Presse(s) Materia prima

———-)|(———-

Intrusion Nocturne au coeur de la Demeure du Chaos

Intrusion nocturne au coeur de La Demeure du Chaos Intrusion inside the Abode of Chaos from La Demeure du Chaos on Vimeo.

 

Intrusion de nuit au cœur de La Demeure du Chaos – The Abode of Chaos

format light spécial smartphones le film de 4 minutes est en ligne en HD. https://vimeo.com/98864057 (merci de partager Tournage en 3 caméras: une thermique / infrarouge, la Mark III et la Go Pro 3+ avec des drones intrusifs et un drone de La Demeure du Chaos en défense, des prises de vues de ouf au cœur des bâtiments intimes, salle machine, salle de cul(te) et autres lieux secrets avec un fight final (Big Up!) grand moment dans l’histoire des drones… réalisation Julien Berrod scenario thierry Ehrmann

juin 23, 2014 Posted by | 2014, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Chaos Materia Prima, la Théorie de l'information, Musée l'Organe, Newsletter de la Demeure du Chaos, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues, Video | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann : le collector des 30 vidéos No Legend by Abode of Chaos

DEMEURE DU CHAOS NO LEGEND 001 > 030 from La Demeure du Chaos on Vimeo.

thierry Ehrmann: voilà le collector intégral des 30 No Legend by Abode of Chaos, 9 minutes de plaisirs oniriques, rien que pour vous…

Il est prévue (voir site officielle de la Demeure du Chaos sur Facebook) 180 productions différentes 2013/2014 diffusée sur T.L.M. (première télévision lyonnaise historique – canal 220 sur Free, canal 254 Orange, canal 370 Neuf box, canal 96 Numericable, canal 30 TNT ), chaque jour sur 1 an avant et après le journal télévisé. Les horaires de diffusion sont 18:28, 18:37, 19:28, 20:29 et 21:28.

Scénario de thierry Ehrmann. Réalisation de Laurent Courau, Sydney Ehrmann.

Production : Musée L’Organe / La Demeure du Chaos – 2013 Organ Museum / Abode of Chaos / Server Group – 2013

juillet 17, 2013 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Demeure du Chaos, No Legend by Abode of Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry ehrmann : l’Opus IX Demeure du Chaos – Abode of Chaos Revelation 1999-2013 est enfin en vente sur Amazon

l'Opus IX Demeure du Chaos - Abode of Chaos Revelation 1999-2013 est enfin en vente sur Amazon 29.90 euros et à la Demeure duChaos (frais de port inclus prise en charge par nous)

l’Opus IX Demeure du Chaos – Abode of Chaos Revelation 1999-2013 est enfin en vente sur Amazon 29.90 euros et à la Demeure du Chaos (frais de port inclus prise en charge par nous)

mars 17, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, alchemy, alchimie, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann : découvrez l’Opus IX Demeure du Chaos en version livre en ligne gratuite (512 pages)

View this document on Scribd

thierry Ehrmann :cliquez sur la droite pour le plein écran

 thierry Ehrmann :En avant-première, découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf des 504 pages format 30 x 30 cm. Attention, il faut compter un temps de téléchargement de 30 secondes à 1 min maximum selon votre connexion 3G, WI-FI ou fixe.

blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Ces 504 pages vous font plonger dans l’univers secret et vertigineux de la Demeure du Chaos.
Des milliers de photos, textes, croquis, plans, visuels intimes, jamais vus du public, sont pour la première fois dans ce grand livre de 5 kg (et oui !) qui arrive dans quelques jours à la DDC et sur Amazon (prix public 29,90€).

Ce travail démentiel a demandé près de 18 mois de création, de recherches, d’archives, d’images censurées.Un grand bravo entre autres à Marc, Audrey, Kurt, Nadège, Jo, Laurent et Sydney, car la gestion de milliers de photos archivées sur 13 ans et faire le pari de mettre sur 504 pages 90% de photos exclusives, relevait de l’impossible.

C’est bien des milliers d’heures de prises de vues, d’interviews, de rédactions, de création artistique qui ont permis de sortir le grand Livre : l’Opus IX de la Demeure du Chaos /Abode of Chaos

N’hésitez pas à faire tourner ce lien pdf sur vos sites et les réseaux sociaux, la Demeure du Chaos a toujours été pour la libre circulation des idées, comme elle l’a toujours fait avec son entrée gratuite.

Vous découvrirez les entrailles de la Demeure du Chaos et beaucoup d’informations jusque-là tenues au parfait secret.

Livre Collector bilingue de la décennie 504 pages / 4,5 kg / format carré dos cousu 30 x 30 cm x 5 cm d’épaisseur avec l’Opus IX de 1999 à 2013. Prix : 29,90 €

thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg / Square format – Edition bound – 11.8 in. x 11.8 in. and 1.97 inch-thick – includes the Opus IX from 1999 to 2013.

Preview 100% of the Abode of Chaos Opus IX for free click thelink to the 504 pages
blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Is it to be considered a book? Or is it a magic object, each page of which being an original narrative of the Abode of Chaos rendered in a ground-breaking dreamlike vision.

In addition to my accounts, you will discover over 2,700 unseen-before photographs, sketches and projects dating from 1999 to 2013 of the 4,509 art works; there will also be notes by close to 70 contributors –art historians and critics, artists, exhibition and museum curators, philosophers, writers, sociologists, anthropologists and Law School professors– and a set of firsthand documents (primary sources).To be released in bookstores, at the Abode of Chaos and Amazon in early March 2013. Icing on the cake: the public price will be €29.90 at the Abode of Chaos and with Amazon, for 18 months of non-stop, passionate work.

mars 8, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, OPUS IX, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann: découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf

thierry Ehrmann  découvrez gratuitement l'intégralité de l'Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf

thierry Ehrmann :En avant-première, découvrez gratuitement l’intégralité de l’Opus IX de la Demeure du Chaos avec le lien pdf des 504 pages format 30 x 30 cm. Attention, il faut compter un temps de téléchargement de 1 à 2 min maximum.

blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Ces 504 pages vous font plonger dans l’univers secret et vertigineux de la Demeure du Chaos.

View this document on Scribd

Des milliers de photos, textes, croquis, plans, visuels intimes, jamais vus du public, sont pour la première fois dans ce grand livre de 5 kg (et oui !) qui arrive dans quelques jours à la DDC et sur Amazon (prix public 29,90€).

Ce travail démentiel a demandé près de 18 mois de création, de recherches, d’archives, d’images censurées.

Un grand bravo entre autres à Marc, Audrey, Kurt, Nadège, Jo, Laurent et Sydney, car la gestion de milliers de photos archivées sur 13 ans et faire le pari de mettre sur 504 pages 90% de photos exclusives, relevait de l’impossible.

C’est bien des milliers d’heures de prises de vues, d’interviews, de rédactions, de création artistique qui ont permis de sortir le grand Livre :l’Opus IX de la Demeure du Chaos

N’hésitez pas à faire tourner ce lien pdf sur vos sites et les réseaux sociaux, la Demeure du Chaos a toujours été pour la libre circulation des idées, comme elle l’a toujours fait avec son entrée gratuite.

Vous découvrirez les entrailles de la Demeure du Chaos et beaucoup d’informations jusque-là tenues au parfait secret.

Livre Collector bilingue de la décennie 504 pages / 4,5 kg / format carré dos cousu 30 x 30 cm x 5 cm d’épaisseur avec l’Opus IX de 1999 à 2013. Prix : 29,90 €

Thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg / Square format – Edition bound – 11.8 in. x 11.8 in. and 1.97 inch-thick – includes the Opus IX from 1999 to 2013.

Preview 100% of the Abode of Chaos Opus IX for free click thelink to the 504 pages

blog.ehrmann.org/pdf/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-IX-…

Is it to be considered a book? Or is it a magic object, each page of which being an original narrative of the Abode of Chaos rendered in a ground-breaking dreamlike vision.

In addition to my accounts, you will discover over 2,700 unseen-before photographs, sketches and projects dating from 1999 to 2013 of the 4,509 art works; there will also be notes by close to 70 contributors –art historians and critics, artists, exhibition and museum curators, philosophers, writers, sociologists, anthropologists and Law School professors– and a set of firsthand documents (primary sources).

To be released in bookstores, at the Abode of Chaos and Amazon in early March 2013. Icing on the cake: the public price will be €29.90 at the Abode of Chaos and with Amazon, for 18 months of non-stop, passionate work.

Preview 100% of the Abode of Chaos Opus IX for free click the link to the 504 pages by thierry Ehrmann , découvrez gratuitement les 504 pages en lien pdf de l’Opus IX de la Demeure du Chaos par thierry Ehrmann

 

février 15, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, biographie, OPUS IX, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann à propos de Benoît XVI et les Prophéties de Saint Malachie

thierry Ehrmann à propos de Benoît XVI et les Prophéties de Saint Malachie

thierry Ehrmann à propos de Benoît XVI et les Prophéties de Saint Malachie

http://blog.ehrmann.org/pdf/AbodeofChaosSpirit.pdf (1999/2007)
lire dans l’ouvrage en lien dans l’image ci dessous dans le livre la Demeure du Chaos page 180 à 185 à propos de Benoît XVI et les Prophéties de Saint Malachie Chapitre Finis de gloria mundi (Fucanelli). Troublant de voir en la DDC une fois de plus une forme d’oracle du 21 ème siècle…
« In persecutione extrema S.R.E. sedebit Petrus Romanus, qui pascet oves in multis tribulationibus,quibus transactis civitas septicollis diruetur et Judex tremendus Judicabit populum suum. Finis.»

Finis Gloriae Mundi

février 12, 2013 Posted by | 2013, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann: l’OPUS IX est le Livre Collector bilingue de la décennie 1999/2013 de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Opus IX Mutations


thierry Ehrmann:
le combat continue plus que jamais depuis 1999, soit 14 ans de guerre, rien n’est pire que d’opposer aux réacs l’Acte artistique contre leur haine de l’Art et de la Demeure du Chaos, on vous prépare avec amour et passion le Livre Collector bilingue de la décennie 504 pages / 4,5 kg / format carré dos cousu 30 x 30 cm x 5 cm d’épaisseur avec l’Opus IX de 1999 à 2013.

Peut-on encore parler de livre ou plutôt d’un objet magique dans lequel chaque page est une narration inédite de la Demeure du Chaos avec un regard onirique que vous n’avez jamais vu.

Il comprendra, outre mes écrits, plus de 2 700 photos, planches et projets inédits de 1999 à 2013 des 4509 œuvres, ainsi que des notes de près de 70 intervenants, Historiens de l’art, Plasticiens, Commissaires d’expositions, Critiques d’art, Conservateurs de musées, Philosophes, Écrivains, Sociologues, Anthropologues et Professeurs de droit avec un ensemble de documents de première main (sources primaires).

thierry Ehrmann: we put all our passion and folly into preparing this French-English Collector, the book of the decade: 504 pages / 4.5 kg / Square format – Edition bound – 11.8 in. x 11.8 in. and 1.97 inch-thick – includes the Opus IX from 1999 to 2013.

Is it to be considered a book? Or is it a magic object, each page of which being an original narrative of the Abode of Chaos rendered in a ground-breaking dreamlike vision.

In addition to my accounts, you will discover over 2,700 unseen-before photographs, sketches and projects dating from 1999 to 2013 of the 4,509 art works; there will also be notes by close to 70 contributors –art historians and critics, artists, exhibition and museum curators, philosophers, writers, sociologists, anthropologists and Law School professors– and a set of firsthand documents (primary sources).

To be released in bookstores, at the Abode of Chaos and Amazon in early March 2013. Icing on the cake: the public price will be €29.90 at the Abode of Chaos and with Amazon, for 18 months of non-stop, passionate work.

OPUS IX 1999 2003 la Demeure du Chaos Abode of Chaos par thierry ehrmann

OPUS IX 1999 2003 la Demeure du Chaos Abode of Chaos par thierry ehrmann

Sortie en librairie, à la Demeure du Chaos et sur Amazon début mars 2013. Cerise sur le gâteau son prix public est de 29,90 euros avec Amazon pour 18 mois de travail et de passion non stop (mention spéciale pour Marc, Audrey et Kurt qui atteignent des sommets en créa !)

thierry Ehrmann

janvier 25, 2013 Posted by | 2013, 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, techniques speciales d'investigation, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Demeure du Chaos – Un combat pour la liberté d’expression – 1999-2013 -1 million de vues – par thierry Ehrmann

Ce film: La Demeure du Chaos – Un combat pour la liberté d’expression – 1999-2013 n’est pas qu’un court-métrage, ce film est le miroir tragique d’une société profondément malade, qui demande avec froideur d’annihiler et de détruire des milliers d’oeuvres d’art. Ce film nous explique qu’en France, l’oeuvre d’art n’a aucun droit d’exister de manière autonome sur l’espace public.

Elle doit se conformer impérativement au plan local d’urbanisme. On enlève donc à l’oeuvre d’art tout ce qui la distingue de l’urbanisme : sa singularité, l’empreinte de son auteur, ses signes distinctifs,son âme. Merci de nous soutenir en la faisant tourner sur votre page Facebook http://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Ce film de 12 minutes restitue l’écriture engagée du réalisateur Etienne Perrone ; il porte littéralement la voix des 144 801 signataires pour défendre la liberté d’opinion en France où les critères d’une société démocratique s’estompent peu à peu. Voila pourquoi nous sommes en en route pour la Cour Européenne des Droits de l’Homme en 2013 thierry Ehrmann

Réalisation : Etienne Perrone sur un synopsis judiciaire de thierry Ehrmann
Images : Etienne Perrone – Simon Désage
Production : Musée l’OrgAne – La Demeure du Chaos
avec l’aimable autorisation du Musée des Beaux-Arts de Lyon

Anonymous Demeure du Chaos thierry Ehrmann

Anonymous Demeure du Chaos thierry Ehrmann

janvier 19, 2013 Posted by | 2013, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Poursuites Judicaires et pénales, Procès, Saint Romain au Mont d'or, thierry Ehrmann, Video | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

999 par thierry Ehrmann

Version remastérisée de « 999 » enfin en plein écran HD sur Vimeo aujourd’hui à des années lumières de Dailymotion ou Youtube qui souffrent graves en qualité HD plein écran thierry Ehrmann

ddc

janvier 12, 2013 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Mise à jour de la biographie de thierry Ehrmann source: Who’s Who in France Copyright 2013

Mise à jour de la biographie  de thierry Ehrmann source: Who’s Who in France Copyright 2013 cliquez sur ce lien pour le PDF

thierry Ehrmann

thierry Ehrmann

janvier 6, 2013 Posted by | 2013, 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, biographie, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Presentation d’Artprice et tout ce que vous avez voulu savoir sur Artprice par thierry Ehrmann AG. 2012

Devant l’afflux massif de nouveaux actionnaires et de multiples demandes d’institutionnels et/ou gérants de fonds, suite à son entrée récente au SBF 120, Artprice et son président fondateur thierry Ehrmann communiquent, dans un premier temps, un powerpoint de présentation permettant ainsi de comprendre en quelques slides son histoire et son évolution en 2013.

Ce powerpoint public est issu de l’AG de 2012.
http://imgpublic.artprice.com/pdf/presentation-ag-2012.pdf

Presentation d'Artprice et perspectives par thierry Ehrmann

Presentation d’Artprice et perspectives par thierry Ehrmann

Artprice communiquera prochainement une analyse financière bilingue.

Pour cette étude, Artprice, après avoir audité différents bureaux d’études et analyses, retiendra vraisemblablement la société Bryan Garnier & CO.
Il est programmé différents roadshows en Europe avec thierry Ehrmann.

Comprendre l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video

 

A propos d’Artprice:

Artprice avec plus de 12 ans de communication réglementée à l’Eurolist, se fait un point d’honneur à produire toute l’information nécessaire aux professionnels des Marchés financiers, mais aussi aux néophytes du Marché de l’Art. Toutes les questions des 18 000 actionnaires d’Artprice trouvent systématiquement leurs réponses dans l’information réglementée d’Artprice qu’elle diffuse en ligne sur Internet sur son propre site et sur celui de son diffuseur, homologué par l’AMF, ActusNews ( http://www.actusnews.com). http://www.artprice.com (c)1987-2012 Thierry Ehrmann

Artprice invite ses actionnaires et le marché, pour comprendre précisément cette révolution législative et historique de 5 siècles et l’impact sur Artprice, à lire en 50 questions-réponses courtes et pédagogiques la synthèse faite en mars 2012 de la Place de Marché Normalisée à prix fixe et aux enchères depuis son lancement fin janvier 2012.

Lien Internet ci joint sur Actusnews, site homologué de l’AMF à l’adresse ci-jointe: http://www.actusnews.com

Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 27 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 500 000 Artistes. Artprice Images(R) permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 108 millions d’images ou gravures d’oeuvres d’Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens. Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 4 500 Maisons de ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 6 300 titres de presse dans le monde. Artprice diffuse auprès de ses 2 072 000 membres (member log in), ses annonces, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée(R) mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d’Art à prix fixes ou aux enchères (réglementée par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce).

Artprice est cotée sur le SBF 120 et Eurolist by Euronext Paris au compartiment B, SRD long only. Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF

Sommaire des communiqués d’Artprice: http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos.

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’art avec Artprice sur Twitter: http://twitter.com/artpricedotcom

Contact: Josette Mey, tel: +33(0)478-220-000, e-mail: ir@artprice.com

janvier 3, 2013 Posted by | 2013, alchemy, alchimie, art market, Artprice, Börse, bourse, SBF120, stock exchange | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les voeux de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann

thierry Ehrmann

thierry Ehrmann

Toute l’équipe de la Demeure du Chaos se joint à moi pour vous souhaiter une très bonne année 2013. Les dernières années dans le monde ont été une période sombre de l’histoire humaine. Peut-être que 2013 décrit par les oiseaux de mauvaise augure comme bien pire que 2012 font fausse route et que 2013 sera justement l’année du « Matin des Magiciens » pour chacun et chacune d’entre vous…thierry Ehrmann

voeux de la Demeure du Chaos Abode of Chaos par thierry Ehrmann

décembre 31, 2012 Posted by | 2013, 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Chaos Materia Prima, Conflits avec la Mairie de Saint Romain au Mont d'or, Newsletter de la Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Newsletter de la Demeure du Chaos numéro 703 par thierry Ehrmann

CHAOS 999 – Zone 05.942 OTAN-CNOA-JFACC-CRA – Chaos Sub Noctem

Nutrisco et Extinguo
la Demeure du Chaos en route pour la Cour Européenne des Droits de l’Homme >>>
blog.ehrmann.org
Biographie interdite de thierry Ehrmann
forbidden biography of thierry Ehrmann…
thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est adressée aux 144 801 signataires de la pétition dont vous faites partie)On vous rappelle les fermetures exceptionnelles : mardi 25 décembre 2012 et mardi 1er janvier 2013, bien sûr la Demeure du Chaos sera ouverte comme tous les week-ends aux horaires d’hiver consultables ici >>>En ces temps de fin du monde (voir plus bas : De l’histoire des fins du monde ou le principe de la tabula rasa à la Demeure du Chaos.), la Demeure du Chaos renoue avec les grands témoignages : une vaste étude sur le thème du Chaos sous forme d’une série d’entretiens multidisciplinaires avec des scientifiques, des philosophes, des journalistes, des analystes financiers, des artistes, des réalisateurs et des écrivains.

Cette série audiovisuelle CHAOS 999 sera diffusée au fil des interviews sur Internet. La réalisation est de mon fidèle complice Laurent Courau assisté de Sydney Ehrmann sur une écriture commune de l’eschatologie entre Laurent et moi. Des formats courts, autour de 20 à 30 minutes avec des rencontres chocs dans des lieux singuliers où le politiquement correct est prié de rester à la porte. Âmes sensibles s’abstenir. Les premiers interviews sont prometteurs et au dérushage, il y a du très lourd.

Les fichiers vidéo de ces entretiens, réalisés dans le monde entier, sont destinés à être diffusés gratuitement sur Internet, sans limite de temps et de territoire, et ainsi constituer une base de données en libre accès, ouverte à toutes et à tous : étudiants, journalistes, chercheurs, artistes, curieux, amateurs, passionnés et plus si affinités.

Le synopsis retenu par Laurent et moi :

Materia prima, Apocalypse, révélations, Bing Bang, entropie, Âge du verseau, cataclysmes, particule de Dieu, explosion démographique, eschatologie, prophéties mayas, déréglement climatique et catastrophe sanitaires, loi de Murphy, Cygne noir…

… entre fiction et réalité, sciences et superstitions, journalisme et cinématographie, imaginaire et recherche fondamentale.

« Chaos » … En ce début de XXIe siècle, le mot parade à la Une des médias des cinq continents. Qu’est-ce qui motive nos contemporains, qu’est-ce qui justifie cet engouement anxiogène généralisé ? Et comment définir un concept aussi fondamental ? C’est à ces questions que notre équipe s’attaquera à travers une série d’entretiens multi-disciplinaires et transversaux, d’un point de vue contemporain et/ou historique, avec des chercheurs, des analystes financiers, des journalistes et des philosophes, des réalisateurs, des théologiens, des artistes et des écrivains.

Côté oeuvres, nous poursuivons les 999 horloges initiatiques (ci dessous troisième photo), vous pouvez voir la monstruosité des blocs d’acier circulaire de 180 à 250 mm d’épaisseur chacun fait autour de 450 kilos. On a trouvé la ruse pourles déplacer, un gigantesque électro-aimant débrayable comme on retrouve dans les grandes casses industrielles pour trier sur des centaines de tonnes les matières ferreuses des non-ferreuses. L’aimant à lui tout seul doit bien faire 70 kilos. Les disques durs ne sont pas bienvenus.

PS : Côté souterrain, une vraie vie sous la Demeure du Chaos s’organise, je pense que dans peu de temps, les tunnels de Gaza seront une promenade pour touristes par rapport à notre chantier pharaonique. Pas de dégagement d’infra-rouges, donc toute photo en hélico habilités à pénétrer la zone 05.942 OTAN-CNOA-JFACC-CRA de la base aérienne 942 du Mont Verdun, à moins de deux kilomètres de la Demeure du Chaos, serait vaine, les souterrains du Temple Protestant de Saint-Romain de Couzon 1630-1685 (au coeur de la Demeure du Chaos) ont pour mérite d’être très bien bâtis avec des pierre de voûte qui coupent tout dégagement de chaleur et nous permettent d’être parfaitement dans les règles du Code de l’Urbanisme. Un comble ! Mais comme nous sommes de vrais terroristes de la pensée, nous avons organisé une logique de labyrinthes où le Minotaure pourrait être le Kernel 3.6 de la Demeure du Chaos. Obscurum per osbcurius

thierry ehrmann:.

Nouvelles Oeuvres :

L’Heure Initiatique par thierry Ehrmann

Sub Noctem

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3281
“Les Cages de l’Enfer”

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3019

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3311_1
Horloges initiatiques

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3307

L'Heure initiatique par thierry Ehrmann IMG_3300

rePS : la Demeure du Chaos est éternelle et sera toujours votre Demeure, ouverte à chacune, chacun…

rePS : le Buzz UMP est en passe de devenir une affaire d’état, au regard des noms d’oiseaux échangés ce jeudi matin, nous ne sommes qu’au début du feuilleton. La guerre de tranchées Fillon-Copé est une véritable bénédiction pour notre affiche, du coup on a décidé de l’imprimer pour que vous l’ayez disponible à la Demeure du Chaos très bientôt.

Cliquez l’image pour agrandir
La Demeure du Chaos et ses 144 801 signataires…par thierry Ehrmann


Depuis plus d’un mois, c’est de la pure folie à la Demeure du Chaos où toute la presse écrite et audio-visuelle se précipite pour qu’on leur commente en live le 21 décembre 2012 ; il était donc nécessaire qu’on remette les pendules à l’heure avec un bout de texte où avec ma plume je recadre le débat. Bon je veux bien que Canal Plus fasse sa « chaine de la fin du monde », mais un peu de sérieux s’impose lorsqu’on parle de l’Eschatologie,

21.12.2012 _DDC4514

DE L’HISTOIRE DES FINS DU MONDE OU LE PRINCIPE DE LA TABULA RASA À LA DEMEURE DU CHAOS.

Depuis la nuit des temps, de la Haute Egypte en passant par la Mésopotamie, l’Europe Médiévale, jusqu’au 11 septembre 2001, pour finir à Fukushima, la fin du monde ou la fin d’un monde a toujours été crainte, formulée mais aussi attendue, sublimée… lire la suite >>>


Le nouveau Catalogue bilingue de l’exposition 2013 avec de nouvelles oeuvres « 30 ans de sculptures » à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos par thierry Ehrmann est en libre-service sur place le temps de l’exposition et aussi disponible gratuitement en PDF.

The new catalog of the exhibition « 30 years of sculptures » at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos by thierry Ehrmann is in self-service until the end of the exhibition and also available for free in PDF version.



Retrouvez les toutes dernières oeuvres, performances et actualités de la Demeure du Chaos et de la Borderline Biennale 2011 sur
Flickr >>>

décembre 15, 2012 Posted by | Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos, Newsletter de la Demeure du Chaos | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

visite initiatique par thierry Ehrmann de la Demeure du Chaos : 999 le film Culte avec 1,8 million de vues

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.

Le film mythique en H.D. de la Demeure du Chaos: cliquez le lien pour le visionner : http://blog.ehrmann.org/films/999en.html

999 Visite initiatique au cœur de la Demeure du Chaos FR +english version (1,8 millions de vues) sur un scénario original de thierry ehrmann et une réalisation d’ Etienne Perrone

Facebook H.D.

Le DVD 999 en 5 langues est disponible gratuitement de jour comme de nuit devant l’entrée principale de la Demeure Du Chaos à l’exterieur dans le presentoir où catalogue et DVD sont gratuit au public à bientôt thierry:.

999: Initiatory visit of the Abode of Chaos Head quater artprice HD film Scenario: thierry Ehrmann 1.8 million views     Facebook H.D.
http://goo.gl/MpCWk

visite initiatique par thierry Ehrmann de la Demeure du Chaos :999 (1,8 million de vues)

décembre 2, 2012 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, thierry Ehrmann, Video | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

De l’Histoire des fins du monde ou le principe de la Tabula rasa à la Demeure du Chaos par thierry Ehrmann

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.

Depuis trois semaines, c’est de la pure folie à la Demeure du Chaos où toute la presse écrite et audio-visuelle se précipite pour qu’on leur commente en live le 21 décembre 2012 ; il était donc nécessaire qu’on remette les pendules à l’heure avec un bout de texte où avec ma plume je recadre le débat. Bon je veux bien que Canal Plus fasse sa « chaine de la fin du monde », mais un peu de sérieux s’impose lorsqu’on parle de l’Eschatologie,

21.12.2012 _DDC4514

DE L’HISTOIRE DES FINS DU MONDE OU LE PRINCIPE DE LA TABULA RASA À LA DEMEURE DU CHAOS.

Depuis la nuit des temps, de la Haute Egypte en passant par la Mésopotamie, l’Europe Médiévale, jusqu’au 11 septembre 2001, pour finir à Fukushima, la fin du monde ou la fin d’un monde a toujours été crainte, formulée mais aussi attendue, sublimée …

Cette fin du monde éminente a toujours été promise par les mouvements religieux et philosophiques depuis des millénaires.

Que de rendez-vous manqués avec ces fins du monde qui ne découragent nullement les prophètes annonciateurs d’une fin prochaine.

Bien au contraire, chaque catastrophe, accident majeur, sombre prévision ou signe des temps, comme le calendrier Maya avec le 21 décembre 2012, ne font qu’amener du crédit à nos oiseaux de mauvaise augure.

Tout anthropologue expliquera que, depuis la nuit des temps, la fin du monde a toujours fasciné l’humanité malgré les milliers de rendez-vous manqués. Elle est pour autant une nécessité à l’homme et les sociétés qu’il organise au fil des siècles.

En 1999, j’ai conçu La Demeure du Chaos comme une œuvre Alchimique porteuse de prophéties auto-réalisantes. Loin d’être un oiseau de mauvaise augure, mes milliers d’œuvres au sein de La Demeure du Chaos confrontent le visiteur à l’Eschatologie (qui du point de vue étymologique grec signifie « eschatos, logos » : discours sur la fin des temps).

Un bref passage par la Fac Catho, en théologie, m’a permis d’aborder, avec une grande ouverture, l’Eschatologie qui est le débat philosophique sur la fin des temps.

Cette approche relève de la théologie et de la philosophie en lien avec les derniers temps, les derniers accidents de l’histoire du monde, tels que les décrit le philosophe Paul Virilio

Paul Virilio painted portrait DDC_7528.jpg
Paul Virilio: Portrait peint à la Demeure du Chaos

ou l’ultime destinée du genre humain couramment appelée la fin du monde. Baudrillard, au soir de sa vie, l’a lui-même traduit dans un texte historique « L’esprit du terrorisme » in Le Monde du 03 novembre 2011 sur les attentats du 11 septembre.

Ce texte historique de Baudrillard, donne naissance, selon moi, à un XXI ème siècle tragique, somptueux et chaotique sur les braises du 9/11. Un court extrait est finalement une parfaite introduction à l’Eschatologie de la post-modernité :

« Tous les discours et les commentaires trahissent une gigantesque abréaction à l’événement même et à la fascination qu’il exerce. La condamnation morale, l’union sacrée contre le terrorisme sont à la mesure de la jubilation prodigieuse de voir détruire cette superpuissance mondiale, mieux, de la voir en quelque sorte se détruire elle-même, se suicider en beauté. Car c’est elle qui, de par son insupportable puissance, a fomenté toute cette violence infuse de par le monde, et donc cette imagination terroriste (sans le savoir) qui nous habite tous.

Que nous ayons rêvé de cet événement, que tout le monde sans exception en ait rêvé, parce que nul ne peut ne pas rêver de la destruction de n’importe quelle puissance devenue à ce point hégémonique, cela est inacceptable pour la conscience morale occidentale, mais c’est pourtant un fait, et qui se mesure justement à la violence pathétique de tous les discours qui veulent l’effacer.

A la limite, c’est eux qui l’ont fait, mais c’est nous qui l’avons voulu. Si l’on ne tient pas compte de cela, l’événement perd toute dimension symbolique, c’est un accident pur, un acte purement arbitraire, la fantasmagorie meurtrière de quelques fanatiques, qu’il suffirait alors de supprimer. Or nous savons bien qu’il n’en est pas ainsi. De là tout le délire contre-phobique d’exorcisme du mal : c’est qu’il est là, partout, tel un obscur objet de désir. Sans cette complicité profonde, l’événement n’aurait pas le retentissement qu’il a eu, et dans leur stratégie symbolique, les terroristes savent sans doute qu’ils peuvent compter sur cette complicité inavouable.

Cela dépasse de loin la haine de la puissance mondiale dominante chez les déshérités et les exploités, chez ceux qui sont tombés du mauvais côté de l’ordre mondial. Ce malin désir est au coeur même de ceux qui en partagent les bénéfices. L’allergie à tout ordre définitif, à toute puissance définitive est heureusement universelle, et les deux tours du World Trade Center incarnaient parfaitement, dans leur gémellité justement, cet ordre définitif.

Pas besoin d’une pulsion de mort ou de destruction, ni même d’effet pervers. C’est très logiquement, et inexorablement, que la montée en puissance de la puissance exacerbe la volonté de la détruire. Et elle est complice de sa propre destruction. Quand les deux tours se sont effondrées, on avait l’impression qu’elles répondaient au suicide des avions-suicides par leur propre suicide. On a dit : « Dieu même ne peut se déclarer la guerre. » Eh bien si. L’Occident, en position de Dieu (de toute-puissance divine et de légitimité morale absolue) devient suicidaire et se déclare la guerre à lui-même.

Les innombrables films-catastrophes témoignent de ce phantasme, qu’ils conjurent évidemment par l’image en noyant tout cela sous les effets spéciaux. Mais l’attraction universelle qu’ils exercent, à l’égal de la pornographie, montre que le passage à l’acte est toujours proche – la velléité de dénégation de tout système étant d’autant plus forte qu’il se rapproche de la perfection ou de la toute-puissance. »

Baudrillard (IMG-1875)
Jean Baudrillard – Portrait peint à la Demeure du Chaos

Dans de nombreuses religions ou philosophies, l’Eschatologie est un événement futur prophétisé dans les textes sacrés ou les mœurs et coutumes.

L’Eschatologie ouvre des concepts tels que ceux des messies ou des temps messianiques, l’après-vie et l’âme.

La Demeure du Chaos, renommée « Abode of Chaos » par le New York Times, dont la traduction signifie les « Entrailles du Chaos », définit dans la tradition judéo-chrétienne, une puissance informelle avant l’intervention créatrice de Dieu.

Par amalgame avec le concept grec, elle est la confusion initiale, indifférenciée et informelle de la matière et des éléments antérieurs à l’organisation du monde par l’intervention de Dieu.

En Alchimie, elle est la « Materia Prima » qui accompagne l’Alchimiste dans son Grand Œuvre.

C’est donc tout naturellement que l’Eschatologie, avec mon regard de plasticien, est une des lignes conductrices qui a permis d’accoucher des milliers d’œuvres du corpus des œuvres de la Demeure du Chaos.

Depuis 1999, j’interroge les religions, les mouvements philosophiques, la cosmologie, les représentations picturales à travers l’histoire de l’art, les narrations littéraires et le 7ème art.
Si l’approche de la fin des temps est le lieu commun et universel, il emprunte mille chemins selon l’histoire, les cultures, les continents et les ethnies.

Quelle approche plus instructive pour décrypter l’âme d’une société que celle qu’elle donne de sa propre fin ?

C’est dans la tragédie ultime, réelle ou fictionnelle que se définit le mieux l’humain et son génie perdu.

Avec l’approche de la fin du monde traitée de manière artistique par la Demeure du Chaos, en auscultant tous les arts majeurs, j’interpelle mes visiteurs sur notre avenir collectif et individuel, de manière entre autres à faire l’état des lieux sur ce qui doit être préservé, ce qui doit disparaître à jamais mais peut-être aussi plus secrètement ce que l’on souhaite voir détruire.

Ces fins du monde sont diverses par tant de textes religieux pour aborder le XXIème siècle avec la catastrophe majeure écologique ou scientifique dont Tchernobyl fut un des premiers révélateur.

Cette démarche artistique, qui s’est traduite par des milliers d’œuvres, est une revisitation de représentations eschatologiques les plus diverses met en lumière les fins du monde, plus que la fin du monde.

A travers notre grille de lecture d’occidentaux, nous avons acquis la prétention de pouvoir diagnostiquer avec précision des fins du monde imaginaires qui sont très loin de nous dans l’espace temps. Il n’y a pas qu’une seule fin du monde, grâce à Dieu, mais plusieurs par nos réalisations de plasticiens et de représentations fictionnelles, scientifiques, religieuses, parfois les trois, qui témoignent de la fin d’un monde.

Chaque époque donne sa définition de la fin d’un monde qu’elle pense cyclique.
Toutes les fins du monde ne sont pas forcément tragiques.

Il y a incontestablement l’esthétique de la chute, une forme dedandysme eschatologique qui accompagne l’homme depuis la nuit des temps. Je serai tenté d’écrire que les fins du monde, non seulement font partie de notre histoire, mais qu’elles sont aussi un élément fondamental dans la psyché universelle pour nous libérer de l’ancien monde.

Le concept latin de la Tabula Rasa, qui m’est cher, est une très belle métaphore puisque la Tabula Rasa était la tablette sur laquelle les Romains écrivaient et grattaient avec l’extrémité plate du poinçon pour tout effacer.

Aristote pense que l’esprit serait dépourvu d’idée innée, toute connaissance dérivant de l’expérience. Il faut donc annihiler tout passé pour renouer avec l’expérience.
Ce concept de la Tabula Rasa se retrouve au Moyen-Age puis avec Descartes et les Sensualistes.

Ce concept philosophique amène à une meilleure compréhension de l’Eschatologie.
En effet, faire table rase du passé en exauçant ou craignant la fin d’un monde est une nécessité pour que l’espèce humaine progresse.

L’Eschatologie ou la fin d’un monde est une approche cathartique afin de réveiller les traumatismes enfuits à l’origine de troubles générant ainsi une décharge émotionnelle à valeur libératrice.

En psychanalyse, cette libération s’appelle l’abréaction.

Quelque soit le nombre de décennies à produire les œuvres de la Demeure du Chaos, je ne finirai jamais ce sujet universel qui d’ailleurs, même s’il vient de la nuit des temps, ne cessera jamais d’être traité. Ce qui en soit est rassurant.

Pour les premiers chrétiens, la fin du monde signifie l’espoir d’une catastrophe divine qui viendra vaincre le mal du monde et récompenser les martyrs et les hommes de bien.
Dans les cultures plus anciennes, le monde est continuellement en train de mourir et de renaître.

Elles pensent vivre le déclin du monde mais ne craignent pas sa fin éminente.

La grande nouveauté c’est que nous avons acquis au fil des siècles la capacité d’imposer notre propre fin du monde par notre science aveugle qui se veut comme l’apanage des Dieux.
L’accident écologique, le feu nucléaire, la destruction intégrale des écosystèmes de la planète par l’homme nous amène au point de non retour.

A près d’une centaine de kilomètres de la Demeure du Chaos, l’homme joue à la « Deus Ex Machina » en recherchant en vain le Boson de Higgs qui est une particule élémentaire que l’homme, avec ironie ou folie, a nommé la particule de Dieu…
Tout un programme.

Peut-être que la fin du monde est tout simplement entre la frontière française et suisse, au CERN, dans le gigantesque collisionneur proton ou anti-proton ?

La création ex-nihilo d’un centimètre cube de matière noire mettrait fin en un milliardième de seconde à notre courte histoire.

Je me suis attaché dans la Demeure du Chaos / Abode of Chaos à revisiter, à travers le parcours Alchimique, toutes les grandes religions, les mouvements philosophiques et la culture des peuples. Ainsi, dans la Haute Egypte, la crainte est que le soleil ne se lève plus. Le soleil est le Dieu Rê, né du Chaos initial qui est le créateur des autres Dieux majeurs.

Dans l’Hindouisme, les âges du monde, tels que décrits dans les prophéties traditionnelles hindoues (Puranas), disent que le monde reviendra au Chaos puis, surviendra l’apparition d’un avatar qui établira la droiture sur terre et que l’esprit humain deviendra aussi pur que le cristal.

Dans le Bouddhisme, la fin du Dharma explique les sectes millénaristes de la Chine et du Japon ; les Grecs possèdent quant à eux la Grande Année. La fin du monde et son renouvellement sont pour Héraclite une seule et même chose et la preuve de la primauté du chaos. La renaissance de la matière primordiale (Materia prima) pour Héraclite est une suite à la fin du monde.

Héritier des Grecs, les Romains s’emparent de l’idée des âges et le sentiment que l’humanité vit son ultime déclin. Cette pensée est présente chez Virgile ou Horace.

Pour les Romains, la fin du monde doit opérer au terme d’une Grande Année commençant la fondation de Rome et dont la durée est annoncée à Romulus.

Dans les religions pré-colombiennes, le calendrier Maya permet de multiples approches. Leur rapport au temps est très particulier car il possède une astrologie très avancée mais très différente des autres civilisations.

Les Mayas et leur calendrier fascinent car ils ne sont plus là pour répondre.

Le 21 décembre 2012, qui prédomine depuis quelques années, est né d’un historien de l’art, José Argüelles, visionnaire new age qui publie « le Facteur Maya », sous-titré en anglais « Path Beyond Technology / au delà de la technologie ». Selon ses calculs, la date du 21 décembre 2012 sera la date d’un grand renouveau. Il fut un disciple de Chögyam Trungpa Rinpoché

Cette date rencontre un succès important car de nombreux prophètes (new age, millénarisme chrétien, collision avec la planète X/ Mibiru, mouvements divers et les médias par dessus tout) s’en sont emparés.

La civilisation Maya s’étant éteinte, nous n’avons pas de vraies réponses mais nous savons pour autant que pour les Mayas, la fin d’un cycle, si elle demeure une source de crainte et une terrible transition, n’est pas toujours un événement catastrophique.

Leur connaissance du temps est certes remarquable, notamment dans l’étude qu’ils font de l’évolution cyclique des corps célestes. Les Mayas pensaient comprendre les conséquences de ces courses cosmiques sur la vie humaine, et à partir des observations passées, prédire l’avenir.

Leur vision scientifique était liée à la croyance religieuse d’une influence divine des forces cosmiques sur le quotidien des hommes.

Il y a donc mille manières moins une d’appréhender cette date fatale.

Dans l’Eschatologie de la Demeure du Chaos, j’aborde régulièrement au regard de l’histoire de l’art, la notion de catastrophe naturelle telles que le déluge et la colère des Dieux.

On retrouve l’épopée de Gilgamesh, le déluge de Noé, le livre de Daniel où la fin des temps est décrite par le Judaïsme, dont le processus est appelé Yemot Ha Mashia’h (les temps messianiques).

Bien évidemment, l’Apocalypse de Saint Jean est au cœur de mon travail. Il faut préciser que le terme Eschatos, utilisé dans le Nouveau Testament indique qu’avec le second avènement du Christ Roi, la fin commencera. Pour les Chrétiens, il y a la mort des individus qui relève de l’Eschatologie personnelle avec la vie après la mort, la fin des sociétés humaines avec l’Eschatologie humaine ainsi que la fin du monde par l’extinction de la dernière génération, d’où Eschatologie.

L’Eschatologie chrétienne est très riche en prophéties, l’une d’elle, sur laquelle je travaille depuis près de 30 ans, correspond aux prophéties de Saint Malachie, Prélat irlandais qui comprend 111 devises lapidaires correspondant aux 111 derniers Papes devant se succéder sur le trône de Pierre. Ensuite viendra dans la 112ème prophétie Pietrus Romanus (Pierre le Romain).

Cette dernière prophétie apparaît pour la 1re fois dans l’édition princeps d’Arnold de Wyon du Lignum Vitae de 1595. Dans cette édition, elle est rédigée ainsi :

« In psecutione. extrema S.R.E. sedebit. / Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus : / quibus transactis ciuitas septicollis diruetur,/ & Iudex tremendus iudicabit populum suum. Finis. Traduction : « Dans la dernière persécution de la sainte Eglise romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple.  »

Il faut préciser que nous sommes avec le Pape Benoît XVI au 111ème Pape et que le prochain sera le redoutable Pierre le Romain.

Au cœur de la Demeure du Chaos figure une immense fresque « Finis Gloriae Mundi »

finis gloriae mundi
Peinture murale à la Demeure du Chaos

qui décrit le troisième ouvrage de Fulcanelli, qui fut soustrait suivant le désir de son auteur, à toute éventuelle publication, s’intitulait lui aussi « Finis Gloriae Mundi » (La Fin de la Gloire du Monde). Eugène Canseliet son disciple n’hésita pas d’ailleurs à l’évoquer de la manière suivante : « Dans la passive résignation des peuples asservis par le scientisme, je comprends mieux, après bientôt un demi-siècle, la ferme décision prise par Fulcanelli, que son troisième livre ne fût pas publié ».

Il faut dire que Finis Gloriae Mundi désigne aussi le titre d’un saisissant tableau de Valdès Léal conservé à la chapelle de l’hôpital de la Sainte-Charité-de-Séville en Espagne.
Lors de son séjour en Andalousie, Eugène Canseliet fut saisi par l’expression de ce macabre joyau.

Cette scène intitulée Finis Gloriae Mundi, ainsi que l’indique le phylactère attaché au premier cercueil si inquiétant puisqu’il semble bien que l’Eglise soit ici à jamais déchue au seul profit de l’éveil initiatique symbolisé par le chevalier simulant la mort.

Souvenons-nous que « le juge viendra juger son peuple » et que le mot qui termine le premier des trois tomes de L’Esprit de la Salamandre est : FINIS. Même si ce mot est au premier abord est dur à accepter pour le lecteur, la révélation n’en constitue pas moins la fin d’une étape, de par le fait même qu’avec elle, il y a apport d’une chose nouvelle jusqu’alors maintenue cachée ou inintelligible.

Ne les craignez donc point; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu /Matthieu 10:26-27. Extrait du Catalogue Raisonné 1999/2006 Tome 1 de la Demeure du Chaos pages 1229 et suivantes.

Il faut préciser que le deuxième ouvrage « Les Demeures Philosophales » de Fulcanelli, objet d’une planche maçonnique que j’ai réalisée en 1985 à la GLNF, est à l’origine de la Demeure du Chaos en 1999, d’où mon intérêt spéculatif sur ce troisième ouvrage soustrait selon le désir de Fulcanelli.

Mais l’approche artistique de l’Eschatologie, dans la Demeure du Chaos, se doit de toucher les trois grandes religieux monothéistes, nées entre le Tigre et l’Euphrate avec pour l’Islam le jour du jugement où Yawm-Qiyamah le jour de la Résurrection, où Dieu ressuscitera les morts en jugeant les bienfaisants au Paradis et les mécréants en Enfer.

L’origine historique de l’Eschatologie islamique est semblable à l’Eschatologie chrétienne, le prophète Mahomet l’ayant racontée à ses compagnons. Les Hadiths disent que Jésus Christ, qui est le Messie, redescendra sur terre et qu’un saint guerrier Mahdi, identifié par les Chiites du haut des six mains comme leur dernier Imam, ensemble défendront l’Islam contre l’Anté-Christ et que Jésus Christ tuera Al-Dajjâl.

Certaines œuvres de la Demeure du Chaos sur les religions monothéistes ont recours à une vision de la temporalité beaucoup plus stressantes : l’historicité. Le temps est une fonction linéaire, il progresse, se consume peu à peu. Il va donc connaître une fin qui fera à jamais disparaître le monde. L’âge d’or qui renaîtra de cette destruction sera donc éternel.

Il faut comprendre que dans de nombreuses civilisations primitives, la fin du monde est un événement inséparable de sa renaissance.

Un certain nombre de gravures mettent en lumière à la Demeure du Chaos les trois grandes spiritualités chinoises que sont le Confucianisme, le Taoïsme et le Bouddhisme, où la présence des légendes ancestrales ressort telle que la colère du Dieu Gongong.

Nous avons aussi abordé avec prudence le Zoroastrisme qui est à l’origine de la religion perse.
Nous avons aussi balayé la grande peur de l’an 1000 qui est à rapprocher de la durée au bout de laquelle doit avoir lieu la Parousie, qui se définit par la seconde venue du Christ qui ouvre la voie vers le jugement dernier et la fin des temps.

Nous avons beaucoup travaillé sur Cranach l’Ancien, Jérôme Bosch, Le Gréco, Pieter Bruegel William Blake, John Martin, Otto Dix , Goya, Dürer, Dali , Chagall et tant d’autres et notamment sur l’iconographie propre à la période médiévale.

Nous avons aussi traité les écrits du moine Sistérien Joachim De Flore, qui a cherché à interpréter le livre de l’Apocalypse en mystique plutôt qu’en théologien.

Contrairement à de nombreuses idées reçues, l’Eglise Réformée elle aussi met l’accent sur la fin du monde et réaffirme l’importance de l’Ancien Testament et du livre de l’Apocalypse.

Le XVIème siècle est le siècle des sectes et des prophéties, notamment avec Michel De Nostre-Dame (1503-1566) qui publiera les Prophéties de Nostradamus qui sont composées de sept centuries, elles-mêmes composées de quatrins, la septième étant restée incomplète.

La Renaissance et la Réforme ferme l’aventure médiévale en proposant une nouvelle vision de l’homme et lui ouvre l’ère moderne et l’âge des lumières.

Malgré cet univers éclairé et rationnel, l’Europe et l’Amérique du Nord au XVIIIème siècle, sortis de la Renaissance, en plein siècle des Lumières, tentent de s’affranchir de cette fin du monde.

Mais à travers cet éclairage rationnel dont le philosophe Kant se fait l’apôtre, surgit le courant romantique, insaisissable, forcément sublime et qui n’a de cesse de renouer avec une fin tragique.

La lecture est plus complexe avec la révolution industrielle du XIX ème siècle qui provoque l’engouement mais aussi la peur de la science. L’homme saura-t-il maîtriser les sciences qu’il créé ?..

Du romantisme des ruines à la naissance de la science fiction puis les œuvres d’anticipations, en passant par une relecture de l’Apocalypse par des groupes évangéliques, les XVIIIème et XIXème siècles n’ont cessé de raviver l’idée de la fin du monde.

La Demeure du Chaos, à travers sa Borderline Biennale, interrogera, dans le cadre de performances hors normes, des artistes des cinq continents, à travers trois biennales 2007/2009/2011, dont la dernière se nomme « Survive the Apocalypse »(adult version) avec pour directive: « écris donc ce que tu as vu, ce qui est et qui arrivera ensuite ».

Un traitement des survivalistes de l’an 2000, du 11 septembre, des grandes catastrophes écologistes, sont constamment questionnés à la Demeure du Chaos.

Un des tournages historiques de la Demeure du Chaos est 999 qui est en autres, une évocation parallèle de Stalker de Andreï Tarkovski (1979).

Le virus H1N1,le tsunami de 2004, la plate-forme pétrolière Deep Water Horizon et bien sûr Fukushima, ont donné lieu à des centaines d’œuvres à la Demeure du Chaos, qui écrivent en temps réel cette gigantesque agence de presse dé-légendée sur 9 000 m².

Ce texte lapidaire ne fait que survoler 30 ans de réflexion permanente et 13 ans de production artistique ayant abouti à ce Sanctuaire qu’est la Demeure du Chaos.

Nous avons pourtant peint et sculpté pratiquement toutes les grandes guerres, la fonte des glaciers, la déforestation, la mort du capitalisme, les crimes contre l’humanité quelque soit le continent, la folie d’une science incontrôlable où l’homme se subroge désormais à son Dieu créateur, et nous avons abouti à plus de 4 500 œuvres.

Ce court texte pourrait expliquer pourquoi avoir créé la Demeure du Chaos et concentré tant de sujets aussi noirs :

« Mille fois, la première question de mes visiteurs abasourdis par la Demeure du Chaos est « Pourquoi? » La réponse me replonge en 1999 quand, après avoir dévoré le veau d’or dans le grand festin paganiste du siècle dernier, je cherchai à nouveau ce monde gnostique.

Ma seule rédemption passait de nouveau par cette terrible épreuve, renaître par ma damnation première, la démence que l’on reçoit comme une onction suprême à la naissance pour se transcender dans l’art. Cette fureur maniaque, ma sulfureuse maîtresse, sera de nouveau ma complice avec ses troubles de l’humeur.

Elle donnera la vie à ma plume pour écrire une longue, une très longue histoire qui naît de la nuit des temps, s’abreuve du chaos alchimique, prima materia de ce XXIe siècle tragique et somptueux pour s’incarner dans ma chair et mes œuvres et retrouver le monde des demeures philosophales.

Il fallait accomplir ce Grand Œuvre, quel qu’en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir, l’anathème des moralistes. Mais tous oubliaient que depuis la naissance du droit, il n’y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure.

Cette démence de l’acte artistique, cette force majeure qu’est la folie créatrice permet à l’homme depuis des millénaires de bâtir des temples, des catacombes, des charniers, des lieux de génuflexion, des calvaires, des labyrinthes, des Golgotha, des oratoires, des chemins de croix, des sanctuaires, des prieurés, des cathédrales de lumière.

Tous ces mots, fidèle lecteur, désignent la Demeure du Chaos dont la dualité est l’Esprit de la Salamandre, le souffle alchimique de la Demeure.

Alors, à ta véritable question, « pourquoi cette noirceur ? », je te réponds simplement : quand tu verras la noirceur, réjouis-toi car c’est le début de l’Œuvre … »

J’ai acquis au cours de ces différents périples, tant spéculatifs qu’opératifs, que la fin du monde ou la fin d’un monde est une nécessité dans la destinée humaine car elle est le moteur secret de nos angoisses, notre toute puissance et nos interrogations mystiques.

La fiction est désormais absorbée par la réalité et peut-être qu’en écrivant ces quelques lignes, la fin de notre ancien monde a déjà commencé.

thierry Ehrmann:.

A mundo condito sculpture à la Demeure du Chaos
A Mundo Condito DDC_5132

novembre 28, 2012 Posted by | 999, alchemy, alchimie, Chaos Materia Prima, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le nouveau Catalogue 2013 (adult version) de l’exposition « 30 ans de sculptures » par thierry Ehrmann (bilingue) à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Couverture Catalogue Demeure du Chaos 2012

Le nouveau Catalogue bilingue 2013 (adult version) de l’exposition « 30 ans de sculptures » par thierry Ehrmann à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos est en ligne, gratuit en pdf ou à la Demeure du Chaos en version livre, gratuitement durant le temps de l’exposition.

The new catalog of the exhibition 2013 (adult version) « 30 years of sculptures » by thierry Ehrmann at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos is available online, free in pdf, or at the Abode of Chaos, paper version, freely till the end of the exhibition.

novembre 20, 2012 Posted by | 2013, 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, Kurt Ehrmann, Musée l'Organe, thierry Ehrmann, wikileaks | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Teaser Chaos Clan @ Demeure du Chaos

.

Presque onze ans après le succès de leur premier maxi « Loin de l’Eden » et du clip « Loft Bordel », Lexor, Fayce Le Virus, Cervantes et Héron Pilon sont de retour.

« Vae Victis » est un concept EP 5 titres d’un genre nouveau qui revisite musicalement et textuellement la mythique série des années 80 « V-Les Visiteurs » à la manière d’une œuvre cinématographique. Ce nouveau projet est une collaboration avec R.I.P, obscure formation qui compte en ses rangs le très talentueux ex-Gourmets Tcheep et Kenneth Réza Apollyon.

Pour compléter le tableau ils ont fait appel à thierry Ehrmann et l’équipe d’artistes de la Demeure Du Chaos pour la réalisation d’un clip hors norme qui sera présenté tout comme le maxi en avant-première le mardi 11 Septembre à 23h00 au Ninkasi Gerland lors de la soirée « Chaos au Ninkasi ».

Cette soirée de lancement sera diffusée en direct sur Radio Pluriel (Écoute en direct en Fm sur 91.5 & sur le net http://www.radiopluriel.fr/) et rassemblera également la crème du Rap lyonnais de l’époque en freestyle : IPM, Casus Belli, Ethos, Acmé, Zéro Pointé, Le Kumité, Sang Pleur, Des ex-Gourmets…

septembre 1, 2012 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann, Video | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

thierry Ehrmann 2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos I.H.S.

thierry Ehrmann  2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Vision démente de la Demeure du Chaos par Marc del Piano

thierry Ehrmann 2012 Demeure du Chaos / Abode of Chaos photo Marc del Piano Abode of Chaos

Secrets revealed of the Abode of Chaos (144 pages, adult only) >>>

« 999 » English version with English subtitles is available >>>
HD movie – scenario thierry Ehrmann – filmed by Etienne Perrone

———-

voir les secrets de la Demeure du Chaos avec 144 pages très étranges (adult only)

999 : visite initiatique au coeur de la Demeure du Chaos insufflée par l’Esprit de la Salamandre
Film HD d’Etienne PERRONE selon un scénario original de thierry Ehrmann.

courtesy of Organ Museum
©2012 www.AbodeofChaos.org

août 16, 2012 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, borderline biennale, Chaos Materia Prima, Demeure du Chaos, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Demeure du Chaos dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

La Demeure du Chaos dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

«C’est mon refus tripal de la folie et du suicide»

Itw thierry Ehrmann, Libération 27 juillet 2012

© Photos: Sébastien ERÔME / Agence SIGNATURES pour Libération

Interview [Grand œuvre] . Fondateur, en 1999, de la Demeure du chaos et du système de cotation en ligne Artprice, le plasticien Thierry Ehrmann explique sa démarche d’entrepreneur et d’artiste.
Recueilli par Par CHRISTOPHE ALIX (à Saint-Romain-au-Mont-d’Or)

A l’issue d’une longue visite menée sous la pluie et tambour battant, Thierry Ehrmann reçoit dans son bureau circulaire bardé d’écrans et pas loin de ressembler à un poste de commande d’une centrale nucléaire d’après l’apocalypse. Un crâne sous cloche y côtoie les images d’Al-Jezira, des piles de catalogues d’œuvres d’art, parfois très anciens, des graphiques sur l’évolution de la cote des coqueluches chinoises de l’art contemporain. Entretien foisonnant et forcément chaotique.

Votre sujet du jour, le chaos, peut-il être un chantier ?

On assimile toujours le chaos à un désordre mais c’est quelque chose de différent en réalité. Si l’on remonte aux Grecs, chaos est un bloc de matière primordiale d’où naît l’univers. Dans l’Ancien Testament, le chaos définit l’univers avant l’intervention de Dieu. Autrement dit, l’ordre naît nécessairement du chaos et vice-versa d’ailleurs. La théorie du chaos en sciences dures va plus loin encore et dit que derrière chaque événement prétendument chaotique, il existe des modèles infiniment intelligents capables d’expliquer l’inexplicable. Le chaos est mon chantier de la matière, ma manière de me coltiner avec le réel et il ne connaît évidemment aucune limite ni fin.

Un chantier ou une déconstruction ?

La Demeure du chaos peut être vue comme une déconstruction de notre époque en résonance avec le mouvement perpétuel du monde. Mais déconstruire, c’est très différent de détruire ou démolir, même si je ne me suis pas privé de rendre bien visible le «permis de démolir» qu’avait placardé la mairie sur mon portail. C’était une manière de les associer à mon œuvre (rires). Plus sérieusement, j’ai représenté le père de la déconstruction, Jacques Derrida, sur un des murs de la demeure. Mon travail alchimique se situe dans ce questionnement-là, entre le rationnel et l’irrationnel, le sens et le non-sens, le sacré et le profane, comme un va-et-vient entre les fondements les plus archaïques de notre civilisation et l’irruption la plus abrupte de l’actualité la plus irréelle.

A essayer de vous suivre, ce chaos est partout…

C’est un terme de plus en plus fréquemment employé. Je l’ai mis en alerte sur Google depuis que cette fonction existe et, au départ, le mot générait un peu plus de 100 alertes par mois. Aujourd’hui, j’en reçois près de 1 000. Tout est devenu chaotique : le climat, l’économie, la vie. Plus le monde est chaotique, plus il recèle de possibles, plus il se libère de toute linéarité, c’est la grande leçon du 11 septembre 2001.

Les attentats du 11 Septembre et Ben Laden sont omniprésents. Qu’est-ce que cet événement a changé ?

Il y a forcément un avant et un après, la force de cette image des tours implosant sur elles-mêmes a balayé tous les cadres établis, jusqu’à ceux de la littérature d’anticipation totalement dépassée par la réalité du XXIe siècle. Qu’on se rappelle Francis Fukuyama qui proclamait, au lendemain de la guerre froide, la fin de l’histoire et l’avènement d’un modèle de démocratie libérale universellement partagé. Les faits l’ont cruellement démenti. Avec le 11 Septembre, le chaos se venge de cette illusion, l’accident et l’inattendu guident toujours le monde, comme depuis la nuit des temps.

Vous êtes un nihiliste…

Rien ne me touche autant que les cathédrales. Mon œuvre se veut au contraire une tentative de narration du chaos et c’est le rôle de l’artiste que de questionner le monde d’une manière plus créative que les médias, de sortir des pâles et serviles tentatives de lecture de la réalité, comme on les voit dans les JT de 20 heures. Les dizaines de milliers de personnes qui visitent chaque année la Demeure du chaos me le disent, ils y trouvent matière à réagir et s’émouvoir là où la vision télévisée de la pendaison de Saddam Hussein n’évoque plus rien en eux.

… un mégalomane, qui ne rate pas une occasion de pointer les 3 609 œuvres de la Demeure du chaos et le fait que le «New York Times» en ait parlé comme «une des aventures artistiques les plus fortes du XXIe siècle» ? Vous vous êtes même représenté en 2052…

Tout artiste est le peintre des vanités, y compris les siennes, l’histoire de l’art en regorge d’exemples. Dois-je dire que je n’ai aucune vie sociale et que je vis comme un ermite, même si j’ouvre mes portes et fenêtres aux gens qui viennent à moi. Il m’arrive comme tout le monde de penser à ma postérité mais ce chantier, je peux vous l’assurer, est avant tout fait d’abnégation, de souffrances physiques, mes multiples brûlures à l’acide en témoignent. La Demeure du chaos a brisé une partie de ma famille et m’a mené devant les magistrats les plus conservateurs et étriqués de ce pays, mais c’est mon refus tripal de la mort, de la folie, du suicide. Comme je me le dis quand c’est dur, «Thierry, tu fermes ta gueule et tu bosses, tu fais ton chantier, un jour peut-être tu en comprendras le sens ou bien les autres le trouveront pour toi.»

Quel est le lien entre la Demeure du chaos, cet empilement d’œuvres à ciel ouvert, et Artprice – les centaines de serveurs au sous-sol donnant accès, via le réseau, à une base de données d’un million d’artistes ?

Il est total, indissoluble, l’un appelle l’autre, excite l’autre. Artprice m’injecte l’histoire de l’art dans les veines et moi j’injecte dans la Demeure du chaos ma vision de plasticien. Il n’existe aucune dissociation entre le supposé réel par opposition au virtuel, ces deux chantiers ont fait ce que je suis et la Bourse n’a jamais sanctionné ma dualité, au contraire ! Ce sont les deux faces de ma passion pour l’art, comme entrepreneur et comme artiste. Vous voulez des exemples ?

Un seul alors…

Nous avons revu récemment la biographie de l’artiste américain Richard Serra de 18 000 signes qui m’a amené à étudier de près tous les procédés techniques de ses géniales sculptures en métal. Ça m’a donné l’idée du gigantesque clou de maréchal-ferrant de 17 mètres que je vais créer, dont six seront enterrés sous terre. Sans Artprice, jamais ce clou et cet hommage à Serra n’auraient vu le jour.

Que répondez-vous quand vos visiteurs interloqués vous demandent «mais pourquoi tout ça» ?

Comme je l’ai écrit un jour, il fallait accomplir ce Grand Œuvre, quel qu’en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir, l’anathème des moralistes. Depuis la naissance du droit, il n’y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure. Ma démence à moi, c’est l’acte artistique, la folie créatrice. Rien à ajouter.
Culture
Chaos cahin-caha
27 juillet 2012


Tout l’été, déambulation au cœur des constructions, réelles ou imaginaires. Aujourd’hui, un musée d’art contemporain foisonnant, près de Lyon.

Brigitte, la chauffeuse de taxi, avait prévenu. «Vous n’êtes jamais venu? Vous allez voir, c’est très spécial comme univers, ça détonne au milieu des proprets pavillons aux pierres dorées, on est totalement ailleurs, une sorte de musée des horreurs du monde.» Quinze minutes après avoir quitté la gare de Lyon Part Dieu et ses ensembles bétonnés, la Demeure du chaos apparaît au détour d’une rue de la très bourgeoise bourgade de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, le long des rives de la Saône au nord de la capitale des Gaules. Partout sur les murs, des dizaines de peintures, des graffitis appelant le plus souvent à la révolte et à l’insoumission, un gros squat à première vue. Même Libération a droit à son inscription murale. «Israël, Etat pirate», est-il écrit, copiant la une du 1er juin 2010 sur l’assaut meurtrier de Tsahal contre des navires de militants humanitaires venus rompre le blocus de Gaza.

Ogre de la société

C’est la première vision de cet ancien relais de poste de 9 000 mètres carrés qui abrite à la fois la maison du plasticien Thierry Ehrmann, le siège de sa société cotée en Bourse Artprice et un musée work in progress de 4 500 œuvres d’art : des murs comme scarifiés, tatoués de centaines de beaux – et parfois sanguinolents – portraits «délégendés», de messages et de symboles ésotériques qui racontent l’incroyable foisonnement du monde passé et actuel. Un chantier artistique totalement hors normes qui, par sa démesure et son ambition totalisante, peut faire penser à un palais idéal du facteur Cheval post- 11 Septembre. Entrepris en 1879 et édifié un peu plus au sud, dans la Drôme, ce monument d’obstination et d’art brut monopolisa trente-trois ans durant les nuits de son créateur.

Débuté en 1999, le chantier de la Demeure du chaos est encore jeune mais son projet n’est pas moindre. Tel un buvard, il s’agit d’absorber et de reproduire toutes les figures qui font l’actualité, tous les événements et les concepts qui nourrissent jour après jour l’insatiable ogre de la société de l’information. Quitte à détruire des œuvres anciennes pour faire de la place ou en les fondant dans de nouvelles. «Un travail de Sisyphe, explique l’artiste qui en a réalisé la plupart, précise-t-il, j’y passe mes jours et mes nuits.»

Passé le portail, cet étrange amalgame de maison et d’œuvres acquiert une dimension plus spectaculaire encore, avec des objets et des sculptures monumentales en pagaille : du complexe militaro-industriel au monde big-brotherisé de réseaux tentaculaires, en passant par les différents avatars de la civilisation industrielle, ils concentrent une bonne partie de ce qui a pu se produire depuis cinquante ans dans les usines de l’Occident. Une nacelle culminant à 25 mètres permet de les embrasser d’un seul regard. Saisissant autant qu’effrayant. Il y a là tout un attirail campant un paysage de guerre (sous-marin, char, véhicule amphibie et hélicoptère) une carlingue d’avion signée Dassault et des carcasses de jaguars retournées. Un peu plus loin, une énigmatique «météorite» de plusieurs tonnes est posée au milieu d’un cratère tandis qu’un amas de structures métalliques pointées vers le ciel imite à la perfection les décombres des deux tours du World Trade Center, etc. C’est un chaos certes, mais le plus souvent méticuleux, appliqué, pensé.

De l’autre côté d’un mur, on pénètre dans la zone des containers et des deux bunkers, gigantesques cubes arrondis de tôle assemblés et soudés sur place par le maître des lieux dont les façades extérieures reproduisent des schémas ultracomplexes comme celui de l’architecture, sous contrôle américain, du réseau Internet. C’est là qu’ont eu lieu les expériences de body art de la Bordeline Biennale, organisée juste avant la grande manifestation lyonnaise d’art contemporain, en 2011. Dernière grande figure imposée de cette alchimie du chaos version Ehrmann, les têtes de mort coulées en aluminium voisinent avec des sculptures ésotérico-religieuses. La face moyenâgeuse, mystique et sacrée de la Demeure du chaos.

Ouverte gratuitement au public les week-ends, cette «factory» plantée au milieu d’un paysage aussi doux que la Demeure du chaos est «énervée» reçoit plus de 100 000 visiteurs par an. Mais les œuvres de ce musée à ciel ouvert débordent également à l’intérieur de la maison, jusque dans les toilettes et la cuisine des employés de Artprice, la première base de données mondiale sur le marché de l’art. La Demeure du chaos est un tout, elle est partout et «déconstruit» également l’habitat privé de Thierry Ehrmann et de ses deux immenses chiens Danois – Saatchi et Reuters – et celui, professionnel, de ses employés.

Bataille en justice

Boulimique et protéiforme à l’image de son créateur, qui confesse une psychose maniaco-dépressive génétique et héréditaire synonyme selon lui «d’accélération du rythme des représentations intellectuelles», ce chantier n’est cependant pas du goût de tous à Saint-Romain-au- Mont-d’Or. Depuis 1999, la municipalité, qui a déjà épuisé plusieurs maires dans cette affaire, via des batailles judiciaires pour obliger la Demeure à se conformer au code d’urbanisme local et à remettre en état les lieux, en respectant notamment la couleur «dorée» des murs extérieurs de la propriété au diapason du reste du village.

Un combat porté jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme par le plasticien homme d’affaires, que Thierry Ehrmann a perdu malgré ses multiples tentatives pour obtenir un statut dérogatoire en raison de l’objet artistique de sa demeure. La pétition «Honte à vous», que sont invités à signer les visiteurs, a recueilli plus de 130 000 signatures contre «les réacs et les négationnistes de l’art». Mais elle ne met pas pour autant à l’abri le site désormais menacé de destruction et dont le chantier pourrait bien prendre une tournure beaucoup plus politique. Pas de quoi impressionner son créateur, moins virulent que lorsqu’il promettait «l’enfer et les rivières pourpres, en respectant les règles républicaines» à ses ennemis, mais déterminé à triompher, dit-il, «de la connerie humaine». Un chantier en regard duquel la Demeure du chaos ressemblerait presque à un montage de table de nuit Ikea…

la suite de l’interview et de la visite dans les grands chantiers de Libération du 27 juillet 2012

Vision démente de la Demeure du Chaos par Marc del Piano

août 11, 2012 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, borderline biennale, Chaos Materia Prima, Cour Européenne des Droits de l'Homme - CEDH, Demeure du Chaos, Kurt Ehrmann, La Revue de Presse, Libération, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Exclu: Catalogue 1999-2013 de la Demeure du Chaos PDF – Avant première vidéo de la sculpture « The Nail » par thierry Ehrmann de 9 M. de haut

thierry Ehrmann : Empreintes positives et symboles de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos DDC_6159

Salut les p’tites louves et loups,
(Cette lettre est adressée aux 139 500 signataires de la pétition dont vous faites partie)

EN EXCLU : le CATALOGUE bilingue 1999/2013 de la Demeure du Chaos

100% couleur de 148 pages (adult version) de la Demeure du Chaos / Abode of Chaos en PDF ou physiquement à la Demeure du Chaos en version livre gratuitement dés la mi-août. 70 % de nouvelles photos et textes inédits.

EXCLUSIVE: 1999/2013 Catalog of the Abode of Chaos – 100% Color – 148 pages (ADULT VERSION) available now online in PDF and soon on paper at the Abode of Chaos location wtih the book version at mid-August. 70% of new texts and photos and some unpublished texts now revealed. Click image to access the online PDF.

Pour le PDF cliquez sur l’image :

Avant-première catalogue 1999-2013 @Demeure du Chaos disponible gratuitement mi-août

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

AVANT PREMIERE VIDEO The Nail : A Caelo usque ad Centrum

vimeo.com/46855376

en avant première :

Un film de Laurent Courau

Images de Laurent Courau et de Kurt Ehrmann
Montage et post-production de Laurent Courau
« Une lueur dans la nuit », musique de Electrohypnose.

Sculpture monumental 9m de haut en acier brut « The Nail « par thierry Ehrmann.

© Les Amis de l’Esprit de la Salamandre 1999 / La Demeure du Chaos – 2012

août 3, 2012 Posted by | 2013, 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, Demeure du Chaos, Musée l'Organe, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

30 years of sculpture of thierry Ehrmann – 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann

Côté Sculpture, les dernières nouvelles sculptures sont arrivées à temps pour ce mois de juillet, mon problème de santé étant j’espère en bonne voie, l’exposition pourra s’ouvrir définitivement en août, je le souhaite très fort. A la question qui revient sans cesse: A-t-on le droit de toucher ? Je réponds :OUI ! pour le plaisir des yeux et du toucher car elles sont faites pour être en contact corporel avec vous. Je sens déjà,qu’au delà de l’exposition ; « trente ans de sculptures de thierry Ehrmann » – avec 702 sculptures d’acier brut de 20mm créées in situ depuis 18 mois- il se prépare une suite grandiose et décadente:

Nous avons pris contact avec des fournisseurs d’aciers spéciaux (Aérospatiale, usage militaire…) qui vont nous permettre des installations monstrueuses à faire rougir l’Araignée de Louise BOURGEOIS au Guggenheim. Le volume et la sculpture chez moi est une passion, déjà en école primaire je me faisais virer car je créais en « loucedé » des maquettes de sculpture et installation en balsa, carton, bois, etc… planqué au fond de la classe.

Le but sera d’arriver en 2012/2014 à créer une deuxième Demeure du Chaos qui se superpose comme un infra-mince à la première ; l’invitation au voyage vous permettra entre autre d’être au-dessus du Temple Protestant par des sculptures sans frôler les fouilles. Vous pourrez aussi visionner l’intérieur de la Demeure du Chaos de manière iconoclaste par des installations surréalistes. Et oui ! le Grand Oeuvre continue de plus belle, quelles que soient le nombre incalculables d’emmerdes que je me tape par les réacs en tout genre. Voir les 4509 œuvres de la Demeure du Chaos 1999/2012 (32 000 photos classées chronologiquement)

Qu’ils se le disent, la Demeure du Chaos est un monstre, elle est affamée et furieusement dadaïste :

Dada et la Demeure du Chaos naissent d’une même rage, d’une volonté de faire table rase, de “noyer l’apparat bourgeois dans un état de guerre permanent”, de faire régner le désordre pour briser les repères conventionnels. Près d’un siècle après la naissance officiel de Dada en 1916, au cabaret Voltaire de Zurich, la Demeure du Chaos s’inscrit certes dans un autre contexte, mais toujours dans le rejet de la guerre, de l’horreur et du prêt à penser. Après tout, l’esprit dada naquit d’une révolte contre la première guerre mondiale et la Demeure du Chaos fut re-baptisée après le choc du 11-Septembre.

Voir en avant première les 702 sculptures en ligne de l’exposition »30 ans de sculpture de thierry Ehrmann » sur Flickr avec plus de 1100 photos

thierry:. p.s un immense merci à mon vieux complice de 30 ans Marc del Piano

« The Steel Nail » by thierry Ehrmann 9 mètres de haut au cœur de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos

The Nail by thierry Ehrmann P1070508

juillet 6, 2012 Posted by | 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann, 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, thierry Ehrmann, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Scénario: la Poukav des monts d’or et la Demeure du Chaos

Mauvaise nouvelle pour la « poukav » des monts d’or pro Hortefeux / sarko et pote mairie de réac qui veut détruire la DDC bientôt en ligne les documents en pdf où après cela, seul l’exil pour la Poukav est possible

juin 16, 2012 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie | , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Complete index of the 495,201 artists listed by artprice.com

New: Complete index of the 495,201 artists listed by artprice.com

Complete index of the 495,201 artists listed by artprice.com

 

mai 30, 2012 Posted by | alchemy, Artprice, stock market, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

ANNULATION DE LA NUIT DES MUSÉES A LA DEMEURE DU CHAOS LE SAMEDI 19 MAI 2012 DE 19H30 A 23H30.

ATTENTION ANNULATION DE LA NUIT DES MUSÉES A LA DEMEURE DU CHAOS LE SAMEDI 19 MAI 2012 DE 19H30 A 23H30.

En raison d’un différend avec la Mairie de Saint Romain au Mont D’or
La Demeure du Chaos est dans l’Impossibilité de maintenir la Nuit Européenne des Musées le samedi 19 mai 2012 de 19H30 à 23H30.
Merci de faire circuler cette information autour de vous.
Nous ne pouvons que constater que 12 ans après (1999-2012) La Mairie est systématiquement dans un processus de conflit absolu, malgré toute la pédagogie déployée et nos 135 000 signataires.

mai 11, 2012 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Nuit des Musées | , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Implacable approche Deleuzienne appliquée par les Guerriers du Chaos par thierry Ehrmann

_DDC3363

Implacable approche Deleuzienne appliquée par les Guerriers du Chaos ( mode d’emploi de la Borderline version militant)
La Cité Interdite…

Implacable approche Deleuzienne appliquée par les Guerriers du Chaos.

Durant les longs combats contre le système en place, les « Guerriers du Chaos » se déplacent dans la Demeure du Chaos devenue la « Citée Interdite » à travers des centaines de mètres de tunnels en surface et en sous-sol, par les salles machines, le Temple Protestant, les containers enterrés ou aériens, les toits, les passerelles tentaculaires d’Overground, le Bunker, les sculptures monumentales, les sources romaines et les éléments de végétations avec des élingues dans les arbres. ils jonglent en permanence entre les IPN et les treillis d’acier.

Les tunnels sont creusés dans une structure globale dense et contiguë empruntant les sources romaines du Domaine et les passages secrets du Temple Protestant. Bien qu’un grand nombre de Guerriers du Chaos évoluent simultanément dans les 9 000 m2 de la Demeure du Chaos, ils sont tellement « fondus » dans l’architecture glocale que très peu sont visibles de l’extérieur.

Cette forme de mouvement, décrite par les Guerriers du Chaos comme une « infestation« , cherche à redéfinir l’intérieur comme l’extérieur, et les intérieurs domestiques comme voies de communication. Nous jonglons à travers nos labyrinthes analogiques et tunnels numériques en laissant les cicatrices de lambeaux de peaux accrochés sur tous les murs de la Demeure. La stratégie des Guerriers du Chaos de « marcher à travers les murs » implique une conception de la « Cité interdite » comme non seulement le site, mais également comme le cœur même de la guerre, un milieu flexible, presque liquide et organique qui est toujours aléatoire et en prise à des changements permanents. Un véritable monde d’ombre face à l’ordre établi.

La Demeure du Chaos n’est jamais morte. C’est un bloc de matière primordiale et brute ; le culte d’un monstre unique, inerte et spontané, plus ultraviolet que toutes les autres mythologies telles les ombres devant Babylone entre le Tigre et l’Euphrate. Il ne faut jamais oublier que le Chaos précède tous les principes d’ordre et d’entropie, il n’est ni le bien ni le mal, car le monde n’est pas binaire, mec, c’ est l’incertitude du pouvoir. Il n’est ni un début, ni même une fin. C’est un trou noir, ce qui, par essence, fait des Guerriers du Chaos, des terroristes de la pensée… Le Chaos est un vide quantique dont les pirates que nous sommes sont les particules virtuelles, c’est la Materia Prima, le champ de tous les possibles.

Le Chaos naît dans les interstices d’un monde sous contrôle… C’est l’ordre que nous combattons qui crée le Chaos. Les théoriciens militaires contemporains sont occupés maintenant à re-conceptualiser les maps mouvants des mégapoles. En jeu, ce sont les concepts, les suppositions et les principes fondamentaux qui déterminent les stratégies et les tactiques militaires. Il y a des points communs considérables entre les textes théoriques considérés comme essentiels par les académies militaires et les écoles architecturales, l’Infra-mince de Duchamp est aussi cette interface entre ces deux mondes antagonistes.

En effet, les listes de lectures des institutions militaires contemporaines incluent des travaux depuis à peu près les années 1968, notamment sur les écrits de Gilles Deleuze, de Félix Guattari et de Guy Debord, ainsi que des écrits plus contemporains sur la théorie post-coloniale et post-structuraliste de l’urbanisme, de la psychologie, de la cybernétique. Les Guerriers du Chaos ont intégré ces données comme essentielles pour la résistance et la mise en place de TAZ comme la Borderline Biennial.

Les Guerriers du Chaos disent « l’espace que vous regardez, l’œuvre que vous regardez, ce n’est rien d’autre que votre interprétation ». La question est, comment interprétez-vous la Demeure du Chaos ? Un No man’s land, un espace ouvert selon la notation de Thiel ? L’ennemi interprète la Demeure du Chaos comme la « Cité Interdite » pour s’y déplacer et les portes centrales comme quelque chose dont le franchissement est un interdit sacré ou profane, et les murs d’enceinte comme quelque chose par lequel il est interdit de regarder, parce que des armes ou bien pire l’attendent derrière les murs, et des pièges de toutes natures sont derrière les portes centrales et périphériques de la « Cité Interdite ».

La Demeure est une bombe, lenteur de son explosion qui se propage dans tous les interstices de nos ennemis. La Demeure est l’estomac du rêve, la forme et les ombres des ennemis disparaissent, elles se mettent à hurler, à être digérées par le Chaos. Profaner le sanctuaire de la Demeure du Chaos, c’est violer l’ensemble de mesures assurant sa garantie, sa protection, avec une dimension de sauvegarde, de mise à part, d’intangibilité.

C’est parce que nos ennemis interprètent l’espace d’une façon traditionnelle et classique que nous ne voulons pas obéir à cette interprétation et tomber dans ses pièges. Les Guerriers du Chaos veulent les surprendre ! C’est l’essence même de la guerre. Nous devons vaincre l’ordre en place. Nous voici, nous autres Guerriers du Chaos nous glissant entre les fissures des murs du Temple, de l’Etat, du Palais de Justice, de l’Université, de la Bourse, de tous ces monolithes paranoïdes. Coupés de la tribu par la nostalgie brute, nous creusons un tunnel vers les mots perdus, les bombes imaginaires de la « Cité Interdite ».

C’est pourquoi nous avons opté pour la méthodologie de nous déplacer à travers les murs et les sous-sols de la Demeure… Comme un ver qui mange son chemin vers l’avant, émergeant à certains points et puis disparaissant. A mesure que le pouvoir disparaît, notre volonté de pouvoir doit être la disparition…

Les Guerriers du Chaos savent que la Demeure retient la réalité de nos ennemis et leurs formes entre les mâchoires de sa folie pour les consumer dans le soufre incombustible, le mercure philosophal. Sur leurs corps les Guerriers du Chaos portent la devise « Nutrisco ET Extinguo » qu’incarne la Salamandre alchimique symbole de la Demeure du Chaos.

Nous nous sommes délibérément interdit de définir la TAZ qui est explicite. Nous ne voulons pas créer de dogme politique. Nous nous contentons de tourner autour du sujet en lançant des sondes exploratoires s’articulant autour du principe des utopies pirates. La TAZ y est très liée, ne serait-ce que par une filiation d’idées : les concepteurs des TAZ se réclamant de l’esprit de révolte des flibustiers. On trouve d’ailleurs une longue partie sur la TAZ dans le livre sur les pirates de Mikhaïl W. Ramseier, « La Voile noire », qui s’interroge entre autres sur l’éventuelle filiation que certains libertaires affirment reconnaître entre anarchie et piraterie.

Je vous en avais déjà parlé dans les précédentes lettres de la DDC, il faut impérativement lire l’histoire de la piraterie à travers entre autres, le livre de Marcus Rediker : « Villains of all nations ». Les coutumes pirates voulaient qu’à chaque création d’un nouvel équipage le navire nouvellement lancé sous l’étendard noir et blanc le personnalise en lui ajoutant un signe ou une particularité. Le « Jolly Rogers » s’imposait donc à la Demeure du Chaos comme étendard de valeurs communes au clan. Ainsi, 3 autres signes se sont imposés :- Le bandeau sur les yeux : signifiant du terrorisme dont la DDC à été accusée au procès de Grenoble mais aussi de l’état d’esprit du graffiti.- Le « cap » de l’aérosol associé à la goupille : tous 2 symboles d’une « bombe », d’un art controversé et d’une arme.

Nos ennemis nous affublent de noms tels que « Différence et Répétition », « Entités rivales sans forme », « Manœuvre fractale », « Rapidité contre Rythmes », « Machine de guerre », « Anarchistes post-modernes », « Terroristes intellectuels » et « Orgues de Staline », « Cinquième colonne », ils se réfèrent souvent au travail de Deleuze et de Guattari. Les machines de guerre, selon les philosophes, sont polymorphes ; des organismes diffus caractérisés par leur capacité à se métamorphoser, composés de petits groupes qui se fractionnent ou fusionnent entre eux, selon l’éventualité et les circonstances.

Deleuze et Guattari savaient bien que l’Etat pouvait aussi volontairement se transformer en machine de guerre. Plongée dans les eaux profondes, la Borderline Biennial va au-delà des contre-cultures, elle possède cet aspect festif de l’instant non contrôlé qui adhère en auto-organisation spontanée. C’est une épiphanie, une expérience démesurée aussi bien au niveau social qu’individuel. Notre TAZ de 40 jours et 40 nuits implique une certaine sauvagerie, une évolution du domestique au sauvage, un retour qui est un grand pas en avant. Elle implique également une danse du Chaos face à l’appareil de contrôle : l’Etat qui continue à se déliter et se pétrifier devant l’insurrection qui vient.

Nous déplaçons en cas d’attaque majeure notre conflit avec l’ordre établi dans l’Internet profond. On peut considérer que l’Internet profond est un outil important pour nos TAZ : « Si la TAZ est un campement nomade, alors l’Internet profond est le pourvoyeur des chants épiques, des généalogies et des légendes du clan ; il a en mémoire les routes secrètes des caravanes et les chemins d’embuscade qui assurent la fluidité de l’économie clanique ; il contient même certaines des routes à suivre et certains rêves qui seront vécus comme autant de signes et d’augures qui détruiront mentalement l’ennemi ».

Il est nécessaire de comprendre comment nos ennemis interprètent le principe désormais familier “d’essaimage”. La manœuvre de l’essaim en fait a été adaptée par les Guerriers du Chaos du principe d’intelligence artificielle, de l’intelligence de l’essaim, qui suppose que des capacités de résolution des problèmes soient trouvées dans l’interaction et la communication d’agents relativement peu sophistiqués (fourmis, oiseaux, abeilles, soldats) avec peu ou pas de commandement centralisé. L’essaim illustre le principe de non-linéarité apparente en termes spatiaux, organisationnels et temporels. Il est directement issu de la théorie du Chaos décrite par Lorenz et remasterisée par Gleick.

Le paradigme de manœuvre traditionnelle, caractérisé par la géométrie euclidienne, est transformé, selon les militaires par un nouveau paradigme en une géométrie complexe de type fractal. Selon nous, l’ensemble de Mandelbrot est localement connexe. En topologie militaire, la notion de connexité formalise le concept d’être d’un seul tenant, d’où notre avantage stratégique sur l’ennemi.

Cela peut expliquer la fascination de l’armée pour les modèles spatiaux et organisationnels et les modes opératifs avancés par des théoriciens tels que Deleuze et Guattari. Pour les militaires, la guerre urbaine est l’ultime forme post-moderne de conflit. La Foi en un plan de bataille structuré logiquement et à sens unique disparaît devant la complexité et l’ambiguïté de la réalité urbaine. Des artistes deviennent des combattants, et les combattants deviennent des artistes. Pour un ennemi de la Demeure du Chaos, les Guerriers du Chaos semblent « être partout : devant, derrière, sur les côtés, à droite et à gauche, en haut et en bas. Comment peut-on se battre dans cette façon ? ».

Pour aller plus loin nos ennemis nous demandent : pourquoi pas Derrida et la Déconstruction ? Nous répondons : Derrida est peut-être un peu trop conceptuel pour nous autres Guerriers du Chaos. Nous avons plus de choses en commun avec les architectes du désir ; nous combinons théorie et pratique. Nous pouvons lire, mais nous savons aussi comment construire et détruire et parfois, annihiler toute forme d’ennemis… Ces idées avaient été, bien sûr, conçues par Guy Debord et d’autres membres de l’Internationale Situationniste pour défier la hiérarchie construite de la cité capitaliste et pour casser les distinctions entre le public et le privé, entre l’intérieur et l’extérieur, l’usage et la fonction, en remplaçant l’espace privé par une surface publique “sans frontières ni limes”.

La violence mentale peut ainsi être projetée comme tolérable et le public encouragé à la soutenir. Ainsi, le développement et la diffusion de nouvelles technologies militaires encouragent la fiction qui est projetée dans le domaine public qu’une solution militaire est possible dans des situations où, au mieux, c’est très douteux. Le véritable danger est là. La fonction pratique ou tactique, la façon dont la théorie Deleuzienne influence les tactiques et les manœuvres militaires, soulève des questions sur la relation entre la théorie et la pratique. En termes discursifs, la guerre, s’il ne s’agit pas d’une guerre d’annihilation totale, constitue une forme de discours entre des ennemis.

Chaque action militaire est censée communiquer quelque chose à l’ennemi. Parler « d’essaimage » et de « destruction intelligente », par la voix des Guerriers du Chaos, permet de communiquer à ses ennemis qu’ils ont la capacité d’effectuer des destructions bien plus importantes. Des raids ou attentats artistiques peuvent dont être projetés comme des alternatives plus modérées aux capacités dévastatrices possédées actuellement par les Guerriers du Chaos qu’ils déclencheront si l’ennemi dépasse le niveau « acceptable » de violence ou enfreint un accord tacite.

En termes de théorie militaire opérationnelle, il n’est jamais essentiel d’utiliser sa pleine capacité destructive, mais plutôt de maintenir le potentiel d’accroître le niveau d’atrocité mentale. Sinon, les menaces n’ont plus aucun sens.

Pour les Guerriers du Chaos, il n’y a pas de devenir, pas de révolution, pas de lutte, pas de voie ; chacun est déjà le monarque de sa propre peau, sa liberté inviolable n’attend que d’être complétée par l’amour des autres monarques, une politique de rêve, urgente comme le bleu du ciel et la folie de notre siècle.

Quand les Guerriers du Chaos parlent de théorie, cela semble être la question du changement de sa structure organisationnelle et hiérarchique. Et quand les Guerriers du Chaos parlent à l’ennemi, la théorie peut être comprise comme une arme particulièrement intimidante du type « shock and awe » (choc et épouvante), le message étant : « Tu ne comprendras même jamais ce qui annihile pour l’éternité ton ordre établi…

DDC_7524.jpg

thierry ehrmann

English version now available

 

avril 1, 2012 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Demeure du Chaos | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Juin 2012, agapes à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos pour les 30 ans de sculptures de thierry Ehrmann

Biographie interdite de thierry Ehrmann

forbidden biography of thierry Ehrmann…

Salut les p’tites louves et loups,

Cette lettre est adressée aux 139 500 signataires de la pétition dont vous faites partie

Comme vous le savez, je fête mes 30 ans de sculpteur en juin 2012. Comme prévu, depuis mars 2011 je crée à cette occasion 450 sculptures d’acier brut créées in situ à la Demeure du Chaos qui une fois de plus vont démontrer aux ennemis de la Demeure du Chaos que ma capacité à me régénérer est sans limites (Nutrisco et Extinguo), bien qu’ils s’acharnent entre autres à expliquer qu’il faudra détruire des oeuvres faute de place. Loupé ! J’ai mis les moyens nécessaires pour que les 500 tonnes d’acier constituant les 450 sculptures invitent nos visiteurs à un nouveau parcours onirique de 9000 m2. Au début juin, nous aurons de très loin l’installation statuaire la plus importante, selon nos chers historiens d’art, en Europe.

Vu de nos nacelles de travail à dix-huit mètres de hauteur, la Demeure du Chaos est passée d’une map en deux dimensions à une vision 3D à la Google Earth. Nos spectateurs découvrent chaque week-end ses sculptures taillées dans 20 mm d’acier brut avec une série de thèmes comme Les Sentinelles Alchimiques (99), les Black Box, et les installations monumentales les Fractales avec le regard chaotique et onirique de Mandelbrot. Amateurs de fractales, nous allons vous surprendre par la multitude des formes, (les figures fractales peuvent être des fractales déterministes ou stochastiques).

Emergence of mysterious Black Box DDC_0336
Enfin pour achever mon Chemin de Croix que représente mon combat pour la Demeure du Chaos, Installation monumentale de 15 sculptures « Via Crucis » d’acier brut de 20 mm d’épaisseur 2000 x 1000 nous permettant une éxégèse des stations formant le Chemin de Croix telles qu’elles ont existées avant les Pères de l’Eglise au 3ème siècle. Je pense qu’on a réalisé avec Marc del Piano, un des Chemin de Croix les plus symboliques au monde qui respecte la voie ésotérique-christique (la gnose chrétienne) avec une post-modernité.

Via Crucis 1DDC_1484

Via Crucis 11DDC_1526

Je suis donc proche de mon but avec mes 99 sculptures Alchimiques qui ont reçu l’onction de l’acide chlorhydrique, appelé Grand Fûmant ou Esprit de Sel, opération très compliquée dans laquelle je dois avec une solution à 55° équipé de masques NBC verser des larmes à des points très précis de la sculpture en visant son point le plus haut. Cette eau H3O+Cl- à jamais portera la signature des Philosophes par le Feu. Ce qui fait que chaque sculpture que j’ai créée est aussi une oeuvre alchimiste. L’acide chlorhydrique, est connu également dans l’histoire sous le nom d’acide muriatique (ce nom est antérieur à la découverte du chlore et de la formule chimique HCl) a été découvert par l’alchimiste Jabir Ibn Hayyan au voisinage de l’an 800.

C’est une espèce chimique qui a été fréquemment utilisée dans l’histoire depuis les débuts de la chimie. Au Moyen Âge, il était utilisé par les alchimistes dans leur quête de la pierre philosophale (sous le nom d’« esprit de sel » ou acidum salis). Il fut ensuite utilisé par de nombreux scientifiques, parmi lesquels Glauber, Priestley ou Davy, qui contribuèrent à établir la chimie moderne. Mais aussi avec Basile Valentin, grand Alchimiste

Avatar de Abode of Chaos 	 L'alchimiste et

Fractale XXX DDC_0732

L'alchimiste &

L'alchimiste &

Fractale XXX DDC_0719

En parallèle nous achevons après 9 mois de travail jour et nuit, une « dream team » hors du commun , un grand merci à ACS, Luc, mon fidèle Géant qui poserait un 38 T. sur un balcon (cqfd thierry Loir) Thomas, Cart 1, Goin et bien sur Marc del Piano pour les peintures et l’incarnat de »Cosa Mentale ».

Je suis arrivé à poser mon autre installation de 99 sculptures d’acier brut à 3 pans, les « Sentinelles Alchimiques » avec un cahier des charges de ouf , aucune des 3600 œuvres de la DDC ne devaient être occultées, penser aux sources électriques, les passages d’eau, les voies de transport pour engins de chantier, les nacelles télescopiques (3m de large), protéger le grand public, respecter les normes ERP muséales, ect…Alterner en permanence monstration et effacement …

Sont-elles habitées ? je l’ignore. Une chose certaine est que chacune, par les éléments alchimiques et les codes peints soit à l’antirouille, soit volontairement avec des peintures dégradables par la rouille avec le temps, fait de chaque sentinelle une sculpture unique. Cet automne chacune des sentinelles va laisser apparaître, avec les pluies acides, différents niveaux de lecture, selon les peintures et solvants utilisés, les rendant singulières avec des stratifications que les archéologues des temps futurs décrypteront …

Mais mon défi le plus périlleux, était de créer une installation géante de 9000 m2 qui enveloppe, par des dizaines de tonnes d’acier, la Demeure du Chaos pour que mes visiteurs sur 360 degrés, plongent dans un univers onirique et fantasmagorique où les deux univers que sont la Demeure du Chaos d’une part et d’autre part l’installation des 99 sculptures monumentales (baptisées par une nuit très agitée « Sentinelle Alchimique ») s’entrecroisent selon l’Inframince définit par Marcel Duchamp (ou comment construire des intensités par soustraction).

Ces 99 Sentinelles Alchimiques sont désormais les gardiennes du Sanctuaire que représente la Demeure du Chaos. Je les ai conçus comme de véritable puits d’énergie quantique que je pose avec patience et sagesse sur l’ensemble de la Demeure du Chaos

Elles sont au nombre de 99, faites d’acier brut de 10 mm (50 tonnes) soudées pour former un triangle équilatéral parfait. Chacun des 3 pans constituant une Sentinelle Alchimique, est lui même découpé pour laisser entrevoir une mystérieuse meurtrière, elle même en forme de triangle équilatéral, donnant ainsi une géométrie Euclidienne au regard du visiteur.

Ces 99 Sentinelles Alchimiques sont chacune à des points d’énergies particuliers de la Demeure du Chaos sur 9000 m2. Certaines se dissimulent par la végétation ou les reliefs naturels ou bien en écho aux autres œuvres, d’autres sont dans les espaces privatifs ou professionnels.

Dans mon travail alchimique démarré le 9 décembre 1999, les trois portes disposées en triangle équilatéral, dont un sommet est dirigé vers le haut, forment le delta lumineux. Elle sont les trois corps sur lesquels l’alchimiste va œuvrer. Ces trois corps sont le soufre, le mercure et le sel.

Soulignons que les trois corps présents dans la Materia Prima ou Chaos alchimique sont étroitement mélangés. Le triangle de point est aussi la marque des philosophes par le feu.

Le triangle équilatéral reposant sur sa base, à la manière des trois points, est le symbole de l’élément feu, l’un des quatre éléments avec lequel l’alchimiste travaille au laboratoire.

Les propriétés géométriques du triangle équilatéral relèvent de la perfection absolue par sa force spirituelle, son symbolisme de la nuit des temps notamment dans l’ancienne Egypte, il est force, beauté et harmonie.

Elles resteront durant mille ans comme les témoins d’une civilisation disparue par la folie des hommes

Ces 450 sculptures permettent aux Guerriers du Chaos de se fondre dans les interstices et l’Inframince de la Demeure du Chaos.

thierry Ehrmann:.

mars 30, 2012 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Artprice, Demeure du Chaos, Musée l'Organe, thierry Ehrmann, Thierry Ehrmann : aVentures chaOtiQues | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Arte 30 mars et 12 avril : Paul Merton et thierry Ehrmann à la Demeure du Chaos / Abode of Chaos

Paul Merton @ the Abode of Chaos - -20

Un peu d’humour Anglais, regarder la version Française sur Arte ce vendredi 23 mars à 17h20, le vendredi 30 mars à 8h 50 et Jeudi 12 avril 13h30, soit en mode replay sur Arte (8 jours max)

Pour voir la VO anglaise http://blog.ehrmann.org/films2/paul-merton-in-europe.html ou cliquez sur l’image.L’immense notoriété de la « BBC World Wide et « Paul Merton » qui est une légende en Grande-Bretagne et dans le monde entier pour voyager à travers les continents et faire la rencontre de personnes inattendues peut permettre à Saint Romain au mont d’or une communication mondiale… Dixit la rédaction de BBC world Wide. La série « Paul Merton in China » , « Paul Merton in India » sont des succès planétaires. IL faut savoir que la Demeure du Chaos et St Romain ont été sélectionnés parmi des centaines de candidatures pour représenter la France dans cette série « Paul Merton in Europe »

mars 22, 2012 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, Artprice, Musée l'Organe, thierry Ehrmann, Video | , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Third Part of the exclusive interview of thierry Ehrmann, founder of Artprice.com (March 7, 2012)

Boursica:
We already published in-depth interviews with you on June 5 and October 9, 2011. Today we are at the beginning of March 2012 and bidding started on Artprice nearly a month and a half ago. What are your impressions so far?

Thierry Ehrmann:
Before we begin, I should warn readers that some of the themes discussed in this interview are followed directly on from our discussion on June 5, 2011 and October 9, 2011 which are therefore the basis for this third interview. So… we actually started our auction activity on January 18, 2012, after 16 years of legal wrangling with one of the world’s oldest monopolies, art auctions, dating back to the Edict of 1556. At the end of this struggle we have finally managed to impose a situation of free competition via the now famous law of 20 July 2011.

Boursica:
You have become an "Auction House"?

Thierry Ehrmann:
No. Specifically we have become an auction broker, operating remotely, via internet, as defined by Article 5 of Law 2011-850 of 20 July 2011 and by our standardized auction marketplace®.

Boursica:
Can you clarify?

Thierry Ehrmann:
Artprice has a unique set of art market standardization processes based on a broad range of Intellectual property patents (sui generis software patents, copyright, etc), which allows us, via the Marketplace Normalized, to match supply and demand in real time, either in a fixed price environment or an auction environment. In the latter case, we are not responsible for the auction because we are not linked to the parties (buyers and sellers). It is the vendor who ultimately chooses the highest bid, according to his own criteria, and he pays between 5 and 9% commission for using our Standardized Auction Market Place and our client database. This client database is currently the world’s largest in the art market, with 1.4 million members, about whom we know, for each one, very precisely, what they are looking for and what they want to sell.

Boursica:
Returning to the last month and a half. What have you seen in seven weeks?

Thierry Ehrmann:
Our initial challenge, and it by no means an easy one, was to gather an offer of 5,000 lots for the auction opening day on January 18, 2012. The total value of the works amounted to more than 810 million euros with prices ranging from a few hundred euros to tens of millions of euros.

Of course the background to these first 45 days of auction brokerage activity is our Standardized Fixed-Price Marketplace, which began on 18 January 2005 and has grown very substantially from an initial offer of €1.2 billion in 2005, followed by more than €2.7 billion in 2006, €3.6 billion in 2007, €4.5 billion in 2008, €5.4 billion in 2009, before stabilizing in 2010/2011 with approximately €6.3 billion with approximately 30% of completed sales being commission-free (the exact figures are available in our reference documents and regulated communication on the ActusNews website, approved by the AMF). The reactions we have received from the art market principal players to our latest auction platform in 2012 have been fast and remarkably positive; however there is still a small hard core, mainly centered around Drouot, that has
given us a distinctly hostile reception and the old guard has deployed means of harassment and threats that are really out of place in modern Europe.

Boursica:
Let's talk about this "remarkable positive" reaction, as you say.

Thierry Ehrmann:
We were rapidly congratulated by a whole generation of Gallery owners, Auction Houses, Art Dealers, Artists, Collectors and Enthusiasts who have realized that nothing will be the same as before. As our auctions are limited in time, the volume of transactions and exchanges has really exploded compared with Artprice’s Standardized Fixed-Price Marketplace where time is not an important factor. In the days that followed our launch, our internet bandwidth traffic and volume of logs multiplied almost fivefold. We have had testimonies and contributions of an unrivaled intensity. It is clear that for a whole generation of art market players – aged 25 to 50 roughly speaking – Artprice, with its giant client database (1.4 million members) and its billions of behavior logs stored in accordance with European and French law, has opened the possibility to consult information on little-known
artists from the office or the home in seconds and to reach tens of thousands of potential buyers of specific artists on five continents in just a few hours. We have established unprecedented discussions with a number of these market players who have had the courage to re-think their entire sales process.

Boursica:
What is the objective of these discussions and what will be their outcome in practice?

Thierry Ehrmann:
For these art market players it amounts to a complete overhaul of their business model. They have suddenly discovered that they have a de facto firepower substantially greater than that offered by the client lists of the largest auction houses or famous galleries. Trapped within their own client lists and obliged to spend fortunes attending international art fairs to attract clients on other continents, suddenly, via Artprice's Standardized Auction Marketplace, they have discovered a new economic paradigm that impels them to migrate permanently to the Internet, which is now the best and most efficient way to conquer the five continents.

Boursica:
What do you mean by new economic paradigm?

Thierry Ehrmann:
They understand that their economic model, namely the practice of high margins with a limited number of sales due to a limited customer base, is changing. Some are considering partially closing their galleries or secondary showrooms; others will close their physical auction rooms. They are discovering, from a macroeconomic viewpoint, that the art market, which has grown from 500,000 collectors after the WWII, to 450 million "art consumers" today, can now be reached within minutes from their homes or offices. They can, therefore, very substantially reduce their margins, that were previously prohibitive, and multiply their turnover in proportions that they did not imagine before because they lacked the necessary and heavy financial means as well as a deep knowledge of the Internet. In six weeks, we have managed to brush aside lots of doubts and inhibitions. Economically, the
story has only just begun: bearing in mind the fourteen days of auction, the settlement to the trusted third party (approximately 15 days for international transfers) and the finalization of the sale between the buyer and the seller who gives the final release instruction, we are just beginning to receive the commissions from late January 2012 when we launched our auction brokerage service. So we will certainly be posted good surprises soon, because the offer on our Standardized Auction Marketplace is constantly growing and has been regularly since it opened January 18, 2012.

Boursica:
Do you know what the major Anglo-Saxon auction houses think of your business model?

Thierry Ehrmann:
I invite you to read the full page article in Les Echoes of March 3, 2012 by Robert Martine, in which Artprice Annual Art Market Report is presented alongside an interview with the Chairman of Christie's who concludes by saying "The future of the middle market (800 to € 10,000) is on the net". Who better than Christie's to confirm this?
I add, as CEO of Artprice, that this segment represents, on a global scale, 81% of global art market transactions. If an undisputed expert of the “old economy” of the art market is able to confirm that 81% of the global art market will be conducted over the Internet, it clears that our de facto leadership in this market via our standardized auction marketplace puts us in a very favorable position.

Boursica:
You mentioned doubts and inhibitions. Could you be more specific?

Thierry Ehrmann:
Indeed, particularly a major problem concerning the trusted third party. We selected the world's leading trustee Escrow.com. Their modus operandi is absolutely perfect but Escrow is handicapped by only accepting the US dollar, which was a significant drawback, mainly for our European customers. We therefore chose, in record time, a second trustee, after a tender, which is Transpact in the UK, who handles the USD, the Euro and the Pound Sterling and which became available as of mid- February. But we still have the problem of the language barrier. Whereas our customers have access to Artprice in six languages, both of the websites of our two trusted third parties are in English only which turns out to be a real obstacle because the sums involved are very important and our customers want, from a legal and practical perspective, to fully understand all the steps and procedures of escrow
and release with the trustee.

Boursica:
But why not choose a trusted third party for each linguistic area?

Thierry Ehrmann:

I must confess that no bank or similar establishment, particularly in France, has so far been able to satisfy our specifications, despite the fact that the sums involved will eventually be colossal and that, in the digital economy, the notion of a trusted third party, is already applicable to many other groups and economic activities, quite different from Artprice and the Art Market. This reflects, among other things, a certain failure of the French economy to adapt to the digital and de facto global economy in which we are now living …

Boursica:
Is there no solution? And why not do it yourself?

Thierry Ehrmann:
Under the Act of 20 July 2011 concerning online auctions, and notably Article 5 transcribed in Article 321-3 of the French Commercial Code (paragraphs 2 and 3), it is essential that the trusted third party that holds the sequestered funds and then releases the funds be fully independent from Artprice, both legally and capitalistically. But I can assure you that we have demonstrated to our two trustee partners, the high number of clients who arrived on the web page of the trusted third party and then dropped of the transaction because they feel that transferring large amounts of money without a complete mastery of the text in their own language represents a significant risk. Thus by proving to them exactly how much business they were losing we have managed to convince them to translate their web pages and their computer APIs into the languages used by Artprice (French, English, German,
Italian, Spanish and Chinese).
So the problem will be fully resolved by the second quarter with also very likley the arrival of a third Asian partner as trustee for the Asia / Pacific region.

Boursica:

Can we consider that the Standardized Auction Marketplace is now fixed?

Thierry Ehrmann:
Yes, in essence, everything is there. But Artprice has a very strong corporate culture of building systems that are concrete, simple and inexpensive in human resources. We deliberately leave a significant proportion open to a wide variety of extensions based on information from our Customer Service that is a real advantage for analyzing customer requests from all countries. The biggest danger is developing monolithic software that is trapped within a colossal specification imposed by force on international customers. The big mistake the French often make is trying to impose a product according to its own tastes. Artprice has an opposite practice and we believe that customers and the market are our best prescribers and advisers. This approach seems simple and yet very few groups in France adopt it.

Boursica:
You mentioned in a press release that the current online offer already corresponds to your forecast for 2013. Is that still the case?

Thierry Ehrmann:
Indeed, we had expected 300 new lots presented each day, corresponding to an average of 90,000 lots per year. We are currently seeing an average of around 500/700 new lots per day within a very broad price range. It should be noted that for a large auction house, a handsome catalogued sales never exceeds 300 to 350 lots offered and on average it takes 2-3 months of preparation, whereas for Artprice it takes 12 hours on average. That is worth thinking about….

Boursica:
Why not transfer the Standardized Fixed-Price Marketplace to the auction platform directly? This would bring in turnover that you already own, and which would be substantial and immediate for Artprice.

Thierry Ehrmann:
Indeed, the question arose and we had a real debate at the heart of Artprice. As creator of the Standardized Fixed-Price Marketplace I considered that its massive volumes represent a genuine ecosystem since January 2005 and that we should make a smooth transition, without forcing our loyal customers.

Boursica:
You seem very sure of your premise. Could you develop this idea?

Thierry Ehrmann:

It's simple, I assume that a vast majority of sellers would naturally choose the auction because, unlike real estate or automobiles markets where the difference between the fixed-price and the auction price is not that large, in the case of Artprice, the fixed price / auction differential on a work of art can easily run to double, even if the fixed price seller is a market professional. It is this premise that has allowed me to believe that for 7 years we have acquired a huge number of sellers and buyers worldwide in the form of databases and proprietary software, who generate an annual sales volume estimated at about €1.8 billion out of the €6.3 billion works presented for sale (in value terms). It would, in my opinion, be mad to force these market players, who have strong personalities and are perfectly capable of forming an opinion themselves, onto the art
auction market. In fact, this notion is confirmed everyday as we see natural migrations to the auction platform.

Boursica:
But your shareholders want an immediate result?

Thierry Ehrmann:
We have already been extremely patient waiting for France to decide to write a European directive into domestic law. I refuse to play a counter-productive game to appease a small number of shareholders who want daily regulated communication and who equate our share price with that of the gambling company La Française des Jeux. I have nothing against the La Française des Jeux which is also a quality group; but the thrill-seekers who want a daily performance are not destined to be Artprice shareholders.

Boursica:
What do your existing shareholders think?

Thierry Ehrmann:
In fact, all of our existing and major shareholders are almost more patient than we are. According to art market historians and sociologists we are fostering a change as important as the switch from open outcry trading to ECNs like the NASDAQ or Thomson Reuters’ Instinet. As such, it may take a little time, particularly as, with our intellectual and industrial property rights, we have a legal monopoly regarding the standardization of the Art Market (artist ID, work ID, catalogue raisonné ID, estimate / econometrics ID… See previous Boursica interviews) without any abuse of a dominant position and therefore with an absolute lack of serious competitors possessing similar intellectual property rights over the last 16 years. In the unlikely event that one day a number 2 arrives on the market, the hard rule that I have been practicing for 25 years with regard to online
business would apply, i.e. "Second place is the First loser".

Boursica:
Will we see a report with the extraordinary general meeting of 30 March 2012 which was not in the calendar?

Thierry Ehrmann:
Yes, indeed. This EGM will definitively set in stone the success of our economic transformation that is now a certainty for us. First of all, after 16 years of work, we have become the world leader in art market information with 1.4 million subscribers. In early 2012 we have acquired the conviction that the heart of our business are the Standardized Fixed-Price and Auction Marketplaces and that these activities generate an optimal level of profitability. That is why we are substantially altering our corporate purpose in order to remain consistent with the adventure that is Artprice’s extraordinary growth and development.

Boursica:
Some of our readers have suggested that a capital increase will be announced at the EGM. Is this the case? I thought you were against the idea.

Thierry Ehrmann:
There is no question of a capital increase but only of a stock option plan in order to attract the rare and atypical profiles we are seeking for our Standardized Auction Marketplace activity. It is clear that we are seeking the best people from the somewhat exclusive world of the art market and we want to give ourselves the power to attract these people. Similarly it makes perfect sense to reward employees of Artprice who have committed so much of their time to the business.
Concerning capital increases, I reiterate my comments, that I am totally opposed to capital increases which not only dilute shareholders but also – which is often forgotten – prevent the listed company’s share price from rising very quickly. Unlike the vast majority of listed companies, we have no debt whatsoever, no overdraft, no short, medium or long term loans outstanding, no bank covenants or financial instruments to repay such as equity warrants or other derivatives. At the same time we have an excellent cash position and a negative working capital requirement.

Boursica:
A few days ago, you published your 2011 art market report. How is it that all the French and international media and institutions only quote Artprice when talking about the art market? Is the due to some kind of lobbying?

Thierry Ehrmann:

No, I assure you… there is only one answer to your question: Artprice’s history: today we are the only group ever to have standardized the art market with more than one million hours of work by historians, researchers and art market journalists who have researched and written on all the works from these manuscripts and art catalogues from the 17th century to today. It is because we have the world’s largest art market information database that can trace works of art over the centuries, with 108,000,000 images and engravings of artworks from 1700 to the present day, each accompanied by comments by our art historians. With this normalization and more than 3,600 auction houses that are connected to our secure intranet, we are the only news agency (Art Market Insight) to be able to provide macro-economic data, prices and indices based on the repeat sales method and over
one hundred benchmarks that allow more than 6,300 media each year to understand the art market via objective and comprehensive figures.

Boursica:
Do you have a concrete example?

Thierry Ehrmann:
Take for example China, where we are by far the only ones capable of gathering and processing information in a market where the language barrier and the habits and customs make it a difficult and delicate task.

Boursica:
This permanent presence in the media does it have a cost?

Thierry Ehrmann:
No, quite the contrary, on a systematic and contractual basis, the press and broadcast media are obliged to quote their Internet sources with our code and to comment on our methodology. We estimate that each year we save between 16 and 18 million euros by not having to buy advertising space which, in any case, would not have the same relevance because nothing can replace press agency content which has a much deeper impact than advertising, however clever it may be. As regards market research destined specifically for the media, insurance companies or private banks, this is of course billed at an appropriate tariff.

Boursica:
But didn’t you mention an international advertising campaign for the launch of the Standardized Auction Marketplace?

Thierry Ehrmann:

Yes, in the framework of the launch of our auction activity, we certainly received very good media coverage, but we have also decided to implement for the year 2012, a campaign plan focused on the art press, whereby we select in each key country the leader and co-leader as well as TV network campaigns that are highly targeted on art and the luxury sectors. The campaign began in late January 2012, in line with the art market’s calendar, which invariably gets into full swing with the so-called spring sales.

Boursica:
Returning to Artprice’s 2011 annual art market report which was just released. Although it is available on your website, could you tell us briefly what is its basic conclusion?

Thierry Ehrmann:
The first lesson is its title: "Art has never sold as well as in 2011". Global auction revenue exceeded its absolute record with total revenue amounting to $11.5 billion. This means that, based on a standard ratio between the secondary and the primary art market, the total base of the art market, including the primary market (galleries, art dealers and brokers), now represents approximately $90 billion. In addition, the unsold ratio was at its lowest. China is way ahead of the United States generating 41.4% of total global auction revenue and Asia alone has become a real market with almost 45% of the global market. Chinese artists are ranked highest in both our Top 10 and our Top 500. Look for example at the habitually top-ranked artist in the West, Pablo Picasso. For the first time, in decades is not even in the top-3, having been relegated to 4th place. As for France,
nothing new, the continuous contraction, over and over again.
The number of auction results above the million-dollar line is continuing to grow worldwide, particularly in Asia.

Boursica:
The art market is therefore like gold… is it a safe haven?

Thierry Ehrmann:
Yes, this phenomenon has been severely tested by the economic crisis that started in 2008 and the near-collapse of the financial world in 2011. In effect, the art market has shown great maturity and performance. It's not for nothing that the private banking and wealth managers now advise, thanks to Artprice’s econometric tools, to diversify into the art market in times of crisis. I invite you to study the progressions of our indices per price range and you will understand that the Artprice Global Index has performed better than the S&P 500 and the Eurostoxx 50.

Boursica:

Speaking of million-dollar results, how long do you think it will be before we see a 7-figure result on Artprice…an event that would indeed be momentous ?

Thierry Ehrmann:
Seven-figure results on Artprice are an absolute certainty, given our discussions with major players in the art market. So it's only a matter of time. One guess I will make…. whenever it is, it will concern a Chinese artist.

Boursica:
To return to France’s performance on the global art market, why such a contraction from year to year?

Thierry Ehrmann:

I have often been asked this question. France was the world number 1 in the 60's but alas, it has continued to lose ground. Some numbers: its Contemporary art market weighs just over USD 13 million a year, which on a global scale, is tiny. On a good day New York or London are capable of generating more from just one cataloged sale than France can in an entire year. It is evident that nearly 500 years of auction monopoly and the first “reform” of 2000, which was a complete misnomer, have contributed to paralyzing the French market. We have had very personal experience of this in our 16 years of litigation and ten legal procedures from which we have emerged victorious after years of waiting.

Boursica:
But the war is now over between Artprice and the old monopoly?

Thierry Ehrmann:
Economically, the die is cast and we have a Californian highway in front of us. On the legal front, without being vindictive, we have to finalize some issues where the economic damage we have suffered must lead to a compensatory process. Likewise, some unsuccessful claims deserve to be matched by counterclaims. In addition, we are firmly maintaining our criminal complaint with the Competition Authorities against French auction houses for non-competitive practices with new elements since late January 2012.

Boursica:
Who are you targeting?

Thierry Ehrmann:
In fact, a handful of former Parisian auctioneers, mainly at Drouot, with its judicial scandals and repeated indictments. As regards France’s auction market supervisory authority the Conseil des Ventes Volontaires (CVV), its press release dated January 6, 2012 a few hours before the launch of our Standardized Auction Marketplace, without any prior mail or phone call or warning, was totally surreal as this authority knows us very well, both from our meetings and from the data we supply them with each year for their annual report on the auction market. I ask you…Since when has an initial legal notification been delivered in the form of a press release, without any advance notification through the courts?
For me the mission of the CVV is important, but it should conduct its missions in strict compliance with the legal and adversarial procedure under French law. Things being what they are, we suspect that the afore-mentioned small group of former auctioneers close to Drouot, angered by the consequences of the law of 20 July 2011 and in particular Article 5, which I just mentioned, intentionally misled the CVV that has worked in recent years with scarce resources, and has had the courage to initiate a real debate on the inexorable decline of the French auction market. You should know that we have received extremely violent threats from a few players who cannot bear to see their margins and markets collapse. My natural insight and many years of experience allow me to observe with complete equanimity that such manifestations of hate and anger prove that we have hit exactly where the profit
is buried. In other words, our 5% net commission on works sold over €15,000 and 7% on works sold €7,500 to €15,000… that is what they don’t like!

Boursica:
So with your help, among others, has Internet therefore devoured the art market?

Thierry Ehrmann:
Everything must be kept in proportion and don’t forget that more than 4,500 art websites have disappeared since 2000 and we have seen the virtual disappearance of listed Internet art site, now relegated to the OTC market with hardly any trading volume. In our case, we started Artprice when there were less than 30 million Internet users and there are now over 2.7 billion users, with the best yet to come. But above all, the statement by the Head of Christie's about Artworks and Internet is an excellent reference for us.

Boursica:
There is still growth on the Internet?

Thierry Ehrmann:
We're only at 30% of the growth cycle on the Internet and at 15% of the dematerialization of the “old” economy. The mobile Internet suits Artprice perfectly, because our customers are nomadic by nature and needs information in the heat of the action, as experts, insurers, dealers, auction houses, customs services, and of course collectors and amateurs buying or selling in galleries or at auctions.
For Artprice, the mobile internet should represent about 80% of our consultations. We are already over 30% and this year all the major consulting firms have issued forecasts estimating the number of smartphones sold in 2012 at between 550 and 700 million, implying a massive number of new mobile users. In 2015, more than 3.5 billion mobile Internet users will be able to connect to Artprice.

Boursica:
What do you mean by 15% of the dematerialization of the old economy:

Thierry Ehrmann:
We are only at the beginning of the dematerialization of the old economy.
Let me quote my old master Pythagoras, the first philosopher for whom everything was numbers (with the exception of essences that are unquantifiable, inexpressible human emotions that have nothing to do with numbers). Hence…beyond the number of Internet users… almost every commercial transaction can be dematerialized… Artprice with the Art Market is a perfect example. In fact, you will see that the world is heading two distinctly complementary directions: dematerialization and sustainable development. The only real answer to the energy crisis is dematerialization.

Boursica:
Faced with such figures, how will you cope technically?

Thierry Ehrmann:
In the 1990s, through our parent company, Server Group, which is one of the earliest pioneers of the Internet since 1987 (according to Time Magazine), we have worked in compliance with European directives and the CNIL (French Data Protection Authority) on the concept of data mining, but we have now moved to the concept of "Big data" with data storage units measured in petabytes. This data is generated in real time; it comes from all countries in continuous streams, is meta tagged, but heterogeneously, and come from very diverse deconstructed non-predictive sources.

Boursica:
What is the difference between Big data and Data mining? Are we talking about the same thing?

Thierry Ehrmann:
No, I'll explain why. The concept of data mining was to cross groups’ high value-added database data in order to produce very high quality data. The concept of Big data has Data mining as a subset, but with the collection – in compliance with the rules of personal data protection – of billions of data (logs) previously considered non-core, whereas in fact, as soon as we saw how the cost of the petabyte (1000 terabytes) was diminishing, we realized that the data mining exploitation of this a priori less qualitative and considered negligible data, could in fact produce uncommonly rich data. We can now understand complex and immediate phenomena and quickly provide products and services that literally follow the demand of our tens of millions of free or paid visitors.

Boursica:
Specifically, what types of applications may "Big data" be able to provide?

Thierry Ehrmann:
We were able to measure, for example, since the opening of the Standardized Auction Marketplace on January 18, 2012, not only the sheer number of visitors who had never visited Artprice before, but also, by examining hundreds of millions of logs as of January 18, 2012, to understand why these new customers came only now, i.e. since the start of the auction service. Similarly, as I said earlier in this interview, in this enormous volume of traffic that has increased almost fivefold compared with the Standardized Fixed-Price Marketplace, we can interpret these new clients and prospects who appear to be only interested in the auction service, but who actually spend their time zapping between the Standardized Auction Marketplace and our free and low-value added data in our paid databases on prices, indices, and biographies, without spending more than €50.
Thanks to the Big data, we can produce tailored subscriptions that assume that 70% of these new clients and prospects are equipped with mobile internet and calculate their level of paid information according to their profiles that we estimate at around €36 per year or €3 per month. What changes everything in this analysis is that our target is no longer measured in millions of subscribers, as is the case now, but tens of millions of art consumers on mobile phones such as iPhones or Android OS Google phones

Boursica:
In all this, where are the artists?

Thierry Ehrmann:
Well this is it! in fact…thanks to the Big data, we realize that, despite our biographical database covering 1.8 million artists (of whom 450,000 sell through public auctions), there are nearly a million other artists who are much less known, with more discreet careers and who are really fascinated by the possibility of selling their works on our Standardized Auction Marketplace, with their biographies online, without going through the economic process of the gallery and then the auction house which they eschew for reasons of independence. This potential is far from negligible and the price of their works, often under €7500, allows us to apply our lower tariff range of 9% commissions and fees.

Boursica:
Regarding your social network Artprice Insider, how far have got with that?

Thierry Ehrmann:
This social network, built with sociologists and network professionals, will be the opposite of Facebook; professionals and Artprice members will appear under their real names and Artprice Insider will be coupled to the Standardized Fixed-Price and Auction Marketplace. The first tests have given excellent results and the information exchanges are all “uselful” unlike the majority of social networks which are overflowing with useless information. We’ve been perfecting it over the past 18 months because it is going to have an explosive impact on the cozy world of the art market, and we want to make sure we get it right.

Boursica:
This network, would it be reserved for art market initiates?

Thierry Ehrmann:

No, not exactly. I would say that this network is more akin to a think tank or a Brain box. The strength of Artprice Insider will be its capacity to foster original ideas, to bring together a pool of experts, to be a forum for expertise, to feed the debate concerning the art market and to encourage the emergence of new concepts. In short…Absolutely every aspect of the art market needs to be re-invented, having been totally asleep until the arrival of the Internet. Now here is a small scoop: there will be live contributions from members of the top 100 Market Makers of the art market on Artprice Insider.

Boursica:
With all these projects, how do you find the time to prepare a retrospective of your 30 years as a sculptor-artist for June 2012 at the Abode of Chaos, which apart from being Artprice’s headquarters, is also a Museum of Contemporary Art?
 
Thierry Ehrmann:
You are right… I will be “celebrating” my 30 years of work as a sculptor-artist in June of this year and I have indeed been preparing this event for 18 months in the shape of a major project consisting of 450 raw steel sculptures that are an invitation to visitors to complete the course and discover the 3,609 outdoor artworks forming the corpus of the Abode of Chaos (dixit The New York Times).

The project involved more than 900 tons of raw steel, master blacksmiths and high precision laser, to create what will be Europe’s largest statuary facility. Once again, I would say that my direct connection with creative processes helps me enormously in my relations with artists and art market players. Artprice could not exist or succeed without being totally immersed in the field of art. Anecdotally, among our 120,000 visitors per year, there are a significant number of shareholders and customers; so I can enjoy weekends of discussions and exchanges that are highly relevant to Artprice outside the work context. With a touch of humor, I can say that I do a 63 hour week. That said, this choice, which I accept with lucidity, can explain many things that some do not fully appreciate.

Boursica:
What about your stock price in 2011? And what are you expecting in 2012?

Thierry Ehrmann:
In my humble opinion, few managers of listed companies in Europe anticipated their stock market progressions in 2011 as accurately as we did. In 2011 Artprice posted the best performance of the entire French regulated market, rising no less than +472% over the year (on a total traded volume of €873 million) and passing the symbolic €67 mark that I had predicted on the basis of the famous stock market dictum "price seen, price re-seen". On a sliding annual basis to date, our share price has posted an increase of 476% on a traded volume of €1.25 billion. This year, with the Compartment B Eurolist and our transition to SRD Long Only a few days ago, and of course the new auction activity, I believe that we could see Artprice’s share price consolidating around 90 euros. Naturally, I say this with all the usual reservations, disclaimers and
warnings that apply to such predictive declarations, particularly with respect to exogenous events.

Boursica:
You said recently that certain funds might be interested in Artprice. Can you tell us more?

Thierry Ehrmann:
Without transgressing the principle of confidentiality between the parties, our switch to the SRD Long Only segment means that many funds that are statutorily prohibited from taking positions in French companies on the SRD can now acquire lines in Artprice. These funds have a very different approach to the French funds and essentially approach valuation through the stock market comparison methodology. In our case, with our Standardized Auction and Fixed-Price Marketplace, Artprice is perceived as a major player in the Art Market on Internet. Logically therefore, we are compared with a number of different companies including Sotheby's which is the only publicly-traded auction company in the world. This vision of Artprice leads to a very different valuation of Artprice because they believe that our stock price does not at all represent the company’s true value.

Boursica:
Can you be more specific?

Thierry Ehrmann
In our first interview in June 2011, we gave you computing elements with specific examples of valuation methods that are more than 120 years old (N.B. 80% of the value of an Auction House is its client base – between $800 and $4000 per client – and the other 20% is its reputation if it is well known. Hence according to this method, the valuation essentially depends on correctly assessing whether a client is worth $800 or $4000, and this assessment is based on strata of information about the client). So for Artprice’s teams, myself and our shareholders, we are almost certainly at the start of a new adventure. I would say we are like a company that is preparing an IPO on the Nasdaq, with, as a significant advantage, the maturity and experience gained from 11 years of outstanding and irreproachable performance on a regulated market. It's very exciting and extremely motivating.

Boursica:
And your agreements in Asia… how is that dossier progressing?

Thierry Ehrmann:

In March 2012, we are starting a long campaign in China involving nearly 40 meetings with major Chinese auction houses with whom we share much in common, including the dematerialization of the art market, and they think like us, that the notion of physical auction houses is outdated in 2012 compared with the Internet and in particular our Standardized Auction Market Place which will have its own HQ in our future offices in Hong Kong.
Asia, which I have known well for 20 years, moves at a very different pace to the West. It takes much longer to gain the confidence of your future partner. A business man’s word is considered more important than a contract. But, at the same time, Asians are capable of setting up a business at speeds that would make most Westerners panic. I think that Artprice is well positioned in Asia where we are considered forward-thinking, far ahead of the old Anglo-Saxon auction houses that are seen by Asians as sometimes overtaken by events.

Boursica:
Since you mention the old Anglo-Saxon houses, what is your relationship with them now and especially since January 18, 2012?

Thierry Ehrmann:
The balance of power that was established in 2005 with the Standardized Fixed Price Marketplace Standardized has changed considerably. It seems that the two economies (physical and digital) have each conducted in-depth reflections on their future. It is true that the confrontation between the old economy and the digital economy in sectors other than the art market have advanced the debate. Once again, the die is cast, with nearly three billion Internet users compared with 50 million in 1999, hence my theory of the economic paradigm shift.

Boursica:

Can you tell us a little more about this paradigm shift?

Thierry Ehrmann:
The old economy has finally realized that our 25 years experience on the Internet as Group Server (which controls Artprice), of which I am the founder, cannot be acquired overnight and is very expensive to acquire in view of the sophistication levels of today’s Internet culture. In the art market sector, I recall anecdotally that the New York authorities issued recommendations to wealthy New Yorkers to avoid a number of locations, including auctions, due to the "Occupy Wall Street" demonstrations. That said, the big auction houses are gradually liquidating their real estate or prematurely terminating their leases. They have discovered that IT systems within secure Intranet networks, data mining, behavioral marketing, indexing, databases standardizing the art market… these are all heavy industrial tools with very high financial and technological barriers to entry,
and, sometimes, as in our case, under the protections of intellectual property that quite simply prohibit anyone from setting up Standardized Marketplaces® on the art market (without a license from us) since Artprice owns the different copyrights, including, amongst others, the sui generis rights.

Boursica:

So what should we conclude?

Thierry Ehrmann:
The first conclusion is that the old school has recognized the value of the tangible and intangible assets that constitute one of Artprice’s major treasures. The second point is that the big auction houses have all invested in the Internet, usually via two or three investment plans, systematically involving hundreds of millions of dollars, with generally unsatisfactory and sometimes disastrous results. The third point involves the recognition of a historical actor like Artprice and the ability to imagine, for the first time, a true sharing of the art market.

Boursica:
How would the Art Market be shared?

Thierry Ehrmann:
Very simply, the whole segment of works under €15,000 is foreign to them, and yet it accounts for a colossal proportion of the art market (81%). Between €15,000 and €50,000, they are not really competitive in price terms. This raises the issue of works of more than €50,000 and of course works in 7-figures which can be accompanied by tailored services for both the buyer and the seller. It doesn’t take long for these old auction houses to realize that their marketing benefits and seniority will not be enough to balance their projected budgets for the next five years. They therefore need to take a pragmatic approach by moving closer to us.

Of course, we respect them, but we cannot do anything other than refer to our Asian partners who have long anticipated the situation and therefore have no further problems to resolve. It is however quite possible that we will manage to find common ground because there is now a younger generation of senior management running these old houses who are not letting the ghosts of the past get in their way and are finally taking action.
I firmly believe that in 2012 our shareholders will have plenty of good and occasionally surprising news.

Boursica:
Can you tell us more?

Thierry Ehrmann:
Without revealing any secrets, we have key players who, with great maturity, have decided to progressively adopt us as a white or gray label. It is obvious that within these frameworks, the transfer of revenues from traditional companies that have been operating art auctions for many years, using our Standardized Auction Marketplace for their own account, is likely to have a significant impact on our share price.
Currently, this is the type of scenario we are experiencing on a regular basis: the CEO of a large international auction house retires and is replaced by a new CEO of 35 who, immediately after his audit, approaches us with a real desire to do big business, whereas his predecessor, close to retirement age, considered Artprice in the best of cases as nothing more than an art world UFO. Once again, patience has been an essential element in the success of Artprice since its inception.

Boursica:
In that sort of context, what then is your status?

Thierry Ehrmann:
In such cases, we work as an IT services house and central server and we charge recurring fees for hosting and for the use of our software and proprietary databases.

Boursica:
Finally, a last word. In our first interview, you said that Artprice was only at 10% of its development potential; then, in the second interview, you thought that 5% would be a more accurate estimate. How much would you say today?

Thierry Ehrmann:

We are still at 5% of Artprice’s development, but the big difference is that in 2011, that 5% was only an intuition, whereas now it is backed up by facts and figures, which changes everything for our shareholders and for us …

© 2002-2012 all rights reserved Boursica.com
Previous interviews of thierry Ehrmann, founder and CEO of Artprice.com:
– June 5, 2011
http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseEN.htm#20110606
– October 9, 2011
http://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseEN.htm#20111010

Artprice is the global leader in databank on Artprices and indices with more than 27 million indices and auction results covering 450,000 artists. Artprice Images® offers unlimited access to the largest Art Market resource in the world, a library of 108 million images or engravings of artworks from 1700 to the present day along with comments by Artprice's art historians. Artprice permanently enriches its databanks with information from 4,500 international auction houses and auctioneers and publishes a constant flow of art market trends for the main news agencies and 6,300 international written media. For its 1.3 million members (member log in), Artprice posts standardized adverts in what is today the world's leading Standardised Marketplace® for buying and selling works of art by private contract or at auctions (regulated by French law alinéas 2 et 3 de
l'article L 321.3 du code du commerce).

Artprice is listed on Eurolist B by Euronext Paris (SRD long only) : Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF
Artprice releases:
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleaseen.htm

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video/, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos

Follow all of the art market’s news with Artprice on Twitter:
http://twitter.com/artpricedotcom/

mars 8, 2012 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, Artmarket Marché de l'Art, Artprice, Euronext, stock exchange, stock market, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Via Crucis, Demeure du Chaos / Abode of Chaos par Kurt Ehrmann

Salut les p’tites louves et loups,(Cette lettre est adressée aux 139 500 signataires de la
pétition
dont vous faites partie)
 

En EXCLU cette semaine, ce court-métrage de Kurt Ehrmann, Via Crucis, un voyage onirique et une démarche ascétique l’ont conduit aux Portes de la Nuit. Plus de 900 plans, plusieurs mois de dérushage et montage, un périple qui passe par New-York, la Bosnie, Sarajevo, et des cavités humides de l’antre de la Salamandre ; Kurt entend et voit ce que nous ne voyons pas forcément, il est déjà dans un ailleurs.

En visionnant cette vidéo, vous comprendrez qu’il existe au coeur de la Demeure du Chaos de biens étranges secrets. Le conducteur du film est l’un des guides spirituels de Kurt, à savoir la voix d’Antonin Artaud, « pour en finir avec le Jugement de Dieu ». La relève du flambeau est assurée et notre loge libre et souveraine se réveille par le feu et renoue avec les landmarks. C’est pour cela que la Demeure du Chaos porte en elle le génome de l’immortalité… FINIS thierry Ehrmann

mars 2, 2012 Posted by | 999, Abode of Chaos, alchemy, alchimie, Demeure du Chaos, Kurt Ehrmann, Musée l'Organe, thierry Ehrmann, Video | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Artprice’s annual art market report 2011. Art sales at their best.

Paris, February 27 , 2012

Artprice’s annual art market report 2011. Art sales at their best.
While old economies are struggling, growth is accelerating in the BRICS countries. The five BRICS – Brazil, Russia, India, China and South Africa- have been enjoying much stronger economic expansion than the developed countries and China’s growth in particular has profoundly modified the geographical structure of the global art market according to thierry Ehrmann, the founder and CEO of Artprice, the world leader in art market information. Moreover, in Singapore, Beijing and Hong Kong, politicians are aware of the enormous economic potential of art for their state or their city, and their governments strongly support major cultural events including Contemporary Art fairs. In addition to the 49% growth in auction revenue from artworks in China, a number of other Asian countries have also posted particularly dynamic growth, such as Singapore (+22%) and Indonesia (+39%).

This growth has been driven by the emergence of new and very wealthy collectors and a growing number of art investment funds. As a result, the Asian art market has become the most high-end area of the entire globe. For example, 12.1% of works sold in Asia sell for between $100,000 and $1m, versus 2.2% for the rest of the world. China, Asia’s leading economic power and world leader for sales of artworks, has surprised everyone not just by its acquisitive capacity but also by its independence. It accounts for the highest auction results (with 774 auction results above $1 million recorded in 2011 compared with 426 in the USA and 377 in the UK), mostly generated at auctions in Beijing and Hong Kong. Even if China were deprived of the strong Hong Kong sales of Christie’s and Sotheby’s, it would easily remain the first global marketplace!

In 2011, the global art auction market generated 21% more than in 2010 and there is not a single segment of the art market that did not progress in terms of turnover. Compared with 2010, Modern art added $1.2B, Post-war art added $372m, Contemporary art added $291m, Old Masters added $124 million and 19th century art posted an increase of $43 million. In addition, bulimic buying has not left any medium on the side-lines. 2011 saw the sale of more paintings, sculptures, photographs, drawings and even prints than 2010. Indeed, driven by the rocketing prices of the Chinese Old and Modern masters, drawing has really come into its own, with its annual revenue up by $1.318 billion over the year.

This year, Artprice’s annual art market report – based on 6.3 million auction results from 4,500 auction houses around the world and distributed to over 6,300 media organisations and international institutions every year in 6 languages – will focus particularly on China’s successful conquest of the global art market. Our 2011 Art Market Trends contain macro- and micro-economic analyses providing the keys to understanding the annual evolution of the global auction market. It discusses the major trends in the market, analysed throughout the year on the ArtMarketInsight page of our website, by the Artprice press agency and by our Econometrics Department. To complement this objective appreciation of the art market based on a year of global auction results, Artprice also offers numerous original rankings such as the Top 500 artists by auction revenue and the Top 100 auction results of the year.

Download the complete PDF format document (Free download)

http://imgpublic.artprice.com/pdf/trends2011_en.pdf

  • Edito
  • A high-end market unaffected by the crisis
  • New record year
  • The powers at work
  • Modern art: the core of the market in 2011
  • The best of the Old Masters
    Contemporary art
  • Structural mutation: the art market in the Internet age
  • Top 10 Artists
  • 11 figures for 2011
  • Powerful art market columnists comment the year
  • 2011 from the AMCI’s viewpoint
  • 2011 in 140 characters – the year as seen by @artpricedotcom
  • Top 100 auction results in 2011
  • Top 500 artists by auction revenue in 2011

Source: http://www.artprice.com (c)1987-2012 thierry Ehrmann

Artprice is the global leader in databank on Artprices and indices with more than 27 million indices and auction results covering 450,000 artists. Artprice Images® offers unlimited access to the largest
Art Market resource in the world, a library of 108 million images or engravings of
artworks from 1700 to the present day along with comments by Artprice’s art historians. Artprice permanently enriches its databanks with information
from 4,500 international auction houses and auctioneers and publishes a constant flow of art market trends for the
main news agencies and 6,300 international written media. For its 1.3 million members (member log in), Artprice posts standardized adverts in what is today the world’s leading Standardised Marketplace® for buying and selling
works of art by private contract or at auctions -regulated by French law alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du code du commerce- (source Artprice).

Discover the Alchemy and the universe of Artprice http://web.artprice.com/video/, which headquarters are the famous Museum of Contemporary Art, the Abode of Chaos

Artprice is listed on Eurolist B by Euronext Paris (SRD long only): Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters:
ARTF

Artprice releases: http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleaseen.htm

Follow all of the art market’s news with Artprice on Twitter:
http://twitter.com/artpricedotcom/

février 27, 2012 Posted by | Abode of Chaos, alchemy, Artmarket Marché de l'Art, Artprice, auction on line, thierry Ehrmann | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire