Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

Toute l’info en live sur le site Facebook officiel de la Demeure du Chaos et son auteur, thierry Ehrmann

Plus rapide et convivial que le blog, retrouvez toute l’information en temps réel sur le site officiel de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos et son auteur, thierry Ehrmann sur Facebook en cliquant sur ce lien

http://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

thierry Ehrmann

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.

Publicités

juin 26, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchimie, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann : l’exposition Trans-mutation, un parcours à la Demeure du Chaos pour découvrir un ailleurs…

Exposition Transmutation à  la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann

Exposition Transmutation à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann

crédit photo Hélène Veilleux

Faite circuler l’info sur vos réseaux !
réserver gratuitement et suivre l’info en live sur Facebook :

http://www.facebook.com/events/117738481730077/?ref=22

http://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

L’exposition Trans-mutation avec Rodolphe Bessey Commissaire d’exposition à la Demeure du Chaos en plein air sur le parcours Muséeal du Musée l’Organe DDC.

Avec 9 artistes invités qui produisent dans leurs ateliers des œuvres « in situ » cette expo va être un grand moment de bonheur et de beauté, dont on manque dans la période actuelle.

L’exposition, ouverte à tout public, entrée libre et gratuite aux horaires de la Demeure du Chaos du 10 août au 13 octobre 2013 aux horaires habituels (week end 14h30-18h30 et 15 août) de la Demeure du Chaos, merci de partager un max ce post sur vos pages , bien sûr vous aurez en ligne en temps réel toutes les informations complémentaires et le catalogue d’exposition en ligne avec le making off de l’expo , un parcours fait de magie, de poésie, et hallucinant est là pour vous faire rêver après 9 mois de pluie...

L’ exposition, Trans-mutation est à la confluence de plusieurs rencontres, d’une même sensibilité et de thèmes communs. Connexions, interactions entre différents passeurs et après quelques temps, l’exposition a pu se mettre en place dans son insolite gestation.

Nous avons invité neuf artistes singuliers et complémentaires, d’une énergie élémentaire remarquable ; ils viendront s’exprimer au travers de plusieurs perspectives, témoignages d’un futur antérieur, avec leurs modernités et leurs particularités. Passerelle entre des techniques ancestrales et de futurs possibles. Des œuvres alchimiques, réminiscences d’une post-humanité, échos d’un futur proche, anticipation de l’essence, mais aussi reliques de périodes oubliées ou encore artefacts stellaires.
Poème de l’âme, l’art n’est pas une croyance. Il est un acte et une réalité bien ancrée, simple et percutante, loin des affres prétentieux de ceux qui croient en maîtriser les arcanes. J’ai confiance en l’art et sa lumière, je préconise le collectif pour aller plus haut, voire plus loin. « Une poésie palpable, une pensée du tremblement », comme le disait si bien Edouard Glissant. Mystique et magique, l’arche du temps embarque les artistes et leurs œuvres dans le maelström lumineux et aveuglant de la Demeure du Chaos, le Musée l’Organe incarnant un accélérateur à particules, artistique et TRANS-MUTANT. Là où s’invente le collectif qui se définit par les individus qui le composent, thierry Ehrmann parlera d’égrégore.

Rodolphe Bessey Commissaire d’exposition de Trans-mutation

 
La Demeure du Chaos/ Abode of Chaos gérée par le musée l’Organe est née de ma plume avec pour essence première, le thème de l’Alchimie à travers le temps et les civilisations. L’alchimie est donc une voie spirituelle, d’éveil, et de transformation qui obéit aux lois naturelles ainsi qu’à une doctrine particulière, liée à l’Art de la Transmutation :  » L’art Royal qui reflète la divine nature dans ses principes premier  »

Lisons avec attention ce que nous révèle mon vieux Maître Fulcanelli dans le second tome de ses  » Demeures Philosophales » qui fut ma planche initiatique de 1985 : « Ayant obtenu le délectable produit pourpre, on peut passer à la confection de la Poudre dite de Projection, ferment de miraculeuses Transmutations de matières déchues en matériaux de haute dignité ! ». Il était donc naturel qu’une « correspondance » tel que le conçoit Baudelaire, à savoir comme un véritable  » art poétique « , c’est-à-dire la formulation d’un projet esthétique en même temps que son illustration par l’exemple soit confié à Rodolphe Bessey .

L’Égrégore dont me parle Rodolphe est, dans l’ésotérisme, un concept désignant un esprit de groupe, une force produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un but commun. Cette force vivante fonctionne alors comme une entité autonome. Le terme, apparu dans la tradition hermétiste, a été repris par les surréalistes, qui l’ont chargé d’un fort potentiel subversif. C’est la définition la plus naturelle qui définit l’exposition Trans-mutation au cœur du creuset alchimique de la Demeure du Chaos avec ses 9 Porteurs de Lumière qui nous éclairent par leurs œuvres nées de la Materia Prima .

thierry Ehrmann auteur de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Les 9 artistes invités par Rodolphe Bessey et thierry Ehrmann à la Demeure du Chaos :

SCARFOS:

Né le 14 décembre 1971 à Lyon.
Il vit et travaille à Lyon.

Affres métalliques, pulsions humaines et divinités minérales.

Scarfos n’hésite pas à descendre au plus profond des abysses afin de nous révéler une nouvelle branche bio-mécanique de l’arbre du vivant, vaste toile totalitaire aux reflets d’acier. Totems d’un nouvel âge sombre, ses sculptures de métal surfent sur des perspectives dystopiques. Des entités cruelles qui nous mettent en garde contre l’imagination dévastatrice de l’être humain, dévoré petit à petit par les mandibules implacables des lois physiques et la révélation d’un sort inévitable.
http://www.flickr.com/photos/scarfos/

MARJOLAINE LARRIVÉ

Née le 17 décembre 1980 à Paris.
Elle vit et travaille à Lyon.

Révélations charnelles, tendresse et sensualité saponaires.

Marjolaine Larrivé cisèle et dévoile les objets du désir. Légèreté de ton, classicisme formel et finesse des sujets traités, ses savonnettes évoquent les corps mouillés, les brumes balnéaires et les peaux lavées de frais. Une collection de médaillons carrés, ovales ou oblongs, série de bas-reliefs dont la matière nous rappelle les matériaux les plus nobles, ivoire ou albâtre. Comme une tentative de toucher le visiteur, en faisant pénétrer l’érotisme avec naturel et douceur dans la sphère visible, quotidienne.
http://secretessavonnettes.ultra-book.com

BULLITT BALLABENI

Né le 11 septembre 1978 à Décines-Charpieu.
Il vit et travaille à Lyon.

Pensée mythique, mystères et matière première.

Bullitt Ballabeni assèche, raffine, manœuvre et transforme. D’un magma matriciel chargé d’informations, il structure et hiérarchise les éléments pour leur offrir une nouvelle place. Les éléments métalliques de ses sculptures ploient et se déchirent pour accueillir animaux et végétaux. Depuis ses premiers pas dans un atelier de ferronnerie d’art jusqu’au tatouage et à l’art urbain, ses oeuvres esquissent la topographie d’une nouvelle arche d’alliance, chaleureuse et dissidente, excentrique et néanmoins rassurante.
http://www.bullittballabeni.com/

RODOLPHE BESSEY

Né le 13 mars 1977 à Lyon.
Il vit et travaille à Lyon.

Étranges artefacts, sceaux magiques et traces de futurs antérieurs.

Rodolphe Bessey nous invite par le biais de son travail de plasticien à traverser des dimensions parallèles, un univers magique qui se défie des normes. Photogrammes ou hologrammes, ses oeuvres oscillent avec sensibilité autour de notions telles que l’empreinte et la réminiscence. Jusqu’à atteindre la frontière de l’art et de la science, comme à l’occasion de ses collaborations avec Thomas Garrigues et le service d’anatomie numérique de l’Université de médecine des Saints-Pères Paris-Descartes.
http://www.flickr.com/rodolphebessey

DAVID DECAMP

Né le 09 octobre 1970 à Bourg-en-Bresse.
Il vit et travaille à Lyon.

Rituels rupestres, traces et grattage de stèles.

David Decamp puise ses peintures et ses sculptures dans le Jura âpre et sauvage de son enfance, un territoire immuable où l’initié distingue encore l’empreinte des bêtes qui ont frotté les pierres, les pas des croyants qui ont creusé des marches d’église ancestrales. Un travail enraciné parmi les ombres, au coeur de la forêt primaire et à l’orée du secret des origines, pour tenir à distance la crudité et la violence de la vie, tout ce qui la menace, la fragilise et protéger ce qui la rend unique et précieuse.
https://www.facebook.com/pages/David-DECAMP-Sculpteur-Plasticien/190904434278810

ROMAIN LARDANCHET

Né le 26 décembre 1977 à Villeurbanne.
Il vit et travaille à Lyon.

Rêves d’enfant, ossatures de métal et conscience électronique.

Romain Lardanchet consacre la majeure partie de ses dessins et de ses sculptures aux créatures artificielles qui ont bercé sa jeunesse. Avec un penchant tout particulier pour les métrages d’animation japonaise des années 80 et les métamorphoses de robots extra-terrestres. Chacune de ses sculptures est ainsi réalisée à partir des pièces d’un produit manufacturé d’usage courant et d’échelle variable, démontées et transformées, pour atteindre sa nouvelle incarnation futuriste et prospective.
http://romainlardanchet.com/

PIERRE CITRON

Né le 30 mai 1971 à Lyon.
Il vit et travaille à Marseille.

Univers intérieur, chaos sensible et sublimation.

Pierre Fontanier, auto-proclamé « Citron », offre son regard cru, désenchanté et mélancolique. De sa plume, il s’efforce de conjurer la mort, le sexe et la cruauté, la déchéance d’une condition humaine. Condamné, le spectateur erre parmi les formes fantastiques de ses dessins et de ses peintures, où l’homme n’est plus tout à fait homme et se confond avec l’animal, le squelette et la machine. Un univers chaotique qui n’en révèle pas moins une maîtrise de la représentation et un puissant désir d’expression.
http://www.pierrecitron.com/

HÉLÈNE LAGNIEU

Née le 12 août 1958 à Nantua.
Elle vit et travaille à Bron.

Créatures hybrides, chimères et expérimentations physiologiques.

Hélène Lagnieu concentre ses peintures et ses sculptures sur les processus d’hybridation, la mise à nu et la décortication d’anatomies humaines et animales. La peinture acrylique et la sculpture sur papier s’entrelacent, souvenirs éviscérés des couteaux de boucherie et des boyaux d’une enfance dans la campagne sauvage de Bugey. Fouiller les chairs, comme pour une plongée dans un purgatoire baroque où la condition féminine se voit disséquée et accouche d’une mythologie personnelle.
http://www.helenelagnieu.fr/

JULIEN SALAUD

Né le 5 mars 1977 à Paris
Il vit et travaille à Orléans.

Chamanisme, animalité et survie des espèces.

Julien Salaud interroge par sa pratique les liens, les forces et la symbolique qui unissent l’homme à la nature. Enluminure, broderie, ornementation ou travail des perles, ses oeuvres composent un bestiaire magique pour nous aider à affronter le retour d’un règne animal, puissant et mystérieux. Autant d’irruptions de la conscience collective qui participent à l’équilibre des représentations de vie et de mort et qui prennent ici des allures fantasmagoriques.
http://julien-salaud.info/
À bientôt thierry

juin 14, 2013 Posted by | Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos, exposition Trans-mutation, Saint Romain au Mont d'or, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry ehrmann : l’Opus IX Demeure du Chaos – Abode of Chaos Revelation 1999-2013 est enfin en vente sur Amazon

l'Opus IX Demeure du Chaos - Abode of Chaos Revelation 1999-2013 est enfin en vente sur Amazon 29.90 euros et à la Demeure duChaos (frais de port inclus prise en charge par nous)

l’Opus IX Demeure du Chaos – Abode of Chaos Revelation 1999-2013 est enfin en vente sur Amazon 29.90 euros et à la Demeure du Chaos (frais de port inclus prise en charge par nous)

mars 17, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, alchemy, alchimie, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann : découvrez l’Opus IX Demeure du Chaos en version livre en ligne gratuite (512 pages)

View this document on Scribd

thierry Ehrmann :cliquez sur la droite pour le plein écran

 thierry Ehrmann :En avant-première, découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf des 504 pages format 30 x 30 cm. Attention, il faut compter un temps de téléchargement de 30 secondes à 1 min maximum selon votre connexion 3G, WI-FI ou fixe.

blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Ces 504 pages vous font plonger dans l’univers secret et vertigineux de la Demeure du Chaos.
Des milliers de photos, textes, croquis, plans, visuels intimes, jamais vus du public, sont pour la première fois dans ce grand livre de 5 kg (et oui !) qui arrive dans quelques jours à la DDC et sur Amazon (prix public 29,90€).

Ce travail démentiel a demandé près de 18 mois de création, de recherches, d’archives, d’images censurées.Un grand bravo entre autres à Marc, Audrey, Kurt, Nadège, Jo, Laurent et Sydney, car la gestion de milliers de photos archivées sur 13 ans et faire le pari de mettre sur 504 pages 90% de photos exclusives, relevait de l’impossible.

C’est bien des milliers d’heures de prises de vues, d’interviews, de rédactions, de création artistique qui ont permis de sortir le grand Livre : l’Opus IX de la Demeure du Chaos /Abode of Chaos

N’hésitez pas à faire tourner ce lien pdf sur vos sites et les réseaux sociaux, la Demeure du Chaos a toujours été pour la libre circulation des idées, comme elle l’a toujours fait avec son entrée gratuite.

Vous découvrirez les entrailles de la Demeure du Chaos et beaucoup d’informations jusque-là tenues au parfait secret.

Livre Collector bilingue de la décennie 504 pages / 4,5 kg / format carré dos cousu 30 x 30 cm x 5 cm d’épaisseur avec l’Opus IX de 1999 à 2013. Prix : 29,90 €

thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg / Square format – Edition bound – 11.8 in. x 11.8 in. and 1.97 inch-thick – includes the Opus IX from 1999 to 2013.

Preview 100% of the Abode of Chaos Opus IX for free click thelink to the 504 pages
blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Is it to be considered a book? Or is it a magic object, each page of which being an original narrative of the Abode of Chaos rendered in a ground-breaking dreamlike vision.

In addition to my accounts, you will discover over 2,700 unseen-before photographs, sketches and projects dating from 1999 to 2013 of the 4,509 art works; there will also be notes by close to 70 contributors –art historians and critics, artists, exhibition and museum curators, philosophers, writers, sociologists, anthropologists and Law School professors– and a set of firsthand documents (primary sources).To be released in bookstores, at the Abode of Chaos and Amazon in early March 2013. Icing on the cake: the public price will be €29.90 at the Abode of Chaos and with Amazon, for 18 months of non-stop, passionate work.

mars 8, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, OPUS IX, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann: découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf

thierry Ehrmann  découvrez gratuitement l'intégralité de l'Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf

thierry Ehrmann :En avant-première, découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf des 504 pages format 30 x 30 cm. Attention, il faut compter un temps de téléchargement de 1 à 2 min maximum.

blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Ces 504 pages vous font plonger dans l’univers secret et vertigineux de la Demeure du Chaos.

View this document on Scribd

Des milliers de photos, textes, croquis, plans, visuels intimes, jamais vus du public, sont pour la première fois dans ce grand livre de 5 kg (et oui !) qui arrive dans quelques jours à la DDC et sur Amazon (prix public 29,90€).

Ce travail démentiel a demandé près de 18 mois de création, de recherches, d’archives, d’images censurées.

Un grand bravo entre autres à Marc, Audrey, Kurt, Nadège, Jo, Laurent et Sydney, car la gestion de milliers de photos archivées sur 13 ans et faire le pari de mettre sur 504 pages 90% de photos exclusives, relevait de l’impossible.

C’est bien des milliers d’heures de prises de vues, d’interviews, de rédactions, de création artistique qui ont permis de sortir le grand Livre :l’Opus IX de la Demeure du Chaos

N’hésitez pas à faire tourner ce lien pdf sur vos sites et les réseaux sociaux, la Demeure du Chaos a toujours été pour la libre circulation des idées, comme elle l’a toujours fait avec son entrée gratuite.

Vous découvrirez les entrailles de la Demeure du Chaos et beaucoup d’informations jusque-là tenues au parfait secret.

Livre Collector bilingue de la décennie 504 pages / 4,5 kg / format carré dos cousu 30 x 30 cm x 5 cm d’épaisseur avec l’Opus IX de 1999 à 2013. Prix : 29,90 €

Thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg / Square format – Edition bound – 11.8 in. x 11.8 in. and 1.97 inch-thick – includes the Opus IX from 1999 to 2013.

Preview 100% of the Abode of Chaos Opus IX for free click thelink to the 504 pages

blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Is it to be considered a book? Or is it a magic object, each page of which being an original narrative of the Abode of Chaos rendered in a ground-breaking dreamlike vision.

In addition to my accounts, you will discover over 2,700 unseen-before photographs, sketches and projects dating from 1999 to 2013 of the 4,509 art works; there will also be notes by close to 70 contributors –art historians and critics, artists, exhibition and museum curators, philosophers, writers, sociologists, anthropologists and Law School professors– and a set of firsthand documents (primary sources).

To be released in bookstores, at the Abode of Chaos and Amazon in early March 2013. Icing on the cake: the public price will be €29.90 at the Abode of Chaos and with Amazon, for 18 months of non-stop, passionate work.

Preview 100% of the Abode of Chaos Opus IX for free click the link to the 504 pages by thierry Ehrmann , découvrez gratuitement les 504 pages en lien pdf de l’Opus IX de la Demeure du Chaos par thierry Ehrmann

 

février 15, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, biographie, OPUS IX, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Demeure du Chaos dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

La Demeure du Chaos dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

«C’est mon refus tripal de la folie et du suicide»

Itw thierry Ehrmann, Libération 27 juillet 2012

© Photos: Sébastien ERÔME / Agence SIGNATURES pour Libération

Interview [Grand œuvre] . Fondateur, en 1999, de la Demeure du chaos et du système de cotation en ligne Artprice, le plasticien Thierry Ehrmann explique sa démarche d’entrepreneur et d’artiste.
Recueilli par Par CHRISTOPHE ALIX (à Saint-Romain-au-Mont-d’Or)

A l’issue d’une longue visite menée sous la pluie et tambour battant, Thierry Ehrmann reçoit dans son bureau circulaire bardé d’écrans et pas loin de ressembler à un poste de commande d’une centrale nucléaire d’après l’apocalypse. Un crâne sous cloche y côtoie les images d’Al-Jezira, des piles de catalogues d’œuvres d’art, parfois très anciens, des graphiques sur l’évolution de la cote des coqueluches chinoises de l’art contemporain. Entretien foisonnant et forcément chaotique.

Votre sujet du jour, le chaos, peut-il être un chantier ?

On assimile toujours le chaos à un désordre mais c’est quelque chose de différent en réalité. Si l’on remonte aux Grecs, chaos est un bloc de matière primordiale d’où naît l’univers. Dans l’Ancien Testament, le chaos définit l’univers avant l’intervention de Dieu. Autrement dit, l’ordre naît nécessairement du chaos et vice-versa d’ailleurs. La théorie du chaos en sciences dures va plus loin encore et dit que derrière chaque événement prétendument chaotique, il existe des modèles infiniment intelligents capables d’expliquer l’inexplicable. Le chaos est mon chantier de la matière, ma manière de me coltiner avec le réel et il ne connaît évidemment aucune limite ni fin.

Un chantier ou une déconstruction ?

La Demeure du chaos peut être vue comme une déconstruction de notre époque en résonance avec le mouvement perpétuel du monde. Mais déconstruire, c’est très différent de détruire ou démolir, même si je ne me suis pas privé de rendre bien visible le «permis de démolir» qu’avait placardé la mairie sur mon portail. C’était une manière de les associer à mon œuvre (rires). Plus sérieusement, j’ai représenté le père de la déconstruction, Jacques Derrida, sur un des murs de la demeure. Mon travail alchimique se situe dans ce questionnement-là, entre le rationnel et l’irrationnel, le sens et le non-sens, le sacré et le profane, comme un va-et-vient entre les fondements les plus archaïques de notre civilisation et l’irruption la plus abrupte de l’actualité la plus irréelle.

A essayer de vous suivre, ce chaos est partout…

C’est un terme de plus en plus fréquemment employé. Je l’ai mis en alerte sur Google depuis que cette fonction existe et, au départ, le mot générait un peu plus de 100 alertes par mois. Aujourd’hui, j’en reçois près de 1 000. Tout est devenu chaotique : le climat, l’économie, la vie. Plus le monde est chaotique, plus il recèle de possibles, plus il se libère de toute linéarité, c’est la grande leçon du 11 septembre 2001.

Les attentats du 11 Septembre et Ben Laden sont omniprésents. Qu’est-ce que cet événement a changé ?

Il y a forcément un avant et un après, la force de cette image des tours implosant sur elles-mêmes a balayé tous les cadres établis, jusqu’à ceux de la littérature d’anticipation totalement dépassée par la réalité du XXIe siècle. Qu’on se rappelle Francis Fukuyama qui proclamait, au lendemain de la guerre froide, la fin de l’histoire et l’avènement d’un modèle de démocratie libérale universellement partagé. Les faits l’ont cruellement démenti. Avec le 11 Septembre, le chaos se venge de cette illusion, l’accident et l’inattendu guident toujours le monde, comme depuis la nuit des temps.

Vous êtes un nihiliste…

Rien ne me touche autant que les cathédrales. Mon œuvre se veut au contraire une tentative de narration du chaos et c’est le rôle de l’artiste que de questionner le monde d’une manière plus créative que les médias, de sortir des pâles et serviles tentatives de lecture de la réalité, comme on les voit dans les JT de 20 heures. Les dizaines de milliers de personnes qui visitent chaque année la Demeure du chaos me le disent, ils y trouvent matière à réagir et s’émouvoir là où la vision télévisée de la pendaison de Saddam Hussein n’évoque plus rien en eux.

… un mégalomane, qui ne rate pas une occasion de pointer les 3 609 œuvres de la Demeure du chaos et le fait que le «New York Times» en ait parlé comme «une des aventures artistiques les plus fortes du XXIe siècle» ? Vous vous êtes même représenté en 2052…

Tout artiste est le peintre des vanités, y compris les siennes, l’histoire de l’art en regorge d’exemples. Dois-je dire que je n’ai aucune vie sociale et que je vis comme un ermite, même si j’ouvre mes portes et fenêtres aux gens qui viennent à moi. Il m’arrive comme tout le monde de penser à ma postérité mais ce chantier, je peux vous l’assurer, est avant tout fait d’abnégation, de souffrances physiques, mes multiples brûlures à l’acide en témoignent. La Demeure du chaos a brisé une partie de ma famille et m’a mené devant les magistrats les plus conservateurs et étriqués de ce pays, mais c’est mon refus tripal de la mort, de la folie, du suicide. Comme je me le dis quand c’est dur, «Thierry, tu fermes ta gueule et tu bosses, tu fais ton chantier, un jour peut-être tu en comprendras le sens ou bien les autres le trouveront pour toi.»

Quel est le lien entre la Demeure du chaos, cet empilement d’œuvres à ciel ouvert, et Artprice – les centaines de serveurs au sous-sol donnant accès, via le réseau, à une base de données d’un million d’artistes ?

Il est total, indissoluble, l’un appelle l’autre, excite l’autre. Artprice m’injecte l’histoire de l’art dans les veines et moi j’injecte dans la Demeure du chaos ma vision de plasticien. Il n’existe aucune dissociation entre le supposé réel par opposition au virtuel, ces deux chantiers ont fait ce que je suis et la Bourse n’a jamais sanctionné ma dualité, au contraire ! Ce sont les deux faces de ma passion pour l’art, comme entrepreneur et comme artiste. Vous voulez des exemples ?

Un seul alors…

Nous avons revu récemment la biographie de l’artiste américain Richard Serra de 18 000 signes qui m’a amené à étudier de près tous les procédés techniques de ses géniales sculptures en métal. Ça m’a donné l’idée du gigantesque clou de maréchal-ferrant de 17 mètres que je vais créer, dont six seront enterrés sous terre. Sans Artprice, jamais ce clou et cet hommage à Serra n’auraient vu le jour.

Que répondez-vous quand vos visiteurs interloqués vous demandent «mais pourquoi tout ça» ?

Comme je l’ai écrit un jour, il fallait accomplir ce Grand Œuvre, quel qu’en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir, l’anathème des moralistes. Depuis la naissance du droit, il n’y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure. Ma démence à moi, c’est l’acte artistique, la folie créatrice. Rien à ajouter.
Culture
Chaos cahin-caha
27 juillet 2012


Tout l’été, déambulation au cœur des constructions, réelles ou imaginaires. Aujourd’hui, un musée d’art contemporain foisonnant, près de Lyon.

Brigitte, la chauffeuse de taxi, avait prévenu. «Vous n’êtes jamais venu? Vous allez voir, c’est très spécial comme univers, ça détonne au milieu des proprets pavillons aux pierres dorées, on est totalement ailleurs, une sorte de musée des horreurs du monde.» Quinze minutes après avoir quitté la gare de Lyon Part Dieu et ses ensembles bétonnés, la Demeure du chaos apparaît au détour d’une rue de la très bourgeoise bourgade de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, le long des rives de la Saône au nord de la capitale des Gaules. Partout sur les murs, des dizaines de peintures, des graffitis appelant le plus souvent à la révolte et à l’insoumission, un gros squat à première vue. Même Libération a droit à son inscription murale. «Israël, Etat pirate», est-il écrit, copiant la une du 1er juin 2010 sur l’assaut meurtrier de Tsahal contre des navires de militants humanitaires venus rompre le blocus de Gaza.

Ogre de la société

C’est la première vision de cet ancien relais de poste de 9 000 mètres carrés qui abrite à la fois la maison du plasticien Thierry Ehrmann, le siège de sa société cotée en Bourse Artprice et un musée work in progress de 4 500 œuvres d’art : des murs comme scarifiés, tatoués de centaines de beaux – et parfois sanguinolents – portraits «délégendés», de messages et de symboles ésotériques qui racontent l’incroyable foisonnement du monde passé et actuel. Un chantier artistique totalement hors normes qui, par sa démesure et son ambition totalisante, peut faire penser à un palais idéal du facteur Cheval post- 11 Septembre. Entrepris en 1879 et édifié un peu plus au sud, dans la Drôme, ce monument d’obstination et d’art brut monopolisa trente-trois ans durant les nuits de son créateur.

Débuté en 1999, le chantier de la Demeure du chaos est encore jeune mais son projet n’est pas moindre. Tel un buvard, il s’agit d’absorber et de reproduire toutes les figures qui font l’actualité, tous les événements et les concepts qui nourrissent jour après jour l’insatiable ogre de la société de l’information. Quitte à détruire des œuvres anciennes pour faire de la place ou en les fondant dans de nouvelles. «Un travail de Sisyphe, explique l’artiste qui en a réalisé la plupart, précise-t-il, j’y passe mes jours et mes nuits.»

Passé le portail, cet étrange amalgame de maison et d’œuvres acquiert une dimension plus spectaculaire encore, avec des objets et des sculptures monumentales en pagaille : du complexe militaro-industriel au monde big-brotherisé de réseaux tentaculaires, en passant par les différents avatars de la civilisation industrielle, ils concentrent une bonne partie de ce qui a pu se produire depuis cinquante ans dans les usines de l’Occident. Une nacelle culminant à 25 mètres permet de les embrasser d’un seul regard. Saisissant autant qu’effrayant. Il y a là tout un attirail campant un paysage de guerre (sous-marin, char, véhicule amphibie et hélicoptère) une carlingue d’avion signée Dassault et des carcasses de jaguars retournées. Un peu plus loin, une énigmatique «météorite» de plusieurs tonnes est posée au milieu d’un cratère tandis qu’un amas de structures métalliques pointées vers le ciel imite à la perfection les décombres des deux tours du World Trade Center, etc. C’est un chaos certes, mais le plus souvent méticuleux, appliqué, pensé.

De l’autre côté d’un mur, on pénètre dans la zone des containers et des deux bunkers, gigantesques cubes arrondis de tôle assemblés et soudés sur place par le maître des lieux dont les façades extérieures reproduisent des schémas ultracomplexes comme celui de l’architecture, sous contrôle américain, du réseau Internet. C’est là qu’ont eu lieu les expériences de body art de la Bordeline Biennale, organisée juste avant la grande manifestation lyonnaise d’art contemporain, en 2011. Dernière grande figure imposée de cette alchimie du chaos version Ehrmann, les têtes de mort coulées en aluminium voisinent avec des sculptures ésotérico-religieuses. La face moyenâgeuse, mystique et sacrée de la Demeure du chaos.

Ouverte gratuitement au public les week-ends, cette «factory» plantée au milieu d’un paysage aussi doux que la Demeure du chaos est «énervée» reçoit plus de 100 000 visiteurs par an. Mais les œuvres de ce musée à ciel ouvert débordent également à l’intérieur de la maison, jusque dans les toilettes et la cuisine des employés de Artprice, la première base de données mondiale sur le marché de l’art. La Demeure du chaos est un tout, elle est partout et «déconstruit» également l’habitat privé de Thierry Ehrmann et de ses deux immenses chiens Danois – Saatchi et Reuters – et celui, professionnel, de ses employés.

Bataille en justice

Boulimique et protéiforme à l’image de son créateur, qui confesse une psychose maniaco-dépressive génétique et héréditaire synonyme selon lui «d’accélération du rythme des représentations intellectuelles», ce chantier n’est cependant pas du goût de tous à Saint-Romain-au- Mont-d’Or. Depuis 1999, la municipalité, qui a déjà épuisé plusieurs maires dans cette affaire, via des batailles judiciaires pour obliger la Demeure à se conformer au code d’urbanisme local et à remettre en état les lieux, en respectant notamment la couleur «dorée» des murs extérieurs de la propriété au diapason du reste du village.

Un combat porté jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme par le plasticien homme d’affaires, que Thierry Ehrmann a perdu malgré ses multiples tentatives pour obtenir un statut dérogatoire en raison de l’objet artistique de sa demeure. La pétition «Honte à vous», que sont invités à signer les visiteurs, a recueilli plus de 130 000 signatures contre «les réacs et les négationnistes de l’art». Mais elle ne met pas pour autant à l’abri le site désormais menacé de destruction et dont le chantier pourrait bien prendre une tournure beaucoup plus politique. Pas de quoi impressionner son créateur, moins virulent que lorsqu’il promettait «l’enfer et les rivières pourpres, en respectant les règles républicaines» à ses ennemis, mais déterminé à triompher, dit-il, «de la connerie humaine». Un chantier en regard duquel la Demeure du chaos ressemblerait presque à un montage de table de nuit Ikea…

la suite de l’interview et de la visite dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

Vision démente de la Demeure du Chaos par Marc del Piano

août 11, 2012 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, borderline biennale, Chaos Materia Prima, Cour Européenne des Droits de l'Homme - CEDH, Demeure du Chaos, Kurt Ehrmann, La Revue de Presse, Libération, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Exclu: Catalogue 1999-2013 de la Demeure du Chaos PDF – Avant première vidéo de la sculpture « The Nail » par thierry Ehrmann de 9 M. de haut

thierry Ehrmann : Empreintes positives et symboles de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos DDC_6159

Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est adressée aux 139 500 signataires de la pétition dont vous faites partie)

EN EXCLU : le CATALOGUE bilingue 1999/2013 de la Demeure du Chaos

100% couleur de 148 pages (adult version) de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos en PDF ou physiquement à la Demeure du Chaos en version livre gratuitement dés la mi-août. 70 % de nouvelles photos et textes inédits.

EXCLUSIVE: 1999/2013 Catalog of the Abode of Chaos – 100% Color – 148 pages (ADULT VERSION) available now online in PDF and soon on paper at the Abode of Chaos location wtih the book version at mid-August. 70% of new texts and photos and some unpublished texts now revealed. Click image to access the online PDF.

Pour le PDF cliquez sur l’image :

Avant-première catalogue 1999-2013 @Demeure du Chaos disponible gratuitement mi-août

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

AVANT PREMIERE VIDEO The Nail : A Caelo usque ad Centrum

vimeo.com/46855376

en avant première :

Un film de Laurent Courau

Images de Laurent Courau et de Kurt Ehrmann
Montage et post-production de Laurent Courau
« Une lueur dans la nuit », musique de Electrohypnose.

Sculpture monumental 9m de haut en acier brut « The Nail « par thierry Ehrmann.

© Les Amis de l’Esprit de la Salamandre 1999 / La Demeure du Chaos – 2012

août 3, 2012 Posted by | 2013, 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, Demeure du Chaos, Musée l'Organe, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

André MALRAUX et son Musée Imaginaire préfigure la Demeure du Chaos

Salut les p’tites louves et loups,(Cette lettre est adressée aux 135 009 signataires de la
pétition
dont vous faites partie)

MALRAUX
Malraux et son Musée Imaginaire vont apparaître en affichage progressivement dans près de 90 lieux de Lyon et durer plusieurs années pour créer une signalétique poétique à nos amis venus d’ailleurs. Après réflexion, une des peintures de la Demeure du Chaos, celle d’André Malraux et son Musée Imaginaire nous semblait s’imposer, plus que tout pour décrire les 3609 œuvres de la Demeure du Chaos.Malraux dans son Musée Imaginaire ne se veut ni historien d’art ni philosophe.Il veut avant toute chose un propos sur « l’inventaire général », qui est selon lui, l’histoire du monde.

Malraux explique dans son Musée Imaginaire que l’art passe d’abord par la confrontation de l’homme avec la mort (l’homme est le seul animal qui sait qu’il doit mourir). D’où l’obsession de Malraux de déceler dans l’art une destination qui dépasse l’esthétique.Il retient aussi avec malice, que si les dieux n’ont pas créé l’homme immortel, celui-ci par l’art dispose d’un moyen de prouver qu’ils ont été timides et par ce biais conjurer la malédiction.

Le Musée Imaginaire et son inventaire général est tout le contraire d’une histoire de l’art. C’est un tableau à entrées multiples, les intentions, les continuités de l’état du monde. Pour Malraux, le Musée Imaginaire n’est ni plus ni moins que l’histoire du temps présent déracinée de son contexte médiatique pour être éligible au registre des œuvres d’art quelque soit son origine et son époque.

Le Musée Imaginaire est un livre à lire ou à relire, tant Malraux avait écrit comme un visionnaire le musée du XXIème siècle. Il faut savoir qu’il s’est créé plus de musées au cours de la dernière décennie que durant tout le XXème siècle (source Artprice).

Le Musée tel que conçu à la révolution avec Napoléon se rapproche plus du pillage en règle de l’art d’autrui et de la confiscation des œuvres que le souci de transcender les visiteurs.

J’arrête là. Lisez la suite sur le Musée Imaginaire qui est pour moi depuis 1999 la définition exacte et la voie à suivre pour la Demeure du Chaos qui est bien évidemment un Musée d’Art Contemporain à ciel ouvert et gratuit où chacune et chacun peut partager son désir d’humanité, de transcendance et de curiosité !

La Demeure du Chaos est faite pour créer du lien social dans une société post-moderne, où chaque jour des milliers de lieux sociaux s’éteignent silencieusement…

Cette semaine, nous rendons hommage par une peinture murale de la Demeure du Chaos à une grande résistante qui au-delà de tout clivage politique avec une Foi inébranlable, avec sa Fondation France Libertés. Par pudeur, je n’irai pas plus loin tant le personnage est admirable…
.
Danielle Mitterrand
.Danielle Mitterrand Présidente de la de la Fondation France Libertés, pendant la visite du président bolivien Evo Morales.Photo : Alain Bachelier/Flickr
Vous découvrirez ce week-end tout une série de nouvelles Black Box (18) qui émergent de tous les endroits les plus singuliers de la Demeure du Chaos, et en avant-première vous découvrirez la première sculpture : Fractale 1,..Véritable monstre d’acier de plusieurs tonnes de 20mm d’épaisseur où sur chacune des 9 sculptures une fractale différente sera découpée pour voir la Demeure du Chaos avec le regard chaotique et onirique de Mandelbrot. Amateurs de fractales, nous allons vous surprendre par la multitude des formes. Cette installation géante sera terminée fin décembre. thierry:.

Emergence of mysterious Black Box - DDC_0210_800

novembre 25, 2011 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchimie, Artprice, Demeure du Chaos, Musée l'Organe, Saint Romain au Mont d'or, thierry Ehrmann, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

De Cheval à Ehrmann : deux rêveurs, deux réalisations

De Cheval à Ehrmann. Deux rêveurs, deux réalisations. Qui dérangent certains, mais ne laissent aucun indifférent. Thierry Ehrmann, plasticien depuis 25 ans, a bâti sa « Demeure du Chaos » à Saint-Romain-au-Mont-d’Or dans le Rhône. Plus de 120 000 heures de travail ont été nécessaires pour réaliser l’oeuvre.

Ehrmann, un héritier de Cheval ?

« Le Palais Idéal« , c’est un exemple pour moi. Une véritable passion. Je l’ai découvert enfant. Et depuis, Cheval m’a toujours hanté. Notre « parenté artistique » m’a toujours poursuivie. Nos deux histoires sont singulières. Ce sont deux histoires de vie. Et la plupart du temps, les visiteurs de l’un se rendent ensuite chez l’autre… »

« Ce qui importe c’est la démarche »

Pour thierry Ehrmann, « Cheval a toujours été présent dans la réalisation de la « Demeure ». Il a été mon compagnon de jour et de nuit. Il est également peint chez nous à Saint-Romain ».

Mécène du concert de CharlÉlie

L’artiste-choc du XXIe a fait fortune sur le net. Entre businessman et plasticien déjanté, l’homme est également mécène du concert de CharlÉlie. « CharlÉlie est un homme d’une très grande sensibilité qu’on ne rencontre pas chez tout le monde. Quelqu’un de polyvalent… »
Du Palais, le 25 juillet à Hauterives, le public sera enveloppé d’une atmosphère insolite, unique.

Thomas ZIMMERMANN

copyright ©2008 Le Dauphiné Libéré – mardi 22 juillet 2008

juillet 22, 2008 Posted by | La Revue de Presse | , , , , , , | Laisser un commentaire