de 30 sculptures, où pour chacune d’entre elles, nous peignons à l’antirouille un alphabet perdu sur des disques d’acier où compte tenu de l’épaisseur souvent supérieur à 100 mm, nous sommes obligés de faire plusieurs lavages à l’acide chlorhydrique qui dans l’Alchimie se nomme Esprit de Sel.

Il faut imaginer les 999 sculptures sur les 9000 mètres carrés ce qui permettra un quadrillage d’une tous les 10 mètres.

Toujours dans les news fraîches de la semaine, nous sommes en train de déployer à très grande échelle un éclairage dément de la Demeure du Chaos avec une approche très écologique par des LEDs lumière froide étanches de 10 watts qui ont une patate d’environ 100 watts (en terme de lux).

Je vous invite à venir la nuit voir “Les Cages de l’Enfer” éclairées par les LEDs (ci-dessous la photo prise de jour), c’est réellement un choc esthétique et la lumière se manie comme un crayon à dessin.

Depuis un mois comme annoncé, nous avons le plus gros défi littéraire et artistique avec la préparation pour le début d’année 2013 d’un objet de collection extraordinaire de 30 x 30, 540 pages couleur, 5 kilos avec plusieurs milliers de photos et textes inédits. On frôle une année entière de travail à 4 personnes. Véritable plongée en eaux profondes sur les 14 ans de la Demeure, 1999-2013, mais aussi une véritable dystopie sur les 10 prochaines années de la Demeure du Chaos, où je pense sincèrement qu’on franchira des frontières humainement impensables tout en respectant les règles et les lois républicaines… En un mot, vous aurez la face cachée des premières années de la DDC (Demeure du Chaos), mais aussi son avenir dantesque dans un monde qui se déconstruit de minute en minute.

A ce propos, j’ai sondé Google pour rechercher les millions de photos sur la Demeure du Chaos appelées aussi par certains Maison du Chaos et baptisée par le New York Times ; Abode of Chaos. Ce n’est ni plus ni moins 9 millions de résultats qui apparaissent sur Google.com, un grand merci à ceux et celles qui n’oublient pas lorsqu’ils posent les photos de sourcer ou tagger Demeure du Chaos et si possible la date et le lieu (géo-taggage).

thierry Ehrmann sonde Google sur la Demeure du Chaos

Nouvelles Oeuvres :

L’Heure Initiatique par thierry Ehrmann

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3225

“Les Cages de l’Enfer”

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3019 L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3209

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3203

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3213 L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3211

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3224

Work in progress…

thierry ehrmann:.

PS : la Demeure du Chaos est éternelle et sera toujours votre Demeure, ouverte à
chacune, chacun…

rePS : le Buzz UMP fonctionne du feu de dieu, juste au moment où on sort notre affiche. La guerre de tranchées Fillon-Copé est une véritable bénédiction pour notre affiche, du coup on a décidé de l’imprimer pour que vous l’ayez disponible à la Demeure du Chaos dans peu de temps.

Cliquez l’image pour agrandir

La Demeure du Chaos et ses 144 801 signataires…par thierry Ehrmann


Depuis un mois, c’est de la pure folie à la Demeure du Chaos où toute la presse écrite et audio-visuelle se précipite pour qu’on leur commente en live le 21 décembre 2012 ; il était donc nécessaire qu’on remette les pendules à l’heure avec un bout de texte où avec ma plume je recadre le débat. Bon je veux bien que Canal Plus fasse sa « chaine de la fin du monde », mais un peu de sérieux s’impose lorsqu’on parle de l’Eschatologie,

21.12.2012 _DDC4514

DE L’HISTOIRE DES FINS DU MONDE OU LE PRINCIPE DE LA TABULA RASA À
LA DEMEURE DU CHAOS.

Depuis la nuit des temps, de la Haute Egypte en passant par la Mésopotamie, l’Europe Médiévale, jusqu’au 11 septembre 2001, pour finir à Fukushima, la fin du monde ou la fin d’un monde a toujours été crainte, formulée mais aussi attendue, sublimée… lire la suite >>>


Le nouveau Catalogue bilingue de l’exposition 2013 avec de nouvelles oeuvres « 30 ans de sculptures » à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann est en libre-service sur place le temps de l’exposition et aussi disponible gratuitement en PDF. (Cliquez sur l’image ci-dessous)

The new catalog of the exhibition « 30 years of sculptures » at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos by thierry Ehrmann is in self-service until the end of the exhibition and also available for free in PDF version.


Retrouvez
les toutes dernières oeuvres,
performances et actualités de la Demeure du Chaos et de la Borderline Biennale 2011 sur Flickr
>>>

Soutenez-nous, SIGNEZ
LA PETITION

Support the Abode
of Chaos:

SIGN UP THE PETITION!

LES COMMENTAIRES
DES SIGNATAIRES !

SIGNERS’ COMMENTS

Cette lettre est éditée par Romain Libre, lettre satirique, dépôt légal,
directeur de la publication : thierry Ehrmann

décembre 6, 2012 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchimie, Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos, Musée l'Organe, Newsletter de la Demeure du Chaos, Petition, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

De l’Histoire des fins du monde ou le principe de la Tabula rasa à la Demeure du Chaos par thierry Ehrmann

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.

Depuis trois semaines, c’est de la pure folie à la Demeure du Chaos où toute la presse écrite et audio-visuelle se précipite pour qu’on leur commente en live le 21 décembre 2012 ; il était donc nécessaire qu’on remette les pendules à l’heure avec un bout de texte où avec ma plume je recadre le débat. Bon je veux bien que Canal Plus fasse sa « chaine de la fin du monde », mais un peu de sérieux s’impose lorsqu’on parle de l’Eschatologie,

21.12.2012 _DDC4514

DE L’HISTOIRE DES FINS DU MONDE OU LE PRINCIPE DE LA TABULA RASA À LA DEMEURE DU CHAOS.

Depuis la nuit des temps, de la Haute Egypte en passant par la Mésopotamie, l’Europe Médiévale, jusqu’au 11 septembre 2001, pour finir à Fukushima, la fin du monde ou la fin d’un monde a toujours été crainte, formulée mais aussi attendue, sublimée …

Cette fin du monde éminente a toujours été promise par les mouvements religieux et philosophiques depuis des millénaires.

Que de rendez-vous manqués avec ces fins du monde qui ne découragent nullement les prophètes annonciateurs d’une fin prochaine.

Bien au contraire, chaque catastrophe, accident majeur, sombre prévision ou signe des temps, comme le calendrier Maya avec le 21 décembre 2012, ne font qu’amener du crédit à nos oiseaux de mauvaise augure.

Tout anthropologue expliquera que, depuis la nuit des temps, la fin du monde a toujours fasciné l’humanité malgré les milliers de rendez-vous manqués. Elle est pour autant une nécessité à l’homme et les sociétés qu’il organise au fil des siècles.

En 1999, j’ai conçu La Demeure du Chaos comme une œuvre Alchimique porteuse de prophéties auto-réalisantes. Loin d’être un oiseau de mauvaise augure, mes milliers d’œuvres au sein de La Demeure du Chaos confrontent le visiteur à l’Eschatologie (qui du point de vue étymologique grec signifie « eschatos, logos » : discours sur la fin des temps).

Un bref passage par la Fac Catho, en théologie, m’a permis d’aborder, avec une grande ouverture, l’Eschatologie qui est le débat philosophique sur la fin des temps.

Cette approche relève de la théologie et de la philosophie en lien avec les derniers temps, les derniers accidents de l’histoire du monde, tels que les décrit le philosophe Paul Virilio

Paul Virilio painted portrait DDC_7528.jpg
Paul Virilio: Portrait peint à la Demeure du Chaos

ou l’ultime destinée du genre humain couramment appelée la fin du monde. Baudrillard, au soir de sa vie, l’a lui-même traduit dans un texte historique « L’esprit du terrorisme » in Le Monde du 03 novembre 2011 sur les attentats du 11 septembre.

Ce texte historique de Baudrillard, donne naissance, selon moi, à un XXI ème siècle tragique, somptueux et chaotique sur les braises du 9/11. Un court extrait est finalement une parfaite introduction à l’Eschatologie de la post-modernité :

« Tous les discours et les commentaires trahissent une gigantesque abréaction à l’événement même et à la fascination qu’il exerce. La condamnation morale, l’union sacrée contre le terrorisme sont à la mesure de la jubilation prodigieuse de voir détruire cette superpuissance mondiale, mieux, de la voir en quelque sorte se détruire elle-même, se suicider en beauté. Car c’est elle qui, de par son insupportable puissance, a fomenté toute cette violence infuse de par le monde, et donc cette imagination terroriste (sans le savoir) qui nous habite tous.

Que nous ayons rêvé de cet événement, que tout le monde sans exception en ait rêvé, parce que nul ne peut ne pas rêver de la destruction de n’importe quelle puissance devenue à ce point hégémonique, cela est inacceptable pour la conscience morale occidentale, mais c’est pourtant un fait, et qui se mesure justement à la violence pathétique de tous les discours qui veulent l’effacer.

A la limite, c’est eux qui l’ont fait, mais c’est nous qui l’avons voulu. Si l’on ne tient pas compte de cela, l’événement perd toute dimension symbolique, c’est un accident pur, un acte purement arbitraire, la fantasmagorie meurtrière de quelques fanatiques, qu’il suffirait alors de supprimer. Or nous savons bien qu’il n’en est pas ainsi. De là tout le délire contre-phobique d’exorcisme du mal : c’est qu’il est là, partout, tel un obscur objet de désir. Sans cette complicité profonde, l’événement n’aurait pas le retentissement qu’il a eu, et dans leur stratégie symbolique, les terroristes savent sans doute qu’ils peuvent compter sur cette complicité inavouable.

Cela dépasse de loin la haine de la puissance mondiale dominante chez les déshérités et les exploités, chez ceux qui sont tombés du mauvais côté de l’ordre mondial. Ce malin désir est au coeur même de ceux qui en partagent les bénéfices. L’allergie à tout ordre définitif, à toute puissance définitive est heureusement universelle, et les deux tours du World Trade Center incarnaient parfaitement, dans leur gémellité justement, cet ordre définitif.

Pas besoin d’une pulsion de mort ou de destruction, ni même d’effet pervers. C’est très logiquement, et inexorablement, que la montée en puissance de la puissance exacerbe la volonté de la détruire. Et elle est complice de sa propre destruction. Quand les deux tours se sont effondrées, on avait l’impression qu’elles répondaient au suicide des avions-suicides par leur propre suicide. On a dit : « Dieu même ne peut se déclarer la guerre. » Eh bien si. L’Occident, en position de Dieu (de toute-puissance divine et de légitimité morale absolue) devient suicidaire et se déclare la guerre à lui-même.

Les innombrables films-catastrophes témoignent de ce phantasme, qu’ils conjurent évidemment par l’image en noyant tout cela sous les effets spéciaux. Mais l’attraction universelle qu’ils exercent, à l’égal de la pornographie, montre que le passage à l’acte est toujours proche – la velléité de dénégation de tout système étant d’autant plus forte qu’il se rapproche de la perfection ou de la toute-puissance. »

Baudrillard (IMG-1875)
Jean Baudrillard – Portrait peint à la Demeure du Chaos

Dans de nombreuses religions ou philosophies, l’Eschatologie est un événement futur prophétisé dans les textes sacrés ou les mœurs et coutumes.

L’Eschatologie ouvre des concepts tels que ceux des messies ou des temps messianiques, l’après-vie et l’âme.

La Demeure du Chaos, renommée « Abode of Chaos » par le New York Times, dont la traduction signifie les « Entrailles du Chaos », définit dans la tradition judéo-chrétienne, une puissance informelle avant l’intervention créatrice de Dieu.

Par amalgame avec le concept grec, elle est la confusion initiale, indifférenciée et informelle de la matière et des éléments antérieurs à l’organisation du monde par l’intervention de Dieu.

En Alchimie, elle est la « Materia Prima » qui accompagne l’Alchimiste dans son Grand Œuvre.

C’est donc tout naturellement que l’Eschatologie, avec mon regard de plasticien, est une des lignes conductrices qui a permis d’accoucher des milliers d’œuvres du corpus des œuvres de la Demeure du Chaos.

Depuis 1999, j’interroge les religions, les mouvements philosophiques, la cosmologie, les représentations picturales à travers l’histoire de l’art, les narrations littéraires et le 7ème art.
Si l’approche de la fin des temps est le lieu commun et universel, il emprunte mille chemins selon l’histoire, les cultures, les continents et les ethnies.

Quelle approche plus instructive pour décrypter l’âme d’une société que celle qu’elle donne de sa propre fin ?

C’est dans la tragédie ultime, réelle ou fictionnelle que se définit le mieux l’humain et son génie perdu.

Avec l’approche de la fin du monde traitée de manière artistique par la Demeure du Chaos, en auscultant tous les arts majeurs, j’interpelle mes visiteurs sur notre avenir collectif et individuel, de manière entre autres à faire l’état des lieux sur ce qui doit être préservé, ce qui doit disparaître à jamais mais peut-être aussi plus secrètement ce que l’on souhaite voir détruire.

Ces fins du monde sont diverses par tant de textes religieux pour aborder le XXIème siècle avec la catastrophe majeure écologique ou scientifique dont Tchernobyl fut un des premiers révélateur.

Cette démarche artistique, qui s’est traduite par des milliers d’œuvres, est une revisitation de représentations eschatologiques les plus diverses met en lumière les fins du monde, plus que la fin du monde.

A travers notre grille de lecture d’occidentaux, nous avons acquis la prétention de pouvoir diagnostiquer avec précision des fins du monde imaginaires qui sont très loin de nous dans l’espace temps. Il n’y a pas qu’une seule fin du monde, grâce à Dieu, mais plusieurs par nos réalisations de plasticiens et de représentations fictionnelles, scientifiques, religieuses, parfois les trois, qui témoignent de la fin d’un monde.

Chaque époque donne sa définition de la fin d’un monde qu’elle pense cyclique.
Toutes les fins du monde ne sont pas forcément tragiques.

Il y a incontestablement l’esthétique de la chute, une forme dedandysme eschatologique qui accompagne l’homme depuis la nuit des temps. Je serai tenté d’écrire que les fins du monde, non seulement font partie de notre histoire, mais qu’elles sont aussi un élément fondamental dans la psyché universelle pour nous libérer de l’ancien monde.

Le concept latin de la Tabula Rasa, qui m’est cher, est une très belle métaphore puisque la Tabula Rasa était la tablette sur laquelle les Romains écrivaient et grattaient avec l’extrémité plate du poinçon pour tout effacer.

Aristote pense que l’esprit serait dépourvu d’idée innée, toute connaissance dérivant de l’expérience. Il faut donc annihiler tout passé pour renouer avec l’expérience.
Ce concept de la Tabula Rasa se retrouve au Moyen-Age puis avec Descartes et les Sensualistes.

Ce concept philosophique amène à une meilleure compréhension de l’Eschatologie.
En effet, faire table rase du passé en exauçant ou craignant la fin d’un monde est une nécessité pour que l’espèce humaine progresse.

L’Eschatologie ou la fin d’un monde est une approche cathartique afin de réveiller les traumatismes enfuits à l’origine de troubles générant ainsi une décharge émotionnelle à valeur libératrice.

En psychanalyse, cette libération s’appelle l’abréaction.

Quelque soit le nombre de décennies à produire les œuvres de la Demeure du Chaos, je ne finirai jamais ce sujet universel qui d’ailleurs, même s’il vient de la nuit des temps, ne cessera jamais d’être traité. Ce qui en soit est rassurant.

Pour les premiers chrétiens, la fin du monde signifie l’espoir d’une catastrophe divine qui viendra vaincre le mal du monde et récompenser les martyrs et les hommes de bien.
Dans les cultures plus anciennes, le monde est continuellement en train de mourir et de renaître.

Elles pensent vivre le déclin du monde mais ne craignent pas sa fin éminente.

La grande nouveauté c’est que nous avons acquis au fil des siècles la capacité d’imposer notre propre fin du monde par notre science aveugle qui se veut comme l’apanage des Dieux.
L’accident écologique, le feu nucléaire, la destruction intégrale des écosystèmes de la planète par l’homme nous amène au point de non retour.

A près d’une centaine de kilomètres de la Demeure du Chaos, l’homme joue à la « Deus Ex Machina » en recherchant en vain le Boson de Higgs qui est une particule élémentaire que l’homme, avec ironie ou folie, a nommé la particule de Dieu…
Tout un programme.

Peut-être que la fin du monde est tout simplement entre la frontière française et suisse, au CERN, dans le gigantesque collisionneur proton ou anti-proton ?

La création ex-nihilo d’un centimètre cube de matière noire mettrait fin en un milliardième de seconde à notre courte histoire.

Je me suis attaché dans la Demeure du Chaos / Abode of Chaos à revisiter, à travers le parcours Alchimique, toutes les grandes religions, les mouvements philosophiques et la culture des peuples. Ainsi, dans la Haute Egypte, la crainte est que le soleil ne se lève plus. Le soleil est le Dieu Rê, né du Chaos initial qui est le créateur des autres Dieux majeurs.

Dans l’Hindouisme, les âges du monde, tels que décrits dans les prophéties traditionnelles hindoues (Puranas), disent que le monde reviendra au Chaos puis, surviendra l’apparition d’un avatar qui établira la droiture sur terre et que l’esprit humain deviendra aussi pur que le cristal.

Dans le Bouddhisme, la fin du Dharma explique les sectes millénaristes de la Chine et du Japon ; les Grecs possèdent quant à eux la Grande Année. La fin du monde et son renouvellement sont pour Héraclite une seule et même chose et la preuve de la primauté du chaos. La renaissance de la matière primordiale (Materia prima) pour Héraclite est une suite à la fin du monde.

Héritier des Grecs, les Romains s’emparent de l’idée des âges et le sentiment que l’humanité vit son ultime déclin. Cette pensée est présente chez Virgile ou Horace.

Pour les Romains, la fin du monde doit opérer au terme d’une Grande Année commençant la fondation de Rome et dont la durée est annoncée à Romulus.

Dans les religions pré-colombiennes, le calendrier Maya permet de multiples approches. Leur rapport au temps est très particulier car il possède une astrologie très avancée mais très différente des autres civilisations.

Les Mayas et leur calendrier fascinent car ils ne sont plus là pour répondre.

Le 21 décembre 2012, qui prédomine depuis quelques années, est né d’un historien de l’art, José Argüelles, visionnaire new age qui publie « le Facteur Maya », sous-titré en anglais « Path Beyond Technology / au delà de la technologie ». Selon ses calculs, la date du 21 décembre 2012 sera la date d’un grand renouveau. Il fut un disciple de Chögyam Trungpa Rinpoché

Cette date rencontre un succès important car de nombreux prophètes (new age, millénarisme chrétien, collision avec la planète X/ Mibiru, mouvements divers et les médias par dessus tout) s’en sont emparés.

La civilisation Maya s’étant éteinte, nous n’avons pas de vraies réponses mais nous savons pour autant que pour les Mayas, la fin d’un cycle, si elle demeure une source de crainte et une terrible transition, n’est pas toujours un événement catastrophique.

Leur connaissance du temps est certes remarquable, notamment dans l’étude qu’ils font de l’évolution cyclique des corps célestes. Les Mayas pensaient comprendre les conséquences de ces courses cosmiques sur la vie humaine, et à partir des observations passées, prédire l’avenir.

Leur vision scientifique était liée à la croyance religieuse d’une influence divine des forces cosmiques sur le quotidien des hommes.

Il y a donc mille manières moins une d’appréhender cette date fatale.

Dans l’Eschatologie de la Demeure du Chaos, j’aborde régulièrement au regard de l’histoire de l’art, la notion de catastrophe naturelle telles que le déluge et la colère des Dieux.

On retrouve l’épopée de Gilgamesh, le déluge de Noé, le livre de Daniel où la fin des temps est décrite par le Judaïsme, dont le processus est appelé Yemot Ha Mashia’h (les temps messianiques).

Bien évidemment, l’Apocalypse de Saint Jean est au cœur de mon travail. Il faut préciser que le terme Eschatos, utilisé dans le Nouveau Testament indique qu’avec le second avènement du Christ Roi, la fin commencera. Pour les Chrétiens, il y a la mort des individus qui relève de l’Eschatologie personnelle avec la vie après la mort, la fin des sociétés humaines avec l’Eschatologie humaine ainsi que la fin du monde par l’extinction de la dernière génération, d’où Eschatologie.

L’Eschatologie chrétienne est très riche en prophéties, l’une d’elle, sur laquelle je travaille depuis près de 30 ans, correspond aux prophéties de Saint Malachie, Prélat irlandais qui comprend 111 devises lapidaires correspondant aux 111 derniers Papes devant se succéder sur le trône de Pierre. Ensuite viendra dans la 112ème prophétie Pietrus Romanus (Pierre le Romain).

Cette dernière prophétie apparaît pour la 1re fois dans l’édition princeps d’Arnold de Wyon du Lignum Vitae de 1595. Dans cette édition, elle est rédigée ainsi :

« In psecutione. extrema S.R.E. sedebit. / Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus : / quibus transactis ciuitas septicollis diruetur,/ & Iudex tremendus iudicabit populum suum. Finis. Traduction : « Dans la dernière persécution de la sainte Eglise romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple.  »

Il faut préciser que nous sommes avec le Pape Benoît XVI au 111ème Pape et que le prochain sera le redoutable Pierre le Romain.

Au cœur de la Demeure du Chaos figure une immense fresque « Finis Gloriae Mundi »

finis gloriae mundi
Peinture murale à la Demeure du Chaos

qui décrit le troisième ouvrage de Fulcanelli, qui fut soustrait suivant le désir de son auteur, à toute éventuelle publication, s’intitulait lui aussi « Finis Gloriae Mundi » (La Fin de la Gloire du Monde). Eugène Canseliet son disciple n’hésita pas d’ailleurs à l’évoquer de la manière suivante : « Dans la passive résignation des peuples asservis par le scientisme, je comprends mieux, après bientôt un demi-siècle, la ferme décision prise par Fulcanelli, que son troisième livre ne fût pas publié ».

Il faut dire que Finis Gloriae Mundi désigne aussi le titre d’un saisissant tableau de Valdès Léal conservé à la chapelle de l’hôpital de la Sainte-Charité-de-Séville en Espagne.
Lors de son séjour en Andalousie, Eugène Canseliet fut saisi par l’expression de ce macabre joyau.

Cette scène intitulée Finis Gloriae Mundi, ainsi que l’indique le phylactère attaché au premier cercueil si inquiétant puisqu’il semble bien que l’Eglise soit ici à jamais déchue au seul profit de l’éveil initiatique symbolisé par le chevalier simulant la mort.

Souvenons-nous que « le juge viendra juger son peuple » et que le mot qui termine le premier des trois tomes de L’Esprit de la Salamandre est : FINIS. Même si ce mot est au premier abord est dur à accepter pour le lecteur, la révélation n’en constitue pas moins la fin d’une étape, de par le fait même qu’avec elle, il y a apport d’une chose nouvelle jusqu’alors maintenue cachée ou inintelligible.

Ne les craignez donc point; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu /Matthieu 10:26-27. Extrait du Catalogue Raisonné 1999/2006 Tome 1 de la Demeure du Chaos pages 1229 et suivantes.

Il faut préciser que le deuxième ouvrage « Les Demeures Philosophales » de Fulcanelli, objet d’une planche maçonnique que j’ai réalisée en 1985 à la GLNF, est à l’origine de la Demeure du Chaos en 1999, d’où mon intérêt spéculatif sur ce troisième ouvrage soustrait selon le désir de Fulcanelli.

Mais l’approche artistique de l’Eschatologie, dans la Demeure du Chaos, se doit de toucher les trois grandes religieux monothéistes, nées entre le Tigre et l’Euphrate avec pour l’Islam le jour du jugement où Yawm-Qiyamah le jour de la Résurrection, où Dieu ressuscitera les morts en jugeant les bienfaisants au Paradis et les mécréants en Enfer.

L’origine historique de l’Eschatologie islamique est semblable à l’Eschatologie chrétienne, le prophète Mahomet l’ayant racontée à ses compagnons. Les Hadiths disent que Jésus Christ, qui est le Messie, redescendra sur terre et qu’un saint guerrier Mahdi, identifié par les Chiites du haut des six mains comme leur dernier Imam, ensemble défendront l’Islam contre l’Anté-Christ et que Jésus Christ tuera Al-Dajjâl.

Certaines œuvres de la Demeure du Chaos sur les religions monothéistes ont recours à une vision de la temporalité beaucoup plus stressantes : l’historicité. Le temps est une fonction linéaire, il progresse, se consume peu à peu. Il va donc connaître une fin qui fera à jamais disparaître le monde. L’âge d’or qui renaîtra de cette destruction sera donc éternel.

Il faut comprendre que dans de nombreuses civilisations primitives, la fin du monde est un événement inséparable de sa renaissance.

Un certain nombre de gravures mettent en lumière à la Demeure du Chaos les trois grandes spiritualités chinoises que sont le Confucianisme, le Taoïsme et le Bouddhisme, où la présence des légendes ancestrales ressort telle que la colère du Dieu Gongong.

Nous avons aussi abordé avec prudence le Zoroastrisme qui est à l’origine de la religion perse.
Nous avons aussi balayé la grande peur de l’an 1000 qui est à rapprocher de la durée au bout de laquelle doit avoir lieu la Parousie, qui se définit par la seconde venue du Christ qui ouvre la voie vers le jugement dernier et la fin des temps.

Nous avons beaucoup travaillé sur Cranach l’Ancien, Jérôme Bosch, Le Gréco, Pieter Bruegel William Blake, John Martin, Otto Dix , Goya, Dürer, Dali , Chagall et tant d’autres et notamment sur l’iconographie propre à la période médiévale.

Nous avons aussi traité les écrits du moine Sistérien Joachim De Flore, qui a cherché à interpréter le livre de l’Apocalypse en mystique plutôt qu’en théologien.

Contrairement à de nombreuses idées reçues, l’Eglise Réformée elle aussi met l’accent sur la fin du monde et réaffirme l’importance de l’Ancien Testament et du livre de l’Apocalypse.

Le XVIème siècle est le siècle des sectes et des prophéties, notamment avec Michel De Nostre-Dame (1503-1566) qui publiera les Prophéties de Nostradamus qui sont composées de sept centuries, elles-mêmes composées de quatrins, la septième étant restée incomplète.

La Renaissance et la Réforme ferme l’aventure médiévale en proposant une nouvelle vision de l’homme et lui ouvre l’ère moderne et l’âge des lumières.

Malgré cet univers éclairé et rationnel, l’Europe et l’Amérique du Nord au XVIIIème siècle, sortis de la Renaissance, en plein siècle des Lumières, tentent de s’affranchir de cette fin du monde.

Mais à travers cet éclairage rationnel dont le philosophe Kant se fait l’apôtre, surgit le courant romantique, insaisissable, forcément sublime et qui n’a de cesse de renouer avec une fin tragique.

La lecture est plus complexe avec la révolution industrielle du XIX ème siècle qui provoque l’engouement mais aussi la peur de la science. L’homme saura-t-il maîtriser les sciences qu’il créé ?..

Du romantisme des ruines à la naissance de la science fiction puis les œuvres d’anticipations, en passant par une relecture de l’Apocalypse par des groupes évangéliques, les XVIIIème et XIXème siècles n’ont cessé de raviver l’idée de la fin du monde.

La Demeure du Chaos, à travers sa Borderline Biennale, interrogera, dans le cadre de performances hors normes, des artistes des cinq continents, à travers trois biennales 2007/2009/2011, dont la dernière se nomme « Survive the Apocalypse »(adult version) avec pour directive: « écris donc ce que tu as vu, ce qui est et qui arrivera ensuite ».

Un traitement des survivalistes de l’an 2000, du 11 septembre, des grandes catastrophes écologistes, sont constamment questionnés à la Demeure du Chaos.

Un des tournages historiques de la Demeure du Chaos est 999 qui est en autres, une évocation parallèle de Stalker de Andreï Tarkovski (1979).

Le virus H1N1,le tsunami de 2004, la plate-forme pétrolière Deep Water Horizon et bien sûr Fukushima, ont donné lieu à des centaines d’œuvres à la Demeure du Chaos, qui écrivent en temps réel cette gigantesque agence de presse dé-légendée sur 9 000 m².

Ce texte lapidaire ne fait que survoler 30 ans de réflexion permanente et 13 ans de production artistique ayant abouti à ce Sanctuaire qu’est la Demeure du Chaos.

Nous avons pourtant peint et sculpté pratiquement toutes les grandes guerres, la fonte des glaciers, la déforestation, la mort du capitalisme, les crimes contre l’humanité quelque soit le continent, la folie d’une science incontrôlable où l’homme se subroge désormais à son Dieu créateur, et nous avons abouti à plus de 4 500 œuvres.

Ce court texte pourrait expliquer pourquoi avoir créé la Demeure du Chaos et concentré tant de sujets aussi noirs :

« Mille fois, la première question de mes visiteurs abasourdis par la Demeure du Chaos est « Pourquoi? » La réponse me replonge en 1999 quand, après avoir dévoré le veau d’or dans le grand festin paganiste du siècle dernier, je cherchai à nouveau ce monde gnostique.

Ma seule rédemption passait de nouveau par cette terrible épreuve, renaître par ma damnation première, la démence que l’on reçoit comme une onction suprême à la naissance pour se transcender dans l’art. Cette fureur maniaque, ma sulfureuse maîtresse, sera de nouveau ma complice avec ses troubles de l’humeur.

Elle donnera la vie à ma plume pour écrire une longue, une très longue histoire qui naît de la nuit des temps, s’abreuve du chaos alchimique, prima materia de ce XXIe siècle tragique et somptueux pour s’incarner dans ma chair et mes œuvres et retrouver le monde des demeures philosophales.

Il fallait accomplir ce Grand Œuvre, quel qu’en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir, l’anathème des moralistes. Mais tous oubliaient que depuis la naissance du droit, il n’y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure.

Cette démence de l’acte artistique, cette force majeure qu’est la folie créatrice permet à l’homme depuis des millénaires de bâtir des temples, des catacombes, des charniers, des lieux de génuflexion, des calvaires, des labyrinthes, des Golgotha, des oratoires, des chemins de croix, des sanctuaires, des prieurés, des cathédrales de lumière.

Tous ces mots, fidèle lecteur, désignent la Demeure du Chaos dont la dualité est l’Esprit de la Salamandre, le souffle alchimique de la Demeure.

Alors, à ta véritable question, « pourquoi cette noirceur ? », je te réponds simplement : quand tu verras la noirceur, réjouis-toi car c’est le début de l’Œuvre … »

J’ai acquis au cours de ces différents périples, tant spéculatifs qu’opératifs, que la fin du monde ou la fin d’un monde est une nécessité dans la destinée humaine car elle est le moteur secret de nos angoisses, notre toute puissance et nos interrogations mystiques.

La fiction est désormais absorbée par la réalité et peut-être qu’en écrivant ces quelques lignes, la fin de notre ancien monde a déjà commencé.

thierry Ehrmann:.

A mundo condito sculpture à la Demeure du Chaos
A Mundo Condito DDC_5132

novembre 28, 2012 Posted by | 999, alchemy, alchimie, Chaos Materia Prima, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le nouveau Catalogue 2013 (adult version) de l’exposition « 30 ans de sculptures » par thierry Ehrmann (bilingue) à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Couverture Catalogue Demeure du Chaos 2012

Le nouveau Catalogue bilingue 2013 (adult version) de l’exposition « 30 ans de sculptures » par thierry Ehrmann à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos est en ligne, gratuit en pdf ou à la Demeure du Chaos en version livre, gratuitement durant le temps de l’exposition.

The new catalog of the exhibition 2013 (adult version) « 30 years of sculptures » by thierry Ehrmann at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos is available online, free in pdf, or at the Abode of Chaos, paper version, freely till the end of the exhibition.

novembre 20, 2012 Posted by | 2013, 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, Kurt Ehrmann, Musée l'Organe, thierry Ehrmann, wikileaks | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann 2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Vision démente de la Demeure du Chaos par Marc del Piano

thierry Ehrmann 2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos photo Marc del Piano Abode of Chaos

Secrets revealed of the Abode of Chaos (144 pages, adult only) >>>

« 999 » English version with English subtitles is available >>>
HD movie – scenario thierry Ehrmann – filmed by Etienne Perrone

———-

voir les secrets de la Demeure du Chaos avec 144 pages très étranges (adult only)

999 : visite initiatique au coeur de la Demeure du Chaos insufflée par l’Esprit de la Salamandre
Film HD d’Etienne PERRONE selon un scénario original de thierry Ehrmann.

courtesy of Organ Museum
©2012 www.AbodeofChaos.org

août 16, 2012 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, borderline biennale, Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Demeure du Chaos dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

La Demeure du Chaos dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

«C’est mon refus tripal de la folie et du suicide»

Itw thierry Ehrmann, Libération 27 juillet 2012

© Photos: Sébastien ERÔME / Agence SIGNATURES pour Libération

Interview [Grand œuvre] . Fondateur, en 1999, de la Demeure du chaos et du système de cotation en ligne Artprice, le plasticien Thierry Ehrmann explique sa démarche d’entrepreneur et d’artiste.
Recueilli par Par CHRISTOPHE ALIX (à Saint-Romain-au-Mont-d’Or)

A l’issue d’une longue visite menée sous la pluie et tambour battant, Thierry Ehrmann reçoit dans son bureau circulaire bardé d’écrans et pas loin de ressembler à un poste de commande d’une centrale nucléaire d’après l’apocalypse. Un crâne sous cloche y côtoie les images d’Al-Jezira, des piles de catalogues d’œuvres d’art, parfois très anciens, des graphiques sur l’évolution de la cote des coqueluches chinoises de l’art contemporain. Entretien foisonnant et forcément chaotique.

Votre sujet du jour, le chaos, peut-il être un chantier ?

On assimile toujours le chaos à un désordre mais c’est quelque chose de différent en réalité. Si l’on remonte aux Grecs, chaos est un bloc de matière primordiale d’où naît l’univers. Dans l’Ancien Testament, le chaos définit l’univers avant l’intervention de Dieu. Autrement dit, l’ordre naît nécessairement du chaos et vice-versa d’ailleurs. La théorie du chaos en sciences dures va plus loin encore et dit que derrière chaque événement prétendument chaotique, il existe des modèles infiniment intelligents capables d’expliquer l’inexplicable. Le chaos est mon chantier de la matière, ma manière de me coltiner avec le réel et il ne connaît évidemment aucune limite ni fin.

Un chantier ou une déconstruction ?

La Demeure du chaos peut être vue comme une déconstruction de notre époque en résonance avec le mouvement perpétuel du monde. Mais déconstruire, c’est très différent de détruire ou démolir, même si je ne me suis pas privé de rendre bien visible le «permis de démolir» qu’avait placardé la mairie sur mon portail. C’était une manière de les associer à mon œuvre (rires). Plus sérieusement, j’ai représenté le père de la déconstruction, Jacques Derrida, sur un des murs de la demeure. Mon travail alchimique se situe dans ce questionnement-là, entre le rationnel et l’irrationnel, le sens et le non-sens, le sacré et le profane, comme un va-et-vient entre les fondements les plus archaïques de notre civilisation et l’irruption la plus abrupte de l’actualité la plus irréelle.

A essayer de vous suivre, ce chaos est partout…

C’est un terme de plus en plus fréquemment employé. Je l’ai mis en alerte sur Google depuis que cette fonction existe et, au départ, le mot générait un peu plus de 100 alertes par mois. Aujourd’hui, j’en reçois près de 1 000. Tout est devenu chaotique : le climat, l’économie, la vie. Plus le monde est chaotique, plus il recèle de possibles, plus il se libère de toute linéarité, c’est la grande leçon du 11 septembre 2001.

Les attentats du 11 Septembre et Ben Laden sont omniprésents. Qu’est-ce que cet événement a changé ?

Il y a forcément un avant et un après, la force de cette image des tours implosant sur elles-mêmes a balayé tous les cadres établis, jusqu’à ceux de la littérature d’anticipation totalement dépassée par la réalité du XXIe siècle. Qu’on se rappelle Francis Fukuyama qui proclamait, au lendemain de la guerre froide, la fin de l’histoire et l’avènement d’un modèle de démocratie libérale universellement partagé. Les faits l’ont cruellement démenti. Avec le 11 Septembre, le chaos se venge de cette illusion, l’accident et l’inattendu guident toujours le monde, comme depuis la nuit des temps.

Vous êtes un nihiliste…

Rien ne me touche autant que les cathédrales. Mon œuvre se veut au contraire une tentative de narration du chaos et c’est le rôle de l’artiste que de questionner le monde d’une manière plus créative que les médias, de sortir des pâles et serviles tentatives de lecture de la réalité, comme on les voit dans les JT de 20 heures. Les dizaines de milliers de personnes qui visitent chaque année la Demeure du chaos me le disent, ils y trouvent matière à réagir et s’émouvoir là où la vision télévisée de la pendaison de Saddam Hussein n’évoque plus rien en eux.

… un mégalomane, qui ne rate pas une occasion de pointer les 3 609 œuvres de la Demeure du chaos et le fait que le «New York Times» en ait parlé comme «une des aventures artistiques les plus fortes du XXIe siècle» ? Vous vous êtes même représenté en 2052…

Tout artiste est le peintre des vanités, y compris les siennes, l’histoire de l’art en regorge d’exemples. Dois-je dire que je n’ai aucune vie sociale et que je vis comme un ermite, même si j’ouvre mes portes et fenêtres aux gens qui viennent à moi. Il m’arrive comme tout le monde de penser à ma postérité mais ce chantier, je peux vous l’assurer, est avant tout fait d’abnégation, de souffrances physiques, mes multiples brûlures à l’acide en témoignent. La Demeure du chaos a brisé une partie de ma famille et m’a mené devant les magistrats les plus conservateurs et étriqués de ce pays, mais c’est mon refus tripal de la mort, de la folie, du suicide. Comme je me le dis quand c’est dur, «Thierry, tu fermes ta gueule et tu bosses, tu fais ton chantier, un jour peut-être tu en comprendras le sens ou bien les autres le trouveront pour toi.»

Quel est le lien entre la Demeure du chaos, cet empilement d’œuvres à ciel ouvert, et Artprice – les centaines de serveurs au sous-sol donnant accès, via le réseau, à une base de données d’un million d’artistes ?

Il est total, indissoluble, l’un appelle l’autre, excite l’autre. Artprice m’injecte l’histoire de l’art dans les veines et moi j’injecte dans la Demeure du chaos ma vision de plasticien. Il n’existe aucune dissociation entre le supposé réel par opposition au virtuel, ces deux chantiers ont fait ce que je suis et la Bourse n’a jamais sanctionné ma dualité, au contraire ! Ce sont les deux faces de ma passion pour l’art, comme entrepreneur et comme artiste. Vous voulez des exemples ?

Un seul alors…

Nous avons revu récemment la biographie de l’artiste américain Richard Serra de 18 000 signes qui m’a amené à étudier de près tous les procédés techniques de ses géniales sculptures en métal. Ça m’a donné l’idée du gigantesque clou de maréchal-ferrant de 17 mètres que je vais créer, dont six seront enterrés sous terre. Sans Artprice, jamais ce clou et cet hommage à Serra n’auraient vu le jour.

Que répondez-vous quand vos visiteurs interloqués vous demandent «mais pourquoi tout ça» ?

Comme je l’ai écrit un jour, il fallait accomplir ce Grand Œuvre, quel qu’en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir, l’anathème des moralistes. Depuis la naissance du droit, il n’y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure. Ma démence à moi, c’est l’acte artistique, la folie créatrice. Rien à ajouter.
Culture
Chaos cahin-caha
27 juillet 2012


Tout l’été, déambulation au cœur des constructions, réelles ou imaginaires. Aujourd’hui, un musée d’art contemporain foisonnant, près de Lyon.

Brigitte, la chauffeuse de taxi, avait prévenu. «Vous n’êtes jamais venu? Vous allez voir, c’est très spécial comme univers, ça détonne au milieu des proprets pavillons aux pierres dorées, on est totalement ailleurs, une sorte de musée des horreurs du monde.» Quinze minutes après avoir quitté la gare de Lyon Part Dieu et ses ensembles bétonnés, la Demeure du chaos apparaît au détour d’une rue de la très bourgeoise bourgade de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, le long des rives de la Saône au nord de la capitale des Gaules. Partout sur les murs, des dizaines de peintures, des graffitis appelant le plus souvent à la révolte et à l’insoumission, un gros squat à première vue. Même Libération a droit à son inscription murale. «Israël, Etat pirate», est-il écrit, copiant la une du 1er juin 2010 sur l’assaut meurtrier de Tsahal contre des navires de militants humanitaires venus rompre le blocus de Gaza.

Ogre de la société

C’est la première vision de cet ancien relais de poste de 9 000 mètres carrés qui abrite à la fois la maison du plasticien Thierry Ehrmann, le siège de sa société cotée en Bourse Artprice et un musée work in progress de 4 500 œuvres d’art : des murs comme scarifiés, tatoués de centaines de beaux – et parfois sanguinolents – portraits «délégendés», de messages et de symboles ésotériques qui racontent l’incroyable foisonnement du monde passé et actuel. Un chantier artistique totalement hors normes qui, par sa démesure et son ambition totalisante, peut faire penser à un palais idéal du facteur Cheval post- 11 Septembre. Entrepris en 1879 et édifié un peu plus au sud, dans la Drôme, ce monument d’obstination et d’art brut monopolisa trente-trois ans durant les nuits de son créateur.

Débuté en 1999, le chantier de la Demeure du chaos est encore jeune mais son projet n’est pas moindre. Tel un buvard, il s’agit d’absorber et de reproduire toutes les figures qui font l’actualité, tous les événements et les concepts qui nourrissent jour après jour l’insatiable ogre de la société de l’information. Quitte à détruire des œuvres anciennes pour faire de la place ou en les fondant dans de nouvelles. «Un travail de Sisyphe, explique l’artiste qui en a réalisé la plupart, précise-t-il, j’y passe mes jours et mes nuits.»

Passé le portail, cet étrange amalgame de maison et d’œuvres acquiert une dimension plus spectaculaire encore, avec des objets et des sculptures monumentales en pagaille : du complexe militaro-industriel au monde big-brotherisé de réseaux tentaculaires, en passant par les différents avatars de la civilisation industrielle, ils concentrent une bonne partie de ce qui a pu se produire depuis cinquante ans dans les usines de l’Occident. Une nacelle culminant à 25 mètres permet de les embrasser d’un seul regard. Saisissant autant qu’effrayant. Il y a là tout un attirail campant un paysage de guerre (sous-marin, char, véhicule amphibie et hélicoptère) une carlingue d’avion signée Dassault et des carcasses de jaguars retournées. Un peu plus loin, une énigmatique «météorite» de plusieurs tonnes est posée au milieu d’un cratère tandis qu’un amas de structures métalliques pointées vers le ciel imite à la perfection les décombres des deux tours du World Trade Center, etc. C’est un chaos certes, mais le plus souvent méticuleux, appliqué, pensé.

De l’autre côté d’un mur, on pénètre dans la zone des containers et des deux bunkers, gigantesques cubes arrondis de tôle assemblés et soudés sur place par le maître des lieux dont les façades extérieures reproduisent des schémas ultracomplexes comme celui de l’architecture, sous contrôle américain, du réseau Internet. C’est là qu’ont eu lieu les expériences de body art de la Bordeline Biennale, organisée juste avant la grande manifestation lyonnaise d’art contemporain, en 2011. Dernière grande figure imposée de cette alchimie du chaos version Ehrmann, les têtes de mort coulées en aluminium voisinent avec des sculptures ésotérico-religieuses. La face moyenâgeuse, mystique et sacrée de la Demeure du chaos.

Ouverte gratuitement au public les week-ends, cette «factory» plantée au milieu d’un paysage aussi doux que la Demeure du chaos est «énervée» reçoit plus de 100 000 visiteurs par an. Mais les œuvres de ce musée à ciel ouvert débordent également à l’intérieur de la maison, jusque dans les toilettes et la cuisine des employés de Artprice, la première base de données mondiale sur le marché de l’art. La Demeure du chaos est un tout, elle est partout et «déconstruit» également l’habitat privé de Thierry Ehrmann et de ses deux immenses chiens Danois – Saatchi et Reuters – et celui, professionnel, de ses employés.

Bataille en justice

Boulimique et protéiforme à l’image de son créateur, qui confesse une psychose maniaco-dépressive génétique et héréditaire synonyme selon lui «d’accélération du rythme des représentations intellectuelles», ce chantier n’est cependant pas du goût de tous à Saint-Romain-au- Mont-d’Or. Depuis 1999, la municipalité, qui a déjà épuisé plusieurs maires dans cette affaire, via des batailles judiciaires pour obliger la Demeure à se conformer au code d’urbanisme local et à remettre en état les lieux, en respectant notamment la couleur «dorée» des murs extérieurs de la propriété au diapason du reste du village.

Un combat porté jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme par le plasticien homme d’affaires, que Thierry Ehrmann a perdu malgré ses multiples tentatives pour obtenir un statut dérogatoire en raison de l’objet artistique de sa demeure. La pétition «Honte à vous», que sont invités à signer les visiteurs, a recueilli plus de 130 000 signatures contre «les réacs et les négationnistes de l’art». Mais elle ne met pas pour autant à l’abri le site désormais menacé de destruction et dont le chantier pourrait bien prendre une tournure beaucoup plus politique. Pas de quoi impressionner son créateur, moins virulent que lorsqu’il promettait «l’enfer et les rivières pourpres, en respectant les règles républicaines» à ses ennemis, mais déterminé à triompher, dit-il, «de la connerie humaine». Un chantier en regard duquel la Demeure du chaos ressemblerait presque à un montage de table de nuit Ikea…

la suite de l’interview et de la visite dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

Vision démente de la Demeure du Chaos par Marc del Piano

août 11, 2012 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, borderline biennale, Chaos Materia Prima, Cour Européenne des Droits de l'Homme - CEDH, Demeure du Chaos, Kurt Ehrmann, La Revue de Presse, Libération, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Exclu: Catalogue 1999-2013 de la Demeure du Chaos PDF – Avant première vidéo de la sculpture « The Nail » par thierry Ehrmann de 9 M. de haut

thierry Ehrmann : Empreintes positives et symboles de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos DDC_6159

Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est adressée aux 139 500 signataires de la pétition dont vous faites partie)

EN EXCLU : le CATALOGUE bilingue 1999/2013 de la Demeure du Chaos

100% couleur de 148 pages (adult version) de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos en PDF ou physiquement à la Demeure du Chaos en version livre gratuitement dés la mi-août. 70 % de nouvelles photos et textes inédits.

EXCLUSIVE: 1999/2013 Catalog of the Abode of Chaos – 100% Color – 148 pages (ADULT VERSION) available now online in PDF and soon on paper at the Abode of Chaos location wtih the book version at mid-August. 70% of new texts and photos and some unpublished texts now revealed. Click image to access the online PDF.

Pour le PDF cliquez sur l’image :

Avant-première catalogue 1999-2013 @Demeure du Chaos disponible gratuitement mi-août

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

AVANT PREMIERE VIDEO The Nail : A Caelo usque ad Centrum

vimeo.com/46855376

en avant première :

Un film de Laurent Courau

Images de Laurent Courau et de Kurt Ehrmann
Montage et post-production de Laurent Courau
« Une lueur dans la nuit », musique de Electrohypnose.

Sculpture monumental 9m de haut en acier brut « The Nail « par thierry Ehrmann.

© Les Amis de l’Esprit de la Salamandre 1999 / La Demeure du Chaos – 2012

août 3, 2012 Posted by | 2013, 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, Demeure du Chaos, Musée l'Organe, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

André MALRAUX et son Musée Imaginaire préfigure la Demeure du Chaos

Salut les p’tites louves et loups,(Cette lettre est adressée aux 135 009 signataires de la
pétition
dont vous faites partie)

MALRAUX
Malraux et son Musée Imaginaire vont apparaître en affichage progressivement dans près de 90 lieux de Lyon et durer plusieurs années pour créer une signalétique poétique à nos amis venus d’ailleurs. Après réflexion, une des peintures de la Demeure du Chaos, celle d’André Malraux et son Musée Imaginaire nous semblait s’imposer, plus que tout pour décrire les 3609 œuvres de la Demeure du Chaos.Malraux dans son Musée Imaginaire ne se veut ni historien d’art ni philosophe.Il veut avant toute chose un propos sur « l’inventaire général », qui est selon lui, l’histoire du monde.

Malraux explique dans son Musée Imaginaire que l’art passe d’abord par la confrontation de l’homme avec la mort (l’homme est le seul animal qui sait qu’il doit mourir). D’où l’obsession de Malraux de déceler dans l’art une destination qui dépasse l’esthétique.Il retient aussi avec malice, que si les dieux n’ont pas créé l’homme immortel, celui-ci par l’art dispose d’un moyen de prouver qu’ils ont été timides et par ce biais conjurer la malédiction.

Le Musée Imaginaire et son inventaire général est tout le contraire d’une histoire de l’art. C’est un tableau à entrées multiples, les intentions, les continuités de l’état du monde. Pour Malraux, le Musée Imaginaire n’est ni plus ni moins que l’histoire du temps présent déracinée de son contexte médiatique pour être éligible au registre des œuvres d’art quelque soit son origine et son époque.

Le Musée Imaginaire est un livre à lire ou à relire, tant Malraux avait écrit comme un visionnaire le musée du XXIème siècle. Il faut savoir qu’il s’est créé plus de musées au cours de la dernière décennie que durant tout le XXème siècle (source Artprice).

Le Musée tel que conçu à la révolution avec Napoléon se rapproche plus du pillage en règle de l’art d’autrui et de la confiscation des œuvres que le souci de transcender les visiteurs.

J’arrête là. Lisez la suite sur le Musée Imaginaire qui est pour moi depuis 1999 la définition exacte et la voie à suivre pour la Demeure du Chaos qui est bien évidemment un Musée d’Art Contemporain à ciel ouvert et gratuit où chacune et chacun peut partager son désir d’humanité, de transcendance et de curiosité !

La Demeure du Chaos est faite pour créer du lien social dans une société post-moderne, où chaque jour des milliers de lieux sociaux s’éteignent silencieusement…

Cette semaine, nous rendons hommage par une peinture murale de la Demeure du Chaos à une grande résistante qui au-delà de tout clivage politique avec une Foi inébranlable, avec sa Fondation France Libertés. Par pudeur, je n’irai pas plus loin tant le personnage est admirable…
.
Danielle Mitterrand
.Danielle Mitterrand Présidente de la de la Fondation France Libertés, pendant la visite du président bolivien Evo Morales.Photo : Alain Bachelier/Flickr
Vous découvrirez ce week-end tout une série de nouvelles Black Box (18) qui émergent de tous les endroits les plus singuliers de la Demeure du Chaos, et en avant-première vous découvrirez la première sculpture : Fractale 1,..Véritable monstre d’acier de plusieurs tonnes de 20mm d’épaisseur où sur chacune des 9 sculptures une fractale différente sera découpée pour voir la Demeure du Chaos avec le regard chaotique et onirique de Mandelbrot. Amateurs de fractales, nous allons vous surprendre par la multitude des formes. Cette installation géante sera terminée fin décembre. thierry:.

Emergence of mysterious Black Box - DDC_0210_800

novembre 25, 2011 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchimie, Artprice, Demeure du Chaos, Musée l'Organe, Saint Romain au Mont d'or, thierry Ehrmann, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

les 99 Sentinelles Alchimiques de la Demeure du Chaos sont un Sanctuaire par thierry Ehrmann

Je suis enfin arrivé à poser mon installation de 99 sculptures d’acier brut avec un cahier des charges de ouf, aucune des 3600 œuvres de la Demeure du Chaos ne devaient être occultées, penser aux sources électriques, les passages d’eau, les voies de transport pour engin de chantier, les nacelles télescopiques (3m de large), protéger le grand public, respecter les normes ERP muséales, etc… Alterner en permanence monstration et effacement…

Sont-elles habitées ? Je l’ignore. Une chose certaine est que chacune, par les éléments alchimiques et les codes peints soit à l’antirouille soit volontairement avec des peintures dégradables par la rouille avec le temps, rend chaque sentinelle comme une sculpture unique. Cet automne chaque sentinelle va laisser apparaître, avec les pluies acides, différents niveaux de lecture, selon les peintures et solvants utilisés, les rendant singulières avec des stratifications que les archéologues des temps futurs décrypteront…

Mais mon défi le plus périlleux, était de créer une installation géante de 9000 m2 qui enveloppe, par des dizaines de tonnes d’acier, la Demeure du Chaos pour que mes visiteurs sur 360 degrés, plongent dans un univers onirique et fantasmagorique où les deux univers que sont la Demeure du Chaos d’une part et d’autre part l’installation des 99 sculptures monumentales (baptisées par une nuit très agitée « Sentinelles Alchimiques ») s’entrecroisent selon l’Inframince définit par Marcel Duchamp (ou comment construire des intensités par soustraction).

Ces 99 Sentinelles Alchimiques sont désormais les gardiennes du Sanctuaire que représente la Demeure du Chaos. Je les ai conçus comme de véritable puits d’énergie quantique que je pose avec patience et sagesse sur l’ensemble de la Demeure du Chaos.

Elles sont au nombre de 99, faites d’acier brut de 10 mm (50 tonnes) soudées pour former un triangle équilatéral parfait. Chacun des 3 pans constituant une Sentinelle Alchimique, est lui même découpé pour laisser entrevoir une mystérieuse meurtrière, elle même en forme de triangle équilatéral, donnant ainsi une géométrie Euclidienne au regard du visiteur.

Ces 99 Sentinelles Alchimiques sont chacune à des points d’énergie particuliers de la Demeure du Chaos sur 9000 m2. Certaines se dissimulent par la végétation ou les reliefs naturels ou bien en écho aux autres œuvres, d’autres sont dans les espaces privatifs ou professionnels.

Dans mon travail alchimique démarré le 9 décembre 1999, les trois portes disposées en triangle équilatéral, dont un sommet est dirigé vers le haut, forment le delta lumineux. Elle sont les trois corps sur lesquels l’alchimiste va œuvrer. Ces trois corps sont le soufre, le mercure et le sel.

Soulignons que les trois corps présents dans la Materia Prima ou Chaos alchimique sont étroitement mélangés. Le triangle de point est aussi la marque des philosophes par le feu.

Birth of the mysterious Alchemical Sentinels / Naissance de mystérieuses Sentinelles Alchimiques  DDC_9381

Le triangle équilatéral reposant sur sa base, à la manière des trois points, est le symbole de l’élément feu, l’un des quatre éléments avec lequel l’alchimiste travaille au laboratoire.

Les propriétés géométriques du triangle équilatéral relèvent de la perfection absolue par sa force spirituelle, son symbolisme de la nuit des temps notamment dans l’ancienne Egypte, il est force, beauté et harmonie.

Elles resteront durant mille ans comme les témoins d’une civilisation disparue par la folie des hommes.

thierry Ehrmann:.

cliquez sur Flickr pour visionner l’histoire des 99 Sentinelles Alchimiques :
http://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/sets/72157627397238745/with/6210426647/

Birth of the mysterious Alchemical Sentinels / Naissance de mystérieuses Sentinelles Alchimiques P1060948

Selon la presse artistique internationale, les 99 Sentinelles Alchimiques de la Demeure du Chaos sont désormais une des plus grandes installations statuaires en Europe.

P.S.
Le Postulat des Sentinelles Alchimiques et ma longue démarche sont sur Flickr en cliquant l’une des photos. Ce qui est fabuleux c’est que nous disposons de 297 faces qui chacune font l’objet avec différents supports tels que anti-rouille, glycéro, acrylique, disqueuse, fraiseuse, de la capacité de produire 297 tableaux alchimiques et énigmatiques qui sont de véritables totems initiatiques pour ceux qui connaissent la Demeure du Chaos.

Le plus intéressant, est que grâce au matériau qui attaque physiquement l’acier, la rouille devient donc notre principal médium. On travaille à la manière de l’imprimerie où le corps gras permet d’évincer l’encre. On a la même approche avec les pans d’acier où nous préparons des veinages pour que la rouille laisse révéler les symboles de l’ordre de l’infra-mince. Allez sur l’album Flickr, où 339 photos sont visibles et chaque jour, de nouvelles photos viennent enrichir ce travail initiatique.

Là où le dispositif fonctionne implacablement, c’est que 90% de mes visiteurs, qui de surcroît connaissent très bien la Demeure du Chaos et sont eux mêmes parfois plasticiens ne recensent qu’environ 50 Sentinelles au cours de leur périple et à chaque fois je gagne mon pari sulfureux, où ils recomptent les Sentinelles Alchimiques du parcours et arrivent finalement à 99.

Ce qui prouve que l’effacement ou la mise en situation dans la végétation crée une réelle confusion pour le visiteur. Venez jouer à ce jeu qui deviendra le labyrinthe alchimique de votre mental…

octobre 29, 2011 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchimie, Artprice, borderline biennale, Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos, Saint Romain au Mont d'or, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Birth of the mysterious Alchemical Sentinels at the Abode of Chaos

I have managed to set up my installation of 99 raw steel sculptures with an incredibly demanding specification: none of the 3600 work on the DDC site were to be hidden… we had to think about power sources, water crossings, access for construction machinery including the telescopic booms (3m wide)… public safety, ERP museum standards, etc, … constantly alternating between the visible and the invisible…

Are they inhabited? I don’t know. One thing is certain: each sentinel stands as a unique sculpture in terms of its alchemical elements and paintwork (either with anti-rust paint or voluntarily with paints that do not resist rust). This autumn, each sentinel will reveal – with the acid rain – different interpretations, depending on the paints and solvents used, making each one different, with stratifications that future archaeologists will decipher.

But my most perilous challenge was to create a giant (9000 m²) installation that envelops the Abode of Chaos with dozens of tons of steel, so that my visitors, from any angle, enter a dreamlike fantasy and where the world of the Abode of Chaos on the one hand and that of the 99 monumental sculptures (named « Alchemical Sentinels » during an extremely busy night ) intersect like the Inframince defined by Marcel Duchamp (or, how to build intensities by subtraction).

These 99 Alchemical Sentinels are now the guardians of the Sanctuary that the Abode of Chaos has become. I designed them as veritable quantum energy wells that we placed with patience and wisdom at different spots all over the Abode of Chaos.

There are 99 in total, made of 10mm rough steel (50 tons), welded to form perfect equilateral triangles. Each of the three sides constituting an Alchemical Sentinel is itself cut to reveal a meurtrière, again in the shape of an equilateral triangle, presenting a superb Euclidean geometry to the visitor.

These 99 Alchemical Sentinels are each placed at specific energy points on the 9000 m² of the Abode of Chaos. Some are hidden by vegetation or natural landforms or are placed in relation to existing works. Others are located in our private and professionals spaces.

In my alchemical work that began on 9 December 1999, the three gates arranged in an equilateral triangle with one vertex pointing upwards, form the luminous delta. They represent the three elements that alchemists work with. These three elements are sulphur, mercury and salt.

Note that the three elements found in the Prima Materia (or Alchemical Chaos) are very closely related. The point triangle is also the symbol of the fire philosophers.

Birth of the mysterious Alchemical Sentinels / Naissance de mystérieuses Sentinelles Alchimiques  DDC_9381
The equilateral triangle resting on its base – like the three points – is the symbol of the fire element, one of the four elements that the alchemist works with in the laboratory.

The geometric properties of the equilateral triangle evoke absolute perfection by their spiritual strength and their age-old symbolism going back to ancient Egypt… strength, beauty and harmony.

They will remain for a thousand years as witnesses to a civilization lost through the folly of men.
click on Flickr :
http://www.flickr.com/photos/home_of_chaos/sets/72157627397238745/with/6210426647/

thierry Ehrmann:.

Birth of the mysterious Alchemical Sentinels / Naissance de mystérieuses Sentinelles Alchimiques P1060948

octobre 28, 2011 Posted by | 999, Abode of Chaos, Artprice, borderline biennale, Chaos Materia Prima, La Revue de Presse, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Biographie interdite de thierry ehrmann/ forbidden biography of thierry Ehrmann

La grille de lecture de la Demeure du Chaos et son auteur thierry Ehrmann est multi-dimensionnelle pour décrypter : lire ce lien
Abode of Chaos insight


Qui suis je ? je vous invite pour cela à lire cet entretien sulfureux entre deux ronins, mené par Laurent Courau (laSpirale.org), révélation, confidence, addiction, rédemption, prophétie, incarnation. Ames sensibles s’abstenir, 30 pages que Dante n’aurait pas renié dans l’Enfer, vous qui lisez ceci, abandonnez toute espérance…

L’interview trash et sulfureux de la Spirale sur thierry Ehrmann avec Lukas Zpira et Laurent Courau sur 25 ans de vie vertigineuse, lire ce lien

http://www.ehrmann.org/propaganda.html
http://www.laspirale.org/texte.php?id=151
english version click here
Ehrmann biography english version
http://www.ehrmann.org/en/propaganda.html

juillet 18, 2010 Posted by | 999, Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos 10 ans, La Revue de Presse | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire